Cette page vous a-t-elle été utile ?
Votre avis sur ce contenu est important. N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.
Vous avez d'autres commentaires ?
1500 caractères restants
Exporter (0) Imprimer
Développer tout

RESTORE VERIFYONLY (Transact-SQL)

Vérifie la sauvegarde sans la restaurer, et s'assure que le jeu de sauvegarde est complet et que tous les volumes sont lisibles. En revanche, l'instruction RESTORE VERIFYONLY ne vérifie pas la structure des données contenues dans les volumes de sauvegarde. Dans Microsoft SQL Server 2005, RESTORE VERIFYONLY a été amélioré pour permettre des vérifications supplémentaires sur les données et réduire les risques d'erreur. Le but est d'être le plus proche possible d'une opération de restauration réelle. Pour plus d'informations, consultez la section Notes.

Si la sauvegarde est valide, le moteur de base de données renvoie un message de réussite.

ms188902.note(fr-fr,SQL.90).gifRemarque :
Pour obtenir une description des arguments, consultez Arguments RESTORE (Transact-SQL).

Icône Lien de rubrique Conventions de syntaxe de Transact-SQL


RESTORE VERIFYONLY 
FROM <backup_device> [ ,...n ] 
[ WITH 
   [ { CHECKSUM | NO_CHECKSUM } ]
   [ [ , ] { CONTINUE_AFTER_ERROR | STOP_ON_ERROR } ]
   [ [ , ] FILE =backup_set_file_number ] 
   [ [ , ] LOADHISTORY ] 
   [ [ , ] MEDIANAME = { media_name | @media_name_variable } ] 
   [ [ , ] MEDIAPASSWORD = { mediapassword |
                    @mediapassword_variable } ] 
   [ [ , ] MOVE 'logical_file_name' TO 'operating_system_file_name' ] 
           [ ,...n ] 
   [ [ , ] PASSWORD = { password | @password_variable } ]
   [ [ , ] { REWIND | NOREWIND } ] 
   [ [ , ] STATS [ = percentage ] ] 
   [ [ , ] { UNLOAD | NOUNLOAD } ] 
] 
[;]

<backup_device> ::=
{ 
   { logical_backup_device_name |
            @logical_backup_device_name_var }
   | { DISK | TAPE } = { 'physical_backup_device_name' |
              @physical_backup_device_name_var } 
} 

Pour obtenir une description des arguments de RESTORE VERIFYONLY, consultez Arguments RESTORE (Transact-SQL).

Le support de sauvegarde ou le jeu de sauvegarde doivent contenir un minimum d'informations correctes pour pouvoir être interprétés sous Microsoft Tape Format. Dans le cas contraire, RESTORE VERIFYONLY s'arrête et indique que le format de la sauvegarde est incorrect.

RESTORE VERIFYONLY se charge de vérifier :

  • que le jeu de sauvegarde est complet et que tous les volumes sont lisibles ;
  • certains champs d'en-tête des pages de la base de données, tels que l'ID de la page (comme si l'écriture des données allait avoir lieu) ;
  • la somme de contrôle (si elle figure sur le support) ;
  • s'il y a un espace suffisant sur les périphériques de destination.
ms188902.note(fr-fr,SQL.90).gifRemarque :
RESTORE VERIFYONLY ne fonctionne pas sur une capture instantanée de base de données. Pour vérifier une capture instantanée avant une opération de restauration, vous pouvez exécuter DBCC CHECKDB.

Tout utilisateur peut utiliser RESTORE VERIFYONLY.

Une opération de sauvegarde peut éventuellement spécifier des mots de passe pour un support de sauvegarde, pour un jeu de sauvegarde ou pour les deux jeux. Lorsqu'un mot de passe a été défini sur un support de sauvegarde ou un jeu de sauvegarde, vous devez entrer le ou les mots de passe corrects dans l'instruction RESTORE. Ces mots de passe empêchent les restaurations illicites et les ajouts non autorisés de jeux de sauvegarde sur les supports, réalisés par le biais des outils SQL Server 2005. En revanche, un mot de passe n'empêche pas d'écraser les supports en cas d'utilisation de l'option FORMAT de l'instruction BACKUP.

ms188902.security(fr-fr,SQL.90).gifRemarque relative à la sécurité :
La protection assurée par ce mot de passe est plutôt faible. Son but est d'éviter que des utilisateurs autorisés ou non autorisés effectuent une restauration incorrecte à l'aide des outils SQL Server 2005. En aucun cas, elle n'empêche la lecture des données de la sauvegarde par d'autres moyens ou le remplacement du mot de passe. La méthode conseillé en matière de protection des sauvegardes consiste à stocker les bandes de sauvegarde dans un emplacement sûr ou à sauvegarder les fichiers disque protégés par une liste de contrôle d'accès (ACL). La liste de contrôle d'accès doit être définie à la racine du répertoire dans lequel les sauvegardes sont effectuées.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2015 Microsoft