Alertes

 

Date de publication : mai 2016

Les événements sont générés par SQL Server et entrés dans le journal des applications Microsoft Windows. SQL Server Agent lit le journal des applications et compare les événements qui y sont écrits aux alertes que vous avez définies. Lorsque SQL Server Agent trouve une correspondance, il déclenche une alerte, qui est une réponse automatisée à un événement. Outre l'analyse des événements SQL Server, SQL Server Agent peut aussi analyser les conditions de performance, ainsi que les événements WMI (Windows Management Instrumentation).

Pour définir une alerte, vous spécifiez :

  • Le nom de l'alerte.

  • L'événement ou la condition de performance qui déclenche l'alerte.

  • L'action qu'exécute SQL Server Agent en réponse à l'événement ou à la condition de performance.

Chaque alerte doit posséder un nom. Les noms d’alertes doivent être uniques dans l’instance de SQL Server et ne peuvent excéder 128 caractères.

Une alerte est une réponse à un événement d'un type spécifique. Les alertes répondent aux types d'événements suivants :

  • SQL Server Événements

  • SQL Server Conditions de performance

  • Événements WMI

Le type d'événement détermine les paramètres que vous utilisez pour spécifier l'événement en question.

Vous pouvez préciser qu'une alerte doit avoir lieu en réponse à un ou plusieurs événements. Pour spécifier les événements qui déclenchent une alerte, utilisez les paramètres suivants :

  • Numéro d'erreur

    SQL Server Agent déclenche une alerte quand une erreur spécifique se produit. Par exemple, vous pouvez spécifier le numéro d'erreur 2571 pour répondre aux tentatives non autorisées d'appels de commandes de console de base de données (DBCC).

  • Niveau de gravité

    SQL Server Agent déclenche une alerte quand se produit une erreur du niveau de gravité indiqué. Ainsi, vous pouvez spécifier un niveau de gravité de 15 pour répondre aux erreurs de syntaxe dans les instructions Transact-SQL.

  • Base de données

    SQL Server Agent ne déclenche une alerte que si l’événement se produit dans une base de données déterminée. Cette option s'applique en plus du numéro d'erreur ou du niveau de gravité. Par exemple, si une instance contient une base de données utilisée pour la production et une autre servant à la génération de rapports, vous pouvez définir une alerte répondant aux erreurs de syntaxe rencontrées uniquement dans la base de données de production.

  • Texte de l'événement

    SQL Server Agent déclenche une alerte si le message de l’événement spécifié contient une chaîne de texte déterminée. Par exemple, vous pouvez définir une alerte en réponse aux messages contenant le nom d'une table donnée ou une contrainte déterminée.

Vous pouvez préciser qu'une alerte doit avoir lieu en réponse à une condition de performances déterminée. Dans ce cas, vous indiquez le compteur de performances qui doit être surveillé, un seuil d'alerte et le comportement que doit afficher le compteur si l'alerte se produit. Pour définir une condition de performances, vous devez définir les éléments suivants dans la page Général de la boîte de dialogue Nouvelle alerte ou Propriétés de l’alerte de SQL Server Agent :

  • Objet

    L'objet est l'élément de performance à surveiller.

  • Compteur

    Un compteur est un attribut de l'élément à surveiller.

  • Instance

    L'instance SQL Server définit l'instance spécifique de l'attribut à surveiller, le cas échéant.

  • Alerte si le compteur et Valeur

    Indique le seuil d'alerte et le comportement qui déclenche l'alerte. Le seuil est une valeur numérique. Le comportement est l’un des suivants : tombe sous, devient égal à ou s’élève au-dessus d’une valeur numérique déterminée. La valeur est un nombre qui décrit le compteur des conditions de performances. Par exemple, pour définir le déclenchement d’une alerte pour l’objet de performances SQLServer:Locks quand le Temps d’attente des verrous dépasse 30 minutes, vous choisiriez s’élève au-dessus et indiqueriez une valeur de 30.

    De même, vous pourriez définir le déclenchement d’une alerte pour l’objet de performance SQLServer:Transactions quand l’espace disponible dans tempdb tombe en dessous de 1000 Ko. Pour définir ceci, choisissez le compteur Espace disponible dans tempdb (Ko), tombe sous, et une valeur de 1000.

    System_CAPS_ICON_note.jpg Remarque


    Les données de performances sont régulièrement échantillonnées, ce qui peut entraîner un léger décalage (de quelques secondes) entre l'atteinte du seuil et le déclenchement de l'alerte de performance.

Vous pouvez préciser qu'une alerte doit avoir lieu en réponse à un événement WMI déterminé. Pour sélectionner un événement WMI, vous devez définir les éléments suivants dans la page Général de la boîte de dialogue Nouvelle alerte ou Propriétés de l’alerte de SQL Server Agent :

  • Espace de noms

    SQL Server Agent s’inscrit en tant que client WMI dans l’espace de noms WMI fourni pour rechercher des événements.

  • Requête

    SQL Server Agent utilise l’instruction WQL (WMI Query Language) fournie pour identifier l’événement en question.

Vous trouverez ci-dessous des liens traitant des tâches courantes :

Pour créer une alerte en fonction d'un numéro de message

Pour créer une alerte en fonction de niveaux de gravité

Pour créer une alerte en fonction d'un événement WMI

Pour définir la réponse à une alerte

Pour créer un message d'erreur d'événement défini par l'utilisateur

Pour modifier un message d'erreur d'événement défini par l'utilisateur

Pour supprimer un message d'erreur d'événement défini par l'utilisateur

Pour désactiver ou réactiver une alerte

sp_update_alert (Transact-SQL)

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher: