Installation de mises à jour dans la console pour System Center Configuration Manager

 

S’applique à : System Center Configuration Manager (current branch)

System Center Configuration Manager se synchronise avec le service cloud Microsoft pour obtenir des mises à jour que vous pouvez installer à partir de la console Configuration Manager.

Seules les mises à jour qui s’appliquent à votre infrastructure et à votre version sont téléchargées et mises à disposition dans votre hiérarchie. Cette synchronisation peut être automatique ou manuelle, selon la manière dont vous configurez le point de connexion de service pour votre hiérarchie :

  • En mode en ligne, le point de connexion de service se connecte automatiquement au service cloud Microsoft et télécharge les mises à jour applicables.

    Par défaut, Configuration Manager vérifie la disponibilité de nouvelles mises à jour toutes les 24 heures. À compter de la version 1602 ou ultérieure, vous pouvez également vérifier la disponibilité de mises à jour immédiatement en cliquant sur Rechercher les mises à jour dans le nœud Administration > Cloud Services > Mises à jour et maintenance de la console Configuration Manager.

  • En mode hors connexion, le point de connexion de service ne se connecte pas au service cloud Microsoft et vous devez manuellement Utiliser l’outil de connexion de service pour System Center Configuration Manager pour télécharger puis importer les mises à jour disponibles.

System_CAPS_ICON_note.jpg Remarque


Outre les mises à jour que vous obtenez lors de la synchronisation avec le service cloud Microsoft, des correctifs hors bande qui s’installent à l’aide de l’outil d’inscription de mise à jour sont également importés dans votre console, où vous pouvez ensuite les sélectionner pour les installer.

Une fois les mises à jour synchronisées, vous pouvez les afficher dans la console Configuration Manager en accédant au nœud Administration > Cloud Services > Mises à jour et maintenance :

  • Les mises à jour que vous n’avez pas installées apparaissent Disponibles.

  • Les mises à jour que vous avez installées apparaissent Installées. À compter de la version 1606, seule la dernière mise à jour installée est affichée, et vous pouvez cliquer sur le bouton Historique sur le ruban pour afficher les mises à jour installées précédemment.

Avant de configurer le point de connexion de service, vous devez comprendre et planifier la mesure dans laquelle ses utilisations supplémentaires peuvent avoir une incidence sur la façon dont vous configurez ce rôle de système de site :

Pour mieux comprendre ce qui se passe quand des mises à jour sont téléchargées, consultez :

Avant d’installer la mise à jour 1606, pour pouvoir afficher les mises à jour sur la console, un utilisateur doit avoir un rôle de sécurité incluant l’autorisation Lecture dans le groupe d’autorisations Site, et l’étendue de sécurité Tous. À compter de la mise à jour 1606, une nouvelle classe de sécurité d’administration basée sur des rôles nommée Packages de mise à jour est introduite. Elle accorde l’autorisation d’afficher et de gérer les mises à jour dans la console Configuration Manager.

À propos de la classe Packages de mise à jour :
Par défaut, Packages de mise à jour (SMS_CM_Updatepackages) fait partie des rôles de sécurité intégrés suivants avec les autorisations répertoriées :

  • Administrateur complet avec autorisations Modifier et Lecture :
    • Un utilisateur disposant de ce rôle de sécurité et de l’accès à l’étendue de sécurité Tout peut afficher les mises à jour, installer des mises à jour et activer des fonctionnalités pendant l’installation, et activer des fonctionnalités après l’installation de la mise à jour.
    • Un utilisateur disposant de ce rôle de sécurité et de l’accès à l’étendue de sécurité Par défaut peut afficher les mises à jour, installer des mises à jour et activer des fonctionnalités pendant l’installation, et afficher les fonctionnalités après l’installation d’une mise à jour mais pas activer les fonctionnalités une fois la mise à jour installée.
  • Analyste en lecture seule avec autorisations Lecture :
    • Un utilisateur disposant de ce rôle de sécurité et de l’accès à l’étendue Par défaut peut afficher les mises à jour mais pas les installer, et peut afficher les fonctionnalités après l’installation d’une mise à jour mais pas les activer.

Résumé des autorisations nécessaires pour les mises à jour et la maintenance :

  • Utilisez un compte affecté à un rôle de sécurité qui comprend la classe Packages de mise à jour avec les autorisations Modifier et Lecture.
  • L’étendue Par défaut doit être affectée au compte.

Pour uniquement afficher les mises à jour :

  • Utilisez un compte affecté à un rôle de sécurité qui comprend la classe Packages de mise à jour avec uniquement l’autorisation Lecture.
  • L’étendue Par défaut doit être affectée au compte.

Pour activer des fonctionnalités une fois les mises à jour installées :

  • Utilisez un compte affecté à un rôle de sécurité qui comprend la classe Packages de mise à jour avec les autorisations Modifier et Lecture.
  • L’étendue Tout doit être affectée au compte.

Avant d’installer les mises à jour à partir de la console Configuration Manager, effectuez les étapes suivantes :

Étape 1 : consulter la liste de contrôle de mise à jour

Avant d’installer une nouvelle mise à jour à partir de la console Configuration Manager, passez en revue la
liste de contrôle de mise à jour applicable pour connaître les actions à effectuer avant de commencer la mise à jour :

Étape 2 : tester la mise à niveau de base de données avant d’installer une mise à jour

Avant d’installer une nouvelle mise à jour dans votre hiérarchie, telle la mise à jour 1602, vous devez tester la mise à niveau de la base de données de votre site. Le nom de l’option de ligne de commande permettant de tester l’installation d’une mise à jour sur une sauvegarde de la base de données de votre site est testdbupgrade.

Contrairement aux versions précédentes de Configuration Manager, si l’installation d’une mise à jour échoue, vous ne devez pas effectuer de récupération du site. Au lieu de cela, vous pouvez réessayer d’installer la mise à jour. Par conséquent, si le test de la mise à niveau de la base de données est moins important que dans les versions antérieures du produit, cette étape reste recommandée.

Pour exécuter testdbupgrade avant d’installer une mise à jour
  1. Obtenez un ensemble de fichiers sources à partir du dossier CD.Latest d’un site exécutant la version vers laquelle vous prévoyez d’effectuer la mise à jour. Cela peut nécessiter que vous installiez d’abord un site dans un environnement lab ou de test exécutant cette version de System Center Configuration Manager.

    Le dossier CD.Latest d’un site contient les fichiers sources pour cette version. Vous devez utiliser ceux-ci pour exécuter le test de mise à niveau de la base de données de votre site. Pour plus d’informations, consultez Le dossier CD.Latest pour System Center Configuration Manager.

    Par exemple, si votre site s’exécute la version 1501 et que vous souhaitez opérer une mise à jour vers la version 1602, vous devez obtenir un dossier CD.Latest à partir d’un site déjà mis à jour vers la version 1602. En règle générale, vous pouvez installer un site nouveau et temporaire dans un environnement lab, puis procéder à une mise à niveau vers la version 1602 pour créer le dossier CD.Latest avec les fichiers requis.

  2. Copiez le dossier CD.Latest vers un emplacement sur le serveur SQL Server que comptez utiliser pour tester la mise à niveau de la base de données. (Voir l’étape suivante).

  3. Créez une sauvegarde de la base de données du site dont vous souhaitez tester la mise à niveau, puis restaurez une copie de cette base de données sur une instance de SQL Server qui n’héberge pas de site Configuration Manager. Le serveur SQL Server doit utiliser la même édition de SQL Server que la base de données de votre site.

  4. Après avoir restauré la copie de la base de données, exécutez Setup à partir du dossier CD.Latest que vous avez copié à partir de votre environnement lab ou de test. Lorsque vous exécutez le programme d'installation, utilisez l'option de ligne de commande /TESTDBUPGRADE . Si l'instance SQL Server qui héberge la copie de la base de données n'est pas l'instance par défaut, vous devez également fournir les arguments de ligne de commande pour identifier l'instance qui héberge la copie de la base de données du site.

    Par exemple, vous prévoyez de mettre à niveau une base de données de site dont le nom de base de données est SMS_ABC. Vous restaurez une copie de cette base de données de site sur une instance prise en charge de SQL Server ayant pour nom d'instance DBTest. Pour tester une mise à niveau de cette copie de la base de données du site, utilisez la ligne de commande suivante : Setup.exe /TESTDBUPGRADE DBtest\CM_ABC

    Vous pouvez trouver Setup.exe à l’emplacement suivant sur le média source de System Center Configuration Manager: SMSSETUP\BIN\X64.

  5. Sur l’instance de SQL Server exécutant le test de la mise à niveau de la base de données, examinez le fichier ConfigMgrSetup.log à la racine du lecteur système afin de déterminer la progression et l’issue du test :

    Si le test de mise à niveau de la base de données du site échoue, remédiez aux problèmes liés à cet échec, créez une sauvegarde de la base de données du site, puis testez la mise à niveau de la nouvelle copie de la base de données du site.

    Une fois que le processus a abouti, vous pouvez supprimer la copie de la base de données.

    System_CAPS_ICON_note.jpg Remarque


    Il n'est pas possible de restaurer la copie de la base de données du site que vous utilisez dans le cadre du test de mise à niveau afin de l'utiliser comme base de données d'un site quelconque.

Étape 3 : exécuter l’outil de vérification de la configuration requise avant d’installer une mise à jour

Avant d’installer une mise à jour, envisagez d’exécuter la vérification de la configuration requise pour cette mise à jour. Si vous effectuez cette vérification avant d’installer une mise à jour :

  • Les fichiers de la mise à jour sont répliqués vers d’autres sites avant l’installation proprement dite de la mise à jour.

  • La vérification de la configuration requise est automatiquement réexécutée lorsque vous choisissez d’installer la mise à jour.

Par la suite, lorsque vous installez une mise à jour, vous pouvez configurer la mise à jour afin d’ignorer les avertissements relatifs à la vérification de la configuration requise.

Pour exécuter l’outil de vérification de la configuration requise avant d’installer une mise à jour
  1. Dans la console Configuration Manager, accédez à Administration > Services cloud > Mises à jour et maintenance.

  2. Cliquez avec le bouton droit sur le package de mise à jour pour lequel vous souhaitez exécuter la vérification de la configuration requise.

  3. Choisissez Exécuter la vérification de la condition préalable. Vous pouvez consulter le

    Lorsque vous exécutez la vérification de la configuration requise, le contenu de la mise à jour est répliqué sur des sites enfants. Vous pouvez consulter le fichier distmgr.log sur le serveur du site pour vérifier que le contenu est répliqué correctement.

  4. Pour afficher les résultats de la vérification, dans la console Configuration Manager, accédez à Surveillance > État des mises à jour et de la maintenance, puis recherchez l’état de la condition préalable. Vous pouvez également consulter le fichier ConfigMgrPrereq.log sur le serveur du site pour plus de détails.

Quand vous êtes prêt à installer des mises à jour à partir de la console Configuration Manager, commencez par le site de niveau supérieur de votre hiérarchie. Il s’agit soit du site d’administration centrale, soit d’un site principal autonome.

Nous vous recommandons de planifier l’installation de la mise à jour en dehors des heures de bureau normales pour chaque site, lorsque le processus d’installation de la mise à jour et ses actions pour réinstaller les composants du site et les rôles système de site auront le moins d’effet sur les opérations de votre entreprise.

  • Les sites principaux enfants démarrent la mise à jour automatiquement après que le site d’administration centrale a installé la mise à jour. Vous pouvez utiliser des fenêtres de maintenance pour les serveurs de site pour contrôler le moment auquel le site installe les mises à jour.

  • Après la mise à jour du site principal parent, vous devez mettre à jour manuellement les sites secondaires à partir de la console Configuration Manager. La mise à jour automatique des serveurs de sites secondaires n’est pas prise en charge.

  • Quand vous utilisez une console Configuration Manager après la mise à jour du site, vous êtes invité à mettre à jour la console.

Vue d’ensemble de l’installation d’une mise à jour dans la console

1. Au démarrage de l’installation de la mise à jour

L’Assistant Mises à jour affiche la liste des zones de produit auxquelles s’applique la mise à jour.

  • Dans la page Général de l’Assistant, vous pouvez configurer les Avertissements relatifs à la configuration requise.
    • Les erreurs de configuration requise bloquent toujours l’installation de la mise à jour. Vous devez les résoudre avant de réessayer d’installer correctement la mise à jour. Pour plus d’informations, consultez Nouvelle tentative d’installation d’une mise à jour ayant échoué.

    • Des avertissements de configuration requise peuvent également bloquer l’installation de la mise à jour. Vous devez les résoudre avant de réessayer d’installer la mise à jour. Pour plus d’informations, consultez Nouvelle tentative d’installation d’une mise à jour ayant échoué.

    • L’option Ignorer les avertissements relatifs aux conditions requises et installer cette mise à jour sans tenir compte des manquements à la configuration requise définit une condition pour l’installation de la mise à jour qui ignore les avertissements de configuration requise et autorise la poursuite de l’installation de la mise à jour. Si vous n’activez pas cette option, l’installation de la mise à jour s’arrête en cas d’avertissement. Si vous n’avez pas exécuté la vérification de la configuration requise et résolu les avertissements de condition requise pour un site, nous vous déconseillons d’utiliser de cette option.

      À compter de la version 1606, dans les espaces de travail Administration et Surveillance, le nœud Mises à jour et maintenance comprend un bouton sur le ruban nommé Ignorer les avertissements de configuration requise. Ce bouton est disponible quand un package de mise à jour ne parvient pas à terminer l’installation en raison des avertissements de vérification de la condition préalable. Par exemple, si vous installez une mise à jour sans utiliser l’option Ignorer les avertissements de configuration requise (à partir de l’Assistant Mises à jour) et que l’installation de la mise à jour s’arrête avec un état d’avertissement de configuration requise mais aucune erreur, vous pouvez sélectionner ultérieurement Ignorer les avertissements de configuration requise dans le ruban pour déclencher une continuation automatique de cette installation de mise à jour qui ignore ensuite les avertissements de configuration requise. Quand vous utilisez cette option, l’installation de la mise à jour se poursuit automatiquement après quelques minutes.

2. Lors de l’installation de la mise à jour

Dans le cadre de l’installation de la mise à jour, Configuration Manager :

  • Réinstalle tous les composants concernés, comme les rôles de système de site ou la console Configuration Manager

  • Gère les mises à jour des clients en fonction des sélections que vous avez effectuées pour le test du client et pour les mises à niveau automatiques du client

  • Ne nécessite pas de redémarrage des serveurs de système de site dans le cadre de la mise à jour (à moins que .NET soit installé en relation avec une condition préalable à l’installation des rôles système de site)

System_CAPS_ICON_tip.jpg Astuce


Lors de l’installation de mises à jour, Configuration Manager met également à jour le dossier CD.Latest utilisé pendant la récupération d’un site.

3. Analyse de la progression des mises à jour durant le processus d’installation

Pour analyser la progression, procédez comme suit :

  • Dans la console Configuration Manager : nœud Administration > Services cloud > Mises à jour et maintenance. Ce nœud affiche l’état d’installation de tous les packages de mise à jour.
  • Dans la console Configuration Manager : nœud Surveillance > Vue d’ensemble > État des mises à jour et de la maintenance. Ce nœud affiche l’état d’installation uniquement du package de mise à jour en cours d’installation.

    À compter de la version 1606, l’installation du pack de mise à jour est décomposée en différentes phases pour faciliter la surveillance. Pour chaque phase, il existe désormais des détails supplémentaires, notamment le fichier journal à afficher pour obtenir plus d’informations :

    • Téléchargement (Cela s’applique uniquement au site de niveau supérieur où est installé le rôle de système de site de point de connexion de service)
    • Réplication
    • Vérification de la configuration requise
    • Installation
  • Vous pouvez consulter le fichier CMUpdate.log dans <Répertoire_Installation_Configuration_Manager>\Logs\

4. Après l’installation de la mise à jour

Une fois l’installation de la mise à jour sur le premier site terminée :

  • Les sites principaux enfants installent automatiquement la mise à jour. Aucune action supplémentaire n’est requise.

  • Les sites secondaires doivent être mis à jour manuellement à partir de la console Configuration Manager.

  • Tant que tous les sites de votre hiérarchie n’ont pas été mis à jour vers la nouvelle version, la hiérarchie fonctionne en mode mixte de versions. Pour plus d'informations, voir Interoperability between different versions of System Center Configuration Manager.

5. Mettre à jour des consoles Configuration Manager

Une fois un site d’administration centrale ou un site principal mis à jour, chaque console Configuration Manager qui se connecte à ce site nécessite également une mise à jour. Vous êtes invité à mettre à jour une console dans les cas suivants :

  • lorsque vous ouvrez la console ;

  • lorsque vous accédez à un nouveau nœud dans une console ouverte.

Nous vous recommandons d’installer la mise à jour immédiatement au lieu de la reporter.

Une fois la mise à niveau de la console terminée, vous pouvez vérifier que les versions de la console et du site sont correctes. Accédez à À propos de System Center Configuration Manager dans le coin supérieur gauche de la console où s’affichent les nouvelles versions du site et de la console.

Pour démarrer l’installation de la mise à jour sur le site de niveau supérieur

Sur le site de niveau supérieur de votre hiérarchie, dans la console Configuration Manager, accédez à Administration > Services cloud > Mises à jour et maintenance, sélectionnez une mise à jour Disponible, puis cliquez sur Installer le pack de mise à jour.

Pour démarrer l’installation de la mise à jour sur un site secondaire

Après la mise à jour du site principal parent des sites secondaires, vous pouvez mettre à jour le site secondaire à partir de la console Configuration Manager. Pour ce faire, vous utilisez l’Assistant Mise à niveau d’un site secondaire.

  1. Dans la console Configuration Manager, accédez à Administration > Configuration du site > Sites, sélectionnez le site à mettre à jour, cliquez sur l’onglet Accueil, puis, dans le Groupe de sites, sur Mise à niveau.

  2. Cliquez sur Oui pour démarrer la mise à jour du site secondaire.

Pour analyser l’installation de la mise à jour sur un site secondaire, sélectionnez le serveur de site secondaire puis, sous l’onglet Accueil, dans le Groupe de sites, cliquez sur Afficher l’état d’installation. Vous pouvez également ajouter la colonne Version à l’affichage de la console pour voir la version de chaque site secondaire.

Quand l’installation d’une mise à jour échoue, passez en revue les commentaires dans la console pour identifier les résolutions des avertissements et erreurs. Vous pouvez également consulter le fichier ConfigMgrPrereq.log sur le serveur du site pour plus de détails. Avant de réessayer l’installation d’une mise à jour, vous devez résoudre les erreurs et devrez résoudre les avertissements.

Quand vous êtes prêt à réessayer l’installation d’une mise à jour, sélectionnez la mise à jour ayant échoué, puis sélectionnez une option applicable. Le comportement de nouvelle tentative d’installation de mise à jour dépend du nœud à partir duquel vous lancez la nouvelle tentative et de l’option de nouvelle tentative que vous utilisez :

  1. Réessayer l’installation pour la hiérarchie :

    Vous pouvez réessayer l’installation d’une mise à jour pour l’ensemble de la hiérarchie lorsque cette mise à jour est dans l’un des états suivants :

    • La vérification de la configuration requise a généré un ou plusieurs avertissements, et l’option permettant d’ignorer les avertissements de vérification n’a pas été activée dans l’Assistant Mise à jour (la valeur des mises à jour pour Ignorer l’avertissement de condition préalable dans le nœud Mises à jour et maintenance est Non).
    • La vérification de la configuration requise a échoué.
    • L’installation a échoué.
    • La réplication du contenu sur le site a échoué.

    Accédez à Administration > Services cloud > Mises à jour et maintenance, sélectionnez la mise à jour, puis cliquez sur l’un des éléments suivants :

    • Nouvelle tentative : quand vous exécutez Nouvelle tentative à partir de ce nœud, l’installation de la mise à jour redémarre et ignore automatiquement les avertissements de configuration requise. Elle réplique également à nouveau le contenu pour la mise à jour si la réplication a échoué précédemment.
    • Ignorer les avertissements de configuration requise : à compter de la version 1606, si l’installation de la mise à jour s’arrête en raison d’un avertissement, vous pouvez cliquer sur Ignorer les avertissements de configuration requise. Cette action permet à l’installation de la mise à jour de continuer (après quelques minutes) et utilise l’option pour ignorer les avertissements de configuration requise.
  1. Réessayer l’installation pour le site :

    Vous pouvez réessayer l’installation d’une mise à jour sur un site spécifique lorsque cette mise à jour est dans l’un des états suivants :

    • La vérification de la configuration requise a généré un ou plusieurs avertissements, et l’option permettant d’ignorer les avertissements de vérification n’a pas été activée dans l’Assistant Mise à jour (la valeur des mises à jour pour Ignorer l’avertissement de condition préalable dans le nœud Mises à jour et maintenance est Non).
    • La vérification de la configuration requise a échoué.
    • L’installation a échoué.

    Accédez à Surveillance > Vue d’ensemble > État de la maintenance de site, sélectionnez la mise à jour, puis cliquez sur l’un des éléments suivants :

    • Nouvelle tentative : quand vous exécutez Nouvelle tentative à partir de ce nœud, vous redémarrez l’installation de la mise à jour uniquement sur ce site. Contrairement à l’option Nouvelle tentative du nœud Mises à jour et maintenance, cette nouvelle tentative n’ignore pas les avertissements de configuration requise.
    • Ignorer les avertissements de configuration requise : à compter de la version 1606, si l’installation de la mise à jour s’arrête en raison d’un avertissement, vous pouvez cliquer sur Ignorer les avertissements de configuration requise. Cette action permet à l’installation de la mise à jour de continuer (après quelques minutes) et utilise l’option pour ignorer les avertissements de configuration requise.

Utilisez la liste de vérification suivante pour effectuer les tâches courantes et les configurations nécessaires après des mises à jour de site :

Vérifier que la réplication de site à site est active : dans la console Configuration Manager, accédez aux emplacements suivants pour consulter l’état et vérifier que la réplication est active :

  • Surveillance > Vue d’ensemble > Hiérarchie de site

  • Surveillance > Vue d’ensemble > Réplication de base de données

Pour plus d'informations, voir
Surveiller l’infrastructure de la hiérarchie et de la réplication dans System Center Configuration Manager et À propos de l’analyseur de lien de réplication.

Vérifier que les serveurs de site et les serveurs de système de site distants ont redémarré (si nécessaire) : examinez l’infrastructure de votre site et vérifiez que les serveurs de site et serveurs de système de site (distants du serveur de site) appropriés ont redémarré correctement. En règle générale, cela est prévu uniquement quand Configuration Manager installe .NET en tant que condition préalable pour un rôle de système de site.

Mettre à jour les consoles Configuration Manager autonomes : vérifiez que toutes les consoles Configuration Manager distantes ont été mises à jour vers la même version. Vous êtes invité à mettre à jour la console dans les cas suivants :

  • lorsque vous accédez à un nouveau nœud dans la console ;

  • lorsque vous ouvrez la console.

Reconfigurer les réplicas de base de données pour les points de gestion sur les sites principaux : si vous utilisez des réplicas de base de données pour les points de gestion sur les sites principaux, vous devez désinstaller les réplicas de base de données avant de mettre à jour le site. Après avoir mis à niveau un site principal, reconfigurez le réplica de base de données pour les points de gestion. Pour plus d’informations, consultez Réplicas de base de données pour les points de gestion de System Center Configuration Manager.

Reconfigurer les tâches de maintenance de base de données désactivées avant la mise à jour : si vous avez désactivé les Tâches de maintenance pour System Center Configuration Manager de la base de données sur un site avant la mise à jour, reconfigurez ces tâches sur le site en utilisant les paramètres qui étaient en vigueur avant la mise à jour.

Mettre à niveau les clients : pour plus d’informations sur la façon de mettre à niveau les clients existants et sur la façon d’installer de nouveaux clients, consultez Comment mettre à niveau les clients pour les ordinateurs Windows dans System Center Configuration Manager.

Configurations supplémentaires : examinez les modifications que vous avez apportées avant de commencer la mise à jour, puis restaurez ces configurations sur vos sites et votre hiérarchie.

Lorsque vous installez une mise à jour incluant une ou plusieurs fonctionnalités facultatives, vous avez la possibilité d’activer celles-ci dans votre hiérarchie. Vous pouvez le faire au moment de l’installation de la mise à jour, ou revenir à la console ultérieurement, puis activer les fonctionnalités facultatives.

Pour afficher les fonctionnalités disponibles et leur état, dans la console, accédez à Administration > Services cloud > Mises à jour et maintenance > Fonctionnalités.

Quand une fonctionnalité n’est pas facultative, elle s’installe automatiquement et n’apparaît pas dans le nœud Fonctionnalités.

À compter de la version 1606, vous devez donner votre consentement pour utiliser les fonctionnalités de préversion de System Center Configuration Manager avant de pouvoir les sélectionner et permettre leur utilisation.

Des fonctionnalités en version préliminaire sont incluses dans le produit à des fins de test anticipé en environnement de production, mais ne doivent pas être considérées comme prêtes pour une utilisation en production.

Pour donner votre consentement, dans la console, accédez à Administration > Configuration du site > Sites, puis sélectionnez Paramètres de hiérarchie. Sous l’onglet Général, sélectionnez Accepter d’utiliser les fonctionnalités en version préliminaire.

  • Le consentement est une action à effectuer une seule fois par hiérarchie et elle ne peut pas être annulée.
  • Tant que vous n’avez pas donné votre consentement, vous ne pouvez pas activer les nouvelles fonctionnalités de préversion fournies avec la mise à jour 1606 ou une version ultérieure de mise à jour.
System_CAPS_ICON_note.jpg Remarque

Si vous avez activé des fonctionnalités de préversion de la mise à jour 1602 avant d’installer la mise à jour 1606, ces fonctionnalités restent activées après l’installation de la mise à jour 1606 même si vous ne donnez pas votre consentement pour utiliser les fonctionnalités de préversion.

Quand votre hiérarchie exécute la version 1606 ou ultérieure et que vous installez une mise à jour qui comprend des fonctionnalités de préversion, ces fonctionnalités sont visibles dans l’Assistant Maintenance et mises à jour avec les fonctionnalités standard incluses dans la mise à jour :

  • Si vous avez donné votre consentement : vous pouvez activer les fonctionnalités à partir de l’Assistant Maintenance et mises à jour quand vous installez la mise à jour. Pour ce faire, sélectionnez les fonctionnalités de préversion, comme vous le feriez pour toute autre fonctionnalité.

    Si vous le souhaitez, vous pouvez attendre et activer une fonctionnalité de préversion à une date ultérieure à partir du nœud Administration > Services cloud > Mises à jour et maintenance > Fonctionnalités de la console. Pour ce faire, dans le nœud Fonctionnalités, sélectionnez la fonctionnalité puis cliquez sur Activer. (Cette option est grisée et inaccessible tant que vous n’avez pas donné votre consentement.)

  • Si vous n’avez pas donné votre consentement : quand vous installez une mise à jour, les fonctionnalités de préversion sont visibles dans l’Assistant Maintenance et mises à jour, mais elles sont grisées et ne peuvent pas être activées. Après l’installation de la mise à jour, vous pouvez afficher ces fonctionnalités dans le nœud Fonctionnalités, mais pas les activer tant que vous n’avez pas donné votre consentement dans les paramètres de la hiérarchie.

System_CAPS_ICON_tip.jpg Astuce

Quand vous installez la mise à jour 1606, les fonctionnalités de préversion qui sont fournies dans la mise à jour 1606 ne sont pas visibles dans l’Assistant Maintenance et mises à jour et ne peuvent pas être activées à ce moment-là. Après l’installation de la mise à jour 1606, vous pouvez afficher les fonctionnalités de préversion qu’elle contient dans le nœud Fonctionnalités.

Sur un serveur de site, vous pouvez configurer des fenêtres de service pour contrôler quand les mises à jour de l’infrastructure pour Configuration Manager peuvent être appliquées à ce serveur de site. Chaque serveur de site prend en charge plusieurs fenêtres, avec la fenêtre autorisée pour l’installation des mises à jour de l’infrastructure, déterminée par une combinaison de toutes les fenêtres configurées pour ce serveur de site.

Pour configurer une fenêtre de service :

  1. Dans la console Configuration Manager, ouvrez Administration > Configuration du site > Sites, puis sélectionnez le serveur de site où vous voulez configurer une fenêtre de service.

  2. Ensuite, modifiez les Propriétés des serveurs de site et sélectionnez l’onglet Fenêtre de service, où vous pouvez ensuite définir une ou plusieurs fenêtres de service pour ce serveur de site.

Si vous ne trouvez une mise à jour spécifique ou des mises à jour quelconques dans votre console après une synchronisation réussie avec le service cloud Microsoft, les causes possibles sont les suivantes :

  • La mise à jour requiert une configuration que votre infrastructure n’utilise pas, ou votre version actuelle du produit ne remplit pas une condition préalable pour la réception de la mise à jour.

    Si vous pensez que vous disposez des configurations requises ou remplissez d’autres conditions préalables pour une mise à jour manquante, vérifiez que votre point de connexion de service est en mode en ligne, puis utilisez l’option Rechercher les mises à jour dans le nœud Mises à jour et maintenance pour forcer la vérification. Si vous êtes en mode hors connexion, vous devez recourir à l’outil de connexion au service pour synchroniser manuellement le service cloud.

  • Votre compte ne dispose pas des autorisations d’administration basée sur des rôles appropriées pour afficher les mises à jour dans la console Configuration Manager.

    Pour plus d’informations sur les autorisations requises pour afficher les mises à jour et activer les fonctionnalités à partir de la console, consultez Autorisations de gérer les mises à jour dans cette rubrique.

Mises à jour pour System Center Configuration Manager

Afficher: