Procédure : écraser des fichiers et groupes de fichiers existants lors de la restauration (Transact-SQL)
TOC
Réduire la table des matières
Développer la table des matières
Le document est archivé et les informations affichées ici peuvent être obsolètes

Procédure : écraser des fichiers et groupes de fichiers existants lors de la restauration (Transact-SQL)

Cette rubrique explique comment écraser les fichiers et groupes de fichiers existants lors d'une restauration.

ms187090.note(fr-fr,SQL.90).gifImportant :
L’administrateur système chargé de restaurer les fichiers et groupes de fichiers doit être la seule personne utilisant la base de données à restaurer.

  1. Exécutez l’instruction RESTORE DATABASE pour restaurer la sauvegarde du fichier ou du groupe de fichiers, en spécifiant :

    • Le nom de la base de données à restaurer.
    • L'unité de sauvegarde à partir de laquelle sera restaurée la sauvegarde complète de la base de données.
    • La clause FILE pour chaque fichier à restaurer.
    • La clause FILEGROUP pour chaque groupe de fichiers à restaurer.
    • L'option REPLACE pour spécifier que chaque fichier peut être restauré en écrasant des fichiers existants possédant le même nom et situés au même emplacement.
      ms187090.Caution(fr-fr,SQL.90).gifAttention :
      Utilisez cette option avec précaution. Pour plus d'informations, consultez Utilisation de l'option REPLACE.

    • l'option NORECOVERY. Si les fichiers n'ont pas été modifiés depuis la création de la sauvegarde, spécifiez la clause RECOVERY.
  2. Si les fichiers ont été modifiés depuis la création de la sauvegarde du fichier, exécutez l'instruction RESTORE LOG pour appliquer la sauvegarde du journal des transactions, en spécifiant :

    • le nom de la base de données à laquelle sera appliqué le journal des transactions ;
    • l'unité de sauvegarde à partir de laquelle sera restaurée la sauvegarde du journal des transactions ;
    • la clause NORECOVERY si vous devez appliquer une autre sauvegarde du journal des transactions après la sauvegarde en cours. Dans les autres cas, spécifiez la clause RECOVERY.
      Les sauvegardes du journal des transactions, lorsqu’elles sont appliquées, doivent couvrir le temps de sauvegarde des fichiers et groupes de fichiers.

L'exemple suivant illustre la restauration des fichiers et des groupes de fichiers pour la base de données MyNwind, ainsi que le remplacement des fichiers existants qui portent le même nom. Deux journaux de transactions seront également appliqués pour restaurer la base de données à l'heure actuelle.

USE master
GO
-- Restore the files and filesgroups for MyNwind.
RESTORE DATABASE MyNwind
   FILE = 'MyNwind_data_1',
   FILEGROUP = 'new_customers',
   FILE = 'MyNwind_data_2',
   FILEGROUP = 'first_qtr_sales'
   FROM MyNwind_1
   WITH NORECOVERY,
   REPLACE
GO
-- Apply the first transaction log backup.
RESTORE LOG MyNwind
   FROM MyNwind_log1
   WITH NORECOVERY
GO
-- Apply the last transaction log backup.
RESTORE LOG MyNwind
   FROM MyNwind_log2
   WITH RECOVERY
GO
Afficher:
© 2016 Microsoft