APPLOCK_MODE (Transact-SQL)

Renvoie le mode de verrouillage détenu par le propriétaire du verrou sur une ressource d'application particulière. APPLOCK_MODE est une fonction de verrouillage d'application qui agit sur la base de données active. Le verrou d'application s'applique à la base de données.

Icône Lien de rubrique Conventions de la syntaxe de Transact-SQL


APPLOCK_MODE( 'database_principal' , 'resource_name' , 'lock_owner' )

'database_principal'

Utilisateur, rôle ou rôle d'application qui peut se voir octroyer des autorisations sur des objets dans la base de données. L'appelant de la fonction doit être membre du rôle de base de données fixe database_principal, dbo ou db_owner pour pouvoir appeler la fonction.

'resource_name'

Nom de ressource de verrou spécifié par l'application cliente. L'application doit vérifier que le nom de ressource est unique. Le nom spécifié est haché en interne en une valeur qui peut être stockée dans le gestionnaire de verrous SQL Server. resource_nameest de type nvarchar(255), sans valeur par défaut. L'argument resource_name est évalué en binaire et respecte la casse, quels que soient les paramètres de classement de la base de données active.

'lock_owner'

Propriétaire du verrou, ce qui correspond à la valeur de lock_owner au moment où le verrou a été demandé. lock_owner est de type nvarchar(32). Sa valeur peut être Transaction (par défaut) ou Session.

nvarchar(32)

Renvoie le mode de verrouillage détenu par le propriétaire du verrou sur une ressource d'application particulière. Le mode de verrouillage peut avoir une des valeurs suivantes :

NoLock

Update

*SharedIntentExclusive

IntentShared

IntentExclusive

*UpdateIntentExclusive

Shared

Exclusive

 

*Ce mode de verrouillage est une combinaison d'autres modes de verrouillage ; il n'est pas possible de l'acquérir explicitement en utilisant sp_getapplock.

Nondeterministic

Nonindexable

Nonparallelizable

Deux utilisateurs (A et B) exécutent la suite d'instructions Transact-SQL suivante dans des sessions différentes.

L'utilisateur A exécute :

USE AdventureWorks2008R2;
GO
BEGIN TRAN;
DECLARE @result int;
EXEC @result=sp_getapplock
    @DbPrincipal='public',
    @Resource='Form1',
    @LockMode='Shared',
    @LockOwner='Transaction';
SELECT APPLOCK_MODE('public', 'Form1', 'Transaction');
GO

L'utilisateur B exécute :

Use AdventureWorks2008R2;
GO
BEGIN TRAN;
SELECT APPLOCK_MODE('public', 'Form1', 'Transaction');
--Result set: NoLock

SELECT APPLOCK_TEST('public', 'Form1', 'Shared', 'Transaction');
--Result set: 1 (Lock is grantable.)

SELECT APPLOCK_TEST('public', 'Form1', 'Exclusive', 'Transaction');
--Result set: 0 (Lock is not grantable.)
GO

L'utilisateur A exécute ensuite :

EXEC sp_releaseapplock @Resource='Form1', @DbPrincipal='public';
GO

L'utilisateur B exécute :

SELECT APPLOCK_TEST('public', 'Form1', 'Exclusive', 'Transaction');
--Result set: '1' (The lock is grantable.)
GO

Les utilisateurs A et B exécutent ensuite :

COMMIT TRAN;
GO

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher: