Cette page vous a-t-elle été utile ?
Votre avis sur ce contenu est important. N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.
Vous avez d'autres commentaires ?
1500 caractères restants
Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Important Il est possible que le présent document ne corresponde pas aux pratiques recommandées pour le développement actuel. Par ailleurs, il se peut que des liens de téléchargement et d'autres ressources ne soient plus valides. La version recommandée actuelle est disponible ici.

Objet Error

Mise à jour : novembre 2007

Contient des informations sur des erreurs. Le constructeur Error se présente sous deux formes.


function Error([description : String ])
function Error([number : Number [, description : String ]])

number

Facultatif. Valeur numérique assignée à l'erreur, spécifiant la valeur de la propriété number. Zéro si omise.

description

Facultatif. Courte chaîne décrivant l'erreur et spécifiant la valeur initiale des propriétés description et message. Chaîne vide si omise.

Les objets Error peuvent être explicitement créés à l'aide du constructeur affiché ci-dessus. Vous pouvez ajouter des propriétés à l'objet Error pour étendre ses fonctionnalités. Un objet Error est également créé chaque fois qu'une erreur d'exécution se produit afin de décrire celle-ci.

En règle générale, un objet Error est levé avec l'instruction throw et normalement intercepté par une instruction try...catch. Vous pouvez utiliser une instruction throw pour passer tout type de données comme une erreur ; l'instruction throw ne créera pas implicitement un objet Error. Toutefois, en levant un objet Error, un bloc catch peut traiter de façon similaire les erreurs d'exécution JScript et les erreurs définies par l'utilisateur.

L'objet Error possède quatre propriétés intrinsèques : la description de l'erreur (propriétés description et message), le numéro d'erreur (propriété number) et le nom de l'erreur (propriété name). Les propriétés description et message font référence au même message ; la propriété description assure la compatibilité descendante tandis que la propriété message respecte la norme ECMA.

Un numéro d'erreur est une valeur 32 bits. Le mot de 16 bits de poids fort est le code de service tandis que le mot de poids faible est le code d'erreur effectif. Pour lire d'un trait le code d'erreur proprement dit, utilisez l'opérateur de bits AND (&) afin de combiner la propriété number avec le nombre hexadécimal 0xFFFF.

Attention :

Essayer d'utiliser l'objet JScript Error dans une page ASP.NET peut produire des résultats inattendus. Cela résulte de l'ambiguïté potentielle entre l'objet JScript Error et l'événement Error de la page ASP.NET. Utilisez la classe System.Exception à la place de l'objet Error pour la gestion des erreurs dans les pages ASP.NET.

Remarque :

Seul JScript fournit l'objet Error. Dans la mesure où il n'est pas dérivé d'un type du .NET Framework, les autres langages CLS (Common Language Specification) ne peuvent pas l'utiliser. En conséquence, lors de l'annotation de type des paramètres et des types de retour des méthodes conformes à CLS, assurez-vous d'utiliser le type de données System.Exception plutôt que l'objet Error. Vous pouvez néanmoins utiliser l'objet Error pour annoter le type d'identificateurs autres que des paramètres et des types de retour. Pour plus d'informations, consultez Écriture d'un code conforme CLS.

L'exemple ci-dessous illustre une utilisation de l'objet Error :

try {
   // Throw an error.
   throw new Error(42,"No question");
} catch(e) {
   print(e)
// Extract the error code from the error number.
   print(e.number & 0xFFFF)
   print(e.description)
}

Le résultat généré par ce code est le suivant :

Error: No question
42
No question

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2015 Microsoft