Pour afficher l’article en anglais, activez la case d’option Anglais. Vous pouvez aussi afficher la version anglaise dans une fenêtre contextuelle en faisant glisser le pointeur de la souris sur le texte.
Traduction
Anglais
Nous recommandons d’utiliser Visual Studio 2017

Format de paramètre de la propriété Bindings

Les macros complémentaires Visual Studio sont déconseillées dans Visual Studio 2013. Vous devriez mettre vos macros complémentaires à niveau vers des extensions VSPackage. Pour plus d'informations sur les mises à jour, consultez FAQ : conversion de compléments en extensions VSPackage.

La propriété Bindings présente un format de paramètre spécifique que vous devez respecter, sans quoi vous recevrez une erreur. Les paramètres requis sont les suivants.

Le format de paramètre est le suivant : Scope::ModifierKeys1+Key1,ModifierKeys2+Key2.

Ci-dessous sont présentées deux combinaisons de touches qui s'appliquent à une commande dans la portée globale. Ces combinaisons de touches sont Ctrl-Maj-D suivi de la touche O et Ctrl-Maj-D suivi de la touche F : Global::Ctrl+Shift+D,O,Ctrl+Shift+D,F.

Dans ce cas, les touches de modification et valeurs de touches sont les suivantes :

Paramètre

Valeur

Scope

Global

ModifierKeys1

Ctrl+Maj+D

Key1

O

ModifierKeys2

Ctrl+Maj+D

Key2

F

Si vous utilisez Visual Studio avec les paramètres par défaut, la touche de raccourci associée à la commande File.NewFile est Global::Ctrl+N. Cela signifie que maintenir la touche CTRL enfoncée tout en appuyant sur N affiche la boîte de dialogue Nouveau fichier. Le mot clé Global signifie que la commande fonctionne dans toutes les zones de Visual Studio.

Le paramètre Scope indique le contexte dans lequel fonctionne la touche de raccourci. Le mot clé Global définit le fonctionnement n'importe où dans Visual Studio, tandis qu'une portée spécifique définit le fonctionnement uniquement dans cette portée. Global est la portée utilisée le plus souvent. Les valeurs disponibles pour Scope dépendent du package.

Par exemple, CTRL+B met le texte sélectionné en gras dans l'éditeur HTML, mais cette même combinaison de touches permet d'afficher la boîte de dialogue Points d'arrêt du débogueur si l'éditeur est inactif. Si vous appliquez une portée Global à cette combinaison de touches de raccourci, CTRL+B fonctionne (ou tente de fonctionner) de la même façon partout dans Visual Studio, au lieu de ne fonctionner que dans l'éditeur HTML.

Indépendamment de la portée que vous utilisez, vous devez la faire suivre de deux signes deux-points (::) avant de spécifier les autres paramètres.

Les touches de modification sont des touches système que vous maintenez enfoncées tandis que vous appuyez sur une autre touche. Les touches de modification disponibles sont CTRL, MAJ et ALT. Vous pouvez combiner plusieurs touches de modification en les séparant du signe +. Par exemple : CTRL+ALT+X ou MAJ+ALT+Y. Vous pouvez également spécifier plusieurs lettres, telles que CTRL+ALT+Y, N, qui indiquent d'appuyer sur CTRL+ALT+Y, puis sur la touche N.

Une touche peut correspondre à n'importe quelle touche d'un clavier de 102 touches standard. Les touches exclues sur les claviers récents sont les suivantes : la touche Windows, les touches multimédias (telles que celles des favoris, du volume, de l'arrêt de lecture, etc.) et la touche Fn de certains ordinateurs portables. Les touches autres que les touches alphanumériques standard sont connues sous le nom de touches virtuelles. Le tableau suivant répertorie toutes les touches virtuelles qu'accepte la propriété Bindings. Toute touche virtuelle qui ne figure pas dans cette liste est ignorée.

RETOUR

DELETE

INSÉRER

ESPACE

F1

F2

F3

F4

F5

F6

F7

F8

F9

F10

F11

F12

F13

F14

F15

F16

F17

F18

F19

F20

F21

F22

F23

F24

RETOUR

CANCEL

HAUT

DOWN

GAUCHE

DROIT

TAB

DÉBUT

FIN

PRÉCÉDENT

SUIVANT

ÉCHAP

DECIMAL

MULTIPLIER

SUBTRACT

AJOUTER

DIVISER

NUMPAD0

NUMPAD1

NUMPAD2

NUMPAD3

NUMPAD4

NUMPAD5

NUMPAD6

NUMPAD7

NUMPAD8

NUMPAD9

Ces touches supplémentaires facultatives vous permettent de développer vos groupes de commandes et d'éviter les conflits de touches de raccourci. Par exemple, vous pouvez affecter la combinaison CTRL+MAJ+D, O pour ouvrir un fichier dans l'éditeur de fichiers et la combinaison CTRL+SHIFT+D, S pour enregistrer le fichier. Cela vous permet de regrouper les commandes similaires sous un même raccourci clavier pour une question de facilité d'utilisation et de mémorisation. Ces touches facultatives évitent également d'employer toutes les touches de raccourci plus courtes disponibles, fréquemment utilisées par d'autres commandes.

Afficher: