Applications Windows
Réduire la table des matières
Développer la table des matières

Recommandations pour la suspension et la reprise d’une application

Suivez ces recommandations lorsque vous concevez le comportement de suspension et de reprise de votre application du Windows Store.

Recommandations en matière d’expérience utilisateur

Concevez votre application du Windows Store de sorte qu’elle suspende son exécution lorsque l’utilisateur s’en éloigne et reprenne son exécution lorsque l’utilisateur y revient. Envisagez avec soin l’objectif et les schémas d’utilisation de votre application afin de veiller à ce que l’utilisateur bénéficie de la meilleure expérience possible lors de la suspension et de la reprise de votre application. La plupart des applications du Windows Store arrêtent ce qu’elles sont en train de faire lorsque l’utilisateur s’en éloigne. Très peu d’applications doivent continuer à s’exécuter lorsque l’utilisateur s’en est éloigné. Par exemple, un lecteur de musique doit continuer à lire la musique lorsque l’utilisateur a basculé vers une autre application.

Remarque  Pour améliorer la réactivité du système dans Windows 8.1, les applications disposent d’un accès à faible priorité aux ressources en cas de suspension. Pour prendre en charge cette nouvelle priorité, le délai de l’opération de suspension est prolongé afin que l’application dispose d’un accès équivalant à 5 secondes en priorité normale. Vous ne pouvez pas étendre ni modifier ce délai.

Utilisez ces recommandations pour concevoir le comportement de suspension et de reprise de votre application.

Pratiques conseilléesEn règle générale, reprenez votre application à l’endroit où l’utilisateur l’a quittée plutôt que de la redémarrer de zéro.

Les utilisateurs n’apprécient pas d’avoir à redémarrer de zéro chaque fois qu’ils rebasculent vers l’application après s’en être éloignés. Exemples de situations où vous devez reprendre l’exécution de l’application après que l’utilisateur s’en est éloigné :

  • Session de navigation sur le Web
  • Panier d’achat
  • Courrier électronique en cours
  • Film ou jeu interrompu
Lancez la page d’accueil de l’application si une longue période s’est écoulée depuis la dernière visite de l’utilisateur

S’il y a des chances que les utilisateurs ne se souviennent pas ou ne soient pas intéressés par le contexte du moment de leur dernier accès à votre application, lancez l’application à son état de démarrage par défaut. Vous devez déterminer une durée appropriée après laquelle votre application doit démarrer de zéro. En cas de doute vis-à-vis du comportement au retour de l’utilisateur (reprise ou redémarrage de zéro), reprenez l’application à l’endroit exact où l’utilisateur l’a quittée.

Exemples de situations où il est préférable de redémarrer à zéro :

  • Lecteur de news qui ramènerait l’utilisateur à un article très ancien ou caduc
  • Application météorologique où les données se périment très vite
Enregistrer des données d’information lors de la suspension de l’application

L’enregistrement explicite de vos données d’information vous permet de vous assurer que l’utilisateur peut reprendre l’exécution de votre application même lorsque Windows y met fin ou la suspend. Les applications mises en suspens ne reçoivent pas de notification leur indiquant qu’elles vont être arrêtées. Il est donc conseillé de faire en sorte que votre application enregistre son état lorsqu’elle est mise en suspens et qu’elle le rétablisse lorsqu’elle est lancée après avoir été arrêtée.

Libérez les ressources exclusives et les descripteurs de fichiers lorsque l’application est mise en suspens

En libérant explicitement les ressources exclusives et les descripteurs de fichiers, vous permettez aux autres applications d’y accéder pendant que votre application ne les utilise pas. Les applications mises en suspens ne reçoivent pas de notification leur indiquant qu’elles vont être arrêtées. Il est donc conseillé de faire en sorte que votre application libère ses descripteurs lorsqu’elle est mise en suspens et qu’elle les ouvre lorsqu’elle est lancée après avoir été arrêtée.

Webcams, périphériques d’E/S, périphériques externes et ressources réseau sont autant d’exemples de ressources exclusives.

Lorsque vous reprenez votre application après qu’elle a été suspendue, mettez à jour l’IU si le contenu a changé depuis sa dernière consultation par l’utilisateur

L’utilisateur doit avoir l’impression que l’application était en cours d’exécution à l’arrière-plan.

Lorsque vous reprenez l’exécution de votre application après qu’elle a été arrêtée, servez-vous des données d’information enregistrées pour la restaurer

Les utilisateurs s’attendent à trouver l’application comme ils l’ont quittée, qu’elle ait été suspendue ou arrêtée par Windows ou fermée par l’utilisateur.

Offrez aux utilisateurs des options si vous ne pouvez pas prédire s’ils souhaiteront reprendre ou démarrer de zéro

Il n’est pas toujours judicieux de ramener l’application où l’utilisateur l’a quittée. À la place, proposez à l’utilisateur un ensemble d’options pour la suite des événements. Par exemple, lorsque l’utilisateur rebascule vers votre jeu, vous pouvez lui afficher un message lui permettant de reprendre la partie ou d’en démarrer une nouvelle.

 

Appliquez ces indications pour éviter de créer une expérience utilisateur pauvre.

Pratiques déconseilléesN’arrêtez pas l’application lorsqu’elle n’est plus à l’écran

Windows veille à ce que les utilisateurs accèdent aux applications du Windows Store et les gèrent de façon cohérente. Votre application est mise en suspens lorsqu’elle n’est plus à l’écran. En laissant Windows gérer le cycle de vie des informations, vous avez la garantie que vos utilisateurs peuvent y revenir le plus efficacement possible. Vous bénéficiez aussi de cette manière de performances système et d’une durée de vie de batterie de l’appareil optimales.

Ne restaurez pas l’état d’une application arrêtée en raison d’un blocage

Si votre application a pris fin de manière inattendue, partez du principe que les données d’information sont peut-être endommagées. L’application ne doit pas essayer de reprendre son exécution mais plutôt démarrer de zéro. Sans cela, la restauration de données d’information endommagées peut engendrer un cycle sans fin d’activation, d’incident et d’arrêt.

N’offrez pas aux utilisateurs de moyens de fermer ou d’arrêter votre application dans son IU

Les utilisateurs doivent avoir confiance dans le fait que Windows gère leurs applications pour eux. Les applications du Windows Store ne doivent pas afficher de boutons Fermer ou d’autres moyens de quitter l’application. Windows peut mettre fin à votre application pour optimiser les performances et la fiabilité du système. Par ailleurs, les utilisateurs peuvent choisir de fermer les applications par un geste.

 

Considérations de sécurité

Les articles suivants contiennent des recommandations sur la manière d’écrire du code C++ en toute sécurité.

Rubriques associées

Tâches
Comment suspendre une application (JavaScript)
Comment suspendre une application (C#/VB/C++)
Comment relancer une application (JavaScript)
Comment relancer une application (C#/VB/C++)
Concepts
Cycle de vie des applications
Recommandations
Recommandations en matière d’expérience utilisateur pour les applications du Windows Store
Exemples
Exemple d’activation, de suspension et de reprise d’une application à l’aide de WRL
Référence
ApplicationExecutionState
Windows.ApplicationModel
Windows.ApplicationModel.Activation
Windows.ApplicationModel.Core
Windows.UI.WebUI
Windows.UI.Xaml.Application
WinJS.Application

 

 

Afficher:
© 2017 Microsoft