Configurer plusieurs disques durs

Si vous déployez Windows sur un ordinateur doté de plusieurs disques durs, vous pouvez vérifier que l’image est bien appliquée à un disque dur spécifique d’après des identifiants de matériel, tels que le chemin d’accès ou la valeur de l’interruption matérielle.

Le chemin d’accès se présente sous forme de chaîne et indique l’emplacement physique sur l’ordinateur sur lequel chaque lecteur est branché, par exemple : PCIROOT(0)#PCI(0100)#ATA(C00T00L00). Au moment de la fabrication d’un ordinateur, utilisez toujours un emplacement physique cohérent quand vous branchez vos lecteurs, et faites appel ensuite à ce chemin d’accès pour identifier chaque disque dur.

Pour les ordinateurs BIOS ou ceux exécutant le service de disque virtuel (VDS, Virtual Disk Service), vous pouvez utiliser les commandes SELECT DISK=SYSTEM et SELECT DISK=NEXT pour sélectionner les disques durs les mieux adaptés.

Dans cette rubrique :

Dn898507.wedge(fr-fr,VS.85).gifIdentification du chemin d’accès à un lecteur

  • Utilisez les commandes DiskPart list disk et select disk <disk number> (par exemple, select disk 1) pour passer d’un lecteur sur votre ordinateur à l’autre.

    Pour indiquer le chemin d’accès au lecteur sélectionné, utilisez la commande DiskPart detail disk.

    Dans l’exemple suivant, le chemin du lecteur sélectionné correspond à PCIROOT(0)#PCI(0100)#ATA(C00T00L00).

    DISKPART> detail disk
    
    HITACHI HTS722016K9SA00
    Disk ID: 5E27161A
    Type   : ATA
    Bus    : 0
    Target : 0
    LUN ID : 0
    Location Path : PCIROOT(0)#PCI(0100)#ATA(C00T00L00)
    Read-only  : No
    Boot Disk  : Yes
    PagefileDisk  : Yes
    Hibernation File Disk  : No
    CrashdumpDisk  : Yes
    Clustered Disk  : No
    
    
      Volume ###  Ltr  Label        Fs     Type        Size     Status     Info
      ----------  ---  -----------  -----  ----------  -------  ---------  --------
      Volume 1     C                NTFS   Partition    149 GB  Healthy    System
    
    DISKPART>
    
    

Sélection des lecteurs

Dn898507.wedge(fr-fr,VS.85).gifSélection du lecteur système

  1. Pour les ordinateurs BIOS : utilisez la commande SELECT DISK=SYSTEM pour sélectionner le lecteur système par défaut.

    Cette commande sélectionne le lecteur dont l’interruption 13h a la valeur 80h. Si la valeur 80h est attribuée à un disque mémoire flash USB, la commande sélectionne un disque dur de valeur 81h. Pour plus d’informations, accédez au site web Microsoft Developer Network (MSDN) :

    Conversion des lettres de lecteur en numéros de disque dur INT 13H MS-DOS

  2. Dans le cas d’ordinateurs UEFI : pour sélectionner un lecteur, utilisez la commande DiskPart SELECT DISK=<location path>.

    Remarque  

    Ne faites pas appel à la commande SELECT DISK=SYSTEM ou à l’API GetSystemDiskNTPath sur des ordinateurs UEFI (Unified Extensible Firmware Interface) pour sélectionner le lecteur système. La commande SELECT DISK=SYSTEM et l’API GetSystemDiskNTPath permettent d’identifier le lecteur à partir duquel le système d’exploitation démarre comme étant le lecteur système. En cas de démarrage à partir de Windows® PE, cette commande sélectionne le lecteur Windows PE en tant que lecteur système. En cas de démarrage à partir d’un système doté de plusieurs lecteurs qui comprennent une partition système EFI (ESP), la commande risque de ne pas sélectionner le bon lecteur.

     

Dn898507.wedge(fr-fr,VS.85).gifSélection de lecteurs non-système

  1. Sélectionnez le lecteur à l’aide de son chemin d’accès. Pour cela, faites appel à la commande DiskPart SELECT DISK=<location path>, où <location path> correspond au chemin d’accès du lecteur. Cette commande permet d’indiquer un lecteur d’après son emplacement.

    Exemple :

    SELECT DISK=PCIROOT(0)#PCI(0100)#ATA(C00T00L00)
    
  2. Sélectionnez le lecteur qui suit le lecteur actif. Pour cela, utilisez la commande DiskPart SELECT DISK=NEXT. Cette commande indique tout autre disque dur restant, indépendamment de son emplacement. Pour sélectionner davantage de lecteurs, répétez la commande SELECT DISK=NEXT tour à tour pour chaque lecteur. Si aucun autre lecteur ne peut être sélectionné, DiskPart renvoie une erreur.

    Remarque  

    L’ordinateur garde le contexte de la commande SELECT DISK=NEXT en mémoire tant que DiskPart poursuit son exécution. Si DISKPART se ferme, l’ordinateur perd ce contexte.

     

    Exemple UEFI :

    SELECT DISK=PCIROOT(0)#PCI(0100)#ATA(C00T00L00)
    clean
    convert gpt
    rem == 1. System partition =========================
    create partition efi size=100
    rem    ** NOTE: For Advanced Format 4Kn drives,
    rem               change this value to size = 260 ** 
    format quick fs=fat32 label="System"
    assign letter="S"
    rem == 2. Microsoft Reserved (MSR) partition =======
    create partition msr size=16
    rem == 3. Windows partition ========================
    rem ==    a. Create the Windows partition ==========
    create partition primary 
    rem ==    b. Create space for the recovery tools ===
    shrink minimum=500
    rem       ** NOTE: Update this size to match the
    rem                size of the recovery tools 
    rem                (winre.wim)                    **
    rem ==    c. Prepare the Windows partition ========= 
    format quick fs=ntfs label="Windows"
    assign letter="W"
    rem === 4. Recovery tools partition ================
    create partition primary
    format quick fs=ntfs label="Recovery tools"
    assign letter="R"
    set id="de94bba4-06d1-4d40-a16a-bfd50179d6ac"
    gpt attributes=0x8000000000000001
    rem NON-SYSTEM DRIVE ===============================
    SELECT DISK=NEXT
    clean
    convert gpt
    rem == 1. Microsoft Reserved (MSR) partition =======
    create partition msr size=16
    rem == 2. Data partition ===========================
    create partition primary
    format quick fs=ntfs label="Data"
    assign letter=z
    

Identification du lecteur système après un redémarrage

Après un redémarrage, l’attribution des lettres des lecteurs est susceptible de changer. Vous pouvez utiliser l’exemple de script suivant pour sélectionner le lecteur système puis réaffecter des lettres aux partitions ESP, de récupération et Windows.

SELECT DISK=PCIROOT(0)#PCI(0100)#ATA(C01T01L00)
select partition=1
assign letter=s
select partition=2
assign letter=t
select partition=3
assign letter=w

Formatage de lecteurs non-système

L’exemple de script suivant permet de sélectionner le lecteur système puis de l’ignorer sans en modifier le contenu avant de poursuivre. Il sélectionne ensuite deux lecteurs non-système et crée une partition vide formatée sur chacun d’eux. Les partitions ne reçoivent pas d’image. Il n’est donc pas nécessaire de les identifier plus précisément.

Exemple UEFI :

SELECT DISK=PCIROOT(0)#PCI(0100)#ATA(C01T01L00)
SELECT DISK=NEXT
clean
convert gpt
create partition msr size=16
create partition primary
format quick fs=ntfs label="DataDrive1"
SELECT DISK=NEXT
clean
convert gpt
create partition primary
format quick fs=ntfs label="DataDrive2"

Rubriques associées

Format du chemin d’accès du disque dur
Syntaxe de ligne de commande de DiskPart

 

 

Afficher: