Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

DBCC INPUTBUFFER (Transact-SQL)

Affiche la dernière instruction envoyée depuis un client à une instance de Microsoft SQL Server.

S'applique à : SQL Server (SQL Server 2008 jusqu'à la version actuelle).

Icône Lien de rubrique Conventions de la syntaxe Transact-SQL

DBCC INPUTBUFFER ( session_id [ , request_id ])
[WITH NO_INFOMSGS ]

session_id

ID de la session associé à chaque connexion principale active.

request_id

Demande exacte (traitement) à rechercher dans la session en cours.

L'exemple suivant renvoie request_id :

SELECT request_id 
FROM sys.dm_exec_requests 
WHERE session_id = @@spid;
WITH

Autorise la spécification d'options.

NO_INFOMSGS

Supprime tous les messages d'informations dont le niveau de gravité est compris entre 0 et 10.

DBCC INPUTBUFFER retourne un jeu de lignes comportant les colonnes suivantes.

Nom de colonne

Type de données

Description

EventType

nvarchar(30)

Type d'événement. Il peut s'agir d'un événement RPC ou d'un événement langage. La sortie correspond à Aucun événement lorsqu'aucun dernier événement n'a été détecté.

Paramètres

smallint

0 = texte

1- n = paramètres

EventInfo

nvarchar(4000)

Pour un EventType de RPC, EventInfo contient uniquement le nom de la procédure. Pour un EventType de type langage, seuls les 4000 premiers caractères de l'événement sont affichés.

Par exemple, DBCC INPUTBUFFER retourne le jeu de résultats suivant lorsque le dernier événement dans le tampon est DBCC INPUTBUFFER(11) :

EventType      Parameters EventInfo             
-------------- ---------- --------------------- 
Language Event 0          DBCC INPUTBUFFER (11)

(1 row(s) affected)

DBCC execution completed. If DBCC printed error messages, contact your system administrator.

L'une des autorisations suivantes est requise :

  • L'utilisateur doit être membre du rôle de serveur fixe sysadmin.

  • L'utilisateur doit bénéficier de l'autorisation VIEW SERVER STATE.

  • L'argument session_id doit être identique à l'ID de session dans laquelle la commande est exécutée. Pour déterminer l'ID de session, exécutez la requête suivante :

    SELECT @@spid;
    

L'exemple suivant exécute DBCC INPUTBUFFER sur une seconde connexion tandis qu'une longue transaction est en cours d'exécution sur une connexion précédente.

CREATE TABLE dbo.T1 (Col1 int, Col2 char(3));
GO
DECLARE @i int = 0;
BEGIN TRAN
SET @i = 0;
WHILE (@i < 100000)
BEGIN
INSERT INTO dbo.T1 VALUES (@i, CAST(@i AS char(3)));
SET @i += 1;
END;
COMMIT TRAN;
--Start new connection #2.
DBCC INPUTBUFFER (52);

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Microsoft réalise une enquête en ligne pour recueillir votre opinion sur le site Web de MSDN. Si vous choisissez d’y participer, cette enquête en ligne vous sera présentée lorsque vous quitterez le site Web de MSDN.

Si vous souhaitez y participer,
Afficher:
© 2015 Microsoft