Sauvegardes différentielles de base de données

SQL Server 2005

Mis à jour : 17 juillet 2006

Une sauvegarde différentielle de base de données n'enregistre que les données modifiées depuis la dernière sauvegarde complète de la base de données. Cette sauvegarde complète s'appelle la base différentielle. Les sauvegardes différentielles de base de données sont plus petites et plus rapides que les sauvegardes complètes. Elles permettent de réduire le temps de sauvegarde au détriment d'une complexité accrue. Pour les bases de données volumineuses, les sauvegardes différentielles peuvent avoir lieu sur des intervalles plus courts que les sauvegardes de base de données. Il est ainsi possible de réduire les risques de perte de travail.

Les sauvegardes différentielles sont particulièrement utiles dans les cas où un sous-ensemble de base de données est modifié plus fréquemment que le reste de la base de données. En pareil cas, les sauvegardes différentielles vous permettent d'effectuer des sauvegardes régulières sans les contraintes liées aux sauvegardes complètes.

ms181092.note(fr-fr,SQL.90).gifRemarque :
Les sauvegardes différentielles d'une base de données en lecture-écriture fonctionnent correctement si un des groupes de fichiers était en lecture-écriture à la création de la base différentielle. Comme avec n'importe quelle sauvegarde différentielle d'une base de données en lecture-écriture, le moteur de base de données enregistre la base différentielle dans le fichier primaire.

Pour les bases de données volumineuses, une sauvegarde complète exige un espace disque considérable. Pour économiser du temps et de l'espace disque, vous pouvez enchaîner une sauvegarde complète par une série de sauvegardes différentielles. Chaque sauvegarde différentielle successive est plus volumineuse que la précédente et nécessite davantage d'espace, de temps de sauvegarde et de restauration. Nous vous recommandons donc d'effectuer une nouvelle sauvegarde complète selon une périodicité appropriée pour fournir une nouvelle base différentielle.

Nous recommandons les principes suivants lors de l'utilisation de sauvegardes différentielles :

  1. Après une sauvegarde de base de données complète, planifiez des sauvegardes différentielles régulières. Par exemple, vous pouvez effectuer une sauvegarde de base de données différentielle toutes les quatre heures ou plus fréquemment pour des systèmes très actifs.
  2. À partir d'une périodicité qui garantit une taille normale de vos sauvegardes différentielles, planifiez une nouvelle sauvegarde de base de données complète. Vous pourriez, par exemple, sauvegarder la base de données complète une fois par semaine.
ms181092.note(fr-fr,SQL.90).gifRemarque :
Si vous travaillez en mode de restauration complète, vous devez aussi planifier des sauvegardes du journal des transactions. Nous recommandons d'effectuer des sauvegardes des journaux plus fréquemment que les sauvegardes de base de données différentielles. Pour plus d'informations, consultez Utilisation des sauvegardes de journaux de transactions.

Dans le mode de récupération simple, le risque de perte de données entre deux sauvegardes s'accroît au fil du temps. La figure ci-après illustre une stratégie de sauvegarde qui réduit le risque de perte de données à l'aide de sauvegardes de bases de données complétées de sauvegardes différentielles. Après la première sauvegarde, prend place un ensemble de trois sauvegardes différentielles. La troisième sauvegarde différentielle est suffisamment importante pour que la prochaine sauvegarde soit une sauvegarde de la base de données. Cette sauvegarde de base de données fonde une nouvelle base différentielle.

Sauvegardes complètes et différentielles de base de données

Avec les modes de restauration complète et de récupération utilisant les journaux de transactions, les sauvegardes différentielles permettent de réduire le temps nécessaire à la reprise des sauvegardes de journaux de transactions lors de la restauration d’une base de données. Une sauvegarde différentielle restaure la base de données jusqu'au point où la sauvegarde différentielle a été effectuée.

La figure suivante illustre une stratégie de sauvegarde qui complète les sauvegardes complètes avec des sauvegardes différentielles et un ensemble de sauvegardes régulières des journaux. La présence de sauvegardes de journaux de transactions limite le risque de perte de données à la période qui suit la sauvegarde des journaux la plus récente. Après la première sauvegarde, prend place un ensemble de trois sauvegardes différentielles. La troisième sauvegarde différentielle est suffisamment importante pour que la prochaine sauvegarde soit une sauvegarde complète de la base de données. Cette sauvegarde complète de base de données fonde une nouvelle base différentielle.

Sauvegardes complètes & différentielles de base de données & sauvegardes de journal

Dans la figure, avant la sauvegarde de la première base de données, celle-ci est exposée à un risque potentiel de perte des données (entre l'instant t0 et l'instant t1). En conséquence, les sauvegardes régulières des journaux réduisent le risque de perte de données à la seule perte des modifications intervenues après la dernière sauvegarde des journaux (effectuée à l'instant t14). En cas de défaillance du disque, l'administrateur de la base de données doit immédiatement tenter de sauvegarder le journal actif (la fin du journal). Si cette sauvegarde de fichier journal après défaillance réussit, la base de données peut être restaurée à l'état qui était le sien juste avant la défaillance.

ms181092.note(fr-fr,SQL.90).gifRemarque :
Les sauvegardes des journaux de transactions vous permettent d'effectuer une restauration jusqu'au point d'échec. Pour plus d'informations, consultez Restauration d'une base de données vers un point dans une sauvegarde.

La syntaxe BACKUP nécessaire à la création d'une sauvegarde de base de données différentielle est la suivante :

BACKUP DATABASE nom_base_de_données TO <unité_sauvegarde> WITH DIFFERENTIAL

Pour créer une sauvegarde différentielle de base de données

ms181092.note(fr-fr,SQL.90).gifRemarque :
Pour plus d'informations sur l'utilisation des sauvegardes différentielles, notamment sur les méthodes conseillées, consultez Utilisation des sauvegardes différentielles.

Pour planifier des travaux de sauvegarde

Avant de restaurer une sauvegarde différentielle, vous devez restaurer la base associée. Si vous disposez d'une série de sauvegardes différentielles complètes pour une base spécifiée, vous n'avez besoin de restaurer que la base et la sauvegarde différentielle la plus récente au moment venu. Pour plus d'informations, consultez Réalisation d'une restauration de base de données complète (mode de récupération simple) ou Exécution d'une restauration de base de données complète (mode de restauration complète).

ms181092.note(fr-fr,SQL.90).gifImportant :
Nous vous recommandons de conserver toutes les sauvegardes différentielles que vous créez aussi longtemps que vous conserverez la base. Ainsi, si la sauvegarde différentielle la plus récente est endommagée, vous pourrez toujours utiliser une sauvegarde différentielle antérieure pour restaurer la base de données.

Version Historique

17 juillet 2006

Nouveau contenu :
  • Ajout du résumé sur la syntaxe de base BACKUP pour la création d'une sauvegarde de base de données différentielle.
Contenu modifié :
  • Suppression de la note incorrecte sur l'opération de sauvegarde différentielle complète.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher: