SqlDataSourceView, classe

Remarque : cette classe est nouvelle dans le .NET Framework version 2.0.

Prend en charge le contrôle SqlDataSource et fournit une interface pour les contrôles liés aux données pour exécuter des opérations de données SQL sur des bases de données relationnelles.

Espace de noms : System.Web.UI.WebControls
Assembly : System.Web (dans system.web.dll)

public class SqlDataSourceView : DataSourceView, IStateManager
public class SqlDataSourceView extends DataSourceView implements IStateManager
public class SqlDataSourceView extends DataSourceView implements IStateManager

La classe SqlDataSourceView est projetée à l'origine pour être utilisé par les contrôles liés aux données et non en tant qu'objet programmable dans le code de page.

Les contrôles de source de données ASP.NET contiennent une ou plusieurs listes de données, représentées par les objets de vue de source de données. La classe SqlDataSourceView étend la classe DataSourceView, définit les fonctions du contrôle SqlDataSource auquel il est associé et implémente les fonctionnalités de données de base pour le contrôle de source de données. La classe SqlDataSourceView implémente les fonctionnalités de données pour le contrôle SqlDataSource, y compris les opérations Select, Update, Insert et Delete, les paramètres de tri, filtrage et gestion qui sont conservés dans l'état d'affichage.

Bien que l'objet SqlDataSourceView ne soit pas exposé directement aux développeurs de pages par le contrôle SqlDataSource, bon nombre de ses propriétés le sont. L'opération la plus fondamentale qu'un affichage de source de données exécute est la récupération de données de la base de données sous-jacente à l'aide de la méthode Select qui récupère une collection IEnumerable d'éléments de données. La classe SqlDataSourceView implémente la récupération de données de bases de données relationnelles à l'aide de requêtes SQL. Les requêtes SQL peuvent être paramétrées pour plus de souplesse et de sécurité. Les méthodes, propriétés et événements de récupération des données suivants sont implémentés par SqlDataSourceView et sont exposés directement par son contrôle SqlDataSource aux développeurs de pages et aux autres appelants :

L'objet SqlDataSourceView prend en charge la mise à jour de données dans une base de données relationnelle à l'aide de commandes SQL. Les commandes SQL peuvent être paramétrées pour plus de souplesse et de sécurité. Les contrôles liés aux données, tels que GridView et DetailsView, peuvent être configurés pour effectuer des mises à jour automatiquement à l'aide de SqlDataSourceView, alors que d'autres contrôles ne le peuvent pas. Les méthodes, propriétés et événements de mise à jour suivants sont implémentés par SqlDataSourceView et sont exposés directement par son contrôle SqlDataSource aux développeurs de pages et aux autres appelants :

SqlDataSourceView prend en charge l'insertion des nouvelles lignes de données dans une base de données relationnelle. Les commandes SQL qui sont spécifiées dans la propriété InsertCommand peuvent être paramétrées pour plus de souplesse et de sécurité. Les contrôles liés aux données, tels que GridView et DetailsView, peuvent être configurés pour effectuer des insertions automatiquement à l'aide de SqlDataSourceView, alors que d'autres contrôles ne le peuvent pas. Les méthodes, propriétés et événements d'insertion suivants sont implémentés par SqlDataSourceView et sont exposés directement par son contrôle SqlDataSource aux développeurs de pages et aux autres appelants :

L'objet SqlDataSourceView prend également en charge la suppression de données dans une base de données relationnelle. Comme avec d'autres commandes, les commandes SQL qui sont spécifiées dans la propriété DeleteCommand peuvent être paramétrées pour plus de souplesse et de sécurité. Les contrôles liés aux données, tels que GridView et DetailsView, peuvent être configurés pour effectuer des suppressions automatiquement à l'aide de SqlDataSourceView, alors que d'autres contrôles ne le peuvent pas. Les méthodes, propriétés et événements de suppression suivants sont implémentés par SqlDataSourceView et sont exposés directement par son contrôle SqlDataSource aux développeurs de pages et aux autres appelants :

La récupération de données est plus puissante lorsque la clause qui est utilisée pour filtrer les données pendant la récupération de données est dynamique. En d'autres termes, une requête SQL avec une clause WHERE statique n'est pas aussi flexible et puissante qu'une requête SQL où les valeurs dans la clause WHERE sont liées aux valeurs qui peuvent changer, telles que les valeurs qui sont affichées dans les contrôles dans une page Web Forms. Au lieu de reconstituer une requête SQL et de définir la propriété SelectCommand à chaque chargement de la page, vous pouvez utiliser les propriétés FilterExpression et FilterParameters pour appliquer un filtrage dynamique à la récupération de données. Ces propriétés sont implémentées par SqlDataSourceView et sont exposées directement par son contrôle SqlDataSource aux contrôles liés aux données et aux autres appelants.

Vous pouvez trier les données que vous récupérez avec le contrôle SqlDataSource en ajoutant une clause ORDER BY qui déclenche l'exécution du classement par la base de données lorsque vous récupérez des données ou en triant les données en mémoire après leur récupération. Vous pouvez fournir une expression de tri à SqlDataSourceView en définissant la propriété SortExpression de l'objet DataSourceSelectArguments qui est passé à la méthode Select. La syntaxe pour la propriété SortExpression est la même que celle d'une propriété DataView.Sort. Si vous utilisez une procédure stockée pour récupérer des données, vous pouvez également utiliser la propriété SortParameterName pour spécifier un paramètre qui est utilisé spécifiquement pour trier les résultats d'un appel de procédure stockée.

Lorsque plusieurs utilisateurs peuvent modifier la base de données simultanément, un conflit d'accès concurrentiel est possible. Le contrôle SqlDataSource contrôle l'accès concurrentiel via la propriété SqlDataSource.ConflictDetection. La fonctionnalité est implémentée dans la propriété SqlDataSourceView.ConflictDetection.

Comme de nombreux autres contrôles serveur Web, SqlDataSourceView implémente l'interface IStateManager et utilise l'état d'affichage pour que son état soit suivi au fil des demandes de page. Les implémentations de la propriété IsTrackingViewState et des méthodes LoadViewState, SaveViewState et TrackViewState sont fournies pour activer l'état d'affichage qui suit le contrôle. Pour plus d'informations, consultez Vue d'ensemble de la gestion d'état ASP.NET.

  • AspNetHostingPermission  pour opérer dans un environnement hébergé. Valeur de demande : LinkDemand ; valeur d'autorisation : Minimal
  • AspNetHostingPermission  pour opérer dans un environnement hébergé. Valeur de demande : InheritanceDemand ; valeur d'autorisation : Minimal

Les membres statiques publics (Shared en Visual Basic) de ce type sont thread-safe. Il n'est pas garanti que les membres d'instance soient thread-safe.

Windows 98, Windows 2000 SP4, Windows Server 2003, Windows XP Édition Media Center, Windows XP Professionnel Édition x64, Windows XP SP2, Windows XP Starter Edition

Le .NET Framework ne prend pas en charge toutes les versions de chaque plate-forme. Pour obtenir la liste des versions prises en charge, consultez Configuration requise.

.NET Framework

Prise en charge dans : 2.0

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher: