Cette documentation est archivée et n’est pas conservée.

Considérations sur la restauration de la base de données master

SQL Server 2005

Mis à jour : 14 avril 2006

En cas de modifications effectuées dans la base de données master après la création de la sauvegarde de base de données, celles-ci seront perdues lors de la restauration de la sauvegarde. Vous devez recréer ces modifications en exécutant les instructions qui recréent les modifications manquantes. Par exemple, si des connexions SQL Server ont été créées après l'exécution de la sauvegarde, celles-ci seront perdues lors de la restauration de la base de données master. Recréez les connexions au moyen de SQL Server Management Studio ou en utilisant leurs scripts d'origine.

Vous pouvez restaurer la base de données master uniquement à partir d'une sauvegarde créée sur une instance de SQL Server 2005.

ms175535.note(fr-fr,SQL.90).gifRemarque :
Les utilisateurs de la base de données précédemment associés à ces connexions sont orphelins (ils ne peuvent plus accéder à la base de données). Pour plus d'informations, consultez Dépannage des utilisateurs orphelins.

Après la restauration de la base de données master, l’instance de SQL Server s'arrête automatiquement. Si vous devez effectuer davantage de réparations et souhaitez éviter plus d’une seule connexion au serveur, redémarrez le serveur en mode mono-utilisateur. Sinon, le serveur peut être redémarré régulièrement. Si vous choisissez de redémarrer le serveur en mode mono-utilisateur, arrêtez d'abord tous les services SQL Server, hormis l'instance de serveur elle-même, et arrêtez tous les utilitaires SQL Server, comme l'Agent SQL Server. Cette opération les empêchera d'accéder à l'instance de serveur.

Si une base de données utilisateur a été créée après la sauvegarde restaurée de la base de données master, celle-ci reste inaccessible tant qu'une des deux actions n'a pas été entreprise :

  • La base de données est attachée. Nous recommandons cette méthode.
    Cette procédure exige que tous les fichiers de la base de données soient disponibles et utilisables. Nous recommandons de spécifier les fichiers journaux, ainsi que les fichiers de données, plutôt que de faire en sorte que l'opération d'attachement tente de reconstruire les fichiers journaux ou les fichiers.
    Pour des informations sur l'attachement d'une base de données, consultez Procédure : attacher une base de données (SQL Server Management Studio) ou CREATE DATABASE (Transact-SQL).
  • La base de données est restaurée au moyen d'une ou plusieurs sauvegardes.
    Restaurez la base de données uniquement si ses fichiers de données ou les fichiers du journal des transactions n'existent plus ou sont inutilisables.

Lorsqu'une base de données est attachée ou restaurée, les entrées de tables système nécessaires sont recréées et la base de données redevient disponible telle qu'elle était avant la restauration de la base de données master.

Si des objets, des connexions ou des bases de données ont été supprimés après la sauvegarde de la base de données master, ceux-ci doivent être supprimés de la base de données master.

ms175535.note(fr-fr,SQL.90).gifImportant :
Lorsque les bases de données n'existent plus mais qu'elles sont référencées dans une sauvegarde restaurée de la base de données master, SQL Server peut signaler des erreurs au démarrage car ces bases de données sont introuvables. Elles doivent être supprimées après la restauration de la sauvegarde.

Lorsque la base de données master a été restaurée et que toutes les modifications ont été appliquées, effectuez une nouvelle sauvegarde immédiatement.

Pour démarrer une instance de SQL Server en mode mono-utilisateur

Procédure : démarrage d'une instance de SQL Server (sqlservr.exe).

Pour restaurer la base de données master

Pour attacher une base de données

Version Historique

14 avril 2006

Contenu modifié :
  • Ajout d'une recommandation indiquant la nécessité de spécifier les fichiers journaux ainsi que les fichiers de données.
Afficher: