Remontée de la gestion des transactions

Windows héberge un ensemble de services et de modules qui constituent ensemble un gestionnaire de transactions. La remontée de la gestion des transactions décrit le processus de migration d'une transaction de l'un des composants du gestionnaire de transactions à un autre.

System.Transactions inclut un composant du gestionnaire de transactions qui coordonne une transaction impliquant, tout au plus, une ressource durable ou plusieurs ressources volatiles. Le gestionnaire de transactions n'utilise que des appels intra-domaines d'application, il offre donc d'excellentes performances. Les développeurs n'ont pas besoin d'interagir directement avec le gestionnaire de transactions. À la place, l'espace de noms System.Transactions fournit une infrastructure commune qui définit les interfaces, le comportement commun et les classes d'assistance.

Pour fournir la transaction à un objet d'un autre domaine d'application (y compris au-delà de limites de processus et d'ordinateur) sur le même ordinateur, l'infrastructure System.Transactions remonte automatiquement la transaction que le MSDTC (Microsoft Distributed Transaction Coordinator) doit manager. La remontée se produit également en cas d'inscription à un autre gestionnaire de ressources durables. Une fois remontée, la transaction reste managée à son état élevé jusqu'à ce qu'elle soit terminée.

Entre la transaction System.Transactions et la transaction MSDTC, il existe un type intermédiaire de transaction disponible via la PSPE (Promotable Single Phase Enlistment). La PSPE est un autre mécanisme important de System.Transactions, conçu pour l'optimisation des performances. Il permet à une ressource durable distante, située dans un domaine d'application, un processus ou un ordinateur différent, de participer à une transaction System.Transactions sans la faire remonter vers une transaction MSDTC. Pour plus d'informations sur la PSPE, consultez Inscription de ressources comme participants à une transaction.

Initialisation de la remontée

La remontée de transactions réduit les performances car le MSDTC réside dans un processus séparé et remonter une transaction vers le MSDTC entraîne l'envoi de messages entre les processus. Pour améliorer les performances, vous devez différer ou éviter toute remontée vers le MSDTC ; vous devez donc connaître la méthode et l'heure d'initialisation de la remontée.

Tant que l'infrastructure System.Transactions gère plusieurs ressources volatiles et au moins une ressource durable qui prend en charge les notifications à phase unique, la transaction reste la propriété de l'infrastructure System.Transactions. Le gestionnaire de transactions ne se rend disponible que pour les ressources qui appartiennent au même domaine d'application et pour lesquelles aucune connexion (écriture du résultat de la transaction sur le disque) n'est requise. Une remontée qui provoque le transfert de la propriété de la transaction vers le MSDTC par l'infrastructure System.Transactions se produit :

  • lorsqu'au moins une ressource durable qui ne prend pas en charge les notifications à phase unique est inscrite pour la transaction.

  • lorsqu'au moins deux ressources durables qui prennent en charge les notifications à phase unique sont inscrites pour la transaction. Par exemple, l'inscription à une connexion unique avec n'entraîne pas la promotion d'une transaction. Toutefois, lorsque vous établissez une seconde connexion à une base de données , entraînant son inscription, l'infrastructure System.Transactions détecte qu'il s'agit de la seconde ressource durable dans la transaction et la remonte vers une transaction MSDTC.

  • Une requête visant à « marshaler » la transaction vers un domaine d'application ou un processus différent est appelée. Par exemple, la sérialisation de l'objet de transaction au-delà d'une limite de domaine d'application. L'objet de transaction est marshalé par valeur, ce qui signifie que chaque tentative de passage au-delà d'une limite de domaine d'application (même au sein d'un même processus) entraîne la sérialisation de l'objet de transaction. Vous pouvez passer les objets de transaction en appelant une méthode distante qui utilise Transaction en tant que paramètre ou tenter d'accéder à un composant distant pris en charge par transaction. Cette opération entraîne la sérialisation de l'objet de transaction et provoque une remontée, comme lorsqu'une transaction est sérialisée au-delà d'un domaine d'application. Il est distribué et le gestionnaire de transactions local devient inadapté.

Le tableau suivant répertorie toutes les exceptions susceptibles d'être levées lors de la remontée.

Type d'exception Condition

InvalidOperationException

Tentative de remontée d'une transaction avec un niveau d'isolation égal à Snapshot.

TransactionAbortedException

Le gestionnaire de transactions est arrêté.

TransactionException

La remontée échoue et l'application est abandonnée.

Footer image



Copyright ©2007 par Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Ajouts de la communauté

Afficher: