Cet article a fait l’objet d’une traduction automatique. Pour afficher l’article en anglais, activez la case d’option Anglais. Vous pouvez également afficher le texte anglais dans une fenêtre contextuelle en faisant glisser le pointeur de la souris sur le texte traduit.
Traduction
Anglais

RecipientDataReference - Classe

Office 2013 et versions ultérieures

Cette documentation est préliminaire et peut changer.

Référence aux données d'Inclusion/Exclusion de Source de données. Lorsque l'objet est sérialisé en XML, son nom complet est w:recipientData.

Espace de noms :  DocumentFormat.OpenXml.Wordprocessing
Assembly :  DocumentFormat.OpenXml (dans DocumentFormat.OpenXml.dll)

public class RecipientDataReference : RelationshipType

[ISO/IEC 29500-1 1st Edition]

recipientData (référence aux données d'Inclusion/Exclusion de Source de données)

Cet élément doit spécifier une référence à la partie qui contient des données sur le jeu d'enregistrements dans la source de données associée ont été explicitement inclus ou exclu de la fusion et publipostage spécifiée. Seuls les enregistrements qui ne doivent pas être utilisés pour générer des documents fusionnés WordprocessingML sont stockés dans la pièce référencée, que tous les enregistrements doivent être fusionnés par défaut dans le cadre de l'opération de fusion et publipostage. [Conseils: les Applications peuvent choisir de stocker uniquement les enregistrements qui sont exclus par souci d'efficacité, ou une liste de tous les enregistrements afin de déterminer le jeu d'enregistrements ont été ajoutés/supprimés entre les opérations de fusion et publipostage. conseils de fin]

[Raisonnement: lorsque vous définissez une fusion et publipostage, il est possible qu'un utilisateur souhaite se connecter à une source de données spécifiée, mais spécifiez uniquement un sous-ensemble des enregistrements renvoyés par la requête spécifiée par l'élément de requête (§17.14.26) qui doit être fusionné dans le cadre de l'opération de fusion et publipostage. Cet élément permet aux applications d'utiliser une partie distincte pour stocker ces informations, soit de la partie partagée définie par /IEC 29500, ou une partie définie par l'application en fonction des besoins. fin du raisonnement]

Si le type de relation de la relation spécifiée par cet élément n'est pas http://schemas.openxmlformats.org/officeDocument/2006/mailMergeRecipientData, n'est pas présent ou n'a pas une valeur d'attribut TargetMode interne, puis le document est considéré non conforme. Si une application ne peut pas traiter le contenu externe du type de contenu spécifié par la partie ciblée, il peut être ignoré.

/ IEC 29500 définit un mécanisme partagé pour le stockage de ces données: à l'aide de la partie données de destinataire de fusion et publipostage. Ce mécanisme doit être utilisé si la source de données associée a une colonne qui peut être utilisée comme clé unique. Toutefois, lors de l'utilisation des sources de données qui n'ont pas une clé unique, les applications peuvent stocker leur propre partie (d'un type de contenu défini par l'application) à l'aide de cette relation.

[Exemple: considérer un document WordprocessingML, qui est un document source de fusion et publipostage, qui contient les données d'inclusion/exclusion pour la source de données. La partie paramètres du document contient les données de fusion et publipostage :

<w:settings>
  …  <w:mailMerge>
     …
     <w:odso>
       …       <w:recipientData r:id="recipient1" />
     </w:odso>
  </w:mailMerge>
</w:settings>

L'élément recipientData indique que le contenu externe ciblé par la relation avec l'ID recipient1 contienne les données de destinataire d'inclusion/exclusion pour l'opération de fusion et publipostage. Examen du contenu de l'élément de partie de relation correspondant, nous pouvons voir les cibles pour cette relation :

<Relationships … >
  …  <Relationship Id="recipient1" TargetMode="Internal" Type="http://schemas.openxmlformats.org/officeDocument/2006/relationships/mailMergeRecipientData" Target="recipientData.xml" />
  …</Relationships>

L'élément de partie de relation correspondant indique que le fichier contenant ces données se trouve en regard du document principal et est nommé recipientData.xml. exemple de fin]

Éléments parents

ODSO (§17.14.25)

Attributs

Description

ID (relation de partie)

Espace de noms : .../officeDocument/2006/relationships

Spécifie l'ID de relation à un composant spécifié.

La relation spécifiée doit correspondre au type de relation requis par l'élément parent :

  • http://schemas.openxmlformats.org/officeDocument/2006/customXml de l'élément contentPart

  • http://schemas.openxmlformats.org/officeDocument/2006/relationships/footer de l'élément footerReference

  • http://schemas.openxmlformats.org/officeDocument/2006/relationships/header de l'élément headerReference

  • http://schemas.openxmlformats.org/officeDocument/2006/relationships/font pour les éléments embedBold, embedBoldItalic, embedItalic ou embedRegular

  • http://schemas.openxmlformats.org/officeDocument/2006/relationships/printerSettings de l'élément de la classe printerSettings

  • http://schemas.openxmlformats.org/officeDocument/2006/relationships/hyperlink pour l'élément longDesc ou le lien hypertexte

[Exemple: pensez à un élément XML qui a l'attribut d'id suivant :

<… r:id="rId10" />

Le balisage Spécifie que la partie relation associée avec l' ID de relation rId1 contient les informations de relation correspondant à l'élément XML parent. exemple de fin]

Les valeurs possibles pour cet attribut sont définies par le type simple ST_RelationshipId (§22.8.2.1).

[Remarque: le W3C XML Schema definition de cet élément modèle de contenu (CT_Rel) se trouve dans §A.1. fin de la Remarque]

© ISO/IEC29500: 2008.

Tous les membres statique (Partagé dans Visual Basic)s publics de ce type sont thread-safe. Cela n’est pas garanti pour les membres d’instance.
Afficher: