Windows Dev Center

Comment utiliser la tâche de mise à jour (XAML)

La tâche de mise à jour est une tâche en arrière-plan appelée par le système d’exploitation, une fois que l’utilisateur a installé la mise à jour d’une application installée sur l’appareil. Cela permet à votre application d’effectuer des tâches d’initialisation, par exemple l’initialisation d’un nouveau canal de notification Push, sans obliger l’utilisateur à lancer votre application mise à jour.

Ce que vous devez savoir

Technologies

Prérequis

  • Cette rubrique suppose que vous avez une application que vous envisagez de mettre à jour vers une nouvelle version.

Instructions

Étape 1: Créer un projet de tâche en arrière-plan pour votre application

Comme pour d’autres types de tâche en arrière-plan, vous devez implémenter la tâche de mise à jour dans un composant Windows Runtime. Pour créer ce composant, suivez les étapes de la section « Créer la classe de tâche en arrière-plan » dans Démarrage rapide : créer et inscrire une tâche en arrière-plan. Les étapes sont les suivantes :

  • Ajout d’un projet Composant Windows Runtime à votre solution.
  • Création d’une référence au composant dans votre application située au premier plan.
  • Création d’une classe dans le composant qui implémente IBackgroundTask.
  • Implémentation de la méthode Run, qui est appelée par le système quand votre tâche en arrière-plan est exécutée. Le didacticiel de démarrage rapide explique comment utiliser un report dans votre méthode Run si vous comptez effectuer des appels asynchrones.

Vous n’avez pas besoin de passer par la section « Inscrire la tâche en arrière-plan à des fins d’exécution » du didacticiel de démarrage rapide pour utiliser la tâche de mise à jour. La principale raison liée à l’utilisation d’une tâche de mise à jour est la suivante : la tâche s’exécute avant que l’utilisateur ne lance votre application mise à jour. Ainsi, vous n’avez pas besoin d’ajouter du code à votre application située au premier plan pour inscrire la tâche.

Étape 2: Ajouter la tâche de mise à jour au manifeste de l’application

Dans l’Explorateur de solutions, double-cliquez sur Package.appxmanifest pour ouvrir le Concepteur de manifeste. Sous l’onglet Déclarations, dans la liste Déclarations disponibles, sélectionnez Mettre à jour la tâche, puis cliquez sur Ajouter. Sous Propriétés, dans le champ Point d’entrée, entrez le chemin d’accès de la classe IBackgroundTask que vous avez implémentée à l’étape précédente au format namespace.classname.

Étape 3: Ajouter le code de mise à jour de votre application à votre tâche en arrière-plan

Maintenant que votre tâche de mise à jour est configurée, il vous suffit d’ajouter du code à la méthode Run de votre tâche en arrière-plan pour effectuer toutes les actions dont vous avez besoin après l’installation de votre application mise à jour. En matière de tâche de mise à jour, il est fréquent de configurer un canal de notification Push pour votre application mise à jour afin que cette dernière reçoive les notifications avant que l’utilisateur n’exécute votre application mise à jour pour la première fois. Pour plus d’informations sur la configuration d’un canal de notification Push, voir Comment demander, créer et enregistrer un canal de notification.

Étape 4: Tester votre tâche de mise à jour

Pour tester votre tâche de mise à jour, utilisez l’outil Déploiement d’application et installez la version initiale de votre application, puis installez votre application mise à jour à l’aide de l’indicateur /update. À ce stade, votre tâche de mise à jour s’exécutera. Pour plus d’informations sur l’utilisation de cet outil, voir la page relative au déploiement d’applications Windows Phone avec l’outil Déploiement d’application.

Rubriques associées

Définition de tâches en arrière-plan pour les besoins de votre application

 

 

Afficher:
© 2015 Microsoft