Utilisation de configurations de SQL Server autres que celles par défaut pour la base de données du site System Center Configuration Manager

 

S'applique à: System Center Configuration Manager (current branch)

Quand vous installez un site System Center Configuration Manager et choisissez d’utiliser une instance ou configuration de SQL Server autre que celle par défaut pour la base de données du site, vous avez le choix entre les options suivantes :

En outre, si le serveur SQL Server n’utilise pas ce compte système local d’ordinateur pour exécuter les services SQL Server, vous devez configurer le nom de principal du service (SPN) du compte qui exécute les services SQL Server dans des services de domaine Active Directory. (Quand le compte système est utilisé, le SPN est inscrit automatiquement.) Pour plus d’informations sur les SPN pour la base de données du site, consultez Gérer le SPN pour le serveur de base de données de site dans la rubrique Modifier votre infrastructure System Center Configuration Manager.

Vous pouvez utiliser un cluster SQL Server pour héberger la base de données du site. La base de données du site est le seul rôle de système de site pris en charge sur un cluster de serveurs.

System_CAPS_noteRemarque

Pour pouvoir configurer correctement des clusters SQL Server, vous devez être familiarisé avec la configuration de clusters SQL Server et vous appuyer sur la documentation et les procédures décrites dans la bibliothèque de documentation de SQL Server.

L’utilisation d’un cluster permet de prendre en charge le basculement et d’améliorer la fiabilité de la base de données du site. En revanche, l’utilisation d’une base de données de site en cluster n’offre pas d’avantages supplémentaires en matière de traitement ou d’équilibrage de charge. En fait, une détérioration des performances peut résulter du fait que le serveur du site doit rechercher le nœud actif du cluster SQL Server avant de se connecter à la base de données du site.

Avant d’installer Configuration Manager, vous devez préparer le cluster SQL Server pour prendre en charge Configuration Manager. (Voir les conditions préalables plus loin dans cette section.)

Au cours de l’installation de Configuration Manager, l’enregistreur du service VSS (service de cliché instantané des volumes) s’installe sur chaque nœud d’ordinateur physique du cluster Microsoft Windows Server pour prendre en charge la tâche de maintenance du serveur de site de sauvegarde.

Après l’installation du site, Configuration Manager vérifie la présence de modifications apportées au nœud de cluster toutes les heures, et gère automatiquement toute modification détectée qui affecte les installations de composants Configuration Manager (comme un basculement de nœud ou l’ajout d’un nouveau nœud au cluster SQL Server).

Options prises en charge pour l’utilisation d’un cluster de basculement SQL Server :

  • Cluster d’instance unique

  • Configuration d’instances multiples

  • Nœuds actifs multiples

  • Instances nommées ou par défaut

Conditions préalables :

  • La base de données du site doit être distante du serveur du site. (Le cluster ne peut pas inclure le serveur système du site.)

  • Vous devez ajouter le compte d’ordinateur du serveur de site au groupe Administrateurs local de chaque serveur dans le cluster.

  • Pour prendre en charge l’authentification Kerberos, le protocole de communication réseau TCP/IP doit être activé pour la connexion réseau de chaque nœud de cluster SQL Server. L’utilisation de canaux nommés n’est pas obligatoire, mais peut faciliter la résolution des problèmes d’authentification Kerberos. Les paramètres de protocole réseau sont configurés dans le Gestionnaire de configuration SQL Server sous Configuration du réseau SQL Server.

  • Si vous utilisez une infrastructure PKI, consultez <Configuration requise des certificats PKI pour Configuration Manager> afin de connaître la configuration requise des certificats quand vous utilisez un cluster SQL Server pour la base de données du site.

Limitations à prendre en compte :

  • Installation et configuration :

    • Des sites secondaires ne peuvent pas utiliser un cluster SQL Server.

    • Vous n’avez pas la possibilité de spécifier des emplacements de fichier autres que les emplacements par défaut pour la base de données du site quand vous utilisez un cluster SQL Server.

  • Fournisseur SMS :

    • L’installation d’une instance du fournisseur SMS sur un cluster SQL Server ou sur un ordinateur exécuté comme nœud SQL Server en cluster n’est pas prise en charge.

  • Options de réplication de données :

    • Si vous utilisez des vues distribuées, vous ne pouvez pas utiliser un cluster SQL Server pour héberger la base de données du site.

  • Sauvegarde et récupération :

    • Configuration Manager ne prend pas en charge la sauvegarde DPM pour un cluster SQL Server qui utilise une instance nommée, mais il prend en charge la sauvegarde DPM sur un cluster SQL Server qui utilise l'instance par défaut de SQL Server.

  • Créez le cluster virtuel SQL Server pour héberger la base de données du site dans un environnement de cluster Windows Server existant. Pour connaître la procédure d’installation et de configuration d’un cluster SQL Server, consultez la documentation de votre version de SQL Server. Par exemple, si vous utilisez SQL Server 2008 R2, consultez Installation d’un cluster de basculement SQL Server 2008 R2. Si vous utilisez SQL Server 2014, consultez Installation d’un cluster de basculement SQL Server.

  • Sur chaque ordinateur du cluster SQL Server, vous pouvez copier un fichier nommé NO_SMS_ON_DRIVE.SMS dans le dossier racine de chaque lecteur sur lequel vous ne voulez pas que Configuration Manager installe les composants du site. Par défaut, Configuration Manager installe certains composants sur chaque nœud physique pour prendre en charge des opérations telles que la sauvegarde.

  • Ajoutez le compte ordinateur du serveur de site au groupe Administrateurs locaux de chaque ordinateur du nœud de cluster Windows Server.

  • Dans l’instance SQL Server virtuelle, attribuez le rôle SQL Server sysadmin au compte d’utilisateur qui doit exécuter le programme d’installation de Configuration Manager.

Pour installer un site qui utilise une base de données de site en cluster, exécutez le programme d’installation de Configuration Manager en suivant votre processus habituel pour installer un site, mais en apportant la modification suivante :

  • Dans la page Informations sur la base de données, spécifiez le nom de l’instance de cluster SQL Server virtuelle qui doit héberger la base de données du site. L’instance virtuelle remplace le nom de l’ordinateur qui exécute SQL Server.

    System_CAPS_importantImportant

    Lorsque vous entrez le nom de l’instance de cluster SQL Server virtuelle, n’entrez pas le nom du serveur Windows Server virtuel créé par le cluster Windows Server. Si vous utilisez le nom du serveur Windows Server virtuel, la base de données du site s’installe sur le disque dur local du nœud de cluster Windows Server actif. Cela empêche le basculement en cas d’échec de ce nœud.

Configuration Manager prend en charge les emplacements personnalisés pour les fichiers de base de données SQL Server.

System_CAPS_noteRemarque

Cette possibilité de spécifier d'autres emplacements de fichier que les emplacements par défaut n'est pas disponible lorsque vous utilisez un cluster SQL Server.

Lors de l’installation d’un nouveau site principal ou d’un site d’administration centrale, vous pouvez :

  • Spécifier des emplacements de fichier autres que ceux par défaut pour la base de données du site. Le programme d’installation de Configuration Manager crée alors la base de données du site en utilisant ces emplacements.

  • Spécifier l’utilisation d’une base de données SQL Server déjà créée qui utilise des emplacements de fichier personnalisés : le programme d’installation de Configuration Manager utilise alors cette base de données déjà créée et ses emplacements de fichiers préconfigurés.

Après l’installation, vous pouvez modifier l’emplacement des fichiers de base de données du site. Pour ce faire, vous devez arrêter le site et modifier l’emplacement du fichier dans SQL Server :

  • Sur le serveur de site Configuration Manager, arrêtez le service SMS_Executive.

  • Consultez la documentation de la version de SQL Server que vous utilisez pour savoir comment déplacer une base de données utilisateur. Par exemple, si vous utilisez SQL Server 2014, consultez Déplacer des bases de données utilisateur sur TechNet.

  • Après avoir déplacé le fichier de base de données, redémarrez le service SMS_Executive sur le serveur de site Configuration Manager.

Afficher: