EVENTDATA (Transact-SQL)

Retourne des informations sur les événements de serveur et de base de données. EVENTDATA est appelé lorsqu'une notification d'événement est déclenchée, et les résultats sont retournés au service broker spécifié. EVENTDATA peut également être utilisé dans le corps d'un déclencheur DDL ou de connexion.

Icône Lien de rubrique Conventions de syntaxe Transact-SQL


EVENTDATA( )

La fonction EVENTDATA renvoie des données uniquement si elle est référencée directement au sein d'un déclencheur DDL ou de connexion. Cette fonction retourne la valeur NULL si elle est appelée par d'autres routines, même si ces routines sont appelées par un déclencheur DDL ou d'ouverture de session.

Les données retournées par EVENTDATA ne sont pas valides après qu'une transaction qui a appelé EVENTDATA, implicitement ou explicitement, est validée ou restaurée.

Attention Attention

EVENTDATA retourne des données XML. Ces données sont envoyées au client sous la forme d'Unicode qui utilise 2 octets pour chaque caractère. Les points de code Unicode suivants peuvent être représentés dans le XML qui est retourné par EVENTDATA :

0x0009

0x000A

0x000D

>= 0x0020 && <= 0xD7FF

>= 0xE000 && <= 0xFFFD

Certains caractères susceptibles d'apparaître dans des identificateurs et des données Transact-SQL ne peuvent pas être exprimés ou autorisés en XML. Les caractères ou données ayant des points de code non représentés dans la liste précédente sont mappés sur un point d'interrogation (?).

Schémas retournés

EVENTDATA retourne une valeur de type xml. Par défaut, la définition de schéma pour tous les événements est installée dans le répertoire suivant : C:\Program Files\Microsoft SQL Server\100\Tools\Binn\schemas\sqlserver\2006\11\events\events .xsd.

Le schéma d'événement est également publié sur la page Web Microsoft SQL Server XML Schemas (en anglais).

Pour extraire le schéma pour un événement particulier, recherchez dans le schéma le type complexe EVENT_INSTANCE_<event_type>. Par exemple, pour extraire le schéma pour l'événement DROP_TABLE, recherchez dans le schéma EVENT_INSTANCE_DROP_TABLE.

A. Interrogation des données d'événement dans un déclencheur DDL

Cet exemple crée un déclencheur DDL pour empêcher la création de nouvelles tables dans la base de données. L'instruction Transact-SQL qui active le déclencheur est capturée à utilisant XQuery sur les données XML qui sont générées par EVENTDATA. Pour plus d'informations, consultez Références relatives au langage XQuery (moteur de base de données).

Remarque Remarque

Lorsque vous interrogez l'élément <TSQLCommand> à l'aide de Résultats dans des grilles dans SQL Server Management Studio, les sauts de ligne n'apparaissent pas dans le texte de commande. Utilisez plutôt l'option Résultats dans du texte.

USE AdventureWorks;
GO
CREATE TRIGGER safety 
ON DATABASE 
FOR CREATE_TABLE 
AS 
    PRINT 'CREATE TABLE Issued.'
    SELECT EVENTDATA().value
        ('(/EVENT_INSTANCE/TSQLCommand/CommandText)[1]','nvarchar(max)')
   RAISERROR ('New tables cannot be created in this database.', 16, 1) 
   ROLLBACK
;
GO
--Test the trigger.
CREATE TABLE NewTable (Column1 int);
GO
--Drop the trigger.
DROP TRIGGER safety
ON DATABASE
GO
RemarqueRemarque

Lorsque vous voulez retourner des données d'événement, nous vous recommandons d'utiliser la méthode XQuery value() plutôt que la méthode query(). La méthode query() retourne des instances XML et CR/LF (retour chariot/saut de ligne) à séquence d'échappement perluète dans la sortie, tandis que la méthode value() retourne des instances CR/LF invisibles à la sortie.

B. Création d'une table de journal avec données d'événements dans un déclencheur DDL

Cet exemple crée une table pour stocker des informations sur tous les événements de niveau base de données, et remplit la table avec un déclencheur DDL. Le type d'événement et l'instruction Transact-SQL sont capturés en utilisant XQuery sur les données XML générées par EVENTDATA.

USE AdventureWorks;
GO
CREATE TABLE ddl_log (PostTime datetime, DB_User nvarchar(100), Event nvarchar(100), TSQL nvarchar(2000));
GO
CREATE TRIGGER log 
ON DATABASE 
FOR DDL_DATABASE_LEVEL_EVENTS 
AS
DECLARE @data XML
SET @data = EVENTDATA()
INSERT ddl_log 
   (PostTime, DB_User, Event, TSQL) 
   VALUES 
   (GETDATE(), 
   CONVERT(nvarchar(100), CURRENT_USER), 
   @data.value('(/EVENT_INSTANCE/EventType)[1]', 'nvarchar(100)'), 
   @data.value('(/EVENT_INSTANCE/TSQLCommand)[1]', 'nvarchar(2000)') ) ;
GO
--Test the trigger.
CREATE TABLE TestTable (a int)
DROP TABLE TestTable ;
GO
SELECT * FROM ddl_log ;
GO
--Drop the trigger.
DROP TRIGGER log
ON DATABASE
GO
--Drop table ddl_log.
DROP TABLE ddl_log
GO

C. Validation d'une instance d'événement contre une partie du schéma

L'exemple suivant valide un événement DROP_TABLE contre le schéma retourné par EVENTDATA.

IF EXISTS (SELECT * FROM sys.xml_schema_collections WHERE name='EventsXML')
DROP XML SCHEMA COLLECTION EventsXML ;
GO

DECLARE @x xml
SET @x = (SELECT * FROM OPENROWSET(BULK 'c:\Program Files\Microsoft SQL Server\90\Tools\Binn\schemas\sqlserver\2006\11\events\events.xsd', single_clob) AS x)
CREATE XML SCHEMA COLLECTION EventsXML AS @x ;
GO

DECLARE @x xml(XSDEVENTS)
DECLARE @y xml
DECLARE @n nvarchar(max)

SELECT @y = EVENTDATA()
SELECT @n = @y
SELECT @n = REPLACE(@n, '<EVENT_INSTANCE', '<EVENT_INSTANCE xmlns=''http://schemas.microsoft.com/sqlserver/2006/eventdata'' xmlns:xsi=''http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance'' xsi:type=''EVENT_INSTANCE_DROP_TABLE''')

SELECT @x = @n -- This causes the validation.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher: