Partitions de disque dur BIOS/MBR

Créez des dispositions de partition personnalisées pour les lecteurs de disque dur, les disques SSD et les autres lecteurs lors du déploiement de Windows sur des appareils BIOS.

Remarque  Si vous utilisez une disposition de partition personnalisée sur Windows 10 pour des éditions de bureau (Famille, Professionnel, Entreprise et Éducation), mettez à jour le script de récupération rapide, de sorte que les outils de récupération puissent recréer la disposition de partition personnalisée si nécessaire.
 

Dans cette rubrique :

Règles de partitionnement de lecteur

Lorsque vous déployez Windows sur un appareil BIOS, vous devez formater les disques durs à l’aide d’un système de fichiers MBR. Windows ne prend pas en charge le système de fichiers GPT (GUID Partition Table) sur les ordinateurs BIOS.

Un lecteur MBR peut contenir jusqu’à quatre partitions standard. Habituellement, ces partitions standard sont appelées partitions principales. Pour plus d’informations sur la création de partitions supplémentaires au-delà de cette limite, voir Configurer plus de quatre partitions sur un disque dur BIOS/MBR.

Conditions requises des partitions Windows :

  • Partition système

    Chaque lecteur de démarrage doit contenir une partition système qui doit être configurée en tant que partition active.

    La taille minimale de cette partition est de 100 Mo.

  • Partition Windows
    • Cette partition doit être d’au moins 20 gigaoctets (Go) d’espace pour les versions 64 bits ou d’au moins 16 Go pour les versions 32 bits.
    • Cette partition doit être formatée au système de fichiers NTFS.
    • Elle doit disposer d’un espace libre de 10 Go après que l’utilisateur a terminé la phase Out Of Box Experience (OOBE).
    • Cette partition peut avoir au maximum 2 téraoctets (To) d’espace. Les outils logiciels permettant d’étendre l’espace de partitionnement accessible au-delà de 2 To ne sont pas pris en charge par le BIOS, car ils peuvent interférer avec des solutions logicielles liées à la récupération et à la compatibilité des applications.
  • Partition des outils de récupération

    L’image des outils Environnement de récupération Windows (Windows RE) (winre.wim) doit se trouver sur une partition distincte de celle de Windows pour prendre en charge le basculement automatique et le démarrage sur les partitions chiffrées avec l’utilitaire de chiffrement de lecteur BitLocker de Windows.

    Cette image peut être incluse dans la même partition que la partition système. Cependant, nous vous recommandons de placer cette partition dans une partition distincte, immédiatement après la partition Windows. Cela permet à Windows de modifier et recréer la partition ultérieurement si des mises à jour futures nécessitent une plus grande image de récupération.

    Elle doit bénéficier d’un espace suffisant pour l’image des outils Environnement de récupération Windows (winre.wim, généralement 250 à 300 Mo, selon la langue de base et les personnalisations ajoutées) et de suffisamment d’espace libre pour que la partition puisse être capturée par les utilitaires de sauvegarde :

    • Si la partition est inférieure à 500 Mo, elle doit avoir au moins 50 Mo d’espace libre.
    • Si la partition est supérieure ou égale à 500 Mo, elle doit avoir au moins 320 Mo d’espace libre.
    • Si la partition est supérieure à 1 Go, nous préconisons au moins 1 Go d’espace libre.
    • Elle doit avoir au moins 320 Mo d’espace libre.
    • Nous préconisons que cet espace libre soit d’au moins 1 Go.
  • Partitions de données

    La disposition de partition recommandée pour Windows 10 n’inclut pas les partitions utilitaires et de données.

    Toutefois, si des partitions utilitaires ou de données sont nécessaires, elles doivent être placées avant la partition Windows ou après la partition Windows RE. En maintenant les partitions Windows et de récupération l’une avec l’autre, Windows sera en mesure d’augmenter la partition Windows RE en réduisant la partition Windows lors de futures mises à jour de la zone Windows RE.

    Avec cette disposition, il est plus difficile pour les utilisateurs finaux de supprimer la partition de données et de fusionner l’espace avec la partition Windows. Par exemple, il peut être nécessaire de déplacer la partition Windows RE vers la fin de l’espace non utilisé récupéré à partir de la partition de données, afin d’étendre la partition Windows. Windows 10 n’inclut pas de fonctionnalités ou d’utilitaires simplifiant ce processus. Toutefois, les fabricants peuvent développer et fournir ce type d’utilitaires si les PC sont livrés avec des partitions de données.

    Chaque partition peut avoir au maximum 2 téraoctets (To) d’espace.

    Si vous envisagez d’ajouter plus de quatre partitions sur le disque, voir Configurer plus de quatre partitions sur un disque dur BIOS/MBR pour plus d’informations.

Disposition de partition

Si vous installez Windows à l’aide d’une clé USB démarrable préparée avec le Concepteur de configuration et d’acquisition d’images Windows (ICD), la disposition suivante sera créée par défaut : une partition système, une partition Windows et une partition des outils de récupération.

Diagramme de la disposition des partitions par défaut : Système, Windows et récupération

Partitions système et utilitaires

Par défaut, les partitions système n’apparaissent pas dans l’Explorateur de fichiers. Cela permet d’éviter que les utilisateurs finaux modifient une partition par inadvertance.

Dn898504.wedge(fr-fr,VS.85).gifPour définir des partitions en tant que partitions utilitaires

  1. Lorsque vous déployez Windows à l’aide de Windows ICD, le type de partition est défini automatiquement.
  2. Lorsque vous déployez Windows à l’aide de l’outil DiskPart, utilisez la commande set id=27 après avoir créé la partition.

Dn898504.wedge(fr-fr,VS.85).gifPour vérifier qu’il existe des partitions système et utilitaires

  1. Cliquez sur Démarrer, cliquez avec le bouton droit sur Ce PC, puis cliquez sur Gérer. La fenêtre Gestion de l’ordinateur s’ouvre.
  2. Cliquez sur Gestion des disques. La liste des lecteurs et partitions disponibles s’affiche.
  3. Dans la liste des lecteurs et partitions, vérifiez que les partitions système et utilitaires sont présentes et qu’aucune lettre de lecteur ne leur est attribuée.

Fichiers d’exemple : configuration de disposition de disque à l’aide de scripts Windows PE et DiskPart

Pour un déploiement basé sur une image, démarrez le PC sur Windows PE, puis utilisez l’outil DiskPart pour créer les structures de partitions sur vos PC de destination.

Remarque  

Dans les exemples de DiskPart, les partitions reçoivent les lettres S pour système, W pour Windows et R pour récupération.

Nous recommandons de remplacer la lettre de lecteur de Windows par une lettre située en fin d’alphabet, comme W, pour éviter tout conflit entre les lettres. N’utilisez pas X, car il s’agit de la lettre de lecteur réservée pour Windows PE. Après le redémarrage de l’appareil, la lettre C est attribuée à la partition Windows, tandis que les autres partitions ne reçoivent aucune lettre de lecteur.

Si vous effectuez un redémarrage, Windows PE réaffecte les lettres des disques par ordre alphabétique, en commençant par la lettre C, indépendamment de la configuration indiquée dans le programme d’installation de Windows. Cette configuration peut changer en fonction de la présence de plusieurs lecteurs, par exemple des disques mémoire flash USB.

 

Les étapes suivantes expliquent comment partitionner vos disques durs et préparer l’application d’images. Vous pouvez utiliser le code figurant dans les sections ci-après pour mener à bien ces étapes.

Dn898504.wedge(fr-fr,VS.85).gifPour partitionner des disques durs et préparer l’application d’images

  1. Enregistrez le code suivant dans un fichier texte (CreatePartitions-BIOS.txt) sur un disque mémoire flash USB.
    rem == CreatePartitions-BIOS.txt ==
    rem == These commands are used with DiskPart to
    rem    create three partitions
    rem    for a BIOS/MBR-based computer.
    rem    Adjust the partition sizes to fill the drive
    rem    as necessary. ==
    select disk 0
    clean
    rem == 1. System partition ======================
    create partition primary size=100
    format quick fs=ntfs label="System"
    assign letter="S"
    active
    rem == 2. Windows partition =====================
    rem ==    a. Create the Windows partition =======
    create partition primary
    rem ==    b. Create space for the recovery tools  
    shrink minimum=500
    rem       ** NOTE: Update this size to match the
    rem                size of the recovery tools 
    rem                (winre.wim)                 **
    rem ==    c. Prepare the Windows partition ====== 
    format quick fs=ntfs label="Windows"
    assign letter="W"
    rem == 3. Recovery tools partition ==============
    create partition primary
    format quick fs=ntfs label="Recovery"
    assign letter="R"
    set id=27
    list volume
    exit
    
  2. Utilisez Windows PE pour démarrer l’ordinateur de destination.
  3. Nettoyez et partitionnez le disque. Dans cet exemple, F est la lettre du disque mémoire flash USB.
    DiskPart /s F:\CreatePartitions-BIOS.txt
    
  4. Si vous utilisez une disposition de partition personnalisée sur Windows 10 pour des éditions de bureau, mettez à jour le script de récupération rapide, de sorte que les outils de récupération puissent recréer la disposition de partition personnalisée si nécessaire.

Étapes suivantes

Utiliser un script de déploiement pour appliquer les images système Windows aux nouvelles partitions. Pour plus d’informations, voir Capturer et appliquer des partitions Windows, système et de récupération.

Rubriques associées

Configurer plus de quatre partitions sur un disque dur BIOS/MBR
Configurer des partitions de disque dur UEFI/GPT
Chiffrement de lecteur BitLocker
Configuration de la création d’images miroir de disque

 

 

Afficher: