Glossaire

Glossaire

 
TermeDéfinition
actionOpération déclenchée par l'utilisateur final sur un cube sélectionné ou une portion de cube sélectionnée.
ActiveX Data ObjectsInterface d'accès aux données qui communique avec des sources de données compatibles OLE DB pour se connecter aux données, les récupérer, les manipuler et les mettre à jour.
ActiveX Data Objects (Multidimensionnel)Ensemble d’interfaces d’accès aux données, de niveau élevé, indépendantes du langage et orientées objet, optimisées pour les applications de données multidimensionnelles.
hôte d'adaptateurAdaptateur de classe abstraite de la racine qui définit le protocole de transfert entre l'adaptateur et le serveur StreamInsight dans le point d'interaction ENQUEUE. Il fournit tous les services d'adaptateur nécessaires, tels que la gestion de la mémoire et la gestion des exceptions.
ADOInterface d'accès aux données qui communique avec des sources de données compatibles OLE DB pour se connecter aux données, les récupérer, les manipuler et les mettre à jour.
ADO MDEnsemble d’interfaces d’accès aux données, de niveau élevé, indépendantes du langage et orientées objet, optimisées pour les applications de données multidimensionnelles.
ADOMD.NETFournisseur de données managées .NET qui permet d'accéder à des sources de données multidimensionnelles, par exemple Microsoft SQL Server Analysis Services.
fonction d'agrégationFonction qui effectue un calcul sur plusieurs valeurs et retourne une valeur unique.
requête d'agrégationRequête (instruction SQL) qui synthétise les informations de plusieurs lignes en incluant une fonction d'agrégation telle que Sum ou Avg.
agrégationTable ou structure qui contient des données précalculées pour un cube de traitement analytique en ligne (OLAP). Les agrégations prennent en charge l'interrogation rapide et efficace d'une base de données multidimensionnelle.
préfixe d'agrégationChaîne associée à un identificateur défini par le système afin de créer le nom unique de la table d'agrégation d'une partition.
wrapper d'agrégationWrapper qui encapsule un objet COM dans un autre objet COM.
aliasAutre étiquette pour certains objets, tels qu'un fichier ou une collection de données.
type d'aliasType de données défini par l'utilisateur basé sur l'un des types de données système SQL Server qui peuvent spécifier un certain type de données, une longueur et la possibilité de valeur NULL.
alignementCondition selon laquelle un index est créé sur le même schéma de partition que la table qui lui correspond.
unité d'allocationEnsemble de pages qui peut être traité comme un tout. Les pages qui appartiennent à une unité d'allocation sont suivies par des pages IAM (Index Allocation Map). Une unité d'allocation est composée de la chaîne de page IAM et de toutes les pages marquées comme allouées dans cette chaîne de page IAM. Une unité d'allocation peut contenir une seule chaîne IAM maximum, et une chaîne IAM doit appartenir à une et une seule unité d'allocation.
AMOCollection d'espaces de noms .NET inclus avec Analysis Services, utilisés pour fournir des fonctionnalités d'administration pour les applications clientes.
Objets AMO (Analysis Management Objects)Collection d'espaces de noms .NET inclus avec Analysis Services, utilisés pour fournir des fonctionnalités d'administration pour les applications clientes.
données analytiquesDonnées qui fournissent les valeurs associées à des données spatiales. Par exemple, les données spatiales définissent les emplacements des villes dans une région, alors que les données analytiques fournissent la population de chaque ville.
ancêtreDans une arborescence, élément dont un élément donné est enfant. Équivalent à un élément parent.
élément ancêtreDans une arborescence, élément dont un élément donné est enfant. Équivalent à un élément parent.
extrémité d'ancrageExtrémité de ligne où la largeur de l'extrémité de fin est plus grande que la largeur de la ligne.
membre d'ancrageLa première invocation d'une expression CTE récursive comprend une ou plusieurs définitions de requêtes CET jointes par des opérateurs UNION ALL, UNION, EXCEPT ou INTERSECT. Étant donné que ces définitions de requête forment l'ensemble de résultats de base de la structure de l'expression CTE, elles sont désignées par le terme « membres d'ancrage ».
gestionnaire d'animationsComposant principal d'une application d'animation et interface de programmation centrale pour la gestion (création, planification et contrôle) d'animations.
abonnement anonymeType d'abonnement par extraction pour lequel aucune information détaillée sur l'abonnement ni l'Abonné n'est stockée.
conversion ANSI vers OEMConversion de caractères nécessaire lorsque des données sont transférées d'une base de données qui stocke des données de type caractère à l'aide d'une page de codes spécifique vers une application cliente sur un ordinateur qui utilise une page de codes différente. En général, les ordinateurs clients Windows utilisent des pages de codes ANSI/ISO, et certaines bases de données (pour les raisons de compatibilité) peuvent utiliser des pages de codes OEM.
curseur côté serveur d'APICurseur côté serveur qui est créé pour prendre en charge les fonctions de curseur d'une API, telle que ODBC, OLE DB, ADO et DB-Library.
prise en charge des APIEnsemble des routines qu'une application utilise pour demander et exécuter des services de niveau inférieur effectués par le système d'exploitation d'un ordinateur. Ces routines effectuent habituellement des tâches de maintenance telles que la gestion de fichiers et l'affichage d'informations.
d'un rôle d'application ;Rôle SQL Server créé pour prendre en charge les besoins de sécurité d'une application.
heure de l'applicationHeure fournie par les applications qui doivent communiquer leur heure d'application au serveur StreamInsight afin que tous les opérateurs temporels fassent référence à l'horodatage des événements, et jamais à l'horloge système de l'ordinateur hôte.
branche d'applicationEnsemble des opérations appliquées à un groupe d'événements.
port d'arbitragePort TCP/IP utilisé par les hôtes de cache pour déterminer si un hôte de cache du cluster est devenu non disponible. Le numéro de port utilisé pour l'arbitrage peut être différent sur chaque hôte de cache.
ARIMAMéthode permettant de déterminer les dépendances dans les observations effectuées de manière séquentielle dans le temps, qui prend également en charge le caractère saisonnier multiplicatif.
articleComposant d'une publication. Par exemple, une table, une colonne ou une ligne.
assemblyModule d'application managée qui contient des métadonnées de classe et du code managé sous forme d'objet dans SQL Server, par rapport auquel des fonctions CLR, des procédures stockées, des déclencheurs, des agrégats définis par l'utilisateur et des types définis par l'utilisateur peuvent être créés dans SQL Server.
tableau associatifTableau composé d'une collection de clés et d'une collection de valeurs, où chaque clé est associée à une seule valeur. Les clés et valeurs peuvent être de n'importe quel type.
flux AtomStructure XML qui contient des métadonnées relatives au contenu, telles que la version linguistique et la date de dernière modification du contenu, et qui est envoyée aux abonnés à l'aide du protocole de publication Atom (AtomPub).
atomiqueQui concerne une opération dans laquelle toutes les modifications de données de transaction doivent être effectuées ; toutes les modifications de données de transaction sont effectuées ou aucune ne l'est.
attributCaractéristique unique ou information supplémentaire (financière ou non financière) qui existe dans une base de données.
hiérarchie d'attributHiérarchie plate (ayant généralement un niveau Tous et un niveau membre) qui contient un attribut unique. Elle est créée à partir d'une colonne d'une table de dimension, si elle est prise en charge par le cube.
relation d'attributHiérarchie associée à un attribut qui contient un niveau unique en fonction de la colonne correspondante dans une table de dimension.
type d'attributType d'informations contenues par un attribut, telles que les trimestres ou les mois dans une dimension de temps, qui peut permettre un traitement spécifique par le serveur et les applications clientes.
auditProcessus utilisé par un système d'exploitation pour détecter et enregistrer des événements relatifs à la sécurité, comme une tentative de créer ou de supprimer des objets tels que des fichiers et des répertoires, ou d'accéder à ces objets. Les enregistrements de tels événements sont stockés dans un fichier appelé « journal de sécurité », dont le contenu est disponible uniquement aux personnes disposant des autorisations appropriées.
authentificationVérification de l'identité d'un utilisateur, d'un ordinateur, d'un processus ou de toute autre entité via la validation des informations d'identification fournies par l'entité. Les formes courantes d'informations d'identification sont constituées par les signatures numériques, les cartes à puce, les données biométriques et une combinaison de noms et de mots de passe d'utilisateurs.
authenticatorStructure de données utilisée par une partie pour prouver qu'une autre partie connaît une clé secrète. Dans le protocole d'authentification Kerberos, les authentificateurs incluent des horodatages, afin d'empêcher des attaques par relecture, et sont chiffrés avec la clé de session émise par le centre de distribution de clés (KDC).
autorisationProcessus d'octroi d'informations, de services ou de fonctionnalités déterminés à une personne, un processus informatique ou un accès de périphérique. L'autorisation est dérivée de l'identité de la personne, du processus informatique ou du périphérique qui demande l'accès, ce qui est vérifié via l'authentification.
mode de validation automatiqueMode de gestion des transactions par défaut pour le moteur de base de données. Le moteur de base de données démarre automatiquement une transaction pour chaque instruction Transact-SQL individuelle. Lorsque l'instruction s'achève, la transaction est validée ou restaurée, suivant que l'instruction réussit ou échoue.
vérification automatique des incohérencesFonctionnalité qui exécute automatiquement une vérification de cohérence sur les sources de données protégées lorsqu'un réplica incohérent est détecté.
basculement automatiqueBasculement qui se produit automatiquement à la perte du réplica principal.
récupération automatiqueRécupération qui se produit chaque fois que SQL Server est redémarré.
protection automatiqueDans DPM, fonctionnalité qui identifie et ajoute automatiquement de nouvelles sources de données pour la protection.
moyenne mobile intégrée auto-régressiveMéthode permettant de déterminer les dépendances dans les observations effectuées de manière séquentielle dans le temps, qui prend également en charge le caractère saisonnier multiplicatif.
axeEnsemble de tuples. Chaque tuple est un vecteur de membres. Un ensemble d'axes définit les coordonnées d'un jeu de données multidimensionnel.
jeu de sauvegardeCollection de fichiers, de dossiers et d'autres données sauvegardés et stockés dans un fichier ou sur une ou plusieurs bandes.
hiérarchie équilibréeHiérarchie de dimension dans laquelle tous les nœuds terminaux sont à égale distance du nœud racine.
sauvegarde de baseSauvegarde de données d'une base de données ou de fichiers sur lesquels une sauvegarde différentielle est pleinement ou partiellement basée. La sauvegarde de base est la sauvegarde complète ou de fichiers la plus récente de la base de données ou des fichiers.
type de données de baseTout type de données fourni par le système, par exemple, char, varchar, binary et varbinary. Les types de données définis par l'utilisateur sont dérivés de types de données de base.
base objectObjet auquel fait référence un synonyme.
table de baseTable stockée en permanence dans une base de données. Les tables de base sont référencées par les vues, les curseurs, les instructions SQL et les procédures stockées.
carte à marqueurs simpleCarte qui affiche un marqueur à chaque emplacement (par exemple, les villes) et dont la couleur, la taille et le type des de marqueur changent.
lotJeu de demandes ou de transactions qui ont été regroupées.
programme de traitement par lotsEnsemble des processus informatiques qui peuvent être exécutés sans intervention de l'utilisateur.
traitement par lotsExécution d'un fichier de commandes.
type blittableType de données qui a une caractéristique unique et une présentation identique en mémoire pour les environnements managés et non managés. Il peut être partagé directement.
BLOBPaquet discret de données binaires de taille particulièrement volumineuse (telles que des images ou des pistes audio stockées dans un format numérique) ou toute variable ou colonne de table pouvant contenir de telles valeurs. La désignation « objet BLOB » fait généralement référence à un paquet de données qui est stocké dans une base de données et est traité comme une séquence d'octets non interprétés.
blocInstruction Transact-SQL délimitée par BEGIN et END.
curseur de blocCurseur dont la taille d'ensemble de lignes est supérieure à 1.
transaction bloquanteTransaction qui provoque l'échec d'une autre transaction.
expression booléenneExpression qui donne une valeur booléenne (true ou false). De telles expressions peuvent impliquer des comparaisons (testant l'égalité de valeurs ou, pour les valeurs non booléennes, la relation < [inférieur à] ou > [supérieur à]) et la combinaison logique (à l'aide d'opérateurs booléens tels que AND, OR et XOR) d'expressions booléennes.
opérateur booléenOpérateur conçu pour fonctionner avec des valeurs booléennes. Les quatre opérateurs booléens les plus courants en programmation sont AND (conjonction logique), OR (inclusion logique), XOR (OR exclusif) et NOT (négation logique).
flux de données dépendantFlux d'événements qui contient toutes les informations nécessaires pour produire des événements. Les informations sont une source de données déjà instanciée, ou les informations sont suffisantes pour permettre au serveur StreamInsight de démarrer la source de données.
rectangle englobantZone rectangulaire la plus petite autour d'un tracé, d'une forme ou d'un groupe d'objets.
mode de navigationFonction permettant d'explorer les lignes d'une base de données et de mettre à jour leurs valeurs ligne par ligne.
arbre B (B-tree)Arborescence pour le stockage d'index de base de données.
carte à bullesCarte géographique qui affiche un cercle sur des emplacements spécifiques, où le rayon du cercle est proportionnel à une valeur numérique.
pool de mémoires tamponsBloc de mémoire réservé pour les pages de données d'index et de table.
taille de la mémoire tamponTaille de la zone de mémoire réservée au stockage temporaire de données.
fonctions intégréesGroupe de fonctions prédéfinies intégrées aux langages Transact-SQL et Multidimensional Expressions.
BUILTIN\AdministratorsCompte d'utilisateur (administrateurs locaux)
copie en blocAction de copier d'un grand ensemble de données.
exporter en blocCopier un grand ensemble de lignes de données d'une table SQL Server vers un fichier de données.
importation en blocCharger une grande quantité de données, généralement par lots, d'un fichier de données ou référentiel vers un autre référentiel de données.
chargement en masseAction d'insérer un grand ensemble de lignes dans une table.
sauvegarde des journaux de transactionsSauvegarde qui inclut les pages de journaux et de données modifiées par des opérations en bloc. La récupération jusqu'à une date et heure n'est pas possible.
fournisseur d'ensembles de lignesFournisseur utilisé pour l'instruction OPENROWSET afin de lire des données dans un fichier. Dans SQL Server 2005, OPENROWSET peut lire dans un fichier de données sans charger les données dans une table cible. Cela permet d'utiliser OPENROWSET avec une instruction SELECT simple.
mode de récupération utilisant les journaux de transactionsMode de récupération de base de données qui effectue une journalisation minimale des opérations en bloc, telles que la création d'index et les importations en bloc, mais une journalisation complète des autres transactions. La récupération utilisant les journaux de transactions améliore les performances des opérations en bloc et constitue un complément au mode de récupération complète.
Business Intelligence Development StudioOutil de développement et de gestion de projets pour les développeurs de solutions décisionnelles (Business Intelligence). Il peut être utilisé pour concevoir des solutions décisionnelles de bout en bout qui intègrent des projets de Microsoft SQL Server Analysis Services (SSAS), Microsoft SQL Server Integration Services (SSIS) et Microsoft SQL Server Reporting Services (SSRS).
logique métierPartie d'un programme d'application qui effectue le traitement des données requis de l'entreprise. Cela fait référence aux routines qui effectuent le traitement de l'entrée, de la mise à jour, de l'interrogation et du rapport des données, et plus spécifiquement au traitement qui a lieu de manière sous-jacente plutôt qu'à la logique de présentation requise pour afficher les données à l'écran.
gestionnaire de logique métierFonctionnalité de réplication de fusion qui permet d'exécuter du code personnalisé au cours du processus de synchronisation.
infrastructure de gestion de logique métierL'infrastructure de gestion de logique métier permet d'écrire un assembly de code managé qui est appelé pendant le processus de synchronisation de fusion.
règles d'entrepriseRègles logiques utilisées pour gérer une entreprise.
vieillissement du cacheMécanisme de mise en cache qui détermine le moment où une ligne de cache est obsolète et doit être actualisée.
client de cacheApplication .NET qui utilise les API clientes Windows Server AppFabric pour communiquer avec les données et les stocker dans un système de cache distribué Windows Server AppFabric.
cluster de cacheInstanciation du service de cache distribué, constituée d'une ou plusieurs instances du service d'hôte de cache qui fonctionnent conjointement pour stocker et distribuer des données. Les données sont stockées en mémoire pour réduire les temps de réponse aux demandes de données. Cette technologie de clustering ne doit pas être confondue avec le clustering Windows.
invalidation du cacheProcessus de marquage d'un objet du cache afin qu'il ne soit plus utilisé par aucun client de cache. Cela se produit lorsqu'un objet reste dans le cache plus longtemps que la valeur de délai d'attente du cache (lorsqu'il expire).
élément de cacheObjet stocké dans le cache et informations supplémentaires associées à celui-ci, telles que les balises et la version. Il peut être extrait du cluster de cache à l'aide de l'API cliente GetCacheItem.
notification de cacheNotification asynchrone qui peut être déclenchée par diverses opérations de cache sur le cluster de cache. Les notifications de cache peuvent être utilisées pour appeler des méthodes d'application ou invalider automatiquement des objets mis en cache localement.
opération de cacheÉvénement qui survient sur des zones ou des éléments mis en cache pouvant déclencher une notification de cache.
port de cachePort TCP/IP utilisé par les hôtes de cache pour transmettre des données vers et depuis les clients de cache. Le numéro de port utilisé pour le port de cache peut être différent sur chaque hôte de cache. Ces paramètres sont conservés dans les paramètres de configuration du cluster.
zone de cacheConteneur de données, au sein d'un cache, qui fait cohabiter tous les objets mis en cache sur un hôte de cache unique. Les zones de cache permettent de rechercher tous les objets mis en cache dans la zone à l'aide de chaînes descriptives, appelées « balises ».
service cacheSolution distribuée de mise en cache, qui permet aux utilisateurs de créer des applications hautement évolutives et réactives en optimisant l'accès aux données.
balise de cacheUn ou plusieurs identificateurs de type chaîne facultatifs qui peuvent être associés à chaque objet mis en cache stocké dans une zone. Les zones vous permettent de récupérer des objets mis en cache en fonction d'une ou de plusieurs balises.
mode de programmation de type cache-asideMode de programmation dans lequel, si les données ne sont pas présentes dans le cache, l'application, et non le service de cache distribué, doit recharger les données dans le cache à partir de la source de données d'origine.
application prenant en charge le cacheApplication qui utilise le client de cache Windows Server AppFabric pour stocker les données dans le cache sur le cluster de cache.
colonne calculéeType de colonne qui affiche les résultats d'opérations ou d'expressions mathématiques ou logiques au lieu des données stockées.
champ calculéChamp défini dans une requête et qui affiche le résultat d'une expression au lieu d'afficher les données stockées. La valeur est recalculée chaque fois qu'une valeur de l'expression change.
membre calculéMembre d'une dimension dont la valeur est calculée au moment de l'exécution à l'aide d'une expression. Les valeurs de membres calculés peuvent être dérivées des valeurs d'autres membres.
condition de calculExpression logique MDX (Multidimensional Expressions) permettant de déterminer si une formule de calcul sera appliquée à une cellule dans un sous-cube de calcul.
formule de calculExpression MDX (Multidimensional Expressions) permettant de fournir une valeur pour des cellules d'un sous-cube de calcul auxquelles s'applique une condition de calcul.
test de calculÉtape de calcul dans un cube multidimensionnel au cours de laquelle les calculs applicables sont évalués.
numéro du test de calculPosition ordinale utilisée pour faire référence à un test de calcul.
sous-cube de calculEnsemble de cellules de cube multidimensionnel permettant de créer une définition de cellules calculées. L'ensemble de cellules est défini par une combinaison d'expressions d'ensembles MDX.
rappelProcessus utilisé pour authentifier des utilisateurs qui appellent un réseau. Pendant le rappel, le réseau valide le nom d'utilisateur et le mot de passe de l'appelant, raccroche, puis retourne l'appel, généralement à un numéro préautorisé. Ce processus empêche l'accès non autorisé à un compte même si l'ID de connexion et le mot de passe d'un individu ont été volés.
interface de niveau d'appelInterface prise en charge par ODBC pour une utilisation par une application.
clé candidateColonne ou ensemble de colonnes possédant une valeur unique pour chaque ligne d'une table.
extrémité de finPour les tracés qui contiennent des fins non connectées, telles que des lignes, fin d'un trait. Vous pouvez modifier l'apparence du trait à chaque extrémité en appliquant l'un de quatre styles d'extrémité de fin : extrémité plate, extrémité arrondie, extrémité carrée et extrémité triangulaire.
cardinalitéNombre d'entités qui peuvent exister de chaque côté d'une relation.
vue CarrouselDans la Galerie PowerPivot, vue spécialisée où la zone d'aperçu est centrée et où les miniatures qui précèdent et suivent immédiatement la miniature actuelle sont adjacentes à la zone d'aperçu.
suppression en cascadePour les relations qui appliquent l'intégrité référentielle entre les tables, suppression de tous les enregistrements associés dans la ou les tables associées lorsqu'un enregistrement dans la table primaire est supprimé.
mise à jour en cascadePour les relations qui appliquent l'intégrité référentielle entre les tables, mise à jour de tous les enregistrements associés dans la ou les tables associées lorsqu'un enregistrement dans la table primaire est modifié.
casVue abstraite des données caractérisée par des attributs et des relations avec d'autres cas.
clé de casÉlément d'un cas permettant de référencer le cas dans un ensemble de cas.
affichages catalogueVues intégrées formant le catalogue système de SQL Server.
erreur graveErreur qui provoque l'échec soudain du système ou d'un programme sans espoir de récupération. Une exception non interceptée qui ne peut pas être gérée est un exemple d'erreur irrécupérable.
pochetteBoîtier de rangement des CD.
CD-ROMForme de stockage caractérisé par une capacité élevée (environ 650 Mo) et l'utilisation d'optiques laser au lieu de moyens magnétiques pour la lecture de données.
cellDans un cube, ensemble de propriétés, incluant une valeur, spécifié par l'intersection lorsqu'un membre est sélectionné à partir de chaque dimension.
ensemble de cellulesDans ADO MD, objet qui contient une collection de cellules sélectionnées à partir de cubes ou d'autres ensembles de cellules par une requête multidimensionnelle.
modèle d'inscription centraliséModèle d'inscription qui supprime toute la participation de l'utilisateur abonné aux certificats de la stratégie de gestion. Pour le flux de travail, l'utilisateur désigné comme donneur d'ordre émettra la demande et un agent d'inscription l'exécutera.
CEPTraitement continu et incrémentiel de flux d'événements de plusieurs sources selon une requête déclarative et des spécifications de modèle avec un niveau de latence quasi nul.
moteur CEPMoteur principal et composants de l'infrastructure d'adaptateur de Microsoft StreamInsight. Le serveur StreamInsight peut être utilisé pour traiter et analyser les flux d'événements associés à une application de traitement des événements complexes (CEP).
CERNCentre de recherches physiques situé Genève (Suisse), où a eu lieu le développement initial du World Wide Web sous la direction de Tim Berners-Lee en 1989 sous la forme d'une méthode destinée à faciliter la communication entre les membres de la communauté scientifique.
certificateDocument numérique communément utilisé pour l'authentification et la sécurisation des informations sur un réseau. Un certificat lie une clé publique à une entité qui gère la clé privée correspondante. Les certificats sont signés numériquement par l'autorité de certification qui les délivre ; par ailleurs, ils peuvent être émis pour un utilisateur, un ordinateur ou un service.
inscription de certificatsProcessus de demande, de réception et d'installation d'un certificat.
émetteur de certificatAutorité de certification qui a émis le certificat au sujet.
Certificate Lifecycle Manager ClientSuite d'outils clients Certificate Lifecycle Manager (CLM) qui aident les utilisateurs finaux à gérer leurs cartes à puce. Ces outils incluent Smart Card Self Service Control, Smart Card Personalization Control et Certificate Profile Update Control. Voir Smart Card Self-Service Control, Smart Card Personalization Control, Certificate Profile Update Control.
gestionnaire de certificatUtilisateur Certificate Lifecycle Manager (CLM) disposant des autorisations CLM appropriées pour administrer d'autres utilisateurs CLM ou pour administrer l'application CLM elle-même.
portail Web des gestionnaires de certificatApplication Web s'exécutant sur le serveur CLM (Certificate Lifecycle Manager). Ce portail permet aux administrateurs de certificat d'administrer les certificats et cartes à puce d'autres utilisateurs. Les portails Web des utilisateurs abonnés aux certificats et des gestionnaires de certificat sont accessibles via la même URL ; toutefois, le contenu affiché est basé sur les rôles et autorisations d'un utilisateur.
Certificate Profile Update ControlContrôle ActiveX qui automatise la mise à jour des profils Certificate Lifecycle Manager (CLM) sur les ordinateurs clients.
révocation de certificatProcessus consistant à révoquer un certificat numérique.
utilisateur abonné aux certificatsUtilisateur nécessitant des certificats avec ou sans cartes à puce. Les utilisateurs abonnés aux certificats peuvent accéder à un petit nombre de fonctions qui peuvent être effectuées uniquement pour les propres certificats de l'utilisateur.
portail Web des utilisateurs abonnés aux certificatsApplication Web s'exécutant sur le serveur CLM (Certificate Lifecycle Manager). Ce composant du serveur CLM interagit directement avec les utilisateurs en mode libre-service. Les fonctionnalités spécifiques sont basées sur les appartenances aux groupes et les autorisations Active Directory. Les portails Web des utilisateurs abonnés aux certificats et des gestionnaires de certificat sont accessibles via la même URL ; toutefois, le contenu affiché est basé sur les rôles et autorisations d'un utilisateur.
modèle de certificatConstruction Windows qui spécifie le format et le contenu des certificats en fonction de leur utilisation prévue. Lors de la demande d'un certificat auprès d'une autorité de certification d'entreprise Windows, les demandeurs de certificat peuvent sélectionner divers types de certificats qui sont basés sur des modèles de certificats.
applicateur de modificationsObjet qui effectue une détection de conflit, une gestion de conflit et l'application des modifications pour un lot de modifications.
propagation des modificationsProcessus d'application des modifications d'un réplica sur un autre.
script de modificationFichier texte contenant les instructions SQL de toutes les modifications effectuées dans une base de données, dans l'ordre dans lequel elles ont été apportées, au cours d'une session de modification.
unité de modificationUnité minimale du suivi des modifications dans un magasin. Dans la propagation des modifications, seules les unités modifiées doivent être envoyées, tandis que dans la détection de conflit, les modifications indépendantes apportées à la même unité sont considérées comme un conflit.
dimension variableDimension dont la structure des membres n'est pas rigide et qui est conçue pour prendre en charge de fréquentes modifications de structure et de données.
encodage de caractèresMappage un-à-un entre une série de caractères et une série de nombres.
jeu de caractèresRegroupement de caractères alphabétiques, numériques et autres qui ont une relation en commun. Par exemple, le jeu de caractères ASCII standard inclut des lettres, des nombres, des symboles et des codes de contrôle qui composent le schéma de codage ASCII.
région de données graphiqueÉlément de rapport dans une mise en page de rapport qui affiche les données dans un format graphique.
point de contrôleÉvénement au cours duquel le moteur de base de données écrit des pages de tampon incorrectes sur le disque. Chaque point de contrôle écrit sur le disque toutes les pages qui étaient incorrectes lors du point de contrôle précédent et qui n'ont toujours pas été enregistrées sur le disque.
somme de contrôleValeur calculée utilisée pour tester des données afin de détecter la présence d'erreurs qui peuvent se produire lorsque les données sont transmises ou écrites sur disque. La somme de contrôle est calculée pour un segment de données précis en combinant de manière séquentielle tous les octets de données avec une série d'opérations arithmétiques ou logiques. Une fois les données transmises ou stockées, une nouvelle somme de contrôle est calculée de la même façon à l'aide des données transmises ou stockées (peut-être erronées). Si les deux sommes de contrôle ne correspondent pas, une erreur s'est produite, et les données doivent être à nouveau transmises ou stockées. Les sommes de contrôle ne peuvent pas détecter toutes les erreurs, et ne peuvent pas être utilisées pour corriger des données erronées.
childDans une arborescence, relation entre un nœud et son prédécesseur immédiat.
chroniqueTable qui stocke les informations d'état d'une application individuelle. Une chronique d'événements, qui peut stocker les données d'événement pour une utilisation avec des abonnements planifiés, en est un exemple.
segmentQuantité spécifiée de données.
environnement CIDERConteneur d'interface utilisateur disposant d'une interface avec onglets pour héberger le composant TSQLEditor et la sortie associée de l'exécution de la requête TSQL.
identité basée sur les revendicationsIdentificateur unique qui représente un utilisateur, une application, un ordinateur ou une autre entité spécifique, lui permettant d'accéder à plusieurs ressources, telles que des applications et des ressources réseau, sans entrer plusieurs fois des informations d'identification. Cela permet également aux ressources de valider des demandes provenant d'une entité.
arrêt normalArrêt du système qui se produit sans erreurs.
texte clairDonnées dans leur forme non chiffrée ou déchiffrée.
texte clairDonnées dans leur forme non chiffrée ou déchiffrée.
CLIInterface prise en charge par ODBC pour une utilisation par une application.
analyse des parcours de visiteLes données de parcours sont des informations que les utilisateurs génèrent lorsqu'ils se déplacent de page en page et qu'ils cliquent sur des éléments d'un site Web, habituellement stockés dans des fichiers journaux. Les concepteurs de sites Web peuvent utiliser les données de parcours pour améliorer les expériences des utilisateurs avec un site.
rapport généré interactifRapport qui indique des données de modèle de rapport liées, lorsque vous cliquez sur des données dans un rapport rendu par le Générateur de rapports.
clientService, application ou périphérique qui souhaite être intégré à l'architecture Microsoft Sync Framework.
clientOrdinateur ou programme qui se connecte à un autre ordinateur ou programme ou qui demande les services d'un autre ordinateur ou programme.
génération de code clientAction de génération de code pour le projet client basée sur les opérations et entités exposées dans le niveau intermédiaire. Un lien Services RIA doit exister entre les projets client et serveur.
curseur clientCurseur qui est implémenté sur le client. La totalité du jeu de résultats est d'abord transférée au client, puis l'API du client implémente la fonctionnalité curseur à partir de ce jeu de résultats mis en cache.
Volet Statistiques clientUn des onglets qui héberge la sortie des informations statistiques client.
abonnement clientAbonnement à une publication de fusion utilisant la valeur de priorité du serveur de publication pour la détection et la résolution des conflits.
type de clientInformation qui détermine comment un client de cache fonctionne et l'impact qu'il a sur les performances de votre application. Il existe deux types de clients : un type de client simple et un type de client de routage.
CLM AuditDans Active Directory, autorisation étendue CLM (Certificate Lifecycle Manager) qui permet la génération et l'affichage de modèles de stratégie CLM, en définissant des stratégies de gestion dans un modèle de profil et en créant des rapports CLM.
informations d'identification CLMInformations de compte d'utilisateur qui peuvent être utilisées pour authentifier un utilisateur auprès de Certificate Lifecycle Manager (CLM). Ces informations d'identification peuvent être sous la forme d'informations d'identification de domaine ou de mots de passe à usage unique.
CLM EnrollDans Active Directory, autorisation étendue CLM (Certificate Lifecycle Manager) qui permet à l'utilisateur de spécifier le flux de travail et les données à collecter en émettant des certificats à l'aide d'un modèle. Cette autorisation étendue s'applique uniquement aux modèles de profil.
CLM Enrollment AgentDans Active Directory, autorisation étendue CLM (Certificate Lifecycle Manager) qui permet à un utilisateur ou à un groupe d'effectuer des demandes de certificats pour le compte d'un autre utilisateur. L'objet du certificat émis contiendra le nom de l'utilisateur cible, et non pas le nom du demandeur.
CLM RecoverDans Active Directory, autorisation étendue CLM (Certificate Lifecycle Manager) qui permet le lancement d'une récupération de clé de chiffrement de la base de données d'autorité de certification.
CLM RenewDans Active Directory, autorisation étendue CLM (Certificate Lifecycle Manager) qui permet le lancement, l'exécution ou l'achèvement d'une demande d'inscription. La demande de renouvellement remplace le certificat d'un utilisateur dont la date d'expiration approche par un nouveau certificat qui a une nouvelle période de validité.
rapports CLMInformations d'audit qui concernent les activités de gestion des informations d'identification dans CLM (Certificate Lifecycle Manager).
CLM Request EnrollDans Active Directory, autorisation étendue CLM (Certificate Lifecycle Manager) qui permet le lancement, l'exécution ou l'achèvement d'une demande d'inscription.
CLM Request RecoverDans Active Directory, autorisation étendue CLM (Certificate Lifecycle Manager) qui permet le lancement d'une récupération de clé de chiffrement de la base de données d'autorité de certification.
CLM Request RenewDans Active Directory, autorisation étendue CLM (Certificate Lifecycle Manager) qui permet le lancement, l'exécution ou l'achèvement d'une demande d'inscription. La demande de renouvellement remplace le certificat d'un utilisateur dont la date d'expiration approche par un nouveau certificat qui a une nouvelle période de validité.
CLM Request RevokeDans Active Directory, autorisation étendue CLM (Certificate Lifecycle Manager) qui permet la révocation d'un certificat avant l'expiration de sa période de validité. Ce peut être nécessaire, par exemple, si l'ordinateur ou la carte à puce d'un utilisateur est compromis (volé).
CLM Request Unblock Smart CardDans Active Directory, autorisation étendue CLM (Certificate Lifecycle Manager) qui permet la réinitialisation du numéro d'identification personnel (PIN) d'utilisateur d'une carte à puce, en autorisant l'accès au matériel de clé sur une carte à puce et le rétablissement de ce matériel.
CLM RevokeDans Active Directory, autorisation étendue CLM (Certificate Lifecycle Manager) qui permet la révocation d'un certificat avant l'expiration de sa période de validité. Ce peut être nécessaire, par exemple, si l'ordinateur ou la carte à puce d'un utilisateur est compromis (volé).
vecteur horlogeCollection d'éléments de vecteur horloge qui représente des mises à jour d'un réplica. Toute modification qui se produit entre 0 et le nombre de cycles est contenue dans le vecteur.
élément de vecteur horlogePaire de valeurs, comprenant une clé de réplica et un nombre de cycles, qui représente une modification apportée à un réplica.
fonction CLRFonction créée par rapport à un assembly SQL Server dont l'implémentation est définie dans un assembly créé dans le CLR (Common Language Runtime) .NET Framework.
Procédure stockée CLRProcédure stockée créée par rapport à un assembly SQL Server dont l'implémentation est définie dans un assembly créé dans le CLR (Common Language Runtime) .NET Framework.
déclencheur CLRDéclencheur créé par rapport à un assembly SQL Server dont l'implémentation est définie dans un assembly créé dans le CLR (Common Language Runtime) .NET Framework.
type CLR défini par l'utilisateurType de données défini par l'utilisateur créé par rapport à un assembly SQL Server dont l'implémentation est définie dans un assembly créé dans le CLR (Common Language Runtime) .NET Framework.
emplacement de stockage de configuration de clusterEmplacement partagé (ou emplacement de stockage partagé) où les informations de configuration du cluster sont persistantes. Ce peut être un fichier partagé ou une base de données.
ressource disque de clusterDisque sur un dispositif de stockage en cluster.
nœud de clusterOrdinateur individuel dans un cluster de serveurs.
port de clusterPort TCP/IP utilisé par les hôtes de cache pour gérer le cluster de cache. Le numéro de port utilisé pour les ports de cluster peut être différent sur chaque hôte de cache. Ces paramètres sont conservés dans les paramètres de configuration du cluster.
réparation de clusterOpération de réparation dans laquelle tous les fichiers manquants ou endommagés sont remplacés, toutes les clés de Registre manquantes ou endommagées sont remplacées et toutes les valeurs de configuration manquantes ou non valides sont définies avec les valeurs par défaut.
index clusterIndex d'arbre B (B-tree) dans lequel l'ordre logique des valeurs de clés détermine l'ordre physique des lignes correspondantes dans une table.
serveur en clusterServeur qui appartient à un cluster de serveurs.
clusteringTechnique d'exploration de données permettant d'analyser les données afin de regrouper les enregistrements en fonction de leur emplacement dans un espace attributaire multidimensionnel.
verrou de granularité grossièreVerrou qui s'applique à un volume important de code ou de données.
sécurité d'accès du codeMécanisme fourni par le common language runtime grâce auquel le code managé se voit accorder des autorisations par la stratégie de sécurité et qui applique ces autorisations afin de limiter les opérations que le code sera autorisé à accomplir.
élément de codeCombinaison minimale de bits qui peut représenter une unité de texte encodé à traiter ou échanger.
page de codesTable qui met en relation les codes de caractère (valeurs de point de code) utilisés par un programme et les touches du clavier ou les caractères sur l'écran. Cela assure la prise en charge des jeux de caractères et des dispositions du clavier pour différents pays ou différentes régions.
point de codeCombinaison minimale de bits qui peut représenter une unité de texte encodé à traiter ou échanger.
latence froideDurée écoulée quand le flux de travail est utilisé pour la première fois et que le code XOML ou XAML doit être compilé.
reprise progressiveDeuxième centre de données qui peut assurer la disponibilité en quelques heures ou jours.
collationEnsemble de règles qui détermine la comparaison, l'organisation et la présentation des données.
collectionObjet qui contient un ensemble d'objets connexes. La position d'un objet dans la collection peut varier chaque fois qu'une modification intervient dans la collection ; par conséquent, la position d'un objet spécifique dans la collection peut varier.
élément de collectionInstance d'un type de collecteur qui est créé avec un ensemble de propriétés d'entrée et une fréquence de collecte spécifiques, et qui est utilisé pour collecter des types de données spécifiques.
mode de collecteFréquence à laquelle les données sont collectées et téléchargées vers l'entrepôt de données de gestion.
jeu d'éléments de collecteGroupe d'éléments de collecte avec lesquels un utilisateur peut interagir via l'interface utilisateur.
type de collecteurWrapper logique autour des packages SQL Server Integration Services qui fournissent le mécanisme permettant de collecter des données et de les télécharger dans l'entrepôt de données de gestion.
colocaliserSélectionner une table partitionnée qui contient des données connexes et une jointure avec cette table sur la colonne de partitionnement.
colocationCondition selon laquelle des tables et des index partitionnés sont partitionnés suivant des fonctions de partition équivalentes.
plage de couleursPlage des couleurs disponibles pour un périphérique d'affichage.
règle de couleurRègle qui s'applique aux couleurs de remplissage des polygones, des lignes et des marqueurs qui représentent des points ou des points centraux de polygone.
échelle de couleursÉchelle qui affiche uniquement les résultats des règles de couleur.
columnZone dans chaque ligne d'une table de base de données qui stocke la valeur des données d'un attribut de l'objet modélisé par la table.
liaison de colonneLiaison d'un objet Analysis Services à une colonne dans une vue de source de données.
délimiteur de colonneCaractère qui sépare des colonnes dans le fichier CSV en cours d'importation / d'exportation.
filtre de colonneFiltre qui restreint les colonnes à inclure dans le cadre d'une publication d'instantané, transactionnelle ou de fusion.
Profil de modèle de colonneRapport contenant un ensemble d'expressions régulières qui reflètent le pourcentage spécifié de valeurs dans une colonne de chaîne.
jeu de colonnesReprésentation XML non typée qui combine toutes les colonnes éparses d'une table dans une sortie structurée.
classement au niveau des colonnesPrise en charge de plusieurs classements dans une même instance.
contrainte au niveau des colonnesDéfinition de contrainte spécifiée dans une définition de colonne lors de la création ou de la modification d'une table.
Grille ColonnesStructure de grille modifiable dans le Concepteur de tables qui répertorie les colonnes d'une table et des informations supplémentaires sur chaque colonne.
index columnstoreStocke chaque colonne dans un ensemble distinct de pages disque au lieu de stocker plusieurs lignes par page.
COMModèle de programmation basé sur des objets et conçu pour promouvoir l'interopérabilité des logiciels ; il permet à deux applications ou composants ou plus de coopérer facilement les uns avec les autres, même s'ils ont été écrits par des fournisseurs différents, à des moments différents, dans des langages de programmation différents, ou s'ils s'exécutent sur des ordinateurs différents qui exécutent des systèmes d'exploitation différents.
tampon de commandeZone de la mémoire dans laquelle les commandes entrées par l'utilisateur sont conservées. Un tampon de commande peut permettre à l'utilisateur de répéter des commandes sans les retaper totalement, de modifier des commandes passées afin de modifier un argument ou de corriger une erreur, d'annuler des commandes ou d'obtenir une liste de commandes passées.
invite de commandesInterface entre le système d'exploitation et l'utilisateur, dans laquelle l'utilisateur tape des chaînes de texte en langage de commande qui sont passées à l'interpréteur de commandes pour être exécutées.
relation de commandeFournit des instructions à du matériel à partir de questions ou de commandes exprimées en langage naturel.
validationOpération qui enregistre toutes les modifications apportées aux bases de données, cubes ou dimensions depuis le début d'une transaction.
Aperçu ValidationTitre d'une fenêtre qui affiche les actions à entreprendre pendant l'opération de validation.
validéesCaractéristique d'une transaction qui est enregistrée et ne peut pas être restaurée.
formule CCI (Commodity Channel Index)Formule qui calcule l'écart moyen entre le prix moyen quotidien d'une marchandise et la moyenne mobile. Une valeur supérieure à 100 indique un surachat, et une valeur inférieure à -100 indique une survente.
comparateurDispositif de comparaison de deux éléments afin de déterminer s'ils sont égaux. En électronique, par exemple, un comparateur est un circuit qui compare deux tensions en entrée et indique laquelle est plus élevée.
erreur de compilationErreur qui se produit lors de la compilation d'une application. Ces erreurs de compilation se produisent généralement en raison d'une syntaxe entrée incorrectement.
temps de compilationTemps requis pour effectuer une compilation d'un programme. Le temps de compilation peut être compris entre une fraction d'une seconde et plusieurs heures, en fonction de la taille et la complexité du programme, de la vitesse du compilateur et des performances du matériel.
restauration de base de données complèteRestauration d'une sauvegarde de base de données complète, de la sauvegarde de base de données différentielle la plus récente (le cas échéant) et des sauvegardes de fichiers journaux (le cas échéant) effectuées depuis la sauvegarde de base de données complète.
traitement des événements complexes (CEP)Traitement continu et incrémentiel de flux d'événements de plusieurs sources selon une requête déclarative et des spécifications de modèle avec un niveau de latence quasi nul.
COM (Component Object Model)Modèle de programmation basé sur des objets et conçu pour promouvoir l'interopérabilité des logiciels ; il permet à deux applications ou composants ou plus de coopérer facilement les uns avec les autres, même s'ils ont été écrits par des fournisseurs différents, à des moments différents, dans des langages de programmation différents, ou s'ils s'exécutent sur des ordinateurs différents qui exécutent des systèmes d'exploitation différents.
composableQui concerne la possibilité de former des requêtes complexes en utilisant des composants de requête (objets ou opérateurs) comme blocs de construction réutilisables. Cela est possible en liant des composants de requête ou en encapsulant des composants de requête les uns dans les autres.
environnement composéEnvironnement virtuel qui a été créé à partir d'ordinateurs virtuels. Ces ordinateurs virtuels ont été créés en dehors de Microsoft Test Manager et sont déjà déployés sur un groupe hôte.
index compositeIndex utilisant plus d'une colonne dans une table pour indexer les données.
clé compositeClé dont la définition se compose d'au moins deux champs dans un fichier, des colonnes d'une table ou des attributs dans une relation.
hiérarchie de compositionEnsemble d'entités qui font partie de manière conceptuelle d'une hiérarchie, telle qu'une entité parente et une entité enfant. Les opérations sur les données requièrent que les entités soient traitées comme une unité unique.
colonne calculéeColonne virtuelle d'une table dont la valeur est calculée à l'exécution.
champ calculéValeur dans une notification mise en forme qui a été calculée à l'aide d'une expression Transact-SQL.
fichier de stockage structuré selon COMFichier composé COM (Component Object Model) utilisé par DTS (Data Transformation Services) pour stocker l'historique des versions d'un package DTS enregistré.
concaténationProcessus de combinaison d'au moins deux expressions ou chaînes de caractères en une seule expression ou chaîne de caractères, ou de combinaison d'au moins deux expressions ou chaînes binaires en une seule expression ou chaîne binaire.
concurrenceProcessus permettant à plusieurs utilisateurs d'accéder aux mêmes données en même temps. Entity Framework implémente un modèle de concurrence optimiste.
conflit de concurrenceConflit qui se produit lorsque le même élément ou la même unité de modification est modifié sur deux réplicas différents qui sont ensuite synchronisés.
modèle de concurrenceMoyen par lequel une application peut être conçue pour prendre en compte des opérations simultanées qui utilisent les mêmes données en mémoire cache. Windows Server AppFabric prend en charge les modèles de concurrence optimistes et pessimistes.
opération simultanéeOpération de l'ordinateur dans laquelle au moins deux processus (programmes) ont accès au temps du microprocesseur et sont, par conséquent, effectués presque simultanément. Étant donné qu'un microprocesseur peut fonctionner avec des unités de temps beaucoup plus petites que ce que les gens peuvent percevoir, les processus simultanés semblent avoir lieu simultanément mais ce n'est en réalité pas le cas.
expression conditionnelleExpression qui donne une valeur booléenne (true ou false). De telles expressions peuvent impliquer des comparaisons (testant l'égalité de valeurs ou, pour les valeurs non booléennes, la relation < [inférieur à] ou > [supérieur à]) et la combinaison logique (à l'aide d'opérateurs booléens tels que AND, OR et XOR) d'expressions booléennes.
fractionnement conditionnelRestauration d'une sauvegarde de base de données complète, de la sauvegarde de base de données différentielle la plus récente (le cas échéant) et des sauvegardes de fichiers journaux (le cas échéant) effectuées depuis la sauvegarde de base de données complète.
fichier configFichier qui contient les spécifications de fonctionnement destinées à l'ordinateur d'un composant matériel ou logiciel, ou qui contient des informations sur un autre fichier ou sur un utilisateur spécifique, telles que l'ID de connexion de l'utilisateur.
configurationEn référence à un micro-ordinateur unique, somme des composants internes et externes d'un système, y compris la mémoire, les lecteurs de disques, le clavier, la vidéo et le matériel additionnel habituellement moins critique, tel qu'une souris, un modem ou une imprimante. Des logiciels (système d'exploitation et différents pilotes de périphériques), des choix de l'utilisateur établis via des fichiers de configuration tels que les fichiers AUTOEXEC.BAT et CONFIG.SYS sur les PC IBM et compatibles, et parfois du matériel (commutateurs et cavaliers), sont nécessaires pour « configurer la configuration » afin que l'ordinateur fonctionne correctement. Bien que la configuration du système puisse être modifiée, comme en ajoutant plus de mémoire ou de capacité du disque, la structure de base du système (son architecture) reste inchangée.
fichier de configurationFichier qui contient les spécifications de fonctionnement destinées à l'ordinateur d'un composant matériel ou logiciel, ou qui contient des informations sur un autre fichier ou sur un utilisateur spécifique, telles que l'ID de connexion de l'utilisateur.
Outils de configurationDans SQL Server, élément de menu qui permet à l'utilisateur d'activer, de désactiver, de démarrer ou d'arrêter les fonctionnalités, les services et la connectivité à distance des installations SQL Server.
détection de conflitProcessus destiné à déterminer quelles opérations ont été faites par un réplica sans connaissance de l'autre, comme lorsque deux réplicas apportent des mises à jour locales au même élément.
méthode de résolution des conflitsMéthode utilisée pour déterminer quelle modification est écrite dans le magasin en cas de conflit. Les méthodes de résolution des conflits courantes sont les suivantes : le dernier à écrire gagne, la source gagne, la destination gagne, personnalisée ou différée. Pour la résolution personnalisée, l'application de résolution lit le conflit à partir du journal des conflits et sélectionne une résolution. Pour la résolution différée, le conflit est enregistré avec les données de modifications en conflit et la connaissance courante de la modification.
outil de résolution des conflitsMécanisme spécial qui gère la résolution des situations conflictuelles.
Directeur de connexionTechnologie de connectivité où les applications basées sur des technologies d'accès aux données différentes (.NET ou Win32 natif) peuvent partager les mêmes informations de connexion. Les informations de connexion peuvent être gérées de manière centralisée pour de telles applications clientes.
gestionnaire de connexionsReprésentation logique d'une connexion au moment de l'exécution à une source de données.
chaîne de connexionSérie d'arguments qui définissent l'emplacement d'une ressource et la façon de s'y connecter.
unité de cohérenceUnité minimale de synchronisation de données. Dans la mesure où toutes les modifications qui ont la même unité de cohérence sont envoyées ensemble, la synchronisation ne peut jamais être interrompue lorsqu'une partie d'une unité de cohérence est appliquée.
constantValeur numérique ou de type chaîne qui n'est pas calculée et qui, par conséquent, ne change pas.
conflit de contraintesConflit qui ne respecte pas les contraintes mises sur les éléments ou unités de modification, par exemple la relation de dossiers ou l'emplacement de données portant le même nom dans un système de fichiers.
violation de contrainteViolation qui se produit lorsque les critères de restriction ne sont pas satisfaits.
base de données à relation contenant-contenuBase de données SQL Server qui inclut l'ensemble de l'authentification utilisateur, des paramètres de base de données et des métadonnées requis pour définir la base de données et y accéder, et qui n'a pas de dépendances de configuration sur l'instance du moteur de base de données SQL Server où la base de données est installée.
conteneurUn élément de flux de contrôle qui fournit la structure du package.
formateur de contenuPartie du serveur de distribution qui transforme les données de notification brutes en messages lisibles.
clé de contenuClé de chiffrement utilisée pour chiffrer et déchiffrer du contenu protégé pendant la publication et la consommation.
contentionSur un réseau, concurrence entre des stations pour la possibilité d'utiliser une ligne de communication ou une ressource réseau.
volet contextuelArborescence incluse dans le Concepteur de tables qui répertorie les objets associés à une table.
changement de contexteModification de l'identité par rapport à laquelle sont vérifiées les autorisations d'exécution d'instructions ou d'actions.
supports de sauvegarde consécutifsSérie de supports de sauvegarde amovibles utilisés lorsque le support initial est saturé, ce qui permet à l'opération de sauvegarde de se poursuivre.
bande de sauvegarde consécutiveBande utilisée une fois que la bande initiale de la famille de supports est remplie, ce qui permet de continuer une famille de supports.
contratObjet Service Broker qui définit les types de messages qui peuvent être échangés dans une conversation donnée.
flux de contrôleGroupe d'éléments de flux de contrôle connectés qui effectuent des tâches.
rapport de contrôle d'interruptionRapport qui résume les données dans les groupes définis par l'utilisateur ou les interruptions. Un nouveau groupe est déclenché lorsque des données différentes sont rencontrées.
langage de contrôle de fluxMots clés Transact-SQL qui contrôlent le flux d'exécution des instructions SQL et des blocs d'instructions dans les déclencheurs, les procédures stockées et les lots.
point de terminaison de conversationObjet qui représente un participant à la conversation.
groupe de conversationsGroupe de conversations Service Broker connexes. Les messages du même groupe de conversations ne peuvent être traités que par un programme de service à la fois.
descripteur de conversationDescripteur qui identifie de façon unique une conversation.
enveloppe convexeEnsemble convexe minimal qui contient X dans le plan euclidien ou l'espace euclidien.
système de coordonnéesDans un espace en n dimensions, ensemble de n vecteurs linéairement indépendants ancrés à un point (appelé « origine »). Un groupe de coordonnées spécifie un point dans l'espace (ou un vecteur partant de l'origine) en indiquant la distance à parcourir le long de chaque vectoriel pour atteindre le point (ou pointe du vecteur).
sous-requête corréléeSous-requête qui fait référence à une colonne dans l'instruction externe. La requête interne est exécutée pour chaque ligne candidate de l'instruction externe.
fenêtre utilisant des nombresFenêtre de taille variable qui se déplace le long d'une chronologie avec chaque heure de début d'événement.
contresignerSigner un document déjà signé par l'autre partie.
occupation processeurStatistique SQL Server qui indique la durée (en millisecondes) consacrée par l'unité centrale (UC) à une tâche SQL Server.
analyseProcessus consistant à analyser un contenu pour compiler et maintenir un index.
informations d'identificationInformations qui incluent l'identification et la preuve d'identification utilisée pour accéder à des ressources réseau locales. Les noms et les mots de passe d'utilisateur, les cartes à puce et les certificats sont des exemples d'informations d'identification.
chaînage des propriétés des bases de données croiséesChaîne de propriétés qui couvre plusieurs bases de données.
validation croiséeMéthode d'évaluation de l'exactitude d'un modèle d'exploration de données.
événement CTIÉvénement de ponctuation spécial qui indique l'achèvement des événements existants.
cubeJeu de données organisées et synthétisées en une structure multidimensionnelle qui est définie par un ensemble de dimensions et de mesures.
rôle de cubeCollection d'utilisateurs et de groupes disposant du même accès à un cube. Un rôle de cube est créé lorsque vous affectez un rôle de base de données à un cube, et il s'applique uniquement à ce cube.
événement CTI (incrément de temps réel)Événement de ponctuation spécial qui indique l'achèvement des événements existants.
cursorEntité qui mappe un jeu de résultats et établit une position sur une ligne unique du jeu de résultats.
dégradation de curseurRetourne un autre type de curseur que celui que l'utilisateur a déclaré.
bibliothèque de curseursPartie des interfaces de programmation d'applications (API) ODBC et DB-Library qui implémente des curseurs clients.
cumul personnaliséCalcul d'agrégation personnalisé pour un membre ou un niveau de dimension et qui remplace les fonctions d'agrégation des mesures d'un cube.
règle personnaliséeDans un rôle, spécification qui limite les membres de dimension ou les cellules de cube auxquels les utilisateurs du rôle sont autorisés à accéder.
variable personnaliséeVariable fournie par des développeurs de packages.
volume personnaliséVolume qui ne se trouve pas dans le pool de stockage DPM et qui est spécifié pour stocker le réplica et les points de récupération pour un membre du groupe de protection.
protection cycliqueType de protection entre deux serveurs DPM où chaque serveur protège les données se trouvant sur l'autre.
DACApplication qui capture les objets de base de données SQL Server et d'instance utilisée par une application client-serveur ou une application à trois niveaux.
instance DACCopie d'une DAC déployée sur une instance du moteur de base de données. Il peut y avoir plusieurs instances DAC sur la même instance du moteur de base de données.
package DACManifeste XML qui contient tous les objets définis pour la DAC ; le package est créé lorsqu'un développeur génère un projet DAC.
fichier de package DACFichier XML qui est le conteneur d'un package DAC.
stratégie de positionnement DACStratégie PBM qui comprend un ensemble des conditions, lesquelles servent de conditions préalables requises sur l'instance cible de SQL Server où la DAC peut être déployée.
projet DACProjet Visual Studio utilisé par les développeurs de base de données pour créer et développer une DAC. Les projets DAC bénéficient d'une prise en charge complète du contrôle de code source, du contrôle de version et de la gestion des projets de développement Visual Studio et VSTS.
adaptateur de donnéesObjet utilisé pour soumettre des données à des bases de données, des services Web et des fichiers XML (Extensible Markup Language), et les en extraire.
sauvegarde de donnéesToute sauvegarde qui inclut l'image complète d'un ou de plusieurs fichiers de données.
placement de données dans un conteneurProcessus du regroupement de données dans les conteneurs ou groupes spécifiques en fonction de critères définis.
bloc de donnéesDans des données de type text, ntext et image, un bloc de données est l'unité de données transférées à un instant donné entre une application et une instance de SQL Server. Le terme s'applique aussi aux unités de stockage de ces types de données.
colocalisation des donnéesDans DPM, fonctionnalité qui permet la protection de plusieurs sources de données sur un volume unique ou sur la même bande. Cela vous permet de stocker davantage de données sur chaque volume ou bande.
connexion de donnéesConnexion qui spécifie le nom, le type, l'emplacement et, éventuellement, d'autres informations sur un serveur ou fichier de base de données.
Langage de contrôle de donnéesSous-ensemble d'instructions SQL utilisé pour contrôler les autorisations sur les objets de base de données.
convergence des donnéesDonnées côté serveur de publication et côté Abonné qui correspondent.
altération des donnéesProcessus dans lequel les données en mémoire ou sur le disque sont involontairement modifiées, ce qui modifie ou détruit leur signification.
définition des donnéesAttributs, propriétés et objets d'une base de données.
langage de définition de donnéesLangage qui définit l'ensemble des attributs et propriétés d'une base de données, en particulier les dispositions des enregistrements, les définitions de champ, les champs clés, les emplacements de fichiers et la stratégie de stockage.
langage de description de donnéesLangage qui définit l'ensemble des attributs et propriétés d'une base de données, en particulier les dispositions des enregistrements, les définitions de champ, les champs clés, les emplacements de fichiers et la stratégie de stockage.
dictionnaire de donnéesBase de données contenant des données relatives à toutes les bases de données d'un système de base de données. Les dictionnaires de données stockent toutes les différentes spécifications de schéma et de fichier, ainsi que leurs emplacements. Ils contiennent également des informations indiquant les données utilisées par des programmes donnés et les rapports qui intéressent des utilisateurs donnés.
élément de donnéesUnité unique de données.
explosion des donnéesCroissance exponentielle de la taille d'une structure multidimensionnelle, un cube par exemple, en raison du stockage de données agrégées.
extension de donnéesPlug-in qui traite les données pour un type spécifique de source de données. Par exemple, le fournisseur Microsoft OLE DB pour DB2.
fluxFlux de données XML au format Atom 1.0.
flux de donnéesDéplacement de données dans un groupe d'éléments connectés qui extraient, transforment et chargent des données.
composant de flux de donnéesComposant de SQL Server 2005 Integration Services qui manipule les données.
moteur de flux de donnéesMoteur qui exécute le flux de données dans un package.
tâche de flux de donnéesTâche qui encapsule le moteur de flux de données chargé de déplacer des données entre les sources et les destinations, permettant ainsi de transformer, nettoyer et modifier les données au cours de leur déplacement.
intégrité des donnéesExactitude de données et conformité de ces dernières à leur valeur attendue, particulièrement après qu'elles ont été transmisses ou traitées.
langage de manipulation de donnéesSous-ensemble d'instructions SQL permettant d'extraire et de manipuler des données. Les instructions DML commencent généralement par SELECT, INSERT, UPDATE ou DELETE.
mini-Data WarehouseSous-ensemble du contenu d'un entrepôt de données qui a tendance à contenir des données concentrées au niveau du service, ou sur un domaine d'activité spécifique.
membre de donnéesMembre enfant associé à un membre parent dans une hiérarchie parent-enfant. Un membre de données abrite les valeurs de données de son membre parent, plutôt que la valeur agrégée des enfants du parent.
exploration de donnéesProcessus d'identification de modèles utiles d'un point de vue commercial ou de relations dans des bases de données ou autres référentiels informatiques à l'aide d'outils statistiques avancés.
extension DMXDans Analysis Services, instruction qui effectue des tâches d'exploration de données par programme.
apprentissage du modèle d'exploration de donnéesProcessus par lequel un modèle d'exploration de données évalue des paramètres de modèle à partir d'un ensemble de données connues et prédictibles.
extension pour le traitement des donnéesPlug-in qui traite les données pour un type spécifique de source de données (semblable à un pilote de base de données).
composant Data ProcessorComposant du moteur de serveur de rapports qui traite les données.
Visionneuse du profil des donnéesUtilitaire autonome qui affiche la sortie du profil, sous forme d'informations résumées et détaillées, avec en option une fonction d'exploration vers le bas.
fournisseur de donnéesSource de données connue, spécifique à un type de cible, qui fournit des données à un type de collecteur.
pompe à donnéesComposant utilisé dans SQL Server 2000 Data Transformation Services (DTS) pour importer, exporter et transformer des données entre des magasins de données hétérogènes.
région de donnéesÉlément de rapport qui fournit des fonctionnalités de manipulation et d'affichage de données pour des données itératives d'un dataset sous-jacent.
nettoyage des donnéesProcessus de création d'un entrepôt de données à partir de données provenant de plusieurs systèmes de traitement transactionnel en ligne (OLTP).
segment de donnéesPartie de la mémoire ou stockage auxiliaire qui contient les données utilisées par un programme.
jeu de donnéesCollection d'informations connexes composée d'éléments séparés qui peuvent être traités en tant qu'unité dans la gestion des données.
vue de source de donnéesSélection nommée d'objets de base de données (tels que des tables, des vues, des relations et des procédures stockées, basées sur une ou plusieurs sources de données) qui définit le schéma référencé par des objets OLAP et d'exploration de données dans des bases de données Analysis Services. Elle peut également être utilisée pour définir des sources, des destinations et des tables de correspondance pour des tâches DTS, des transformations et des adaptateurs de données.
gestionnaire de donnéesPersonne chargée de la maintenance d'un élément de données dans un Registre de métadonnées.
collecte de donnéesCollecte de données à partir d'un chemin d'accès spécifié dans SQL Server Integration Services. Les données collectées peuvent être écrites dans des fichiers CSV lorsque le package SSIS s'exécute, et les clients peuvent spécifier les flux de données à collecter.
visionneuse de donnéesOutil graphique qui affiche les données à mesure qu'elles se déplacent entre deux composants de flux de données au moment de l'exécution.
entrepôt de donnéesBase de données qui stocke les données opérationnelles pendant de longues périodes. Ces données sont ensuite utilisées par le serveur de rapports Operations Manager pour générer des rapports. Cette base de données se nomme OperationsManagerDW par défaut.
Data WarehouseBase de données qui stocke les données opérationnelles pendant de longues périodes. Ces données sont ensuite utilisées par le serveur de rapports Operations Manager pour générer des rapports. Cette base de données se nomme OperationsManagerDW par défaut.
administrateur de base de donnéesPersonne qui gère une base de données. L'administrateur détermine le contenu, la structure interne et la stratégie d'accès d'une base de données, il définit la sécurité et l'intégrité, et il contrôle les performances.
catalogue de la base de donnéesPartie d'une base de données qui contient la définition de la base de données et de tous les objets inclus dans celle-ci.
schéma de base de donnéesReprésentation graphique de toute partie d'un schéma de la base de données. Ce peut être une image entière ou une image partielle de la structure de la base de données. Elle inclut les tables, les colonnes qu'elles contiennent et les relations entre les tables.
moteur de base de donnéesModules de programme qui fournissent l'accès à un système de gestion de base de données (SGBD).
Assistant Paramétrage du moteur de base de donnéesOutil permettant de paramétrer la conception de base de données physique afin d'aider les utilisateurs à sélectionner et à créer un ensemble optimal d'index, de vues indexées et de partitionnements.
explorateur de base de donnéesOutil d'administration de base de données simple qui permet à l'utilisateur d'effectuer des opérations de base de données telles que la création de tables, l'interrogation et la modification de données existantes, ainsi que d'autres fonctions du développement de base de données.
fichier de base de donnéesUn des fichiers physiques composant une base de données.
langage de base de donnéesLangage utilisé pour accéder, interroger, mettre à jour et gérer les données des systèmes de gestion de base de données relationnelle.
système de gestion de base de données (SGBD)Couche logicielle entre la base de données physique et l'utilisateur. Le SGBD (système de gestion de base de données) gère tous les accès à la base de données.
gestionnaire de bases de donnéesCouche logicielle entre la base de données physique et l'utilisateur. Le SGBD (système de gestion de base de données) gère tous les accès à la base de données.
mise en miroir de bases de donnéesReproduction immédiate de chaque mise à jour d'une base de données en lecture-écriture (base de données principale) sur un miroir en lecture seule de cette base de données (base de données miroir) résidant sur une instance distincte du moteur de base de données (serveur miroir). Dans les environnements de production, le serveur miroir se trouve sur un autre ordinateur. La base de données miroir est créée en restaurant une sauvegarde complète de la base de données principale (sans récupération).
Moniteur de mise en miroir de bases de donnéesOutil utilisé pour surveiller tout sous-ensemble des bases de données mises en miroir sur une instance de serveur.
serveur partenaire de mise en miroir de bases de donnéesUne de deux instances de serveur qui agissent comme serveurs partenaires d'échange de rôle pour une base de données mise en miroir.
serveurs partenaires de mise en miroir de bases de donnéesPaire de deux instances de serveur qui agissent comme serveurs partenaires d'échange de rôle pour une base de données mise en miroir.
projet de base de donnéesCollection d'une ou plusieurs connexions de données (base de données et informations requises pour y accéder).
référence de la base de donnéesChemin d'accès, expression ou nom de fichier qui est résolu en une base de données.
d'un rôle de base de données ;Collection d'utilisateurs et de groupes disposant du même accès à une base de données Analysis Services.
schéma de base de donnéesNoms de tables, champs, types de données, ainsi que clés primaires et étrangères d'une base de données.
script de base de donnéesCollection d'instructions permettant de créer des objets de base de données.
database snapshotVue statique en lecture seule d'une base de données au moment de la création de l'instantané.
structure de la base de donnéesNoms de tables, champs, types de données, ainsi que clés primaires et étrangères d'une base de données.
Vue de base de donnéesInstantané statique en lecture seule d'une base de données source au moment de la création de la vue.
requête Définition des donnéesRequête propre à SQL qui contient des instructions de langage de définition de données (DDL). Ces instructions permettent de créer ou de modifier des objets de la base de données.
abonnement piloté par les donnéesAbonnement qui prend la sortie générée comme valeurs d'abonnement (par exemple, une liste d'adresses de messagerie d'employés).
datareaderFlux de données retourné par une requête ADO.NET.
application de la couche DonnéesApplication qui capture les objets de base de données SQL Server et d'instance utilisée par une application client-serveur ou une application à trois niveaux.
instance d'application de la couche DonnéesCopie d'une DAC déployée sur une instance du moteur de base de données. Il peut y avoir plusieurs instances DAC sur la même instance du moteur de base de données.
package d'application de la couche DonnéesManifeste XML qui contient tous les objets définis pour la DAC ; le package est créé lorsqu'un développeur génère un projet DAC.
dateType de données système SQL Server qui stocke une valeur de date comprise entre le 1er janvier de l'an 1 après J.C. et le 31 décembre 9999.
BdDCollection de données mises en forme/organisées afin de permettre une recherche simple en vue d'une utilisation ultérieure.
DBCSJeu de caractères qui peut utiliser plusieurs octets pour représenter un caractère unique. DBCS inclut certains caractères composés de 1 octet et certains caractères composés de 2 octets. Les langues telles que le chinois, le japonais et le coréen utilisent DBCS.
SGBD (système de gestion de base de données)Couche logicielle entre la base de données physique et l'utilisateur. Le SGBD (système de gestion de base de données) gère tous les accès à la base de données.
DDLLangage qui définit l'ensemble des attributs et propriétés d'une base de données, en particulier les dispositions des enregistrements, les définitions de champ, les champs clés, les emplacements de fichiers et la stratégie de stockage.
déclencheur DDLType spécial de déclencheur qui s'exécute en réponse à des instructions de langage de définition de données (DDL).
interblocageSe produit lorsque deux utilisateurs, effectuant chacun un verrouillage d'une donnée, tentent d'obtenir un verrou sur l'élément verrouillé par l'autre utilisateur.
aide à la décisionSystèmes conçus pour traiter l'analyse complexe requise pour déterminer les tendances de gestion d'une entreprise.
arbre de décisionModèle arborescent de données généré par certaines méthodes d'exploration de données. Les arbres de décision peuvent être utilisés pour la prédiction.
déclarationLiaison d'un identificateur aux informations qui sont en rapport avec lui. Par exemple, faire une déclaration d'une constante revient à lier le nom de la constante avec sa valeur. La déclaration se produit généralement dans le code source d'un programme ; la liaison réelle peut avoir lieu au moment de la compilation ou au moment de l'exécution.
Declarative Management FrameworkSystème de gestion SQL Server basée sur des stratégies.
facette DMFEnsemble de propriétés prédéfinies logiques qui modélisent le comportement ou les caractéristiques de certains types de cibles gérées (telles qu'une base de données, une table, une connexion, une vue, etc.) dans la gestion basée sur des stratégies.
intégrité référentielle déclarativeContraintes FOREIGN KEY définies dans le cadre d'une définition de table et qui appliquent des relations appropriées entre des tables.
connexion administrateur dédiéeConnexion privilégiée qui permet à un administrateur de se connecter à un serveur lorsque le moteur de base de données ne répond pas aux connexions normales.
par défautValeur utilisée automatiquement par un programme lorsque l'utilisateur n'en spécifie pas une autre. Les valeurs par défaut sont intégrées à un programme lorsqu'une valeur ou une option doit être prise en compte pour que le programme fonctionne.
base de données par défautBase de données à laquelle l'utilisateur est automatiquement connecté à l'ouverture d'une session SQL Server.
instance par défautInstance de SQL Server qui utilise le même nom que l'ordinateur sur lequel elle est installée.
default languageLangage humain que SQL Server utilise pour les erreurs et les messages si un utilisateur ne spécifie pas de langue.
membre par défautMembre de dimension utilisé dans une requête lorsqu'aucun membre n'est spécifié pour la dimension.
jeu de résultats par défautMode par défaut que SQL Server utilise pour retourner un jeu de résultats à un client.
désinscriptionSuppression d'un serveur des opérations multiserveur.
transaction différéeTransaction qui n'est pas validée lorsque la phase de récupération par progression s'achève et qui ne peut pas être restaurée lors du démarrage de la base de données, car les données nécessaires à la restauration sont hors connexion. Ces données peuvent résider dans une page ou un fichier.
dimension dégénéréeRelation entre une dimension et un groupe de mesures dans laquelle la table principale de la dimension est identique à la table du groupe de mesures.
DEKChaîne binaire utilisée en association avec un algorithme de chiffrement pour chiffrer et déchiffrer des données.
modèle d'inscription déléguéModèle d'inscription dans lequel une personne autre que l'utilisateur abonné aux certificats lance la transaction de certificat. L'utilisateur abonné aux certificats achève ensuite la transaction en fournissant un mot de passe à usage unique.
clause DELETEPartie d'une instruction DML qui contient le mot clé DELETE et des paramètres associés.
niveau de suppressionDans DTS (Data Transformation Services), quantité et type de données à supprimer d'un entrepôt de données.
identificateur délimitéObjet d'une base de données qui requiert l'utilisation de caractères spéciaux (délimiteurs) car le nom d'objet n'est pas conforme aux règles de mise en forme des identificateurs standard.
canal de remisePipeline entre un serveur de distribution et un service de remise.
type de canal de remiseProtocole d'un canal de remise, tel que SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) ou FTP (File Transfer Protocol).
extension de remisePlug-in qui remet des rapports à une cible spécifique (par exemple, remise du courrier électronique).
protocole de remiseEnsemble de règles de communication permettant d'acheminer les messages de notification vers des systèmes de messagerie externes.
dénormaliserIntroduire une redondance dans une table pour intégrer des données d'une table associée.
déployerGénérer une instance DAC, soit directement à partir d'un package DAC soit ou à partir d'une DAC précédemment importée vers l'utilitaire SQL Server.
environnement déployéGroupe d'ordinateurs virtuels situés sur un groupe hôte de projet d'équipe et contrôlé par Microsoft Test Manager. Un environnement déployé peut être en cours d'exécution ou arrêté.
enlever de la file d'attenteSupprimer d'une file d'attente.
colonne dérivéeTransformation qui crée de nouvelles valeurs de colonne en appliquant des expressions aux colonnes d'entrée de transformation.
désérialisationProcessus de conversion d'un objet d'un format de stockage série en format binaire sous la forme d'un objet que les applications peuvent utiliser. Cela se produit lorsque l'objet est récupéré à partir du cluster de cache avec les API clientes Get.
destinationComposant de flux de données SSIS qui charge des données dans des magasins de données ou crée des datasets en mémoire.
destinationFournisseur de synchronisation qui fournit sa connaissance actuelle, accepte une liste de modifications du fournisseur de source, détecte tout conflit entre cette liste et ses propres éléments, et applique les modifications à son magasin de données.
adaptateur de destinationComposant de flux de données qui charge les données dans un magasin de données.
fournisseur de destinationFournisseur de synchronisation qui fournit sa connaissance actuelle, accepte une liste de modifications du fournisseur de source, détecte tout conflit entre cette liste et ses propres éléments, et applique les modifications à son magasin de données.
détecterTrouver quelque chose.
type de périphériqueValeur issue d'une liste définie par le développeur qui spécifie les types de périphériques qu'une application donnée prendra en charge.
signe diacritiqueMarque placée sur, sous ou en travers d'un caractère, généralement pour indiquer un changement de valeur phonétique par rapport à l'occurrence non marquée.
signe diacritiqueMarque placée sur, sous ou en travers d'un caractère, généralement pour indiquer un changement de valeur phonétique par rapport à l'occurrence non marquée.
dialecteSyntaxe et règles générales utilisées pour analyser une chaîne ou une instruction de requête.
relation en forme de losangeChaîne de relations d'attributs qui se fractionne et se recompose mais qui ne contient pas de relations redondantes. Par exemple, Jour->Mois->Année et Jour->Trimestre->Année ont les mêmes points de départ et de fin, mais n'ont aucune relation commune.
différenciateurInterface vers un outil qui crée un objet DifferencingService.
sauvegarde différentielleSauvegarde qui contient uniquement les modifications apportées à la base de données depuis la précédente sauvegarde de données sur laquelle la sauvegarde différentielle est basée.
base différentielleSauvegarde complète la plus récente de toutes les données d'une base de données ou d'un sous-ensemble des fichiers ou des groupes de fichiers d'une base de données.
remise de type digestMéthode d'envoi de notifications qui combine plusieurs notifications dans un lot et envoie le message généré à un abonné.
certificat numériqueDocument numérique communément utilisé pour l'authentification et la sécurisation des informations sur un réseau. Un certificat lie une clé publique à une entité qui gère la clé privée correspondante. Les certificats sont signés numériquement par l'autorité de certification qui les délivre ; par ailleurs, ils peuvent être émis pour un utilisateur, un ordinateur ou un service.
dimensionAttribut structurel d'un cube qui organise des données en niveaux. Par exemple, une dimension Geography peut inclure les membres Country, Region, State ou Province, et City.
expression de dimensionExpression MDX (Multidimensional Expressions) valide qui retourne une dimension.
granularité de dimensionNiveau le plus bas disponible pour une dimension particulière en relation avec un groupe de mesures donné. La granularité « naturelle » ou physique est toujours celle de la clé qui joint la table de dimension principale à la table de faits primaire.
hiérarchie de dimensionStructure arborescente logique qui organise les membres d'une dimension de telle sorte que chaque membre possède un membre parent et éventuellement des membres enfants.
niveau de dimensionNom d'un ensemble de membres d'une hiérarchie de dimension situés à égale distance de la racine de la hiérarchie. Par exemple, une hiérarchie de temps peut contenir les niveaux Année, Mois et Jour.
membre de dimensionPosition ou élément unique dans une dimension. Les membres de dimension peuvent être définis par l'utilisateur ou prédéfinis, et des propriétés peuvent leur être associées.
propriété de membre de dimensionCaractéristique d'un membre de dimension. Les propriétés de membre de dimension peuvent être alphanumériques, booléennes ou de types de données de date/heure, et peuvent être définies par l'utilisateur ou être prédéfinies.
table de dimensionTable d’un entrepôt de données dont les entrées décrivent les données d'une table de faits.
connexion directeSituation de connexion à une base de données principale dans laquelle toute modification apportée à un schéma de base de données met automatiquement à jour la base de données en cas de sauvegarde du diagramme ou d'éléments sélectionnés dans celui-ci.
mode de réponse directeMode par défaut dans lequel les statistiques SQL Server sont collectées indépendamment de l'écran Statistiques SQL Server.
page de modificationsPage tampon qui contient les modifications qui n'ont pas été enregistrées sur le disque.
lecture erronéeLecture contenant des données non validées.
index désactivéTout index qui a été marqué comme désactivé. Un index désactivé n'est pas disponible pour être utilisé par le moteur de base de données. La définition d'un index désactivé est conservé dans le catalogue système sans y inclure de données sous-jacentes.
signal discretSérie chronologique se composant d'une séquence de quantités, c'est-à-dire une série chronologique qui est une fonction sur un domaine d'entiers discrets.
discrétiserPlacer des valeurs d'un ensemble continu de données dans des groupes afin qu'il y ait un nombre discret d'états possibles.
colonne discrétiséeColonne qui représente des données finies et déterminées.
mesure de comptage de valeursMesure généralement utilisée pour déterminer, pour chaque membre d'une dimension, combien de membres distincts du niveau le plus bas d'une autre dimension possèdent des lignes identiques à celles de la table de faits.
vue partitionnée distribuéeVue joignant horizontalement des données partitionnées d'un ensemble de tables membres sur plusieurs serveurs pour représenter les données comme si elles provenaient d'une même table.
requête distribuéeRequête unique qui accède à des données dans plusieurs sources de données.
transaction distribuéeTransaction qui couvre plusieurs sources de données.
distribution cleanup agentTravail planifié qui s'exécute sous l'Agent SQL Server. Une fois que tous les Abonnés ont reçu une transaction, l'agent supprime la transaction de la base de données de distribution. Il nettoie également les fichiers d'instantanés du système de fichiers après que les entrées correspondant à ces fichiers ont été supprimées de la base de données de distribution.
distribution databaseBase de données sur le serveur de distribution qui stocke des données pour la réplication, notamment les transactions, les travaux d'instantané, les états de synchronisation et les informations sur l'historique de réplication.
période de rétention de distributionDans la réplication transactionnelle, durée pendant laquelle les transactions sont stockées dans la base de données de distribution.
distributorInstance de base de données qui agit comme un magasin de données pour les données spécifiques à la réplication associées à un ou plusieurs serveurs de publication.
DMFUne des fonctions d'un ensemble de fonctions intégrées qui retourne des informations sur l'état du serveur concernant les valeurs, les objets et les paramètres présents dans SQL Server.
DMLSous-ensemble d'instructions SQL permettant d'extraire et de manipuler des données. Les instructions DML commencent généralement par SELECT, INSERT, UPDATE ou DELETE.
déclencheur DMLProcédure stockée qui s'exécute lorsque les données d'une table déterminée sont modifiées.
Vue de gestion dynamiqueEnsemble de vues intégrées qui retournent des informations sur l'état du serveur concernant les valeurs, les objets et les paramètres présents dans SQL Server.
DMXDans Analysis Services, instruction qui effectue des tâches d'exploration de données par programme.
domaineEnsemble de valeurs possibles que vous pouvez spécifier pour une variable indépendante dans une fonction, ou pour un attribut de base de données.
domaineDans un environnement réseau, collection d'ordinateurs qui partagent une base de données commune, une base de données d'annuaire ou une arborescence. Un domaine est administré comme une unité avec les règles et des procédures communes, lesquelles peuvent inclure des stratégies de sécurité, et chaque domaine a un nom unique.
contexte de domaineReprésentation côté client d'un service de domaine.
intégrité de domaineFourchette des entrées valides pour une colonne de données spécifique.
opération de domaineMéthode sur un service de domaine exposé à une application cliente. Elle permet aux applications clientes d'effectuer une action sur l'entité, par exemple interroger, mettre à jour, insérer ou supprimer des enregistrements.
service de domaineService qui encapsule la logique métier d'une application. Il expose un ensemble d'opérations de domaine connexes dans une couche de service.
session dormanteSession dans un état de préconnexion. Les sessions peuvent être ouvertes ou fermées afin de modifier leur état, mais elles restent généralement soit en état de « veille/inactivité » (tel est le cas si la session a été ouverte sur le serveur pour une utilisation cliente), soit en état « dormant » (si, par exemple, la session a été fermée et n'est plus disponible sur le serveur pour une utilisation cliente).
jeu de caractères codés sur deux octetsJeu de caractères qui peut utiliser plusieurs octets pour représenter un caractère unique. DBCS inclut certains caractères composés de 1 octet et certains caractères composés de 2 octets. Les langues telles que le chinois, le japonais et le coréen utilisent DBCS.
jeu de caractères codés sur deux octetsJeu de caractères qui peut utiliser plusieurs octets pour représenter un caractère unique. DBCS inclut certains caractères composés de 1 octet et certains caractères composés de 2 octets. Les langues telles que le chinois, le japonais et le coréen utilisent DBCS.
downQui ne fonctionne pas, lorsqu'il est fait référence à des ordinateurs, imprimantes, lignes des communications sur des réseaux et autre matériel de ce type.
article en téléchargement uniquementArticle d'une publication de fusion qui peut être mis à jour uniquement sur le serveur de publication ou par un Abonné qui utilise un abonnement serveur.
DPM ClientData Protection Manager (DPM) Client permet à l'utilisateur de protéger et de récupérer ses données conformément à la stratégie de protection de la société configurée par son administrateur de sauvegarde.
moteur DPMMoteur piloté par une stratégie, que DPM utilise pour protéger et récupérer des données.
DPM Management ShellInterface de commande, basée sur Windows PowerShell (Powershell.exe), qui rend disponibles les applets de commande qui exécutent des fonctions dans Data Protection Manager.
DPM OnlineFonctionnalité qui fournit une sauvegarde à distante en ligne, aussi bien pour le stockage sécurisé des données hors site pendant de longues durées que pour la récupération d'urgence.
compte de DPM OnlineCompte d'utilisateur que DPM utilise pour démarrer le service DPM Online.
cache de DPM OnlineVolume de cache requis par DPM Online sur lequel le serveur DPM stocke des informations permettant une sauvegarde et une récupération plus rapide à partir de DPM Online.
protection de DPM OnlineProcessus d'utilisation de DPM Online pour protéger des données contre la perte ou l'endommagement en créant et en conservant en ligne des réplicas et des points de récupération des données.
groupe de protection de DPM OnlineCollection de sources de données qui partagent la même configuration de protection de DPM Online.
récupération de DPM OnlineProcessus par lequel un administrateur récupère des versions précédentes de données protégées à partir de points de récupération en ligne sur un serveur DPM connecté à Internet.
point de récupération DPM OnlineDate et heure d'une version précédente d'une source de données qui est disponible à partir de DPM Online.
réplica DPM OnlineCopie complète d'une source de données protégée en ligne sur DPM Online. Chaque membre d'un groupe de protection en ligne sur le serveur DPM est associé à un réplica DPM Online.
rôle DPMRegroupement d'utilisateurs, d'objets et d'autorisations utilisé par les administrateurs DPM pour gérer les fonctionnalités DPM utilisées par les utilisateurs finaux.
DPM Self-Service Recovery Configuration ToolOutil qui permet aux administrateurs DPM d'autoriser les utilisateurs finaux à effectuer une récupération libre-service de données en créant et en gérant des rôles DPM (regroupement d'utilisateurs, d'objets et d'autorisations).
DPM Self-Service Recovery ToolOutil utilisé par les utilisateurs finaux pour récupérer des sauvegardes à partir de DPM, sans qu'aucune action soit requise de la part de l'administrateur DPM.
DPM Self-Service Tool pour SQL ServerOutil pour SQL Server qui permet aux administrateurs de sauvegarde d'autoriser les utilisateurs finaux à récupérer des sauvegardes de bases de données SQL Server à partir de DPM, sans aucune autre action de la part de l'administrateur de sauvegarde.
DPM SRTLogiciel fourni avec DPM pour faciliter une récupération complète de Windows Server 2003 pour le serveur DPM et les ordinateurs protégés par DPM.
DPM SST pour SQL ServerOutil pour SQL Server qui permet aux administrateurs de sauvegarde d'autoriser les utilisateurs finaux à récupérer des sauvegardes de bases de données SQL Server à partir de DPM, sans aucune autre action de la part de l'administrateur de sauvegarde.
DPM System Recovery ToolLogiciel fourni avec DPM pour faciliter une récupération complète de Windows Server 2003 pour le serveur DPM et les ordinateurs protégés par DPM.
DQSSystème de qualité des données basé sur les connaissances qui permet aux utilisateurs d'effectuer la découverte et la gestion des connaissances, le nettoyage des données, la correspondance des données, l'intégration avec Master Data Services et le profilage intégré.
base de connaissances DQSRéférentiel de métadonnées utilisé par Data Quality Services pour améliorer la qualité des données. Ces métadonnées sont créées soit de manière interactive par l'utilisateur soit par la plateforme Data Quality Services dans un processus automatisé d'exploitation des connaissances.
extractionDans Analysis Services, technique permettant de récupérer les données détaillées à partir desquelles les données d'une cellule de cube ont été résumées.
rapport d'extractionRapport secondaire qui s'affiche lorsqu'un utilisateur clique sur un élément dans un rapport. Les données détaillées sont affichées dans le même rapport.
liste déroulanteListe qui peut être ouverte pour révéler tous les choix disponibles pour un champ donné.
DSNCollection d'informations utilisées pour connecter une application à une base de données ODBC particulière.
connexion sans DSNType de connexion de données créée à partir d'informations contenues dans un nom de source de données (DSN), mais stockée en tant qu'élément d'un projet ou d'une application.
dumpDoublon d'un programme, d'un disque ou de données, effectué soit à des fins d'archivage, soit pour protéger des fichiers.
unité de vidageBande ou lecteur de disque contenant un support de sauvegarde.
curseur dynamiqueCurseur pouvant refléter les modifications apportées aux données sous-jacentes lorsque le curseur est ouvert.
filtre dynamiqueFiltre de lignes disponible avec la réplication de fusion, qui permet de limiter les données répliquées sur un Abonné selon une fonction système ou une fonction définie par l'utilisateur (par exemple : SUSER_SNAME()).
verrouillage dynamiqueProcessus utilisé par SQL Server pour déterminer automatiquement les verrouillages les plus rentables à tout moment.
fonction de gestion dynamiqueUne des fonctions d'un ensemble de fonctions intégrées qui retourne des informations sur l'état du serveur concernant les valeurs, les objets et les paramètres présents dans SQL Server.
vue de gestion dynamiqueEnsemble de vues intégrées qui retournent des informations sur l'état du serveur concernant les valeurs, les objets et les paramètres présents dans SQL Server.
récupération dynamiqueProcessus qui détecte et/ou essaie de corriger des défaillances logicielles ou la perte de l'intégrité des données dans un système de gestion de bases de données relationnelles (SGBDR).
routage dynamiqueRoutage qui s'adapte automatiquement aux conditions actuelles d'un réseau. Le routage dynamique utilise généralement l'un des différents protocoles de routage dynamique, tels que le protocole RIP (Routing Information Protocol) et le protocole BGP (Border Gateway Protocol). À comparer à « routage statique ».
instantané dynamiqueDans une réplication de fusion, instantané qui inclut uniquement les données issues d'une seule partition.
chargement hâtifModèle de chargement où un ensemble spécifique d'objets connexes est chargé en même temps que les objets explicitement demandés dans la requête.
événement sessionÉvénement dont la charge utile d'événement est valide pour un intervalle donné ; toutefois, seule l'heure de début est connue à l'arrivée sur le serveur CEP. L'heure de fin valide de l'événement est fournie ultérieurement dans un événement session distinct.
stratégie actuelleEnsemble de stratégies activées pour une cible.
courrier électroniqueÉchange de messages texte et de fichiers d'ordinateur via un réseau de communication, tel qu'un réseau local ou Internet.
chiffrementProcessus de conversion de données lisibles (texte en clair) en un format codé (texte chiffré) pour empêcher leur lecture par une partie non autorisée.
clé de chiffrementChaîne binaire utilisée en association avec un algorithme de chiffrement pour chiffrer et déchiffrer des données.
extrémité de finPour les tracés qui contiennent des fins non connectées, telles que des lignes, fin d'un trait. Vous pouvez modifier l'apparence du trait à chaque extrémité en appliquant l'un de quatre styles d'extrémité de fin : extrémité plate, extrémité arrondie, extrémité carrée et extrémité triangulaire.
point de terminaisonFournisseur de synchronisation et son réplica associé.
mappeur de point de terminaisonService sur un serveur d'appel de procédure distante (RPC) qui gère une base de données de points de terminaison dynamiques et permet aux clients de mapper une paire UUID interface/objet à un point de terminaison dynamique local.
empilerPlacer (un élément) dans une file d'attente.
inscrireAjouter une instance de SQL Server à l'ensemble d'instances SQL Server géré par un point de contrôle de l'utilitaire.
inscriptionProcessus de demande, de réception et d'installation d'un certificat.
Enrollment AgentCompte d'utilisateur utilisé pour demander des certificats de cartes à puce pour le compte d'un autre compte d'utilisateur. Un modèle de certificat spécifique est appliqué à un agent d'inscription.
licence d'entrepriseLicence qui autorise la protection de ressources de fichier et d'application sur un même ordinateur.
entitéDans Reporting Services, collection logique d'éléments de modèle, notamment de champs sources, de rôles, de dossiers et d'expressions, présentés sous des termes professionnels familiers.
intégrité d'entitéÉtat dans lequel chaque ligne d'une table peut être identifiée de manière unique.
formule EnveloppesFormule financière qui calcule des « enveloppes » au-dessus et au-dessous d'une moyenne mobile à l'aide d'un pourcentage spécifié comme décalage. L'indicateur d'enveloppes est utilisé pour créer des signaux pour l'achat et la vente. Vous pouvez spécifier le pourcentage que la formule utilise pour calculer les enveloppes.
équijointureJointure dans laquelle les valeurs des colonnes devant être jointes sont comparées en terme d'égalité et toutes les colonnes sont incluses dans les résultats.
projection équirectangulaireDans un élément de rapport cartographique, projection cylindrique équidistante très simple dans laquelle la coordonnée horizontale est la longitude et la coordonnée verticale la latitude.
gestion des erreursProcessus de traitement des erreurs (ou exceptions) lorsqu'elles surviennent pendant l'exécution d'un programme. Certains langages de programmation, tels que C++, Ada et Eiffel, disposent de fonctionnalités qui aident à gérer les erreurs.
Liste d'erreursNom d'un volet qui affiche les erreurs de syntaxe ou de dépendance T-SQL.
journal des erreursFichier qui répertorie les erreurs rencontrées pendant une opération.
numéro d'état de l'erreurNuméro associé aux messages SQL Server qui permet aux ingénieurs du support technique de Microsoft de localiser la partie du code à l'origine du message.
ETLAction d'extraire des données de différentes sources, de transformer ces données en types cohérents et de charger les données transformées pour qu'elles soient utilisées par des applications.
récepteur de journal ETW (suivi des événements Windows)Moyen de capturer des événements de trace sur le client de cache ou l'hôte de cache avec l'infrastructure de suivi d'événements pour Windows (ETW) dans Windows.
événementUnité de données de base traitée par le serveur StreamInsight. Chaque événement contient un en-tête qui définit le genre d'événement et les propriétés temporelles de l'événement. Un événement (à l'exception de l'événement CTI) contient en général une charge utile d'événement, qui est une structure de données .NET contenant les données associées à l'événement.
événementToute occurrence significative se produisant dans le système ou dans une application qui doit être signalée à un utilisateur ou entrée à ajouter dans un journal.
catégorie d'événementDans Trace SQL, regroupement de classes d'événements semblables et associées de façon logique.
chronique d'événementsTable qui stocke des informations sur l'état des événements.
règle de chronique d'événementsUne ou plusieurs instructions Transact-SQL qui gèrent les données dans la chronique d'événements.
classe d'événementsDans Trace SQL, collection de propriétés qui définissent un événement.
classification des événementsMoyen de différencier des types des événements qui se produisent sur le client de cache et sur l'hôte de cache. Les récepteurs de journaux Windows Server AppFabric suivent la classification établie avec l'énumération System.Diagnostics.TraceLevel.
procédures stockées de collection d'événementsProcédures stockées générées par le système qu'une application peut appeler pour soumettre des événements à la table d'événement de la base de données d'application.
gestionnaire d'événementsRoutine logicielle qui s'exécute en réponse à un événement.
en-tête d'événementPartie d'un événement qui définit les propriétés temporelles de l'événement et le genre d'événement. Les propriétés temporelles incluent des heures de début et de fin valides associées à l'événement.
genre d'événementMétadonnées d'événement qui définissent le genre d'événement.
modèle d'événementMétadonnées d'événement qui définissent les caractéristiques temporelles (forme) de l'événement.
notification d'événementType spécial de déclencheur qui envoie des informations sur les événements de base de données à Service Broker.
charge utile d'événementPartie données d'un événement dans laquelle les champs de données sont définis comme types CLR (Common Language Runtime). Une charge utile d'événement est une structure typée.
fournisseur d'événementsFournisseur qui surveille une source d'événements et notifie la table d'événement lorsque des événements se produisent.
source de l'événementPoint d'origine d'un événement.
table d'événementTable dans la base de données d'application qui stocke les données d'événement.
récepteur de journal de suivi d'événements Windows (ETW)Moyen de capturer des événements de trace sur le client de cache ou l'hôte de cache avec l'infrastructure de suivi d'événements pour Windows (ETW) dans Windows.
Tout le mondeType de compte d'utilisateur.
évictionSuppression physique d'un objet mis en cache de la mémoire de l'hôte de cache ou des hôtes de cache sur lesquels il est stocké. Cela a généralement pour but de maîtriser l'utilisation de la mémoire du service d'hôte de cache.
verrou exclusifVerrou empêchant qu'une autre transaction ne verrouille une ressource jusqu'à la libération du verrou original à la fin de la transaction.
exécuterEffectuer une instruction.
volet Plan d'exécutionUn des onglets qui héberge la sortie d'un plan d'exécution estimé ou réel que SQL Server utilise.
arborescence d'exécutionChemin d'accès de données dans le flux de données d'un package SQL Server 2005 Integration Services, des sources aux destinations en passant par les transformations.
module de sortieComposant des services de certificats qui effectue le post-traitement après l'émission d'un certificat, tel que la publication d'un certificat émis à Active Directory.
expirationPoint à partir duquel un objet a dépassé la valeur de délai d'expiration du cache. Lorsqu'un objet expire, il est supprimé.
niveau supérieur d'une hiérarchie dérivéeHiérarchie explicite utilisée comme niveau supérieur d'une structure de hiérarchie dérivée.
hiérarchie expliciteDans Master Data Services, hiérarchie qui utilise des membres consolidés pour regrouper d'autres membres consolidés et feuille.
chargement expliciteModèle de chargement où les objets connexes ne sont pas chargés tant qu'ils ne sont pas explicitement demandés à l'aide de la méthode Load sur une propriété de navigation.
transaction expliciteGroupe d'instructions SQL encadrées par des délimiteurs de transactions qui définissent le début et la fin de la transaction.
secteurs éclatésGraphique à secteurs qui affiche la contribution de chaque valeur à un total tout en insistant sur des valeurs individuelles, en affichant chaque secteur du graphique comme « en retrait » ou séparé de l'ensemble.
graphique à secteurs éclatésGraphique à secteurs qui affiche la contribution de chaque valeur à un total tout en insistant sur des valeurs individuelles, en affichant chaque secteur du graphique comme « en retrait » ou séparé de l'ensemble.
moyenne mobile exponentielleMoyenne mobile de données qui assigne plus de poids aux données récentes et moins de poids aux données anciennes dans la période. La formule applique des facteurs de pondération qui diminuent de manière exponentielle. La pondération pour chaque point de données anciennes diminue de manière exponentielle, en donnant beaucoup plus d'importance aux observations récentes sans pour autant ignorer totalement les observations plus anciennes.
format d'exportationTexte d'interface utilisateur pour les abonnements et la visionneuse HTML. Correspond aux extensions de rendu.
expressionToute combinaison d'opérateurs, de constantes, de valeurs littérales, de fonctions et de noms de champs (colonnes), de contrôles et de propriétés dont l'évaluation correspond à une valeur unique.
assembly hôte d'expressionsToutes les expressions détectées dans un rapport et compilées dans un assembly. L'assembly hôte d'expressions est stocké au sein du rapport compilé.
autorisation étendueAutorisation qui est spécifique à un objet ajouté au schéma d'objet Active Directory standard. L'autorisation associée au nouvel objet étend le jeu d'autorisations par défaut existant.
propriété étendueTexte défini par l'utilisateur (descriptif ou pédagogique comprenant les masques de saisie et les règles de mise en forme) spécifique à une base de données ou à un objet de base de données. Le texte est stocké dans la base de données en tant que propriété de la base de données ou de l'objet.
Protection étendue de l'authentificationFonctionnalité de sécurité que permet de se protéger contre des attaques de type MITM (intercepteur).
procédure stockée étendueFonction dans une bibliothèque de liens dynamiques (DLL) codée à l'aide de l'API de procédure stockée étendue de SQL Server. La fonction peut ensuite être appelée à partir de Transact-SQL, à l'aide des mêmes instructions que celles utilisées pour exécuter des procédures stockées Transact-SQL.
langage XSL (Extensible Stylesheet Language)Vocabulaire XML permettant de convertir des données XML en un autre format, tel que le format HTML, au moyen d'une feuille de style qui définit des règles de présentation.
transformation XSLT (Extensible Stylesheet Language Transformations)Langage XML déclaratif utilisé pour présenter ou transformer des données XML.
langage XSLT (Extensible Stylesheet Language Transformations)Langage XML déclaratif utilisé pour présenter ou transformer des données XML.
étendueSur un disque ou un autre dispositif de stockage à accès direct, bloc continu d'espace de stockage réservé par le système d'exploitation pour un fichier ou un programme particulier.
système de messagerie externeSystème, tel que Microsoft Exchange Server, qui remet des notifications mises en forme à des périphériques de destination.
extraireGénérer un fichier de package DAC qui contient les définitions de tous les objets présents dans une base de données existante, ainsi que des objets d'instance associés à la base de données.
extraction, transformation et chargementAction d'extraire des données de différentes sources, de transformer ces données en types cohérents et de charger les données transformées pour qu'elles soient utilisées par des applications.
facetteEnsemble de propriétés prédéfinies logiques qui modélisent le comportement ou les caractéristiques de certains types de cibles gérées (telles qu'une base de données, une table, une connexion, une vue, etc.) dans la gestion basée sur des stratégies.
FacetteEnsemble de propriétés prédéfinies logiques qui modélisent le comportement ou les caractéristiques de certains types de cibles gérées (telles qu'une base de données, une table, une connexion, une vue, etc.) dans la gestion basée sur des stratégies.
propriété de facettePropriété prédéfinie qui s'applique à une facette spécifique dans la gestion basée sur des stratégies.
faitLigne dans une table de faits d'un entrepôt de données. Un fait contient des valeurs qui définissent un événement de données tel qu'une transaction commerciale.
dimension de faitRelation entre une dimension et un groupe de mesures dans laquelle la table principale de la dimension est identique à la table du groupe de mesures.
table de faitsTable centrale du schéma d'un entrepôt de données, qui contient des mesures numériques et des clés associant les faits à des tables de dimensions.
méthode de fabriqueMéthode, généralement définie comme statique, dont le but est de retourner une instance d'une classe.
basculerFaire passer le traitement d'un composant défectueux à son composant de sauvegarde.
transaction non réussieTransaction qui a rencontré une erreur et n'a pas pu se terminer.
cluster de basculementGroupe de serveurs se trouvant dans un emplacement et qui sont connectés en réseau en vue de fournir une sauvegarde en ligne en cas de défaillance de l'un des serveurs.
clustering de basculementProcessus de haute disponibilité dans lequel une instance d'une application ou d'un service, en cours d'exécution sur un ordinateur, peut basculer vers un autre ordinateur du cluster de basculement en cas de défaillance du premier.
partenaire de basculementServeur utilisé si la connexion au serveur partenaire échoue.
opérateur de prévention de défaillanceUtilisateur qui reçoit l'alerte si l'opérateur désigné n'est pas joignable.
notification d'échecType de notification de cache déclenchée lorsque le client de cache perd une ou plusieurs notifications de cache.
erreur irrécupérableErreur qui provoque l'échec soudain du système ou d'un programme sans espoir de récupération. Une exception non interceptée qui ne peut pas être gérée est un exemple d'erreur irrécupérable.
serveurs de bases de données fédérésEnsemble de serveurs liés qui partagent la charge de traitement des données en hébergeant les partitions d'une vue partitionnée distribuée.
consommateur de fluxComposant logiciel qui extrait des éléments d'un flux FeedSync et les applique à un réplica de destination en utilisant un fournisseur de synchronisation.
fibreThread léger de Windows NT planifié dans un thread du système d'exploitation unique.
mode fibreSituation dans laquelle une instance de SQL Server alloue un thread Windows par planificateur SQL, puis alloue une fibre par thread de travail jusqu'à la valeur définie dans l'option Nombre maximal de threads de travail.
champZone d'une fenêtre ou d'un enregistrement qui stocke une valeur unique.
longueur du champDans la copie en bloc, nombre maximal de caractères nécessaires pour représenter un élément de données dans un fichier de données de format caractère copié en bloc.
marshaleur pour champsFonctionnalité SQL Server qui gère le marshaling pour les champs.
marque de fin de champDans la copie en bloc, il s'agit d'un ou de plusieurs caractères marquant la fin d'un champ ou d'une ligne, séparant un champ ou une ligne de l'élément suivant dans un fichier de données.
sauvegarde de fichiersSauvegarde de toutes les données d'un ou de plusieurs fichiers ou groupes de fichiers.
sauvegarde différentielle de fichiersSauvegarde d'un ou de plusieurs fichiers contenant seulement les modifications apportées à chaque fichier depuis la dernière sauvegarde de fichiers. Une sauvegarde différentielle de fichiers requiert une sauvegarde de fichiers complète comme base.
source de données fichierNoms de source de données fichier. Sources de données basées sur des fichiers partagées parmi tous les utilisateurs avec les mêmes pilotes installés. Ces sources de données ne sont pas dédiées à un utilisateur ni locales sur un ordinateur.
mappage du fichierAssociation du contenu d'un fichier avec une partie de l'espace d'adressage virtuel d'un processus.
restauration de fichiersOpération qui restaure un ou plusieurs fichiers d'une base de données.
substitution de fichierProcessus qui a lieu lorsqu'un programme ferme un fichier, en fonction d'un certain événement, et crée un nouveau fichier.
filegroupCollection nommée d'un ou de plusieurs fichiers de données constituant une unité individuelle d'allocation de données, ou destinée à l'administration d'une base de données.
objet de mappage de fichierObjet qui maintient l'association du contenu d'un fichier avec une partie de l'espace d'adressage virtuel d'un processus.
flux de fichierSéquence d'octets utilisés pour contenir les données du fichier.
facteur de remplissageAttribut d'un index qui définit l'espace que doit remplir le moteur de base de données SQL Server sur chaque page de l'index.
connaissance oubliée de filtreConnaissance utilisée comme point de départ pour le suivi de filtre. Un réplica de suivi de filtre peut enregistrer l'espace de stockage en supprimant les lignes fantômes et en avançant la connaissance oubliée du filtre pour contenir la version la plus récente des lignes fantômes supprimées.
clé de filtreValeur de 4 octets mappée à un filtre dans un mappage de clés de filtre.
réplica filtréRéplica qui ne stocke que les données des éléments qui se trouvent dans un filtre, par exemple un réplica de stockage multimédia qui stocke uniquement des chansons classées trois étoiles ou plus.
réplica de suivi de filtreRéplica qui peut identifier les éléments contenus dans un filtre et ceux qui ont été récemment inclus ou exclus de ce dernier.
verrou de granularité fineVerrou qui s'applique à un faible volume de code ou de données.
ajustementUn des critères utilisés pour l'évaluation de la réussite d'un algorithme d'exploration de données. L'ajustement est généralement représenté sous la forme d'une valeur comprise entre 0 et 1, et est calculé en prenant la covariance entre les valeurs prédites et réelles de cas évalués, puis en divisant par les écarts types de ces mêmes valeurs prédites et réelles.
rôle de base de données fixeRôle prédéfini qui existe dans chaque base de données. L'étendue du rôle est limitée à la base de données dans laquelle il est défini.
rôle serveur fixeRôle prédéfini qui existe au niveau serveur. L'étendue du rôle est limitée à l'instance de SQL Server dans laquelle il est défini.
FKClé d'une table de base de données qui provient d'une autre table (également appelée « table référencée ») et dont les valeurs correspondent à la clé primaire (PK) ou clé unique dans la table référencée.
fichier platFichier constitué d'enregistrements d'un type d'enregistrement unique, dans lequel ne figure aucune information de structure incorporées qui gouverne les relations entre les enregistrements.
aplatirConvertir une structure imbriquée en une structure en deux dimensions.
interface planeInterface créée pour combiner des membres de plusieurs interfaces.
ensemble de lignes à deux dimensionsJeu de données multidimensionnel se présentant sous la forme d'un ensemble de lignes à deux dimensions dans lequel des combinaisons uniques d'éléments de plusieurs dimensions sont combinées sur un axe.
ID flexibleIdentificateur affecté à différentes entités de synchronisation, telles que des réplicas. L'identificateur peut être de longueur fixe ou variable.
identificateur flexibleIdentificateur affecté à différentes entités de synchronisation, telles que des réplicas. L'identificateur peut être de longueur fixe ou variable.
nombre de replisValeur qui représente le nombre des partitions qui seront créées dans le jeu de données d'origine.
arborescence des dossiersEspace de noms délimité qui identifie de manière unique tous les rapports, dossiers, éléments de source de données partagée et ressources qui sont stockés sur un serveur de rapports et gérés par celui-ci.
service forcéDans une session de mise en miroir de bases de données, basculement initialisé par le propriétaire de la base de données lors de la défaillance du serveur principal, qui transfère le service à la base de données miroir alors que son état est inconnu. Une perte de données est envisageable.
clé étrangèreClé d'une table de base de données qui provient d'une autre table (également appelée « table référencée ») et dont les valeurs correspondent à la clé primaire (PK) ou clé unique dans la table référencée.
association de clé étrangèreAssociation entre des entités gérée via des propriétés de clé étrangère.
table source contenant une clé étrangèreTable qui contient une clé étrangère.
fichier de formatFichier contenant des méta-informations (telles que le type de données et la taille de colonne) utilisées pour interpréter les données qui sont lues ou écrites dans un fichier de données.
curseur avant uniquementCurseur unidirectionnel. Le seul ordre de lecture possible des lignes est une lecture séquentielle, de la première ligne à la dernière.
langage à structure libreLangage dont la syntaxe n'est pas contrainte par la position des caractères sur une ligne. C et Pascal sont des langages à structure libre ; FORTRAN n'en est pas un.
sauvegarde complèteSauvegarde d'une base de données entière.
sauvegarde différentielle complèteSauvegarde de tous les fichiers dans la base de données, comprenant uniquement les modifications apportées à la base de données depuis la dernière sauvegarde complète. Une sauvegarde différentielle complète requiert une sauvegarde complète comme base.
jointure externe entièreType de jointure externe où toutes les lignes des tables jointes sont incluses, qu'elles correspondent ou non. Par exemple, une jointure externe entière entre des titres et des éditeurs affichent tous les titres et tous les éditeurs, même ceux qui n'ont pas de correspondance.
mode de restauration complèteMode de récupération de base de données qui consigne complètement toutes les transactions et conserve les enregistrements des journaux de transactions après leur sauvegarde. La base de données peut être récupérée au point de défaillance si la fin du journal est sauvegardée après la défaillance. Toutes les formes de récupération sont prises en charge.
catalogue de texte intégralCollection de composants d'index de recherche en texte intégral et d'autres fichiers qui sont organisés dans une structure de répertoires spécifique et qui contiennent les données nécessaires pour effectuer des requêtes.
activation de la recherche en texte intégralProcessus consistant à autoriser la requête de texte intégral sur la base de données actuelle.
requête de texte intégralRequête qui, sous la forme d'une instruction SELECT, recherche des mots, des expressions ou des formes multiples d'un mot ou d'une expression dans des colonnes de type caractère (de type de données char, varchar, text, ntext, nchar ou nvarchar). L'instruction SELECT renvoie les lignes correspondant aux critères de recherche.
recherche en texte intégralRecherche d'un ou de plusieurs documents, enregistrements ou chaînes en fonction de toutes les données de texte réelles plutôt que sur un index contenant un ensemble limité de mots clés.
service de recherche en texte intégralComposant SQL Server qui exécute les requêtes de texte intégral.
caractère à pleine chasseDans un jeu de caractères codés sur deux octets, caractère qui est représenté par 2 octets et qui a généralement une variante à demi-chasse.
functionFragment de code opérant comme une unité logique. Une fonction est appelée par son nom, accepte des paramètres d'entrée facultatifs et retourne un état et des paramètres de sortie facultatifs. De nombreux langages de programmation prennent en charge les fonctions.
regroupement probableDans Integration Services, méthodologie de nettoyage des données qui examine les valeurs d'un dataset et identifie les groupes de lignes de données liées, ainsi que la ligne de données qui correspond à la représentation canonique du groupe.
correspondance approximativeDans Integration Services, méthodologie de recherche qui utilise un algorithme de correspondance approximative pour trouver des valeurs de données semblables dans une table de référence.
GACCache de code au niveau de l'ordinateur qui stocke des assemblys installés spécialement pour être partagés entre de nombreuses applications sur l'ordinateur.
profondeur de l'intervalleMesure qui spécifie la distance entre les séries de données affichées le long des lignes distinctes, du fait du clustering.
garbage collectionProcessus de récupération automatique de la mémoire du segment. Les blocs de mémoire qui avaient été alloués mais qui ne sont plus utilisés sont libérés, et les blocs de mémoire encore en cours d'utilisation peuvent être déplacés pour consolider la mémoire libre dans de plus grands blocs.
garbage collectorPartie du système d'exploitation qui effectue les opérations de garbage collection.
lien contrôléLien protégé entre deux objets ou plus. Pendant l'exécution, les autorisations ne sont pas vérifiées dans toute la relation d'objet une fois qu'elle a été établie, et il n'est pas nécessaire de vérifier les informations d'identification plusieurs fois. Ce type de lien est utile lorsqu'il n'est ni approprié ou réalisable d'accorder des autorisations à de nombreux objets dépendants.
opération d'écriture avec regroupementOptimisation des performances où le moteur de base de données collecte plusieurs pages de données modifiées dans une seule opération d'écriture.
GCProcessus de récupération automatique de la mémoire du segment. Les blocs de mémoire qui avaient été alloués mais qui ne sont plus utilisés sont libérés, et les blocs de mémoire encore en cours d'utilisation peuvent être déplacés pour consolider la mémoire libre dans de plus grands blocs.
code généréCode qui est généré automatiquement pour le projet client basé sur les opérations et entités exposées dans le niveau intermédiaire lorsqu'il existe un lien Services RIA entre les projets client et serveur.
générateurComposant de Notification Services qui fait correspondre des événements et des abonnements, et qui produit des notifications.
données géographiquesType de données spatiales qui stocke des données ellipsoïdales, telles que des coordonnées de latitude et de longitude GPS.
données géométriquesType de données spatiales qui prend en charge les données planaires, ou Euclidiennes (monde en deux dimensions).
image fantômeÉlément ou unité de modification dans un réplica filtré qui se trouvait dans le filtre et qui en est sorti.
enregistrement fantômeLigne dans le niveau feuille d'un index qui a été marquée pour suppression, mais qui n'a pas encore été supprimée par le moteur de base de données.
ligne fantômeLigne dans le niveau feuille d'un index qui a été marquée pour suppression, mais qui n'a pas encore été supprimée par le moteur de base de données.
Global Assembly CacheCache de code au niveau de l'ordinateur qui stocke des assemblys installés spécialement pour être partagés entre de nombreuses applications sur l'ordinateur.
configuration globale par défautValeur par défaut définie pour une base de données spécifique et partagée par des colonnes de différentes tables.
ID globalIdentificateur unique affecté à un élément de données. L'identificateur doit être unique sur tous les clients. Un identificateur global est un identificateur flexible et peut donc avoir n'importe quel format, mais c'est en général un GUID et un préfixe de 8 octets.
identificateur globalIdentificateur unique affecté à un élément de données. L'identificateur doit être unique sur tous les clients. Un identificateur global est un identificateur flexible et peut donc avoir n'importe quel format, mais c'est en général un GUID et un préfixe de 8 octets.
règle globaleRègle définie pour une base de données spécifique et partagée par des colonnes de différentes tables.
abonnement globalAbonnement à une publication de fusion avec l'attribution d'une valeur de propriété utilisée pour la détection et la résolution des conflits.
globalisationProcessus de désignation et de développement d'un produit logiciel en vue de son fonctionnement dans plusieurs paramètres régionaux. La globalisation porte sur l'identification des paramètres régionaux devant être pris en charge, la conception des fonctionnalités acceptant ces paramètres régionaux et l'écriture de code fonctionnant indifféremment dans l'un des paramètres régionaux pris en charge.
granularitéDescription, de « grossière » à « fine », de l'activité ou des fonctionnalités d'un ordinateur (telles que la résolution d'écran, la recherche et le tri, ou l'allocation de tranches de temps) en terme de taille des unités qu'il gère (pixels, ensembles de données ou tranches de temps). Plus les éléments sont grands, plus la granularité est grossière.
attribut de granularitéL'attribut unique est utilisé pour spécifier le niveau de granularité pour une dimension donnée par rapport à un groupe de mesures donné.
concepteur de requêtes graphiqueConcepteur de requêtes, fourni par Reporting Services, qui permet à l'utilisateur de créer une requête de manière interactive et d'afficher les résultats pour les types de sources de données SQL Server, Oracle, OLE DB et ODBC.
primitive graphiqueForme de base (point, ligne, cercle, courbe ou polygone) qu'une carte graphique peut manipuler en tant qu'entité discrète.
groupeCollection d'utilisateurs, d'ordinateurs, de contacts et d'autres groupes utilisée comme sécurité ou comme collections de distribution de courrier électronique. Les groupes de distribution ne sont utilisés que pour la messagerie électronique. Les groupes de sécurité sont utilisés pour permettre l'accès à des ressources ainsi que comme listes de distribution de courrier électronique.
regroupementJeu de données regroupées dans un rapport.
caractère à demi-chasseDans un jeu de caractères codés sur deux octets, caractère qui est représenté par 1 octet et qui a généralement une variante à pleine chasse.
disque durPlateau rigide enduit d'une matière dans laquelle des données peuvent être enregistrées de manière magnétique à l'aide de têtes de lecture/écriture.
convertisseur de saut de page manuelExtension de rendu qui maintient la mise en page et la mise en forme des rapports de sorte que le fichier résultant soit optimisé pour une impression cohérente ou pour l'affichage en ligne des rapports dans un format de livre.
encodage effectué de manière irréversibleProcessus consistant à placer des littéraux de chaîne ou de caractère dans le corps principal du code, et non pas dans les fichiers de ressources externes.
encodage effectué de manière irréversibleAction de baser des constantes numériques sur la longueur présumée d'une chaîne ; hypothèses concernant des questions propres à la langue ou à la culture résolues dans le code (par exemple, la longueur de chaîne, les formats de date, etc).
module de sécurité matérielPériphérique sécurisé qui propose des fonctionnalités de chiffrement, généralement en fournissant des clés privées utilisées dans le chiffrement à clé publique.
jeton de sécurité matérielPériphérique sécurisé qui propose des fonctionnalités de chiffrement, généralement en fournissant des clés privées utilisées dans le chiffrement à clé publique.
partitionnement de hachageManière de partitionner une table ou un index en permettant à SQL Server d'appliquer un algorithme de hachage interne pour répartir des lignes sur plusieurs partitions en fonction du nombre de partitions spécifié et des valeurs d'une ou de plusieurs colonnes de partitionnement.
carte thermiqueType de présentation de carte où l'intensité de couleur pour chaque polygone correspond aux données analytiques connexes. Par exemple, les valeurs basses d'une plage apparaissent en bleu (froid) et les valeurs élevées en rouge (chaud).
support techniquePersonne ou équipe de professionnels du support qui fournissent une assistance technique pour le réseau, les périphériques matériels et les logiciels d'une organisation.
données hétérogènesDonnées stockées dans plusieurs formats.
arborescence hiérarchiqueStructure dans laquelle les éléments sont liés les uns aux autres de façon hiérarchique.
haute disponibilitéFonctionnalité Windows Server AppFabric qui prend en charge une disponibilité continue des données en mémoire cache en stockant des copies de ces données sur plusieurs hôtes de cache.
haute disponibilitéCapacité d'un système ou d'un périphérique à être utilisable lorsque cela est nécessaire. Lorsqu'elle est exprimée sous la forme d'un pourcentage, la haute disponibilité est le temps de service réel divisé par le temps de service requis. Bien qu'une haute disponibilité ne garantisse pas qu'un système n'aura pas de temps mort, un réseau est souvent considéré comme hautement disponible s'il atteint 99,999 % du temps d'activité du réseau.
limite supérieureSeuil de consommation de mémoire sur chaque hôte de cache qui spécifie à quel moment des objets sont supprimés de la mémoire, qu'ils soient arrivés à expiration ou non, jusqu'à ce que la consommation de mémoire repasse sous la limite inférieure.
valeur maximaleValeur maximale qui n'est pas une valeur hors norme sur un diagramme à surfaces.
indicateurOption ou stratégie spécifiée pour être appliquée par le processeur de requêtes SQL Server sur les instructions SELECT, INSERT, UPDATE ou DELETE. L'indicateur remplace tout plan d'exécution pouvant être sélectionné par l'optimiseur de requête pour une requête.
historiqueListe des actions de l'utilisateur dans un programme, telles que les commandes entrées dans le shell d'un système d'exploitation, les menus transmis à l'aide de Gopher ou des liens suivis à l'aide d'un navigateur Web.
fonction HoldabilityFait référence à la possibilité de laisser ouverts (« en attente ») des jeux de résultats qui ont été traités et qui sont ensuite normalement fermés. Par exemple : « SQL Server ne prend en charge la fonction Holdability qu'au niveau de la connexion. »
données d'exclusionPourcentage des données d'apprentissage qui est réservé à l'évaluation de la précision de la structure du modèle d'exploration de données.
données d'exclusionPourcentage des données d'apprentissage qui est réservé à l'évaluation de la précision de la structure du modèle d'exploration de données.
banque d'exclusionStructure d'exploration de données utilisée pour mettre en cache les données d'exclusion. Elle contient des références aux données d'exclusion.
Dossier de baseDossier racine dans l'espace de noms de dossier du serveur de rapports.
page d'accueilDocument qui sert de point de départ dans un système hypertexte. Sur le Web, page d'entrée pour un ensemble de pages Web et d'autres fichiers d'un site Web. La page d'accueil est affichée par défaut lorsqu'un visiteur accède au site à l'aide d'un navigateur Web.
données homogènesDonnées provenant de plusieurs sources de données, toutes gérées par le même logiciel.
tronçonDans les communications de données, segment du chemin entre des routeurs d'un réseau géographiquement éclaté.
fenêtre récurrenteType de fenêtre dans laquelle des fenêtres consécutives « sautent » dans le temps, par période fixe. La fenêtre est définie par deux intervalles de temps : la période P et la longueur de fenêtre L. Pour chaque unité de temps P une nouvelle fenêtre de taille L est créée.
partitionnement horizontalDécoupage d'une table en plusieurs tables sur la base des lignes sélectionnées.
division horizontaleOrientation horizontale de l'environnement CIDER.
serveur de secoursServeur de secours qui peut prendre en charge un basculement rapide sans aucune perte de données des transactions validées.
serveur de secoursServeur de secours qui peut prendre en charge un basculement rapide sans aucune perte de données des transactions validées.
HSMPériphérique sécurisé qui propose des fonctionnalités de chiffrement, généralement en fournissant des clés privées utilisées dans le chiffrement à clé publique.
HTMLApplication du langage SGML (Standard Generalized Markup Language) qui utilise des balises pour marquer des éléments, par exemple du texte et des graphiques, dans un document afin d'indiquer comment les navigateurs Web doivent afficher ces éléments à l'utilisateur et répondre aux actions de l'utilisateur.
Visionneuse HTMLÉlément d'interface utilisateur constitué d'une barre d'outils Rapports et d'autres éléments de navigation, et qui permet d'utiliser un rapport.
OLAP hybrideMode de stockage qui utilise une combinaison de structures de données multidimensionnelles et des tables de bases de données relationnelles pour stocker des données multidimensionnelles.
Hypertext Markup LanguageApplication du langage SGML (Standard Generalized Markup Language) qui utilise des balises pour marquer des éléments, par exemple du texte et des graphiques, dans un document afin d'indiquer comment les navigateurs Web doivent afficher ces éléments à l'utilisateur et répondre aux actions de l'utilisateur.
champ d'identificationChamp ou groupe de champs qui identifie une entité en tant qu'objet unique.
relation d'identificationRelation où la clé primaire de l'entité principale fait également partie de la clé primaire de l'entité dépendante. Dans ce type de relation, l'entité dépendante ne peut pas exister dans l'entité principale.
colonne d'identitéColonne d'une table à laquelle a été affectée la propriété d'identité.
propriété d'identitéPropriété qui génère des valeurs qui identifient de façon unique chaque ligne d'une table.
idéogrammeCaractère dans un système d'écriture asiatique qui représente un concept ou une idée, mais pas un mot particulier ni une prononciation spécifique.
idéogrammeCaractère dans un système d'écriture asiatique qui représente un concept ou une idée, mais pas un mot particulier ni une prononciation spécifique.
CEIUn des deux instituts de normalisation internationaux responsables du développement de normes internationales dans le domaine des communications de données. La CEI (Commission Électrotechnique Internationale) travaille étroitement avec l'Organisation internationale de normalisation (ISO) pour définir des standards en informatique. Elles ont publié conjointement la norme ISO/CEI SQL-92 pour SQL.
abonnement avec mise à jour immédiateAbonnement à une publication transactionnelle pour lequel l'utilisateur peut modifier des données sur l'Abonné. Les modifications des données sont ensuite immédiatement propagées à l'éditeur à l'aide du protocole de validation à deux phases (2PC).
conversion implicite de curseurRetourne un autre type de curseur que celui que l'utilisateur a déclaré.
transaction impliciteOption de connexion dans laquelle chaque instruction SQL exécutée par la connexion est considérée comme une transaction distincte.
autorisation impliciteAutorisation permettant de réaliser une activité propre à un rôle.
source de données inactiveSource de données qui a été sauvegardée sur le serveur DPM, mais qui n'est plus activement protégée.
index de colonnes clés/non clésIndex non-cluster contenant à la fois les colonnes clés et non-clés.
message entrantMessage envoyé via un ou plusieurs systèmes de messagerie. Il peut avoir été envoyé uniquement à vous ou à de nombreux autres destinataires. Les messages entrants sont placés dans un dossier de réception conçu pour contenir des messages d'une classe particulière. Vous pouvez configurer un dossier de réception différent pour chaque classe de message que vous gérez, ou utiliser un seul dossier pour toutes les classes.
mise à jour incrémentielleEnsemble d'opérations qui ajoutent de nouveaux membres à une dimension ou à un cube existant, ou qui ajoutent de nouvelles données à une partition.
association indépendanteAssociation entre des entités qui est représentée et suivie par un objet indépendant.
page IAM (Index Allocation Map)Page qui mappe les étendues d'une portion de 4 Go d'un fichier de base de données utilisées par une unité d'allocation.
page d'indexPage de base de données contenant des lignes d'index.
vue indexéeVue à laquelle un index cluster unique est appliqué pour améliorer les performances de certains types de requêtes.
attaque d'inférenceType de menace dans lequel un utilisateur malveillant est en mesure de dériver la valeur de données sans y accéder réellement, par exemple en analysant le temps de réponse à une requête.
modèle CIMSchéma orienté objet définissant les constructions de métadonnées utilisées pour spécifier la structure et le comportement d'une application, d'un processus, d'un composant ou d'un procédé logiciel.
technologies de l'informationNom formel du service de traitement des données d'une société.
instantané initialFichiers comprenant le schéma, les données, les contraintes, les propriétés étendues, les index, les déclencheurs et les tables système nécessaires à la réplication.
synchronisation initialeSynchronisation initiale d'un abonnement qui consiste à copier sur l'Abonné les tables système et les autres objets requis par la réplication, ainsi que le schéma et les données de chaque article.
bande initialeDans un jeu de supports utilisant des périphériques de sauvegarde sur bande, première bande dans une famille de supports.
jointure interneOpération qui récupère des lignes de plusieurs tables sources en comparant les valeurs de colonnes partagées entre ces tables. Une jointure interne exclut les lignes d'une table source qui n'ont pas de lignes correspondantes dans les autres tables sources.
authentification physiqueAuthentification en personne pour effectuer une transaction de demande de certificat. Par exemple, un utilisateur final demandant que son code confidentiel (PIN) soit débloqué rencontrera en personne un gestionnaire de certificat pour fournir une authentification physique permettant son identification, telle que son badge professionnel ou son permis de conduire.
InProcCirconstance dans laquelle le code de l'objet COM est chargé à partir d'un fichier DLL et se trouve dans le même processus que le client.
adaptateur d'entréeAdaptateur qui accepte des flux d'événements entrants de sources externes, telles que les bases de données, fichiers, flux de codes de titre, ports réseau, périphériques de fabrication, et bien d'autres encore.
membre d'entréeMembre dont la valeur est chargée directement à partir d'une source de données au lieu d'être calculée à partir d'autres données.
jeu d'entréeEnsemble de données fournies à une expression de valeur MDX (Multidimensional Expressions) sur laquelle opère l'expression.
source d'entréeTable, vue ou diagramme de schéma utilisé(e) comme source d'informations pour une requête.
flux d'entréeFlux d'informations utilisé dans un programme comme séquence d'octets qui sont associés à une tâche ou une destination particulière. Les flux d'entrée incluent des séries de caractères lues en mémoire à partir du clavier et des blocs de données lus à partir de fichiers de disque.
curseur INSENSITIVECurseur ne reflétant pas les modifications apportées aux données sous-jacentes par d'autres utilisateurs lorsque le curseur est ouvert.
événement insertionGenre d'événement utilisé pour signifier l'arrivée d'un événement dans le flux. Le type d'événement insertion est composé des métadonnées qui définissent la durée de vie valide de l'événement et les champs de charge utile (données) de l'événement.
requête Insert IntoRequête qui copie des colonnes et des lignes spécifiques d'une table vers une autre table ou vers la même table.
Insert Values, requêteRequête (instruction SQL) que crée une nouvelle ligne et insère des valeurs dans des colonnes spécifiées.
instanceCopie de SQL Server en cours d'exécution sur un ordinateur.
fournisseur de contrôle d'instanceFournisseur qui permet d'émettre des commandes de contrôle sur des instances de flux de travail dans un magasin d'instances. Par exemple, un fournisseur de contrôle SQL vous permet d'interrompre, de poursuivre ou de terminer des instances stockées dans une base de données SQL Server. Lorsque vous exécutez une applet de commande qui contrôle une instance de flux de travail dans un magasin d'instances, l'applet de commande utilise en interne le fournisseur de contrôle pour ce magasin d'instances pour envoyer des commandes à l'instance.
fournisseur de requête d'instanceFournisseur qui permet d'émettre des requêtes sur un magasin d'instances. Par exemple, un fournisseur de requêtes SQL vous permet d'interroger des instances de flux de travail stockées dans une base de données SQL Server. Lorsque vous exécutez une applet de commande qui utilise une requête sur un magasin d'instances pour rechercher des instances, l'applet de commande utilise en interne le fournisseur de requêtes pour extraire des instances de ce magasin.
magasin d'instancesEnsemble des tables de base de données qui stockent l'état et les métadonnées d'instance de flux de travail.
fournisseur de magasin d'instancesDans Windows AppFabric, fournisseur qui permet de créer des objets de magasin d'instances. Par exemple, un fournisseur de magasin SQL permet aux clients de créer des objets de magasin d'instances de flux de travail SQL, qui à leur tour permettent aux clients d'enregistrer et de récupérer des instances de flux de travail dans un magasin de persistance.
intégrationEn calcul, combinaison d'activités, de programmes ou de composants matériels différents en une unité fonctionnelle.
intégritéExactitude de données et conformité de ces dernières à leur valeur attendue, particulièrement après qu'elles ont été transmisses ou traitées.
contrainte d'intégritéPropriété définie sur une table qui empêche les modifications de données susceptibles de créer des données non valides.
verrou intentionnelVerrou placé sur un niveau d'une hiérarchie de ressources afin de protéger les verrous partagés ou exclusifs placés sur les ressources des niveaux inférieurs.
partage intentionnelVerrou placé sur un niveau d'une hiérarchie de ressources afin de protéger les verrous partagés ou exclusifs placés sur les ressources des niveaux inférieurs.
langage ISQL (Interactive Structured Query Language)Utilitaire interactif d'invite de commandes fourni avec SQL Server, qui permet aux utilisateurs d'exécuter des instructions ou des lots Transact-SQL à partir d'un serveur ou d'une station de travail et d'afficher les résultats retournés.
interfaceJeu défini de propriétés, méthodes et collections qui forment un ensemble logique de comportements et de données.
implication d'interfaceSi une interface implique une autre interface, toute classe qui implémente la première interface doit également implémenter la seconde interface. L'implication d'interface permet, dans un modèle CIM, de simuler partiellement l'héritage multiple.
langage intermédiaireLangage informatique utilisé comme étape intermédiaire entre le langage source d'origine, généralement un langage de haut niveau, et le langage cible, généralement du code machine. Certains compilateurs de haut niveau utilisent le langage assembleur comme langage intermédiaire.
Commission Électrotechnique InternationaleUn des deux instituts de normalisation internationaux responsables du développement de normes internationales dans le domaine des communications de données. La CEI (Commission Électrotechnique Internationale) travaille étroitement avec l'Organisation internationale de normalisation (ISO) pour définir des standards en informatique. Elles ont publié conjointement la norme ISO/CEI SQL-92 pour SQL.
sécurité du protocole InternetEnsemble de services et protocoles standard basés sur le chiffrement, qui contribuent à protéger les données sur un réseau.
communication entre processusCapacité d'une tâche ou d'un processus à communiquer avec une autre tâche ou un autre processus dans un système d'exploitation multitâche. Parmi les méthodes courantes figurent des canaux, les sémaphores, la mémoire partagée, les files d'attente, les signaux et les boîtes aux lettres.
événement intervalleÉvénement dont la charge utile est valide pour une période de temps donnée. Les métadonnées de l'événement intervalle requièrent que l'heure de début et l'heure de fin de l'intervalle soient toutes les deux fournies. Les événements intervalle sont uniquement valides pour cet intervalle spécifique.
modèle d'événement intervalleModèle d'événement d'un événement intervalle.
opération d'appelOpération de domaine qui est exécutée sans suivi ou exécution différée.
Adresse IPNombre binaire qui identifie de façon unique un hôte (ordinateur) connecté à Internet auprès d'autres hôtes Internet, pour les besoins d'une communication via le transfert de paquets.
IPCCapacité d'une tâche ou d'un processus à communiquer avec une autre tâche ou un autre processus dans un système d'exploitation multitâche. Parmi les méthodes courantes figurent des canaux, les sémaphores, la mémoire partagée, les files d'attente, les signaux et les boîtes aux lettres.
IPsecEnsemble de services et protocoles standard basés sur le chiffrement, qui contribuent à protéger les données sur un réseau.
niveau d'isolementPropriété d'une transaction qui détermine le degré d'isolement des données, en vue de leur utilisation par un processus, et de protection contre toute interférence avec d'autres processus.
ISQLUtilitaire interactif d'invite de commandes fourni avec SQL Server, qui permet aux utilisateurs d'exécuter des instructions ou des lots Transact-SQL à partir d'un serveur ou d'une station de travail et d'afficher les résultats retournés.
itemUnité de données ou de métadonnées qui est synchronisée. Un élément de données courant peut être un fichier ou un enregistrement, alors qu'un élément de métadonnées courant peut être un élément de connaissance.
attribution de rôle au niveau élémentStratégie de sécurité qui s'applique à un élément dans l'espace de noms de dossier du serveur de rapports.
définition de rôle au niveau élémentModèle de sécurité qui définit un rôle utilisé pour contrôler l'accès à un élément ou l'interaction avec un élément dans l'espace de noms de dossier du serveur de rapports.
itérerExécuter une ou plusieurs instructions de façon répétitive. On dit que les instructions ainsi exécutées se trouvent dans une boucle.
travailSérie spécifiée d'opérations, appelées « étapes », exécutées de manière séquentielle par un programme pour effectuer une action.
historique des travauxJournal qui conserve un enregistrement historique des travaux.
jointureCombiner le contenu de deux tables ou plus pour obtenir un jeu de résultats comprenant des lignes et des colonnes de chaque table. Les tables sont généralement jointes à l'aide de données qu'elles ont en commun.
colonne de jointureColonne référencée dans une condition de jointure.
condition de jointureClause de comparaison définissant la manière dont les tables sont liées par le biais de leurs colonnes de jointure.
filtre de jointureFiltre utilisé dans la réplication de fusion, qui étend le filtre de lignes d'une table à une table liée.
opérateur de jointureOpérateur de comparaison dans une condition de jointure qui détermine la manière d'évaluer les deux parties de la condition et les lignes retournées.
chemin de jointureSérie de jointures indiquant comment deux tables sont liées.
table de jointureTable qui établit une relation entre d'autres tables.
graphique KagiGraphique, essentiellement indépendant du temps, utilisé pour suivre des mouvements des cours et prendre des décisions en matière d'achat d'actions.
cléChaîne qui identifie un objet dans le cache. Cette chaîne doit être unique dans une région. Les objets sont associés à une clé lorsqu'ils sont ajoutés puis récupérés avec la même clé.
cléDans le domaine du chiffrement, de l'authentification et des signatures numériques, valeur utilisée en association avec un algorithme pour chiffrer ou déchiffrer des informations.
cléDans un tableau, champ selon lequel les données stockées sont organisées et accessibles.
cléColonne ou groupe de colonnes identifiant de manière unique une ligne (clé primaire), définissant la relation entre deux tables (clé étrangère) ou utilisé pour créer un index.
attribut cléAttribut d'une dimension qui lie les attributs non clés dans la dimension à des mesures associées.
colonne cléColonne dont le contenu identifie de manière unique chaque ligne d'une table.
générateur de cléComposant matériel ou logiciel utilisé pour générer le matériel de clé de chiffrement.
indicateur de performance cléMesure prédéfinie utilisée pour suivre les performances d'un objectif, d'un objectif stratégique, d'un plan, d'une initiative ou d'un processus d'entreprise. Un indicateur de performance clé est évalué par rapport à une cible. Valeur explicite et mesurable prise directement dans une source de données. Les indicateurs de performance clés (KPI) sont utilisés pour mesurer les performances dans un domaine spécifique, par exemple, le revenu par client.
verrou de groupes de clésVerrou permettant de verrouiller des plages entre des enregistrements d'une table afin d'éviter les ajouts ou les suppressions fantômes dans un ensemble d'enregistrements. Assure les transactions sérialisables.
récupération de cléProcessus de récupération de la clé privée d'un utilisateur.
Key Recovery AgentUtilisateur désigné qui travaille avec un administrateur de certificat pour récupérer la clé privée d'un utilisateur. Un modèle de certificat spécifique est appliqué à un agent de récupération de clé (Key Recovery Agent).
curseur de jeu de clésCurseur montrant les effets des mises à jour de ses lignes membres par d'autres utilisateurs lorsque le curseur est ouvert ; mais ne montrant pas les effets des insertions ou des suppressions.
connaissanceMétadonnées relatives à toutes les modifications qu'un participant a vues et conservées.
Indicateur de performance cléMesure prédéfinie utilisée pour suivre les performances d'un objectif, d'un objectif stratégique, d'un plan, d'une initiative ou d'un processus d'entreprise. Un indicateur de performance clé est évalué par rapport à une cible. Valeur explicite et mesurable prise directement dans une source de données. Les indicateurs de performance clés (KPI) sont utilisés pour mesurer les performances dans un domaine spécifique, par exemple, le revenu par client.
KRA (Key Recovery Agent)Utilisateur désigné qui travaille avec un administrateur de certificat pour récupérer la clé privée d'un utilisateur. Un modèle de certificat spécifique est appliqué à un agent de récupération de clé (Key Recovery Agent).
Langue pour les programmes non UnicodeParamètre d'options régionales et linguistiques qui spécifie les pages de codes par défaut et les fichiers de police bitmap associés d'un ordinateur spécifique et qui affecte tous les utilisateurs de cet ordinateur. Les pages de codes et les polices par défaut permettent à une application non Unicode écrite pour une version linguistique de système d'exploitation de s'exécuter correctement sur une autre version linguistique de système d'exploitation.
analyseur de service de langageComposant utilisé pour décrire les fonctions et l'étendue des jetons dans le code source.
identificateur de service de langageComposant utilisé pour identifier les types de jetons dans le code source. Ces informations sont utilisées pour mettre en surbrillance la syntaxe et identifier rapidement les types de jetons qui peuvent déclencher d'autres opérations, par exemple des accolades correspondantes.
verrouObjet de synchronisation à court terme qui protège les actions qui ne doivent pas nécessairement être verrouillées pendant la durée d'une transaction. Un verrou est essentiellement utilisé pour protéger une ligne que le moteur de stockage transfère de manière active d'une table ou d'index de base vers le moteur relationnel.
latencyPériode qui s'écoule pendant que des données sont traitées ou remises.
chargement différéModèle de chargement de données dans lequel les objets connexes ne sont chargés qu'après l'accès à une propriété de navigation.
lazy schema validationOption qui diffère la vérification du schéma distant pour valider ses métadonnées par rapport à une requête jusqu'au moment de l'exécution pour améliorer les performances.
octet en têteValeur d'octet représentant la première moitié d'un caractère codé sur deux octets.
hôte principalHôte de cache qui a été désigné pour fonctionner avec d'autres hôtes principaux et maintenir en permanence le cluster en cours d'exécution à tout instant.
feuilleNœud sans objet enfant représenté dans l'arborescence.
niveau feuilleNiveau le plus bas d'un index cluster ou non cluster, ou niveau le plus bas d'une hiérarchie.
membre feuilleMembre qui n'a pas de descendant.
nœud terminalNœud sans objet enfant représenté dans l'arborescence.
connaissance acquiseConnaissance actuelle d'un réplica source à propos d'un ensemble spécifique de modifications, et conflits enregistrés de ce réplica.
dernier récemment utiliséType de suppression utilisé par le cluster de cache, selon lequel les objets utilisés le moins récemment sont supprimés avant les objets utilisés récemment.
jointure externe gaucheType de jointure externe qui inclut toutes les lignes de la table la plus à gauche dans la clause JOIN. Lorsque des lignes de la table de gauche ne sont pas mises en correspondance avec des lignes de la table de droite, la valeur NULL est affectée à toutes les colonnes du jeu de résultats provenant de la table de droite.
niveauNom d'un ensemble de membres d'une hiérarchie de dimension situés à égale distance de la racine de la hiérarchie. Par exemple, une hiérarchie de temps peut contenir les niveaux Année, Mois et Jour.
graphique de courbes d'élévationDans Analysis Services, graphique qui compare l'exactitude des prédictions de chaque modèle d'exploration de données dans la comparaison définie.
regroupement légerOption qui fournit un moyen de réduire la charge système associée au changement de contexte excessif qui se produit parfois dans les environnements de multitraitement symétrique (SMP). Le regroupement léger procède au changement de contexte inline, ce qui contribue à réduire les transitions circulaires utilisateur/noyau.
couche de lignesCouche dans un rapport cartographique qui affiche les données spatiales sous forme de lignes, par exemple des lignes qui indiquent des tracés ou des itinéraires.
dimension liéeRéférence dans un cube à une dimension dans un autre cube (c'est-à-dire un cube avec une vue de source de données différente qui existe dans la même base de données Analysis Services ou dans une base de données Analysis Services différente). Une dimension liée peut être uniquement associée à des groupes de mesures dans le cube source et ne peut être modifiée que dans la base de données source.
groupe de mesures liéRéférence dans un cube à un groupe de mesures dans un cube différent (c'est-à-dire un cube avec une vue de source de données différente qui existe dans la même base de données Analysis Services ou dans une base de données Analysis Services différente). Un groupe de mesures lié peut être uniquement modifié dans la base de données source.
serveur liéDéfinition d'une source de données OLE DB utilisée par des requêtes distribuées SQL Server. La définition du serveur lié spécifie le fournisseur OLE DB requis pour accéder aux données et comprend suffisamment d'informations d'adressage pour que le fournisseur OLE DB puisse se connecter aux données.
table liéeEnsemble de lignes OLE DB exposé par une source de données OLE DB définie comme serveur lié pour être utilisé dans les requêtes distribuées SQL Server.
table de liaisonTable possédant des associations avec deux autres tables et utilisée indirectement comme association entre ces deux tables.
LINQSyntaxe de requête définissant un ensemble d'opérateurs de requête qui permettent d'exprimer des opérations de parcours, de filtre et de projection de manière directe et déclarative dans n'importe quel langage de programmation .NET.
primauté des octets de poids faible (little endian)Caractérise une architecture de mémoire de processeur qui stocke les nombres en faisant figurer en premier l'octet de poids faible.
cache localFonctionnalité qui permet l'enregistrement de copies désérialisées d'objets mis en cache dans la mémoire du même processus qui exécute l'application prenant en charge le cache.
serveur de distribution localServeur configuré à la fois comme éditeur et distributeur pour la réplication SQL Server.
vue partitionnée localeVue joignant horizontalement des données partitionnées d'un ensemble de tables membres sur un serveur unique pour représenter les données comme si elles provenaient d'une même table.
abonnement localAbonnement à une publication de fusion utilisant la valeur de priorité du serveur de publication pour la détection et la résolution des conflits.
paramètres régionauxCollection de règles et de données propres à une langue et à une zone géographique. Les paramètres régionaux comportent des informations sur le tri des règles, la mise en forme de la date et de l'heure, des conventions numériques et monétaires ainsi que la classification des caractères.
localisationProcessus d'adaptation d'un produit et/ou d'un contenu (y compris le texte et les éléments non textuels) pour répondre aux attentes linguistiques, culturelles et politiques et/ou aux exigences d'un marché local spécifique (paramètres régionaux).
verrouRestriction d'accès à une ressource dans un environnement multi-utilisateur.
escalade de verrousProcessus de conversion de nombreux verrous de granularité fine en un nombre moindre de verrous de granularité grossière, réduisant ainsi la charge système.
sauvegarde de fichier journalSauvegarde des journaux de transactions comprenant tous les enregistrements des journaux qui n'ont pas été sauvegardés lors des sauvegardes des journaux précédentes. Les sauvegardes des journaux sont obligatoires en mode de récupération complète et utilisant les journaux de transactions ; par contre, elles ne sont pas disponibles en mode de récupération simple.
séquence de journaux de transactions consécutifsSéquence continue de journaux de transactions pour une base de données. Une nouvelle séquence de journaux de transactions consécutifs démarre par la première sauvegarde effectuée après la création de la base de données, ou lorsque la base de données passe du mode de récupération simple à complète ou utilisant les journaux de transactions. Une séquence de journaux de transactions consécutifs effectue un branchement après une restauration suivie d'une récupération, créant ainsi une branche de récupération.
fournisseur de journauxFournisseur qui enregistre des informations de package au moment de l'exécution. Integration Services inclut divers modules fournisseurs d'informations qui permettent de capturer des événements pendant l'exécution d'un package. Les journaux sont créés et stockés sous divers formats (XML, texte, base de données ou dans le journal des événements Windows).
l'Agent de lecture du journal ;Dans une réplication, exécutable qui surveille la transaction de chaque base de données configurée pour la réplication transactionnelle et copie les transactions marquées pour réplication à partir de la transaction dans la base de données de distribution.
numéro séquentiel dans le journalNuméro unique attribué à chaque entrée dans un journal des transactions. Les numéros séquentiels dans le journal sont affectés séquentiellement d'après l'ordre dans lequel les entrées sont créées.
copie des journaux de transactionCopie, à intervalles réguliers, d'une sauvegarde de fichier journal à partir d'une base de données en lecture-écriture (base de données primaire) sur une ou plusieurs instances de serveur distantes (serveurs secondaires). Chaque serveur secondaire possède une base de données en lecture seule, appelée base de données secondaire, créée à partir de la restauration d'une sauvegarde complète de la base de données primaire sans récupération. Le serveur secondaire restaure chaque copie de sauvegarde de fichier journal dans la base de données secondaire. Les serveurs secondaires sont des secours semi-automatiques pour le serveur principal.
configuration de l'envoi de journauxServeur principal unique, un ou plusieurs serveurs secondaires (chacun possédant une base de données secondaire) et un serveur moniteur.
travail d'envoi de journauxTravail réalisant l'une des opérations d'envoi de journaux suivantes : sauvegarde du journal des transactions de la base de données primaire sur le serveur principal (opération de sauvegarde), copie du fichier journal de transactions sur un serveur secondaire (opération de copie) ou restauration de la sauvegarde de fichier journal dans la base de données secondaire sur un serveur secondaire (opération de restauration). Le travail de sauvegarde réside sur le serveur principal, tandis que les travaux de copie et de restauration résident sur chaque serveur secondaire. Voir aussi : base de données primaire, serveur principal, base de données secondaire, serveur secondaire.
récepteur de journalFonction de traçage du client de cache et de l'hôte de cache. Les récepteurs de journal capturent les événements de trace du client de cache ou de l'hôte de cache pour ensuite les afficher dans une console, les écrire dans un fichier journal ou les signaler à l'infrastructure de traçage d'événements pour Windows (ETW) dans Windows.
erreur de logiqueErreur, telle qu'un algorithme défaillant, qui force un programme à produire des résultats incorrects, sans toutefois empêcher le programme de fonctionner. Par conséquent, une erreur de logique est souvent très difficile à localiser.
nom logiqueNom utilisé par SQL Server pour identifier un fichier.
enregistrement logiqueFonctionnalité de réplication de fusion qui vous permet de définir une relation entre des lignes liées dans des tables différentes pour que ces lignes soient traitées en tant qu'unité.
ID de connexionChaîne utilisée pour identifier un utilisateur ou une entité auprès d'un système d'exploitation, d'un service d'annuaire ou d'un système distribué. Par exemple, dans l'authentification intégrée Windows®, un nom de connexion utilise la forme « DOMAIN\username ».
mode de sécurité de connexionMode de sécurité qui détermine la manière dont une instance de SQL Server valide une demande de connexion.
analyse longueDans le système SQL, il existe deux types courants de threads : le thread court (processus qui utilise les ressources pendant une période courte) et le thread long (processus qui utilise les ressources sur une longue durée). L'analyse longue est l'analyse des threads qui ont eu une existence longue. Remarque : la définition « court/long » est basée sur les calculs/statistiques du système pour chaque processus.
quartile inférieurValeur minimale d'un quartile sur un diagramme à surfaces.
limite inférieureSeuil de consommation de mémoire sur chaque hôte de cache qui spécifie à quel moment les objets arrivés à expiration sont supprimés de la mémoire.
valeur minimaleValeur minimale qui n'est pas une valeur hors norme sur un diagramme à surfaces.
dernier récemment utilisé (LRU)Type de suppression utilisé par le cluster de cache, selon lequel les objets utilisés le moins récemment sont supprimés avant les objets utilisés récemment.
LSNNuméro unique attribué à chaque entrée dans un journal des transactions. Les numéros séquentiels dans le journal sont affectés séquentiellement d'après l'ordre dans lequel les entrées sont créées.
attaque par ruseAttaque lors de laquelle le client est attiré dans un piège pour se connecter volontairement à la personne malveillante.
connaissance couranteDans les processus de synchronisation, connaissance actuelle du réplica source en vue d'une utilisation dans la détection de conflit.
Gérer les relationsÉlément d'interface utilisateur qui permet à un utilisateur d'afficher, de supprimer ou de créer des relations dans un modèle.
code managéCode exécuté par l'environnement du Common Language Runtime plutôt que directement par le système d'exploitation. Les applications de code managé bénéficient des services Common Language Runtime tels que les opérations garbage collection automatiques, la vérification du type au moment de l'exécution et la prise en charge de la sécurité, etc. Grâce à ces services, les applications de code managé ont un comportement uniforme, indépendant de la plateforme (et du langage).
instance géréeInstance de SQL Server surveillée par un point de contrôle de l'utilitaire.
entrepôt de données de gestionBase de données relationnelle utilisée pour stocker les données collectées.
stratégie de gestionDéfinition des flux de travail utilisés pour la gestion de certificats dans un modèle de profil CLM (Certificate Lifecyle Manager). Une stratégie de gestion définit les personnes qui effectuent des tâches de gestion spécifiques dans les flux de travail et fournit des détails de gestion sur toute la durée du cycle de vie des certificats dans le modèle de profil.
Management StudioSuite d'outils de gestion inclus avec Microsoft SQL Server pour configurer, gérer et administrer tous les composants disponibles dans Microsoft SQL Server.
basculement manuelDans une session de mise en miroir de bases de données, basculement initialisé par le propriétaire de la base de données, alors que le serveur principal est en cours d'exécution, qui transfère le service de la base de données principale à la base de données miroir pendant qu'elles sont dans un état synchronisé.
dimension plusieurs à plusieursRelation entre une dimension et un groupe de mesures, dans laquelle un fait individuel peut être associé à de nombreux membres de dimension et un membre de dimension individuel peut être associé à de nombreux faits. Pour définir cette relation entre la dimension et la table de faits, la dimension est jointe à une table de faits intermédiaire, celle-ci étant à son tour jointe à une table de dimension intermédiaire qui est jointe à la table de faits.
relation plusieurs-à-unRelation entre deux tables, dans laquelle une ligne d'une table peut être associée à plusieurs lignes de l'autre table.
carteAssocier des données ayant un emplacement spécifié en mémoire.
contrôle de carteContrôle JavaScript qui contient les objets, méthodes et événements nécessaires pour afficher des cartes générées par Bing Maps™ sur votre site Web.
bibliothèque de cartesBibliothèque contenant des cartes de rapports situés dans le dossier Bibliothèque de cartes pour l'environnement de création de rapports.
coucheÉlément enfant de la carte, chaque couche comprenant des éléments pour ses membres cartographiques et attributs de membre cartographique.
résolution de la cartePrécision à laquelle l'emplacement et la forme des fonctionnalités de carte peuvent être représentés pour une échelle de carte donnée. Sur une carte à grande échelle (par exemple une échelle de carte de 1:1), la réduction des fonctionnalités est moindre que sur une carte à petite échelle (par exemple 1:1 000 000).
mosaïqueUnité d'une combinaison d'images de 256 x 256 pixels formant une carte Bing. Une mosaïque contient un segment d'une vue du monde dans la projection de Mercator, avec éventuellement des superpositions de route et de texte en fonction du style de carte Bing défini.
point de vue de la carteZone de la carte à afficher dans l'élément de rapport cartographique. Par exemple, une carte représentant l'intégralité des États-Unis peut être incorporée dans un rapport, mais seule la zone relative aux états du nord-ouest est affichée.
MAPIArchitecture de messagerie permettant à plusieurs applications d'interagir avec plusieurs systèmes de messagerie sur diverses plateformes matérielles. MAPI repose sur la fondation COM (Component Object Model).
mappeurComposant qui mappe des objets.
markerIndicateur visuel qui identifie un point de données. Dans un rapport cartographique, un marqueur est l'indicateur visuel qui identifie l'emplacement de chaque point sur la couche de points.
carte à marqueursCarte qui affiche un marqueur à chaque emplacement (par exemple, les villes) et dont la couleur, la taille et le type des de marqueur changent.
analyse du panier d'achatAlgorithme d'exploration de données standard qui analyse une liste de transactions pour élaborer des prédictions sur les éléments qui sont le plus fréquemment achetés ensemble.
données de référenceDonnées critiques d'une entreprise, telles que les clients, produits, emplacements, employés et actifs. Les données de référence appartiennent généralement à l'un des quatre regroupements suivants : personnes, biens, lieux et concepts. Elles peuvent également figurer dans des sous-catégories. Par exemple, les personnes se composent de clients, d'employés et de vendeurs. Les biens regroupent les produits, les pièces, les magasins et les actifs. Dans les concepts peuvent figurer des contrats, des garanties et des licences. Et enfin, les lieux peuvent inclure les emplacements des bureaux et les divisions géographiques.
gestion des données de référenceTechnologies, outils et processus nécessaires pour créer et maintenir des listes cohérentes et exactes de données de référence d'une organisation.
Master Data ManagerComposant de l'application Master Data Services permettant de gérer les données de référence et d'y accéder.
Master Data ServicesApplication de gestion des données de référence permettant de définir et de gérer de manière cohérente les entités de données critiques d'une organisation.
Gestionnaire de configuration Master Data ServicesGestionnaire de configuration SQL Server utilisé pour créer et configurer des bases de données Master Data Services, les sites Web et les applications Web.
base de données masterBase de données système qui enregistre toutes les informations système relatives à une instance de SQL Server.
fichier maîtreFichier installé avec les versions antérieures de SQL Server, utilisé pour stocker les bases de données système master, model et tempdb et les journaux des transactions, ainsi que l'exemple de base de données pubs et le journal des transactions.
fusion principaleProcessus de combinaison des index secondaires avec l'index principal actuel pour former un nouvel index principal.
serveur maîtreServeur qui distribue les travaux et reçoit les événements de plusieurs serveurs.
vue matérialiséeVue dans laquelle le résultat de la requête est mis en cache en tant que table concrète, celle-ci pouvant de temps en temps être mise à jour à partir des tables de base d'origine.
région de données de matriceÉlément de rapport dans une mise en page de rapport qui affiche les données dans un format de colonne variable.
MBCSJeu de caractères de largeur mixte, dans lequel certains caractères correspondent à plus d'un octet. Un MBCS est utilisé dans les langages tels que le japonais, le chinois et le coréen, où les 256 valeurs possibles d'un jeu de caractères codés sur un octet ne suffisent pas pour représenter tous les caractères possibles.
MDSApplication de gestion des données de référence permettant de définir et de gérer de manière cohérente les entités de données critiques d'une organisation.
MDXLangage utilisé pour interroger et manipuler des données dans des objets multidimensionnels (cubes OLAP).
mesureDans un cube, ensemble de valeurs généralement numériques et qui reposent sur une colonne de la table de faits du cube. Les mesures sont les valeurs centrales qui sont agrégées et analysées.
groupe de mesuresCollection de mesures connexes dans un cube Analysis Services. Les mesures proviennent en général de la même table de faits.
famille de supportsDonnées écrites par une opération de sauvegarde dans une unité de sauvegarde utilisée par un support de sauvegarde. Dans un support de sauvegarde avec une seule unité, il existe une seule famille de supports. Dans un support de sauvegarde distribuée, il existe plusieurs familles de supports. Si le support de sauvegarde distribuée n'est pas mis en miroir, chaque unité correspond à une famille. Un support de sauvegarde en miroir contient de deux à quatre copies identiques (appelées miroirs) de chaque famille de supports. L'ajout de sauvegardes à un support de sauvegarde étend ses familles de supports.
en-tête de supportÉtiquette fournissant des informations sur le support de sauvegarde.
jeu de supportsCollection ordonnée de supports de sauvegarde sur lesquels écrivent une ou plusieurs opérations de sauvegarde utilisant un nombre constant d'unités de sauvegarde.
médianeValeur médiane dans un jeu de nombres ordonnés. La valeur médiane est déterminée en choisissant la plus petite valeur de sorte que la moitié au moins des valeurs du jeu ne soient pas supérieures à la valeur choisie. Si le nombre des valeurs du jeu est impair, la valeur médiane correspond à une seule valeur. Si le nombre des valeurs du jeu est pair, la valeur médiane correspond à la somme des deux valeurs du milieu divisée par deux.
formule de calcul du prix moyenFormule qui calcule la moyenne du prix maximal et du prix minimal.
valeur médianeValeur médiane dans un jeu de nombres ordonnés. La valeur médiane est déterminée en choisissant la plus petite valeur de sorte que la moitié au moins des valeurs du jeu ne soient pas supérieures à la valeur choisie. Si le nombre des valeurs du jeu est impair, la valeur médiane correspond à une seule valeur. Si le nombre des valeurs du jeu est pair, la valeur médiane correspond à la somme des deux valeurs du milieu divisée par deux.
membrePosition ou élément unique dans une dimension. Les membres de dimension peuvent être définis par l'utilisateur ou prédéfinis, et des propriétés peuvent leur être associées.
délégation de membresConcept de modélisation qui décrit comment les membres d'une interface sont mappés d'une interface à une autre.
expression de membreExpression MDX (Multidimensional Expressions) valide qui retourne un membre.
propriété de membreCaractéristique d'un membre de dimension. Les propriétés de membre de dimension peuvent être alphanumériques, booléennes ou de types de données de date/heure, et peuvent être définies par l'utilisateur ou être prédéfinies.
mémoType de colonne qui contient de longues chaînes incluant généralement plus de 255 caractères.
gestionnaire d'allocation mémoireComposant logiciel qui gère la distribution des ressources mémoire dans SQL Server.
régisseur de mémoireComposant de gestion de la mémoire qui alloue la mémoire.
réplication de fusionType de réplication qui permet aux sites d'apporter des modifications de façon autonome à des données répliquées et de fusionner ces modifications et résoudre les conflits ultérieurement, si nécessaire.
objet tombstone de fusionMarqueur créé lorsqu'un conflit de contraintes est résolu en fusionnant les deux éléments en conflit.
numéro du messageNuméro qui identifie un message d'erreur SQL Server.
Message QueuingTechnologie Microsoft permettant à des applications qui s'exécutent à différents moments de communiquer sur des réseaux et des systèmes hétérogènes qui peuvent être temporairement hors connexion.
type de messageDéfinition d'un message Service Broker. Le type de message spécifie le nom du message et le type de validation effectuée par Service Broker sur les messages entrants de ce type.
Volet MessagesUn des onglets qui héberge les messages retournés par SQL Server après qu'une requête TSQL a été exécutée.
interface MAPI (Messaging Application Programming Interface)Architecture de messagerie permettant à plusieurs applications d'interagir avec plusieurs systèmes de messagerie sur diverses plateformes matérielles. MAPI repose sur la fondation COM (Component Object Model).
métadonnéesInformations sur les propriétés ou la structure de données qui ne font pas partie des valeurs que les données contiennent.
méthodeDans la programmation orientée objet, bloc de code nommé qui effectue une tâche lorsqu'il est appelé.
Microsoft Message QueuingTechnologie Microsoft permettant à des applications qui s'exécutent à différents moments de communiquer sur des réseaux et des systèmes hétérogènes qui peuvent être temporairement hors connexion.
algorithme MSC (Microsoft Sequence Clustering)Algorithme combinant l'analyse et le clustering des séquences, ce qui permet d'identifier les clusters d'événements classés de façon semblable dans une séquence. Les clusters peuvent être utilisés pour prédire le classement d'événements dans une séquence selon des caractéristiques connues.
Importation des données d'utilisation de Microsoft SharePoint FoundationTravail du minuteur par défaut pour SharePoint Foundation qui importe les fichiers journaux d'utilisation dans la base de données de journalisation.
Microsoft SharePoint ServerFamille de serveurs portail d'entreprise Microsoft, basée sur Windows SharePoint Services, utilisée pour agréger des sites, des informations et des applications SharePoint dans un seul portail.
Microsoft SQL ServerFamille de systèmes de gestion et d'analyse de base de données relationnelle Microsoft pour les solutions de commerce électronique, métier et d'entreposage de données.
Microsoft SQL Server 2008 ExpressVersion allégée et intégrable de Microsoft SQL Server 2008.
Microsoft SQL Server 2008 Express with Advanced ServicesSystème de conception et de gestion de base de données relationnelle Microsoft pour les solutions de commerce électronique, métier et d'entreposage de données.
Microsoft SQL Server 2008 Express with ToolsVersion gratuite et conviviale de la plateforme de données SQL Server Express qui inclut l'outil de gestion graphique SQL Server Management Studio (SMSS) Express.
Documentation en ligne de Microsoft SQL ServerCollection de documentation électronique qui inclut la documentation complète fournie avec Microsoft SQL Server.
Business Intelligence de Microsoft SQL ServerPlateforme Business Intelligence et infrastructure de données Microsoft SQL Server composée de Microsoft SQL Server Integration Services, du moteur relationnel, de Master Data Services, de Reporting Services et d'Analysis Services.
Microsoft SQL Server CompactSystème de gestion et d'analyse de base de données relationnelle Microsoft pour les solutions de commerce électronique, métier et d'entreposage de données.
Microsoft SQL Server Compact 3.5 for DevicesFichier qui installe les composants d'exécution des périphériques SQL Server Compact 3.5.
Microsoft SQL Server Notification ServicesComplément Microsoft SQL Server qui fournit une infrastructure de développement et un serveur d'hébergement pour générer et déployer des applications de notification.
Assistant Lecture de capture Microsoft SQL ServerAssistant qui prend en charge la capture des informations sur un événement pour leur analyse ultérieure.
Microsoft SQL Server PowerPivot pour Microsoft ExcelComplément SQL Server pour Excel.
Microsoft SQL Server PowerPivot pour Microsoft SharePointTechnologie Microsoft SQL Server qui assure le traitement des requêtes et le contrôle de gestion pour les classeurs PowerPivot publiés sur SharePoint.
Microsoft SQL Server Reporting ServicesEnvironnement de génération de rapports de serveur pour des fonctionnalités Web de création de rapports d'entreprise qui permettent d'extraire du contenu d'une large gamme de sources de données, de publier des rapports dans différents formats et de gérer de façon centralisée la sécurité et les abonnements.
Générateur de rapports Microsoft SQL Server Reporting ServicesOutil de création de rapports qui comprend un environnement de création comparable à Microsoft Office ainsi que des fonctionnalités telles que le nouveau graphique sparkline, la barre de données et les visualisations des données de l'indicateur, la capacité d'enregistrer des éléments de rapport en tant que parties de rapports, un Assistant pour la création de plans, des agrégats d'agrégats, et une prise en charge améliorée pour les expressions.
Microsoft SQL Server Service BrokerTechnologie qui permet aux développeurs de créer des applications de base de données évolutives et sécurisées.
Microsoft SQL Server System CLR TypesPackage autonome, inclus dans SQL Server 2008 R2 Feature Pack, qui contient les composants implémentant les types geometry, geography et hierarchyid dans SQL Server.
Algorithme MTS (Microsoft Time Series)Algorithme qui utilise une approche basée sur un arbre de décision à régression linéaire pour analyser les données liées au temps, telles que les données de ventes mensuelles ou les bénéfices annuels. Les modèles qu'il découvre peuvent être utilisés pour prédire des valeurs pour des étapes futures.
intergiciel (middleware)Logiciel qui se situe entre deux types de logiciels ou plus et qui traduit les informations entre eux. Un intergiciel peut couvrir un large éventail de logiciels et se situe généralement entre une application et un système d'exploitation, un système d'exploitation réseau ou un système de gestion de base de données.
modèle d'exploration de donnéesObjet qui contient la définition d'un processus d'exploration de données et les résultats de l'activité d'apprentissage. Par exemple, un modèle d'exploration de données peut spécifier l'entrée, la sortie, l'algorithme et d'autres propriétés du processus, et conserver les informations collectées au cours de l'activité de formation, par exemple un arbre de décision.
structure d'exploration de donnéesObjet d'exploration de données qui définit le domaine de données à partir duquel les modèles d'exploration de données sont construits.
graduation secondaireGraduation correspondant à une unité d'échelle secondaire sur un axe.
base de données miroirDans une session de mise en miroir de bases de données, copie de la base de données qui est d'ordinaire entièrement synchronisée avec la base de données principale.
serveur miroirDans une configuration de mise en miroir de bases de données, instance de serveur où réside la base de données miroir. Le serveur miroir est le partenaire de mise en miroir dont la copie de la base de données est actuellement la base de données miroir. Le serveur miroir est un serveur de secours.
jeu de supports en miroirJeu de médias qui contient de deux à quatre copies identiques (miroirs) de chaque famille de supports. Les opérations de restauration requièrent un seul miroir par famille, ce qui permet le remplacement d'un volume de support endommagé par le volume correspondant à partir d'un miroir.
mise en miroirReproduction immédiate de chaque mise à jour d'une base de données en lecture-écriture (base de données principale) sur un miroir en lecture seule de cette base de données (base de données miroir) résidant sur une instance distincte du moteur de base de données (serveur miroir). Dans les environnements de production, le serveur miroir se trouve sur un autre ordinateur. La base de données miroir est créée en restaurant une sauvegarde complète de la base de données principale (sans récupération).
base de données modelBase de données installée avec Microsoft SQL Server qui fournit le modèle pour les nouvelles bases de données utilisateur. Lors de la création d'une base de données, SQL Server copie dans celle-ci le contenu de la base de données model, puis développe la nouvelle base de données à la taille demandée.
dépendance entre modèlesRelation entre deux modèles ou plus dans laquelle un modèle est dépendant des informations d'un autre modèle.
moduloOpération arithmétique dont le résultat est le reste d'une opération de division. Par exemple, 17 modulo 3 = 2, car le reste de 17 divisé par 3 est 2. Les opérations de modulo sont utilisées en programmation.
serveur moniteurDans une configuration d'envoi de journaux, instance de serveur sur laquelle chaque travail d'envoi de journaux de la configuration enregistre son historique et son état. Chaque configuration d'envoi de journaux a son propre serveur moniteur dédié.
msdbBase de données qui stocke des travaux planifiés, des alertes et des informations d'historique de sauvegarde/restauration.
MSMQTechnologie Microsoft permettant à des applications qui s'exécutent à différents moments de communiquer sur des réseaux et des systèmes hétérogènes qui peuvent être temporairement hors connexion.
sauvegarde différentielle multibaseSauvegarde différentielle qui inclut les fichiers dernièrement sauvegardés dans des sauvegardes de base distinctes.
jeu de caractères multioctetsJeu de caractères de largeur mixte, dans lequel certains caractères correspondent à plus d'un octet. Un MBCS est utilisé dans les langages tels que le japonais, le chinois et le coréen, où les 256 valeurs possibles d'un jeu de caractères codés sur un octet ne suffisent pas pour représenter tous les caractères possibles.
remise par multidiffusionMéthode de livraison des notifications qui formate une seule fois une notification puis envoie le message généré à plusieurs abonnés.
expression multidimensionnelleLangage utilisé pour interroger et manipuler des données dans des objets multidimensionnels (cubes OLAP).
OLAP multidimensionnelMode de stockage qui utilise une structure multidimensionnelle propriétaire pour stocker les faits et les agrégations d'une partition ou une dimension.
structure multidimensionnelleParadigme de base de données qui traite les données comme des cubes qui contiennent des dimensions et des mesures dans les cellules.
multiplicateurEn arithmétique, nombre qui indique le nombre de fois qu'un autre nombre (multiplicande) est multiplié.
administration multiserveurProcessus d'automatisation de l'administration sur plusieurs instances de SQL Server.
application serveur multithreadApplication créant de nombreux threads dans un unique processus afin de répondre simultanément à plusieurs demandes des utilisateurs.
multi-utilisateurCaractérise tout système informatique pouvant être utilisé par plusieurs personnes. Bien qu'un micro-ordinateur partagé par plusieurs personnes puisse être considéré comme un système multi-utilisateur, le terme est généralement réservé aux ordinateurs auxquels plusieurs personnes peuvent accéder simultanément par le biais de systèmes de communication ou de terminaux réseau.
mutexTechnique de programmation qui vérifie qu'un seul programme ou routine à la fois peut accéder à une ressource, telle qu'un emplacement de mémoire, un port d'E/S ou un fichier. Cette technique fait souvent appel à des sémaphores, qui sont des indicateurs utilisés dans les programmes pour coordonner les activités de plusieurs programmes ou routines.
Mes rapportsEspace de travail personnalisé.
Mes abonnementsPage qui répertorie tous les abonnements qu'un utilisateur possède.
cache nomméUnité configurable de stockage en mémoire à laquelle des stratégies sont associées et qui est disponible pour tous les hôtes de cache dans un cluster de cache.
instance nomméeInstallation de SQL Server à laquelle est attribué un nom pour la différencier des autres instances nommées et de l'instance par défaut figurant sur le même ordinateur.
canal nomméPartie de la mémoire qui est utilisée par un processus pour transmettre des informations à un autre processus, de sorte que la sortie d'un processus constitue l'entrée de l'autre. Le deuxième processus peut être local (situé sur le même ordinateur que le premier) ou distant (sur un ordinateur du réseau).
mise à jour nomméeOpération de service personnalisée qui effectue une action autre qu'une opération de requête, de mise à jour, d'insertion ou de suppression simple.
méthode de mise à jour nomméeOpération de service personnalisée qui effectue une action autre qu'une opération de requête, de mise à jour, d'insertion ou de suppression simple.
convention d'affectation de nomsNorme utilisée plus ou moins universellement pour la désignation d'objets, etc.
API NLS (National Language Support)Ensemble de fonctions système dans Windows 32 bits qui contient des informations basées sur le langage et les conventions culturelles.
compilateur natifCompilateur qui produit le code machine pour l'ordinateur sur lequel il s'exécute, par opposition à un compilateur croisé qui produit du code pour un autre type d'ordinateur. La plupart des compilateurs sont des compilateurs natifs.
format natifFormat de données qui préserve les types de données natifs d'une base de données. Il est recommandé d'utiliser le format natif lorsque vous transférez des données en bloc entre plusieurs instances de Microsoft SQL Server au moyen d'un fichier de données qui ne contient pas de caractères appartenant à un jeu de caractères étendus/codés sur deux octets (DBCS).
hiérarchie naturelleHiérarchie dans laquelle il existe à chaque niveau une relation un-à-plusieurs entre les membres de ce niveau et les membres du niveau immédiatement inférieur.
base de l'aiguilleUne des deux propriétés d'apparence pouvant être appliquées à une jauge radiale.
requête imbriquéeInstruction SELECT qui contient une ou plusieurs sous-requêtes.
Net-LibraryComposant de communication SQL Server qui isole le moteur de base de données et le logiciel client SQL Server des API réseau.
logiciel réseauLogiciel qui permet à des groupes d'ordinateurs de communiquer et qui comprend un composant facilitant la connexion ou la participation à un réseau.
caractère de nouvelle ligneCaractère de contrôle qui entraîne le déplacement du curseur sur un affichage ou du mécanisme d'impression sur une imprimante au début de la ligne suivante.
nicknameDans le cas de tables système impliquées dans une réplication de fusion, nom d'un autre Abonné connu pour détenir déjà une génération donnée des données mises à jour.
fonctions niladiquesFonctions sans paramètres d'entrée.
API NLSEnsemble de fonctions système dans Windows 32 bits qui contient des informations basées sur le langage et les conventions culturelles.
nodeFournisseur de synchronisation et son réplica associé.
mot parasiteMot tel que « le » ou « un » qui n'est pas utile dans le cadre de recherches ou qu'un robot doit ignorer lors de la création d'un index.
index non-clusterIndex d'arbre B (B-tree) dans lequel l'ordre logique des valeurs de clés d'index est différent de l'ordre physique des lignes correspondantes dans une table. L'index contient des localisateurs de ligne qui pointent vers l'emplacement de stockage des données de table.
base de données sans relation contenant-contenuBase de données SQL Server qui stocke les paramètres et les métadonnées de la base de données avec l'instance du Moteur de base de données SQL Server où la base de données est installée, et qui requiert des connexions à la base de données master pour l'authentification.
colonne d'index non-cléColonne dans un index non-cluster qui ne participe pas en tant que colonne clé. Au lieu de cela, la colonne est stockée au niveau feuille de l'index et est utilisée conjointement aux colonnes clés pour couvrir une ou plusieurs requêtes.
membre non-feuilleMembre détenant un ou plusieurs descendants.
paramètre n'acceptant pas la valeur NullParamètre qui ne peut pas contenir la valeur NULL.
lecture non reproductibleIncohérence qui se produit lorsqu'une transaction lit la même ligne plusieurs fois et qu'une autre transaction modifie cette ligne entre les lectures.
règle de normalisationRègle de conception qui réduit au maximum la redondance des données et génère une base de données dont l'intégrité peut être facilement assurée par le moteur de base de données et le logiciel applicatif.
notificationMessage ou annonce envoyé à l'utilisateur ou l'administrateur d'un système. Le destinataire peut être un être humain ou un gestionnaire de notification automatisé.
Notification ServicesComplément Microsoft SQL Server qui fournit une infrastructure de développement et un serveur d'hébergement pour générer et déployer des applications de notification.
NSControlUtilitaire d'invite de commandes pour l'administration des instances et des applications Notification Services.
NUL« Périphérique » reconnu par le système d'exploitation et pouvant être traité comme un périphérique de sortie physique (tel qu'une imprimante), mais qui ignore toute information lui étant envoyée.
NullCaractérise une valeur qui indique des données manquantes ou inconnues.
clé NULLValeur NULL rencontrée dans une colonne clé.
pointeur nullPointeur vers rien : en général une adresse mémoire standardisée, telle que 0. Un pointeur null marque habituellement le dernier pointeur d'une séquence linéaire de pointeurs ou indique qu'une opération de recherche de données n'a rien retourné.
possibilité de valeur NULLAttribut d'une colonne, d'un paramètre ou d'une variable qui indique si les valeurs de données NULL sont autorisées.
propriété NullablePropriété qui contrôle si un champ peut avoir une valeur NULL.
nœud NUMAGroupe de processeurs disposant de sa propre mémoire et, éventuellement, de ses propres canaux d'E/S.
tableau numériqueTableau composé d'une collection de clés et d'une collection de valeurs, où chaque clé est associée à une seule valeur. Les valeurs peuvent être de n'importe quel type, mais les clés doivent être numériques.
expression numériqueToute expression dont l'évaluation aboutit à un nombre. L'expression peut être n'importe quelle combinaison de variables, de constantes, de fonctions et d'opérateurs.
identificateur d'objetNombre qui identifie une classe d'objet ou un attribut. Les identificateurs d'objet (OID) sont organisés selon une hiérarchie globale de l'industrie. Un identificateur d'objet est représenté sous forme d'une chaîne décimale séparée par des points, telle que 1.2.3.4, chaque point représentant une nouvelle branche dans la hiérarchie. Les autorités d'immatriculation nationales/régionales communiquent des identificateurs d'objet racine aux individus ou organisations, qui gèrent la hiérarchie sous leur identificateur d'objet racine.
durée de vie de l'objetDurée pendant laquelle un objet mis en cache réside dans le cache et peut être extrait par les clients de cache. L'objet arrive à expiration au terme de sa durée de vie. Les objets arrivés à expiration ne peuvent pas être extraits par les clients de cache, mais ils restent dans la mémoire de l'hôte de cache jusqu'à ce qu'ils soient supprimés. La durée de vie de l'objet est spécifiée en tant que durée de vie (TTL).
variable objetVariable qui contient une référence à un objet.
bibliothèque ODSEnsemble de fonctions C qui transforment une application en serveur. Les appels de bibliothèque ODS répondent aux requêtes d'un client dans un réseau client/serveur. La bibliothèque ODS gère également la communication et les données entre le client et le serveur. La bibliothèque ODS respecte le protocole TDS (Tabular Data Stream).
Validation de fichier OfficeFonctionnalité de sécurité qui valide des fichiers avant d'autoriser leur chargement par l'application, et ce afin d'offrir une protection contre les vulnérabilités de format de fichier.
restauration hors connexionRestauration pendant laquelle la base de données est hors connexion.
OLAPTechnologie utilisant les structures multidimensionnelles pour fournir un accès rapide aux données à analyser. Les données sources pour OLAP sont couramment stockées dans des entrepôts de données dans une base de données relationnelle.
cube OLAPJeu de données organisées et synthétisées en une structure multidimensionnelle qui est définie par un ensemble de dimensions et de mesures.
base de données OLAPSystème de base de données relationnelle capable de gérer des requêtes plus complexes que celles gérées par des bases de données relationnelles standard, et ce par le biais d'un accès multidimensionnel aux données (affichage des données selon plusieurs critères différents), de fonctions de calcul intensives et de techniques d'indexation spécialisées.
mot de passe à usage uniqueMots de passe émis par un logiciel de génération de mots de passe spécial ou par un module de sécurité matériel et ne pouvant être utilisés qu'une seule fois.
traitement analytique en ligne (OLAP)Technologie utilisant les structures multidimensionnelles pour fournir un accès rapide aux données à analyser. Les données sources pour OLAP sont couramment stockées dans des entrepôts de données dans une base de données relationnelle.
restauration en ligneRestauration au cours de laquelle un ou plusieurs groupes de fichiers secondaires, fichiers appartenant à des groupes de fichiers secondaires ou pages sont restaurés, alors que la base de données reste en ligne. La restauration en ligne est uniquement disponible dans SQL Server 2005 Enterprise Edition (y compris les éditions Evaluation et Developer).
bibliothèque ODS (Open Data Services)Ensemble de fonctions C qui transforment une application en serveur. Les appels de bibliothèque ODS répondent aux requêtes d'un client dans un réseau client/serveur. La bibliothèque ODS gère également la communication et les données entre le client et le serveur. La bibliothèque ODS respecte le protocole TDS (Tabular Data Stream).
code d'opérationPartie d'une instruction de langage machine ou de langage assembleur qui spécifie le type d'instruction et la structure des données sur lesquels elle s'exécute.
operatorUnité atomique d'une requête planifiée par le serveur StreamInsight pour traiter les événements auxquels la requête s'applique. Les exemples incluent SELECT, PROJECT, AGGREGATE, UNION, TOP K et JOIN. Les opérateurs sont entièrement composables et ont un nombre spécifique d'entrées et sorties. Voir les termes : requête, modèle de requête, composable.
operatorSigne ou symbole qui spécifie le type de calcul à effectuer dans une expression. Il existe des opérateurs mathématiques, de comparaison, logiques et de référence.
accès concurrentiel optimisteMéthode de gestion de l'accès concurrentiel à l'aide des informations sur la version d'un objet mis en cache. Étant donné que chaque mise à jour d'un objet modifie son numéro de version, l'utilisation d'informations sur la version empêche la mise à jour de remplacer les modifications apportées par quelqu'un d'autre.
optimiser la synchronisationOption dans la réplication de fusion qui vous permet de réduire le trafic réseau afin de déterminer si les modifications récentes ont provoqué le déplacement d'une ligne dans ou hors d'une partition publiée sur un Abonné.
jeu ordonnéJeu de membres retournés dans un ordre spécifique.
objet origineObjet d'un référentiel qui correspond à l'origine d'une relation directionnelle.
OTPMots de passe émis par un logiciel de génération de mots de passe spécial ou par un module de sécurité matériel et ne pouvant être utilisés qu'une seule fois.
jointure externeJointure dans laquelle figurent toutes les lignes des tables jointes répondant aux conditions de recherche, y compris les lignes d'une table sans ligne correspondante dans l'autre table de jointure.
adaptateur de sortieAdaptateur qui reçoit des événements traités par le serveur, transforme les événements en un format attendu par le périphérique de sortie (base de données, fichier texte, assistant numérique personnel ou un autre périphérique), et émet les données vers ce périphérique.
colonne de sortieDans SQL Server Integration Services, colonne que la source ajoute au flux de données et qui est accessible en tant que colonne d'entrée au composant de flux de données suivant dans le flux de données.
flux de sortieFlux d'informations provenant d'un système informatique et qui est associé à une tâche ou à une destination particulière.
surajustementProblème au niveau de l'exploration de données qui se produit lorsque des variations aléatoires dans les données sont mal classées en tant que modèles importants. Le surajustement se produit souvent lorsque le jeu de données est trop petit pour représenter le monde réel.
chaînes de propriétésUn objet référence d'autres objets et les objets appelants et appelés appartiennent au même utilisateur. SQL Server utilise la chaîne de propriétés pour déterminer comment vérifier les autorisations.
packageCollection d'éléments de flux de contrôle et de flux de données qui s'exécute en tant qu'unité.
paquetUnité d'information transmise d'un ordinateur ou périphérique à un autre sur un réseau.
index de remplissageOption qui spécifie l'espace à laisser ouvert sur chaque page dans les niveaux intermédiaires de l'index.
remplissageEn matière de stockage des données, ajout d'un ou plusieurs bits, généralement des zéros, à un bloc de données pour le remplir, en vue de forcer les bits des données réelles à une position particulière ou d'empêcher les données de dupliquer une série de bits ayant une signification établie, telle qu'une commande incorporée.
pageUtilisée pour retourner les résultats d'une requête en sous-ensembles de données plus petits, permettant ainsi à l'utilisateur de naviguer dans le jeu de résultats en affichant des « pages » de données.
pageDans un système de stockage virtuel, bloc de longueur fixe d'adresses virtuelles contiguës copiées comme une unité de la mémoire vers le disque, et vice versa, pendant des opérations de pagination.
défaut de pageInterruption qui se produit lorsque le logiciel tente de lire ou d'écrire dans un emplacement de mémoire virtuelle marqué comme n'étant pas présent.
restauration de pagesOpération qui restaure une ou plusieurs pages de données. La restauration de pages permet de réparer des pages endommagées.
récepteur de radiomessagerieAppareil électronique sans fil de poche qui utilise des signaux radio pour enregistrer des numéros de téléphone entrants ou des messages texte courts. Certains récepteurs de radiomessagerie permettent également aux utilisateurs d'envoyer des messages.
système de radiomessagerieSystème qui permet aux utilisateurs d'envoyer et de recevoir des messages lorsqu'ils sont hors de portée.
PALMécanisme principal assurant la sécurité du serveur de publication. Il contient une liste de noms de connexions, de comptes et de groupes disposant de l'autorisation d'accès à la publication.
exécution parallèleExécution en apparence simultanée d'au moins deux routines ou programmes. L'exécution simultanée peut être accomplie sur un processus unique ou au moyen de techniques de partage du temps, telles que la division de programmes en tâches ou threads d'exécution différents, ou de plusieurs processeurs.
traitement parallèleMéthode de traitement qui peut s'exécuter uniquement sur un ordinateur qui contient au moins deux processeurs fonctionnant simultanément. Le traitement parallèle diffère du traitement multiprocesseur au niveau du mode de distribution d'une tâche sur les processeurs disponibles. Dans le traitement multiprocesseur, un processus peut être divisé en blocs séquentiels, avec un processeur qui gère l'accès à une base de données, un deuxième qui analyse les données et un troisième qui gère la sortie graphique à l'écran. Les programmeurs qui utilisent des systèmes effectuant un traitement parallèle doivent déterminer comment diviser une tâche pour la distribuer plus ou moins uniformément entre les processeurs disponibles.
requête paramétrableRequête qui accepte des valeurs d'entrée sous forme de paramètres.
rapport paramétrableRapport publié qui accepte des valeurs d'entrée sous forme de paramètres.
filtre de lignes paramétrableFiltre de lignes disponible avec la réplication de fusion, qui permet de limiter les données répliquées sur un Abonné selon une fonction système ou une fonction définie par l'utilisateur (par exemple : SUSER_SNAME()).
sauvegarde partielleSauvegarde de toutes les données du groupe de fichiers primaire, de chaque groupe de fichiers en lecture-écriture et de tous les fichiers éventuellement spécifiés. La sauvegarde partielle d'une base de données en lecture seule contient uniquement le groupe de fichiers primaire.
restauration de base de données partielleRestauration d'une partie d'une base de données composée de son groupe de fichiers primaire et, éventuellement, d'un ou de plusieurs groupes de fichiers secondaires. Les autres groupes de fichiers restent en permanence hors connexion, bien qu'ils puissent être restaurés ultérieurement.
sauvegarde différentielle partielleSauvegarde partielle qui est différentielle par rapport à une sauvegarde partielle antérieure unique (sauvegarde de base). Pour une base de données en lecture seule, une sauvegarde différentielle partielle contient uniquement le groupe de fichiers principal.
participantFournisseur de synchronisation et son réplica associé.
particuleÉlément ou partie de très petite taille ; objet indivisible.
fonction de partitionFonction qui définit comment les lignes d'une table ou d'un index partitionné sont réparties sur un ensemble de partitions en fonction des valeurs de certaines colonnes, appelées colonnes de partitionnement.
schéma de partitionObjet de base de données qui mappe les partitions d'une fonction de partition à un ensemble de groupes de fichiers.
index partitionnéIndex créé sur un schéma de partition et dont les données sont divisées horizontalement en unités qui peuvent être réparties sur plusieurs groupes de fichiers dans une base de données.
instantané partitionnéDans une réplication de fusion, instantané qui inclut uniquement les données issues d'une seule partition.
table partitionnéeTable créée sur un schéma de partition et dont les données sont divisées horizontalement en unités qui peuvent être réparties sur plusieurs groupes de fichiers dans une base de données.
parallélisme de tableau partitionnéStratégie d'exécution parallèle pour les requêtes qui effectuent des sélections dans des objets partitionnés. Dans le cadre de la stratégie d'exécution, le processeur de requêtes détermine les partitions de table qui sont requises pour la requête et la proportion de threads à allouer à chaque partition. Dans la plupart des cas, le processeur de requêtes alloue un nombre de threads égal ou presque égal à chaque partition, puis il exécute la requête en parallèle sur les partitions.
partitionnementProcessus de remplacement d'une table par plusieurs tables de taille inférieure.
colonne de partitionnementColonne d'une table ou d'un index utilisée par une fonction de partition pour partitionner une table ou un index.
serveur partenaireDans la mise en miroir de base de données, fait référence au serveur principal ou au serveur miroir.
ordre de testOrdre d'évaluation (du numéro du test de calcul le plus élevé au numéro le plus faible) et de calcul (du numéro du test de calcul le plus faible au numéro le plus élevé) appliqué aux membres calculés, aux membres personnalisés, aux formules de cumul personnalisé et aux cellules calculées d'un cube multidimensionnel.
phrase secrèteSéquence de mots ou autre texte utilisé pour avoir accès à un réseau, un programme ou des données. Une phrase secrète est généralement plus longue, pour une sécurité accrue.
requête directeRequête propre à SQL que vous utilisez pour envoyer directement des commandes à un serveur de base de données ODBC.
instruction transmise directementInstruction SELECT qui est transmise directement à la base de données source sans modification ni retard.
stratégie de mot de passeCollection de paramètres de stratégie qui définissent les exigences de mot de passe d'un objet de stratégie de groupe (GPO, Group Policy object).
fournisseur de mot de passeComposant de génération et de validation de mots de passe à usage unique pour l'authentification utilisateur.
pathÉlément du flux de données qui connecte la sortie d'un composant de flux de données à l'entrée d'un autre composant de flux de données.
PBMEnsemble de fonctions intégrées qui retournent des informations sur l'état du serveur concernant les valeurs, les objets et les paramètres présents dans SQL Server. La gestion basée sur des stratégies permet à un administrateur de base de données de déclarer l'état désiré du système et vérifie la conformité du système à cet état.
réplication d'égal à égalType de réplication transactionnelle. Contrairement à la réplication transactionnelle en lecture seule et à la réplication transactionnelle avec abonnements mis à jour, les relations entre les nœuds dans une topologie de réplication d'égal à égal sont des relations égales et non pas hiérarchiques avec chaque nœud contenant un schéma et des données identiques.
outils de performancesOutils vous permettant d'évaluer les performances d'une solution. Les outils de performances peuvent avoir des objectifs différents ; certains sont conçus pour évaluer les performances de bout en bout, tandis que d'autres portent sur l'évaluation des performances d'un aspect particulier d'une solution.
colonne calculée persistanteColonne calculée d'une table qui est stockée physiquement et dont les valeurs sont mises à jour lorsque d'autres colonnes quelconques intervenant dans son calcul sont modifiées. L'application de la propriété persistante à une colonne calculée permet la création d'index sur cette colonne, à condition que cette dernière soit déterministe et non pas précise.
base de données de persistanceType de magasin de persistance qui stocke l'état et les métadonnées de l'instance de flux de travail dans une base de données SQL Server.
perspectiveSous-ensemble défini par l'utilisateur d'un cube, par opposition à une vue qui est un sous-ensemble défini par l'utilisateur de tables et de colonnes dans une base de données relationnelle.
accès concurrentiel pessimisteMéthode de gestion de la concurrence au moyen d'une technique de verrou pour empêcher que d'autres clients mettent à jour le même objet en même temps.
fantômeCaractérise l'insertion d'une nouvelle ligne ou la suppression d'une ligne existante dans une plage de lignes précédemment lues par une autre tâche n'ayant pas encore validé sa transaction.
PHPLangage de script Open Source pouvant être incorporé dans des documents HTML pour exécuter des fonctions interactives sur un serveur Web. Ce langage est généralement utilisé pour le développement Web.
PHP:Hypertext PreprocessorLangage de script Open Source pouvant être incorporé dans des documents HTML pour exécuter des fonctions interactives sur un serveur Web. Ce langage est généralement utilisé pour le développement Web.
nom physiqueNom du chemin d'accès d'un fichier ou d'un fichier en miroir. La valeur par défaut est le chemin d'accès du fichier Master.dat, suivi des huit premiers caractères du nom logique du fichier.
stockage physiqueQuantité de mémoire vive (RAM) dans un système, par opposition à la mémoire virtuelle.
dossier de collecteRépertoire à partir duquel les messages sont collectés.
restauration fragmentaireRestauration composite qui consiste à restaurer une base de données par étapes, chaque étape correspondant à une séquence de restauration. La séquence initiale restaure les fichiers dans le groupe de fichiers primaire, et éventuellement d'autres fichiers, à n'importe quel point dans le temps pris en charge par le mode de récupération, puis met la base de données en ligne. Les séquences de restauration suivantes font revenir les fichiers restants à un point cohérent avec la base de données et les mettent en ligne.
code confidentielCode d'identification unique et secret semblable à un mot de passe. Celui-ci est affecté à un utilisateur autorisé et utilisé pour accéder à des informations ou à des actifs personnels par le biais d'un appareil électronique.
PInvokeFonctionnalité fournie par le Common Language Runtime pour permettre au code managé d'appeler des points d'entrée de DLL natifs non managés.
ajouter un tableau croisé dynamiqueFaire pivoter une expression table transformant les valeurs uniques d'une colonne de l'expression en plusieurs colonnes de sortie, et effectuer les agrégations nécessaires sur les valeurs de colonne restantes qui doivent figurer dans la sortie finale.
devise pivotDevise dans laquelle les taux de change sont entrés dans le groupe de mesures de taux.
Tableau croisé dynamiqueTechnologie interactive dans Microsoft Excel ou Access qui permet d'afficher des vues dynamiques des mêmes données à partir d'une liste ou d'une base de données.
PL/SQLLangage de manipulation de données d'Oracle qui permet l'exécution séquencée ou groupée d'instructions SQL et qui est couramment utilisé pour manipuler les données dans une base de données Oracle. La syntaxe est semblable au langage de programmation Ada.
élément d'espace réservéAdresse, instruction ou autre donnée artificielle introduite dans un ordinateur dans le seul but de satisfaire à des conditions prescrites, sans affecter les opérations de résolution de problèmes.
texte en clairDonnées dans leur forme non chiffrée ou déchiffrée.
repère de planModule SQL Server qui relie des indicateurs de requêtes à des requêtes dans des applications déployées, sans modifier directement la requête.
planaireEn infographie, relatif à un plan.
appel de code non managéFonctionnalité fournie par le Common Language Runtime pour permettre au code managé d'appeler des points d'entrée de DLL natifs non managés.
couche de plateformeCouche qui inclut les serveurs et les services physiques prenant en charge la couche de services. La couche de plateforme se compose de nombreuses instances de SQL Server, chacune d'entre elles étant gérée par la structure SQL Azure.
PMMLLangage XML qui permet le partage de modèles prédictifs définis entre plusieurs applications de fournisseurs conformes.
graphique en points et figuresGraphique qui trace les mouvements de prix quotidiens sans tenir compte du passage du temps.
profondeur de pointProfondeur des points de données affichée dans une zone de graphique 3D.
événement pointOccurrence d'un événement comme point unique dans le temps. Seule l'heure de début de l'événement est requise. Le serveur CEP déduit l'heure de fin valide en ajoutant un cycle (la plus petite unité de temps dans le type de données d'heure sous-jacent) à l'heure de début pour définir l'intervalle de temps valide pour l'événement. Les événements point sont uniquement valides pour cet instant unique.
modèle d'événement pointModèle d'événement d'un événement point.
couche de pointsCouche dans un rapport cartographique qui affiche les données spatiales comme points, par exemple des points qui indiquent des villes ou des points d'intérêt.
pointeurAiguille, marqueur ou barre qui indique une valeur unique affichée contre une échelle sur un rapport.
récupération jusqu'à une date et heureProcessus consistant à récupérer, dans une sauvegarde de fichier journal, uniquement les transactions qui ont été validées avant un point précis dans le temps, au lieu de récupérer l'intégralité de la sauvegarde.
message incohérentMessage contenant des informations dont le traitement ne peut pas être correctement effectué par une application. Un message incohérent n'est pas un message endommagé et sa demande n'est pas forcément erronée.
module de stratégieComposant des services de certificats qui détermine si une demande de certificat doit être automatiquement approuvée, refusée ou marquée comme étant en attente.
gestion basée sur des stratégiesEnsemble de fonctions intégrées qui retournent des informations sur l'état du serveur concernant les valeurs, les objets et les paramètres présents dans SQL Server. La gestion basée sur des stratégies permet à un administrateur de base de données de déclarer l'état désiré du système et vérifie la conformité du système à cet état.
observateurComposant ou interface qui surveille l'état d'autres composants. Pour cela, il interroge à plusieurs reprises l'autre composant pour fournir son état actuel.
interrogationProcessus de détermination périodique de l'état de chaque périphérique dans un ensemble de périphériques de manière à ce que le programme actif puisse traiter les événements générés par chaque périphérique, comme l'activation ou non d'un bouton de la souris ou la présence éventuelle de nouvelles données au niveau d'un port série. Ceci vient contraster avec le traitement piloté par des événements dans lequel le système d'exploitation alerte un programme ou une routine lorsqu'un événement se produit au moyen d'une interruption ou d'un message, au lieu de vérifier chaque périphérique l'un après l'autre.
requête d'interrogationRequête singleton qui retourne une valeur qu'utilise Analysis Services pour déterminer si une table ou un autre objet relationnel ont été modifiés.
couche de polygonesCouche dans un rapport cartographique qui affiche les données spatiales sous forme de zones, par exemple des zones qui indiquent des régions géographiques comme les comtés.
remplissageProcessus consistant à analyser un contenu pour compiler et maintenir un index.
mise à jour positionnéeOpération de mise à jour, d'insertion ou de suppression effectuée sur une ligne à la position actuelle du curseur.
PowerPivotComplément SQL Server pour Excel.
données PowerPivotCube SQL Server Analysis Services qui est créé et incorporé via Microsoft SQL Server PowerPivot pour Microsoft Excel.
PowerPivot pour SharePointTechnologie Microsoft SQL Server qui assure le traitement des requêtes et le contrôle de gestion pour les classeurs PowerPivot publiés sur SharePoint.
Service PowerPivotService de niveau intermédiaire de la fonctionnalité d'intégration SharePoint d'Analysis Services qui alloue des requêtes, surveille la disponibilité et l'intégrité d'un serveur, et communique avec d'autres services de la batterie.
application de service PowerPivotConfiguration spécifique du service PowerPivot.
Service Web PowerPivotService Web qui effectue la redirection de requêtes lors du traitement de requêtes qui sont dirigées vers une instance du service Moteur PowerPivot située à l'extérieur de la batterie.
classeur PowerPivotClasseur Excel 2010 qui contient des données PowerPivot.
Outil d'administration de cache basé sur PowerShellOutil de gestion exclusif pour Windows Server AppFabric. Avec plus de 130 outils en ligne de commande standard, ce nouveau langage de script axé sur l'administration vous aide à accroître votre contrôle et votre productivité.
contrainte de précédenceÉlément de flux de contrôle qui connecte des tâches et des conteneurs dans un flux de travail séquencé.
partition précalculéeOptimisation des performances pouvant être utilisée avec les publications de fusion filtrées.
colonne prédictibleColonne d'exploration de données autour de laquelle l'algorithme construira un modèle en fonction des valeurs des colonnes d'entrée. Outre son rôle en tant que colonne de sortie, une colonne prédictible peut également être utilisée comme entrée pour d'autres colonnes prédictibles dans la même structure d'exploration de données.
prédictionTechnique d'exploration de données consistant à analyser les données existantes et à utiliser les résultats pour prédire les valeurs d'attributs de nouveaux enregistrements ou les attributs manquants d'enregistrements existants. Par exemple, des données de demande de crédit existantes peuvent être utilisées pour prédire le risque de crédit pour une nouvelle demande.
Calcul de prédictionNouveau rapport, basé sur l'analyse de régression logistique, qui présente un score calculé par l'algorithme pour chaque facteur contributeur. Le rapport se présente à la fois sous la forme d'une feuille de travail, qui vous aide à entrer des données et à calculer les résultats probables, et d'un rapport imprimé.
caractères de préfixeEnsemble de 1 à 4 octets qui précède chaque champ de données dans un fichier de données de copie en bloc de format natif.
longueur de préfixeNombre de caractères de préfixe précédant chaque champ de type non-caractère dans un fichier de données au format natif bcp.
connaissances préalablesConnaissances minimales qu'un fournisseur de destination doit posséder pour traiter une modification ou un lot de modifications.
modèle de présentationModèle de données qui agrège les données de plusieurs entités dans la couche d'accès aux données. Il permet d'éviter d'exposer directement une entité au projet client.
base de données primaireBase de données en lecture-écriture contenant les données actives d'une application.
table de dimension principaleDans un schéma en flocon d'un entrepôt de données, table de dimension directement reliée et habituellement jointe à la table de faits.
serveur DPM principalServeur DPM qui protège les sources de données de fichier ou d'application.
clé primaireUn ou plusieurs champs identifiant de façon unique chaque enregistrement dans une table. Au même titre qu'un numéro de plaque d'immatriculation identifie une voiture, la clé primaire identifie de façon unique un enregistrement.
protection principaleType de protection dans laquelle les données sur le serveur protégé sont protégées directement par un serveur DPM principal.
serveur principalDans une configuration d'envoi de journaux, il s'agit de l'instance de serveur sur laquelle réside la base de données primaire.
table primaireCôté « un » d'une relation un-à-plusieurs impliquant deux tables associées. Une table primaire doit avoir une clé primaire et chaque enregistrement doit être unique.
base de données principaleDans la mise en miroir de bases de données, base de données en lecture-écriture dont le journal des transactions est envoyé en permanence au serveur miroir qui restaure le journal dans la base de données miroir.
serveur principalDans la mise en miroir de bases de données, serveur partenaire dont la base de données est actuellement la base de données principale.
renforcement de prioritéOption avancée qui spécifie si Microsoft® SQL Server™ doit bénéficier d'une priorité de planification Microsoft Windows NT® plus élevée que d'autres processus exécutés sur le même ordinateur.
clé privéeMoitié secrète d'une paire de clés de chiffrement utilisée avec un algorithme de clé publique. Les clés privées sont généralement utilisées pour déchiffrer une clé de session symétrique, signer numériquement des données ou déchiffrer des données qui ont été chiffrées avec la clé publique correspondante.
mise en cache proactiveSystème qui gère l'obsolescence des données dans un cube et par lequel les objets du stockage MOLAP sont mis à jour automatiquement et traités dans le cache, alors que les requêtes sont redirigées vers le stockage ROLAP.
cache de procéduresPartie du pool de mémoire de SQL Server utilisée pour stocker les plans d'exécution des déclencheurs, des procédures stockées et des lots Transact-SQL.
modèle de profilCœur de toutes les activités de gestion CLM (Certificate Lifecycle Manager). Le modèle de profil fournit une unité d'administration unique qui inclut toutes les informations nécessaires pour gérer les différents certificats qui peuvent être requis par une communauté d'utilisateurs tout au long du cycle de vie du certificat. Un modèle de profil comprend également des informations concernant l'emplacement final de ces certificats, qui peuvent être basés sur un logiciel (c'est-à-dire stockés sur l'ordinateur local) ou sur le matériel (stockage sur une carte à puce). Un modèle de profil ne peut pas inclure à la fois des certificats basés sur un logiciel et des certificats basés sur une carte à puce.
graphique des bénéficesDiagramme qui affiche l'augmentation théorique des bénéfices associée à l'utilisation de différents modèles de données.
programmableCaractérise le fait d'accepter des instructions pour effectuer une tâche ou une opération. Le fait d'être programmable est une caractéristique des ordinateurs.
page de propriétésBoîte de dialogue qui affiche des informations sur un objet de l'interface.
propriétéAttribut ou caractéristique d'un objet utilisé pour définir son état, son apparence ou sa valeur.
mappage de propriétéMappage entre une variable et une propriété d'un élément de package.
page de propriétésRegroupement de propriétés présenté sous la forme d'une page à onglets d'une feuille de propriétés.
ordinateur protégéOrdinateur qui contient des sources de données qui sont membres du groupe de protection.
membre protégéSource de données dans un groupe de protection.
protocolEnsemble normalisé de formats et de procédures qui permettent à des ordinateurs d'échanger des informations.
fournisseurBibliothèque de liens dynamiques (DLL) in-process qui permet d'accéder à une base de données.
fournisseurComposant logiciel qui permet à un réplica de synchroniser ses données avec d'autres réplicas.
objet fournisseurObjet qui fait partie d'un fournisseur de données, tel que Fournisseur Oracle pour SQL Server.
recherche de proximitéRequête de texte intégral recherchant les occurrences dans lesquelles les mots spécifiés sont proches d'un autre mot.
compte proxyCompte utilisé pour fournir des autorisations supplémentaires pour certaines actions aux utilisateurs qui ne possèdent pas ces autorisations mais qui doivent effectuer ces actions.
clé publiqueMoitié non secrète d'une paire de clés de chiffrement utilisée avec un algorithme de clé publique. Les clés publiques sont en général utilisées pour chiffrer une clé de session, vérifier une signature numérique ou chiffrer des données qui peuvent être déchiffrées au moyen de la clé privée correspondante.
publicationCollection d'un ou de plusieurs articles provenant d'une base de données.
liste d'accès aux publicationsMécanisme principal assurant la sécurité du serveur de publication. Il contient une liste de noms de connexions, de comptes et de groupes disposant de l'autorisation d'accès à la publication.
base de données de publicationBase de données sur le serveur de publication à partir de laquelle des données et des objets de base de données sont marqués en vue de leur réplication et propagés jusqu'aux Abonnés.
période de rétention de publicationDans la réplication de fusion, durée pendant laquelle un abonnement peut demeurer non synchronisé.
données publiéesDonnées répliquées situées sur le serveur de publication.
Serveur de publicationServeur qui rend des données disponibles pour la réplication vers d'autres serveurs. Un serveur de publication détecte également les données modifiées et conserve des informations sur toutes les publications sur le site.
base de données du serveur de publicationServeur qui rend des données disponibles pour la réplication vers d'autres serveurs. Un serveur de publication détecte également les données modifiées et conserve des informations sur toutes les publications sur le site.
serveur de publicationServeur exécutant une instance d'Analysis Services qui stocke le cube source d'un ou de plusieurs cubes liés.
table de publicationTable située sur le serveur de publication dans laquelle des données ont été marquées en vue d'une réplication et font partie d'une publication.
pullProcessus de récupération des données d'un serveur réseau.
réplication par réceptionRéplication appelée à la cible.
abonnement par extractionAbonnement créé et administré sur l'Abonné. L'Agent de distribution ou l'Agent de fusion pour l'abonnement s'exécute sur l'Abonné.
sauvegarde du journal de transactions seulSauvegarde contenant uniquement le journal des transactions couvrant un intervalle sans aucune modification en bloc.
envoi de données (push)Processus d'envoi de données à un serveur réseau.
réplication par émissionRéplication appelée à la source.
abonnement par émission de donnéesAbonnement créé et administré sur le serveur de publication.
composant qualifiéMéthode d'identification indirecte d'un composant dans une base de données MSI selon une paire « GUID de catégorie de composant, qualificateur de chaîne », par opposition à une identification directe selon l'identificateur du composant.
qualificateurModificateur qui contient des informations qui décrivent une classe, une instance, une propriété, une méthode ou un paramètre. Les qualificateurs sont définis par le modèle CIM (Common Information Model), par le Gestionnaire d'objets CIMOM et par les développeurs.
type de qualificateurIndicateur qui fournit des informations supplémentaires sur un qualificateur, par exemple si une classe ou une instance dérivée peut remplacer ou non la valeur d'origine du qualificateur.
quantumBrève période au cours de laquelle un thread donné s'exécute dans un système d'exploitation multitâche. Il effectue les travaux multitâches avant qu'il ne soit replanifié sur d'autres threads avec la même priorité. Anciennement appelé « tranche horaire ».
requêteInstance d'un modèle de requête exécutée en continu sur le serveur StreamInsight qui traite les événements reçus des instances d'adaptateurs d'entrée auxquelles la requête est liée et envoie les événements traités aux instances d'adaptateurs de sortie auxquelles elle est liée.
module de liaison de requêteObjet qui lie un modèle de requête StreamInsight existant à des adaptateurs d'entrée et de sortie spécifiques.
liaison de requêteProcessus de liaison d'instances d'adaptateurs d'entrée et d'instances d'adaptateurs de sortie à une instance d'un modèle de requête.
concepteur de requêtesOutil qui aide un utilisateur à créer la commande de requête qui spécifie les données souhaitées par l'utilisateur dans un dataset de rapport.
Administrateur de requêtesOption de configuration qui peut servir à empêcher les requêtes longues de consommer les ressources système.
indicateur de requêteIndicateur qui spécifie que les indicateurs indiqués doivent être utilisés dans l'ensemble de la requête. Ils agissent sur tous les opérateurs de l'instruction.
optimiseur de requêteComposant du moteur de base de données responsable de la génération de plans d'exécution efficaces pour les instructions.
modèle de requêteUnité de composition de requête de base. Un modèle de requête définit la logique métier nécessaire pour analyser et traiter en continu les événements envoyés au serveur StreamInsight et émis par celui-ci.
modèle de requêteStructure qui décrit un ensemble de questions pouvant être posées à partir d'une relation particulière ou d'un ensemble de relations particulier.
Agent de lecture de la file d'attenteFichier exécutable qui lit les modifications d'abonnés dans la file d'attente et qui remet les modifications au serveur de publication.
quorumDans une session de mise en miroir de bases de données avec un serveur témoin, relation dans laquelle les serveurs qui peuvent actuellement communiquer entre eux décident qui détient le rôle de serveur principal.
identificateur entre guillemetsObjet d'une base de données qui requiert l'utilisation de caractères spéciaux (délimiteurs) car le nom d'objet n'est pas conforme aux règles de mise en forme des identificateurs standard.
RADMéthode de fabrication de systèmes informatiques selon laquelle le système est programmé et implémenté par segments, par opposition à une implémentation au terme du projet. Développée par le programmeur James Martin, la méthode RAD utilise des outils tels que CASE et la programmation visuelle.
hiérarchie déséquilibréeHiérarchie dans laquelle un ou plusieurs niveaux ne contiennent pas de membre dans une ou plusieurs branches.
rangeJeu d'identificateurs d'éléments continus auquel le même vecteur horloge s'applique. Une plage est représentée par un point de départ, un point de fin et un vecteur horloge qui s'applique à tous les ID qui se trouvent au centre.
partition par spécification de plages de valeursPartition de table définie par des plages spécifiques et personnalisables de données.
partition par spécification de plages de valeursManière de partitionner une table ou un index en spécifiant des partitions contenant des lignes avec des plages de valeurs issues d'une colonne de partitionnement unique.
requête de plage de donnéesRequête spécifiant une plage de valeurs dans les critères de recherche, par exemple toutes les lignes de 10 à 100.
fonction de classementFonction qui retourne des informations de classement sur chaque ligne dans la fenêtre (partition) d'un jeu de résultats selon la position de la ligne dans la fenêtre.
développement rapide d'applicationMéthode de fabrication de systèmes informatiques selon laquelle le système est programmé et implémenté par segments, par opposition à une implémentation au terme du projet. Développée par le programmeur James Martin, la méthode RAD utilise des outils tels que CASE et la programmation visuelle.
taux de changeTaux de changement du prix par rapport à des données d'historique. Le taux de change est calculé sur une période de jours avant le prix actuel. La sortie est un pourcentage.
adaptateur de destination brutDestination SSIS qui écrit des données brutes dans un fichier.
fichier brutFormat natif permettant de lire et d'écrire rapidement des données.
Destination de fichier brutDestination SSIS qui écrit des données brutes dans un fichier.
source de fichier brutSource SSIS qui lit des données brutes dans un fichier.
adaptateur de source bruteSource SSIS qui lit des données brutes dans un fichier.
RDAService qui offre à une application de type Smart Device une méthode simple pour extraire (pull) et envoyer (push) des données en direction et en provenance d'une table de base de données SQL Server distante et d'une table de base de données SQL Server Mobile Edition locale. RDA peut également être utilisé pour émettre des commandes SQL sur un serveur exécutant SQL Server.
SGBDRSystème de base de données qui organise les données en lignes et en colonnes connexes, comme spécifié par un modèle relationnel.
RDLEnsemble d'instructions qui décrivent les informations de requête et de mise en page d'un rapport. RDL se compose d'éléments XML qui sont conformes à une grammaire XML créée pour Reporting Services.
sandboxing RDLFonctionnalité qui permet de détecter et de restreindre des types spécifiques d'utilisation de ressource par les locataires individuels dans un scénario où plusieurs locataires partagent une batterie de serveurs Web unique de serveurs de rapports.
jeu d'enregistrementsStructure de données composée d'un groupe d'enregistrements de base de données. Un jeu d'enregistrements peut provenir d'une table de base ou d'une requête à la table.
récupérerRemettre dans une condition stable. Un utilisateur d'ordinateur peut être en mesure de récupérer des données perdues ou endommagées à l'aide d'un programme pour rechercher et récupérer toutes les informations restantes dans le stockage. Vous pouvez récupérer une base de données endommagée suite à un problème, tel que l'arrêt anormal du programme de gestion de base de données, en restaurant son intégrité.
recoveryPhase de démarrage de base de données qui place la base de données dans un état cohérent au niveau des transactions. La récupération peut inclure la restauration par progression de toutes les transactions dans les enregistrements du journal (phase de restauration par progression) et la restauration des transactions non validées (phase de restauration), selon la façon dont la base de données a été arrêtée.
branche de récupérationPlage de numéros séquentiels dans le journal qui partagent le même GUID de branche de récupération. Une nouvelle branche de récupération est initialisée lorsqu'une base de données est créée ou lorsque RESTORE WITH RECOVERY génère un branchement de récupération. Un chemin de récupération peut contenir plusieurs branches et inclure des plages de numéros séquentiels dans le journal qui couvrent au moins deux points de branchement de récupération.
point de branchement de récupérationPoint (NSE,GUID) auquel une nouvelle branche de récupération commence, chaque fois qu'une opération RESTORE WITH RECOVERY est exécutée. Chaque branchement de récupération établit une relation de type parent/enfant entre les branches de récupération. Si vous récupérez une base de données à partir d'un point antérieur dans le temps et que vous commencez à utiliser la base de données à partir de ce point, le point de branchement de récupération démarre un nouveau chemin de récupération.
intervalle de récupérationDurée maximale requise par le moteur de base de données pour récupérer une base de données.
mode de récupérationPropriété de base de données qui contrôle le comportement de base des opérations de sauvegarde et de restauration d'une base de données. Par exemple, le mode de récupération contrôle la façon dont les transactions sont journalisées, précise si le journal des transactions nécessite une sauvegarde et spécifie les types d'opérations de restauration disponibles.
chemin de récupérationSéquence de sauvegardes de données et de fichiers journaux qui a amené une base de données à un point particulier dans le temps (appelé point de récupération). Un chemin de récupération est un jeu spécifique de transformations qui ont fait évoluer la base de données au cours du temps, tout en maintenant sa cohérence. Un chemin de récupération décrit une plage de NSE entre un point de départ (NSE,GUID) et un point final (NSE,GUID). Le jeu de NSE d'un chemin de récupération peut traverser une ou plusieurs branches de récupération entre le début et la fin.
point de récupérationPoint dans la séquence de journaux de transactions consécutifs auquel la restauration par progression s'arrête au cours d'une récupération.
rectangleÉlément de rapport qui peut être utilisé comme conteneur pour plusieurs éléments de rapport ou comme élément graphique sur un rapport.
hiérarchie récursiveHiérarchie de données dans laquelle toutes les relations parent-enfant sont représentées dans les données.
partitionnement récursifProcessus itératif, utilisé par les fournisseurs d'algorithmes d'exploration de données, consistant à diviser les données en groupes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de groupes utiles.
rétablirPhase au cours de la récupération qui applique (restaure par progression) des modifications journalisées à une base de données pour rétablir un état ultérieur des données.
phase de restauration par progressionPhase au cours de la récupération qui applique (restaure par progression) des modifications journalisées à une base de données pour rétablir un état ultérieur des données.
jeu de restauration par progressionJeu de tous les fichiers et pages en cours de restauration.
données de référenceDonnées caractérisées par des opérations de lecture partagées et des modifications peu fréquentes. Les horaires des vols et les catalogues de produits sont des exemples de données de référence. Windows Server AppFabric offre la fonctionnalité de cache locale pour le stockage de ce type de données.
dimension de référenceRelation entre une dimension et un groupe de mesures dans laquelle la dimension est couplée au groupe de mesures par le biais d'une autre dimension.
table de référenceTable source à utiliser dans les recherches floues.
clé référencéeClé primaire ou clé unique référencée par une clé étrangère.
clé de référenceClé d'une table de base de données qui provient d'une autre table (également appelée « table référencée ») et dont les valeurs correspondent à la clé primaire (PK) ou clé unique dans la table référencée.
relation réflexiveRelation entre une colonne ou une combinaison de colonnes d'une table, et d'autres colonnes de la même table.
régionConteneur de données, au sein d'un cache, qui fait cohabiter tous les objets mis en cache sur un hôte de cache unique. Les zones de cache permettent de rechercher tous les objets mis en cache dans la zone à l'aide de chaînes descriptives, appelées « balises ».
régionCollection de 128 pages de niveau feuille en ordre logique dans un fichier unique. Permet d'identifier les zones d'un fichier qui sont fragmentées.
modèle d'inscriptionMéthode définie pour soumettre et approuver des requêtes d'inscription. Une entreprise choisit généralement un modèle d'inscription et modifie ses stratégies de gestion en conséquence.
régressionProcessus statistique de prévision d'une ou plusieurs variables continues, telles que les bénéfices ou les pertes, en fonction d'autres attributs du dataset.
régresseurVariable d'entrée ayant une relation linéaire avec la variable de sortie.
système de gestion de base de données relationnelleSystème de base de données qui organise les données en lignes et en colonnes connexes, comme spécifié par un modèle relationnel.
moteur relationnelComposant de SQL Server qui fonctionne avec le moteur de stockage. Le moteur relationnel est chargé de l'interprétation des requêtes de recherche Transact-SQL et du mappage des méthodes les plus efficaces pour rechercher les données physiques brutes fournies par le moteur de stockage et retourner les résultats à l'utilisateur.
OLAP relationnelMode de stockage qui utilise les tables d'une base de données relationnelle pour stocker des structures multidimensionnelles.
magasin relationnelRéférentiel de données structuré conformément au modèle relationnel.
objet relationObjet représentant une paire d'objets jouant un rôle l'un par rapport à l'autre.
date relativePlage de dates spécifiée à l'aide d'opérateurs de comparaison et de données retournées pour une plage de dates.
données distantesDonnées stockées dans une source de données OLE DB indépendante de l'instance active de SQL Server.
service RDA (Remote Data Access)Service qui offre à une application de type Smart Device une méthode simple pour extraire (pull) et envoyer (push) des données en direction et en provenance d'une table de base de données SQL Server distante et d'une table de base de données SQL Server Mobile Edition locale. RDA peut également être utilisé pour émettre des commandes SQL sur un serveur exécutant SQL Server.
serveur de distribution distantServeur configuré en tant que serveur de distribution, indépendant du serveur configuré comme serveur de publication.
identification de connexion d'accès distantIdentification de connexion affectée à un utilisateur pour accéder à des procédures distantes sur un serveur distant.
partition distantePartition dont les données sont stockées sur un serveur exécutant une instance d'Analysis Services différent de celui utilisé pour stocker les métadonnées de la partition.
liaison de service distantObjet Service Broker qui spécifie les informations d'identification de sécurité locales pour un service distant.
procédure stockée distanteProcédure stockée située sur une instance de SQL Server qui est exécutée par une instruction sur une autre instance de SQL Server.
table distanteTable stockée dans une source de données OLE DB indépendante de l'instance active de SQL Server.
sortie rendueSortie d'une extension de rendu.
rapport renduRapport complètement traité qui contient à la fois des données et des informations de mise en page, dans un format d'affichage approprié (tel que HTML).
extension de renduPlug-in qui restitue des rapports à un format spécifique (par exemple, une extension de rendu Excel).
modèle objet de renduModèle objet de rapport utilisé par les extensions de rendu.
réplicaCopie complète de données protégées résidant sur un volume unique sur le serveur DPM. Un réplica est créé pour chaque source de données protégée une fois celui-ci ajouté à son groupe de protection. Avec la colocalisation, les réplicas de plusieurs sources de données peuvent résider sur le même volume de réplica.
réplicaRéférentiel d'informations particulier à synchroniser.
ID de réplicaValeur qui identifie un réplica de façon unique.
clé de réplicaValeur de 4 octets qui mappe à un ID de réplica dans un mappage de clés de réplica.
nombre de cycles pour le réplicaNombre augmentant de manière monotone qui est utilisé pour identifier de façon unique une modification à un élément dans un réplica.
réplicationProcessus de copie des paramètres de contenu et/ou de configuration d'un emplacement, en général un nœud serveur, vers un autre. La réplication est effectuée pour garantir la synchronisation ou la tolérance de panne.
Replication Management ObjectsAssembly de code managé qui encapsule les fonctionnalités de réplication pour SQL Server.
Générateur de rapportsOutil de création de rapports qui comprend un environnement de création comparable à Microsoft Office ainsi que des fonctionnalités telles que le nouveau graphique sparkline, la barre de données et les visualisations des données de l'indicateur, la capacité d'enregistrer des éléments de rapport en tant que parties de rapports, un Assistant pour la création de plans, des agrégats d'agrégats, et une prise en charge améliorée pour les expressions.
volet des données de rapportVolet des données qui propose une vue hiérarchique des éléments représentant les données du rapport de l'utilisateur. Les nœuds du niveau supérieur représentent les champs prédéfinis, paramètres et images, ainsi que les références de sources de données.
définition de rapportSchéma directeur d'un rapport avant le traitement ou le rendu de celui-ci. Une définition de rapport contient des informations sur la requête et la mise en page du rapport.
Report Definition Language (RDL)Ensemble d'instructions qui décrivent les informations de requête et de mise en page d'un rapport. RDL se compose d'éléments XML qui sont conformes à une grammaire XML créée pour Reporting Services.
Concepteur de rapportsCollection d'aires de conception et d'outils graphiques qui sont hébergés dans l'environnement Microsoft Visual Studio.
instantané d'exécution de rapportInstantané de rapport qui est mis en cache. Les administrateurs de rapport créent des instantanés d'exécution de rapport s'ils souhaitent exécuter des rapports à partir de copies statiques.
historique de rapportCollection de copies d'un rapport ayant fait l'objet d'une exécution précédente.
instantané d'historique de rapportHistorique de rapport qui contient des données capturées à un instant précis.
format de rapport intermédiaireReprésentation interne d'un rapport.
élément de rapportEntité sur un rapport.
modèle de mise en page de rapportModèle de rapport sous forme de table, de matrice ou de graphique prédéfini dans le Générateur de rapports.
lien de rapportURL vers un rapport.
Gestionnaire de rapportsOutil de gestion des rapports Web.
modèle de rapportDescription de métadonnées de données d'entreprise, utilisée pour la création de rapports ad hoc.
partie de rapportÉlément de rapport qui a été publié séparément sur un serveur de rapports et qui peut être réutilisé dans d'autres rapports.
composant processeur de rapportsComposant qui extrait la définition de rapport de la base de données du serveur de rapports et qui la combine avec les données de la source de données pour le rapport.
Projet de rapportModèle dans l'environnement de création de rapports.
Assistant Projet Report ServerAssistant dans l'environnement de création de rapports utilisé pour créer des rapports.
rendu du rapportCombinaison de la mise en page du rapport et des données issues de la source de données en vue de l'affichage du rapport.
serveur de rapportsSur le réseau, emplacement à partir duquel le Générateur de rapports est lancé et auquel un rapport est enregistré, géré et publié.
administrateur du serveur de rapportsUtilisateur muni de privilèges élevés qui peut accéder à tous les paramètres et à tout le contenu d'un serveur de rapports. Un administrateur du serveur de rapports est un utilisateur ayant le rôle de Gestionnaire du Contenu et/ou d'Administrateur système. Tous les administrateurs locaux sont automatiquement des administrateurs du serveur de rapports, mais des utilisateurs supplémentaires peuvent devenir des administrateurs du serveur de rapports pour la totalité ou une partie de l'espace de noms du serveur de rapports.
base de données du serveur de rapportsBase de données qui fournit un espace de stockage interne pour un serveur de rapports.
compte d'exécution du service Web Report ServerCompte sous lequel le service Web Report Server et le service Windows Report Server s'exécutent.
service Web Report ServerService Web qui héberge, traite et remet des rapports.
instantané de rapportRapport statique qui contient des données capturées à un instant précis.
planification spécifique aux rapportsPlanification définie en ligne avec un rapport. Les planifications spécifiques aux rapports sont définies dans le contexte d'un rapport, d'un abonnement ou d'une opération d'exécution de rapport afin de déterminer le délai d'expiration d'un cache ou des mises à jour d'instantanés.
référentielBase de données qui contient des modèles CIM qui, conjointement au logiciel exécutable, gèrent la base de données.
moteur de base de données de référentielLogiciel orienté objet qui fournit une prise en charge de gestion pour une base de données de référentiel et l'accès des clients à cette base de données.
objet de base de données de référentielObjet COM qui représente une construction de données stockée dans une bibliothèque de types de base de données de référentiel.
schéma Repository SQLJeu de tables standard utilisées par le moteur de base de données de référentiel pour gérer tous les objets de base de données de référentiel, les relations et les collections.
modèle d'architecture RTIM (Repository Type Information Model)Modèle objet principal qui représente des définitions de type de référentiel pour Meta Data Services.
serveur de republicationAbonné qui publie des données reçues d'un serveur de publication.
caractère réservéCaractère de clavier ayant une signification spéciale pour un programme et qui, par conséquent, ne peut généralement pas être utilisé pour affecter des noms à des fichiers, documents et autres outils générés par utilisateur, tels que des macros. L'astérisque (*), la barre oblique (/), la barre oblique inverse (\), le point d'interrogation (?) et la barre verticale (|) sont des caractères couramment réservés à des utilisations spéciales.
stratégie de résolutionEnsemble de critères évalués de façon séquentielle par le moteur de référentiel pour la sélection d'un objet lorsque plusieurs versions existent et qu'aucune information de version n'est spécifiée dans le programme appelant.
ressourceVariable spéciale qui contient une référence à une connexion de base de données ou une instruction.
ressourceTout élément dans une base de données du serveur de rapports qui n'est pas un rapport, un dossier ni un élément de source de données partagée.
données de ressourcesType de données qui se caractérise par des opérations de lecture et d'écriture simultanées partagées auxquelles de nombreuses transactions peuvent accéder. Les exemples de données de ressources comprennent des comptes d'utilisateurs et des éléments de vente aux enchères.
gouverneur de ressourcesFonctionnalité dans SQL Server 2008 qui permet à l'utilisateur de gérer la charge de travail et les ressources SQL Server en spécifiant des limites sur la consommation de ressources par les requêtes entrantes.
restaurationProcessus à plusieurs phases qui copie toutes les données et les pages des journaux d'une sauvegarde spécifiée dans une base de données spécifiée (phase de copie de données), puis restaure toutes les transactions journalisées dans la sauvegarde (phase de restauration par progression). Par défaut, une restauration à ce stade restaure toutes les transactions incomplètes (phase de restauration), ce qui permet de terminer la récupération de la base de données et de la mettre à disposition des utilisateurs.
séquence de restaurationSéquence d'une ou de plusieurs commandes de restauration qui, en général, initialise le contenu de la base de données, des fichiers et/ou des pages en cours de restauration (phase de copie des données), restaure les transactions journalisées (phase de restauration par progression) et restaure les transactions non validées (phase de restauration).
jeu de résultatsEnsemble d'enregistrements qui résulte de l'exécution d'une requête ou de l'application d'un filtre.
résultatsEnsemble d'enregistrements qui résulte de l'exécution d'une requête ou de l'application d'un filtre.
volet de résultatsVolet qui affiche les détails relatifs à un élément sélectionné dans une autre partie de l'interface utilisateur. Par exemple, dans la console MMC (Microsoft Management Console), le volet détails est le volet droit qui affiche les détails de l'élément sélectionné dans l'arborescence de la console.
événement retraitGenre d'événement interne utilisé pour modifier un événement insertion existant en modifiant l'heure de fin de l'événement.
signet réutilisableSignet pouvant être utilisé à partir d'un ensemble de lignes pour une table donnée et réutilisé avec un autre ensemble de lignes de la même table pour le placer sur une ligne correspondante.
délai de révocationPériode de temps entre le moment où la demande de révocation des informations d'identification est placée et le moment où les informations d'identification sont révoquées réellement.
RIAApplication Web qui fournit une interface utilisateur plus semblable à une application bureautique qu'à des pages Web classiques. Elle est capable de traiter des actions utilisateur sans publier la page Web entière sur un serveur Web.
Lien des Services RIARéférence de lien projet-à-projet qui facilite la génération du code de la couche de présentation à partir du code de la couche intermédiaire.
application Internet richeApplication Web qui fournit une interface utilisateur plus semblable à une application bureautique qu'à des pages Web classiques. Elle est capable de traiter des actions utilisateur sans publier la page Web entière sur un serveur Web.
jointure externe droiteJointure externe dans laquelle tous les enregistrements du côté droit de l'opération RIGHT JOIN de l'instruction SQL de la requête sont ajoutés aux résultats de la requête, même s'il n'y a pas de valeurs correspondantes dans le champ joint dans la table sur la gauche.
index d'anneauIndex qui indique le nombre d'anneaux dans une instance Polygon.
RMOAssembly de code managé qui encapsule les fonctionnalités de réplication pour SQL Server.
attribution de rôleAffectation d'un rôle spécifique qui détermine si un utilisateur ou un groupe peut accéder à un élément spécifique et effectuer une opération sur lui.
définition de rôleCollection d'autorisations de tâches associées à un rôle.
basculement de rôleDans une session de mise en miroir de bases de données, opération selon laquelle le miroir prend le rôle principal.
dimension de rôle actifDimension de base de données unique jointe à la table de faits sur des clés étrangères différentes pour produire plusieurs dimensions de cube.
restaurerAnnuler des modifications.
restaurer par progressionAppliquer les modifications journalisées aux données dans un jeu de restauration par progression pour rétablir l'état ultérieur des données.
jeu de restauration par progressionEnsemble de toutes les données restaurées dans une séquence de restauration. Un jeu de restauration par progression est défini par la restauration d'une série d'une ou plusieurs sauvegardes de données.
regrouperRassembler des sous-ensembles de données de plusieurs emplacements dans un emplacement.
fichier de substitutionFichier créé lorsque l'option de substitution de fichier entraîne la fermeture par SQL Server du fichier actif et la création d'un nouveau fichier lorsque la taille de fichier maximale est atteinte.
itinéraireObjet Service Broker qui spécifie l'adresse réseau d'un service distant.
client de routageType de client de cache qui inclut une table de routage entretenue par les hôtes principaux du cluster et qui permet au client d'obtenir directement les données en mémoire cache de l'hôte de cache sur lequel les données résident.
table de routageStructure de données utilisée par le client de routage pour suivre les informations de connectivité de tous les hôtes de cache du cluster de cache. Elle est entretenue par les hôtes principaux du cluster. Elle permet à un client de routage d'obtenir directement les données en mémoire cache de l'hôte de cache sur lequel les données résident.
fonction d'agrégation de lignesFonction qui génère des valeurs résumées, qui apparaissent en tant que lignes supplémentaires dans les résultats de la requête.
verrou de ligneVerrou sur une ligne unique d'une table.
contrôle de version de ligneDans les opérations d'index en ligne, fonctionnalité qui préserve l'opération d'index des conséquences liées aux modifications effectuées par d'autres transactions.
données de dépassement de ligneDonnées varchar, nvarchar, varbinary ou sql_variant stockées hors de la page de données principale d'une table ou d'un index en raison de la largeur cumulée de ces colonnes qui dépasse la limite de 8 060 octets par ligne dans une table.
ensemble de lignesEnsemble de lignes dans lequel chaque ligne possède une ou plusieurs colonnes de données.
utilitaire rs.exeOutil de script des rapports.
rs.exeOutil de script des rapports.
rsconfig (utilitaire)Outil de gestion des connexions au serveur.
rsconfig.exeOutil de gestion des connexions au serveur.
activation de règleProcessus consistant à exécuter l'une des règles d'application (règles de chronique d'événements, règles d'événement d'abonnement et règles d'abonnements planifiées) définies dans le fichier de définition d'application.
perte de contrôle de requêteRequête avec un temps d'exécution excessif, pouvant mener à un problème de blocage. Les pertes de contrôle de requête n'utilisent habituellement pas de requête ou de délai d'attente de verrouillage.
erreur d'exécutionErreur logicielle qui se produit lors de l'exécution d'un programme, détectée par un compilateur ou par un autre programme de supervision.
code sécuriséCode exécuté par l'environnement du Common Language Runtime plutôt que directement par le système d'exploitation. Les applications de code managé bénéficient des services Common Language Runtime tels que les opérations garbage collection automatiques, la vérification du type au moment de l'exécution et la prise en charge de la sécurité, etc. Grâce à ces services, les applications de code managé ont un comportement uniforme, indépendant de la plateforme (et du langage).
échantillonnageProcessus statistique qui permet une connaissance déductive sur un remplissage ou un jeu de données d'intérêt dans son ensemble en observant ou en analysant une partie du remplissage ou du jeu de données.
processus d'enregistrementProcessus d'écriture de données sur un disque.
point d'enregistrementEmplacement vers lequel une transaction peut retourner si une partie de la transaction est annulée de manière conditionnelle ou rencontre une erreur, offrant ainsi un mécanisme pour restaurer des parties de transactions.
SBCSEncodage de caractères dans lequel chaque caractère est représenté par 1 octet. Les jeux de caractères mono-octet sont limités mathématiquement à 256 caractères.
scalaireFacteur, coefficient ou variable consistant en une valeur unique (par opposition à un enregistrement, un tableau ou une autre structure de données complexe).
fonction scalaireFonction qui renvoie une valeur unique, telle qu'une chaîne, un entier ou une valeur binaire.
ligne de changement d'échelleLigne tracée sur une zone de graphique pour indiquer un intervalle significatif entre une plage haute et basse de valeurs sur le graphique.
Déploiement avec montée en puissance parallèleModèle de déploiement dans lequel une configuration d'installation comprend plusieurs instances du serveur de rapports qui partagent une base de données de serveur de rapports unique.
Processeur de planification et de remiseComposant du moteur de serveur de rapports qui gère la planification et la remise. Fonctionne avec l'agent SQL.
ensemble de lignes de schémaEnsemble de lignes spécialement défini qui retourne des métadonnées sur des objets ou des fonctionnalités sur une instance de SQL Server ou d'Analysis Services. Par exemple, l'ensemble de lignes de schéma OLE DB DBSCHEMA_COLUMNS décrit les colonnes d'une table, tandis que l'ensemble de lignes de schéma Analysis Services MDSCHEMA_MEASURES décrit les mesures d'un cube.
instantané de schémaInstantané qui inclut le schéma pour les tables publiées et les objets requis par la réplication (déclencheurs, tables de métadonnées, etc.), mais pas les données utilisateur.
prise en charge des schémasCaractérise une méthode de traitement reposant sur un schéma qui définit les éléments, attributs et types qui seront utilisés pour valider les documents d'entrée et de sortie.
portéeÉtendue à laquelle un identificateur, tel qu'un objet ou une propriété, peut être référencé dans un programme. La portée peut être globale à l'application ou locale au document actif.
portéeEnsemble de données synchronisées.
mémoire de scriptMémoire locale (RAM du client) utilisée par un script PHP.
volet de scriptPartie éditeur de texte du Concepteur de tables.
création de scriptsCaractérise l'automatisation d'actions utilisateur ou la configuration d'un état standard sur un ordinateur au moyen de scripts.
SDKEnsemble de routines (habituellement dans une ou plusieurs bibliothèques) conçu pour permettre aux développeurs d'écrire plus facilement des programmes pour un ordinateur, un système d'exploitation ou une interface utilisateur donnés.
condition de rechercheDans une clause WHERE ou HAVING, prédicats qui définissent les conditions que les lignes sources doivent respecter pour figurer dans l'instruction SQL.
clé de rechercheValeur à rechercher dans un document ou dans toute collection de données.
base de données secondaireCopie en lecture seule d'une base de données primaire.
Serveur DPM secondaireServeur DPM qui protège un ou plusieurs serveurs DPM principaux, en plus des données de fichier et d'application.
protection secondaireType de protection dans laquelle les données sur le serveur protégé sont protégées par un serveur DPM principal et le réplica sur le serveur DPM principal est protégé par un serveur DPM secondaire.
serveur secondaireDans une configuration d'envoi de journaux, il s'agit de l'instance de serveur sur laquelle réside la base de données secondaire. À intervalles réguliers, le serveur secondaire copie la dernière sauvegarde de journal de la base de données primaire et restaure le journal sur la base de données secondaire. Le serveur secondaire est un serveur de secours actif.
fournisseur secretComposant de génération et de validation de mots de passe à usage unique pour l'authentification utilisateur.
élément sécurisableEntités qui peuvent être sécurisées à l'aide d'autorisations. Les éléments sécurisables les plus proéminents sont les serveurs et les bases de données, mais les autorisations discrètes peuvent être définies à un niveau beaucoup plus fin.
protocole SSLProtocole qui améliore la sécurité de la communication de données à l'aide d'une combinaison de chiffrement de données, de certificats numériques et de chiffrement de clé publique. Le protocole SSL active l'authentification et augmente l'intégrité et la confidentialité des données sur les réseaux. SSL ne fournit pas d'autorisation ou de non-répudiation.
extension de sécuritéComposant dans Reporting Services qui authentifie un utilisateur ou un groupe auprès d'un serveur de rapports.
ID de sécuritéDans les systèmes Windows, valeur unique qui identifie un utilisateur, un groupe ou un compte d'ordinateur dans une entreprise. Chaque compte reçoit un SID lorsqu'il est créé.
identificateur de sécuritéDans les systèmes Windows, valeur unique qui identifie un utilisateur, un groupe ou un compte d'ordinateur dans une entreprise. Chaque compte reçoit un SID lorsqu'il est créé.
segmentationTechnique d'exploration de données permettant d'analyser les données afin de découvrir les collections d'enregistrements s'excluant mutuellement et partageant des ensembles d'attributs similaires.
jointure réflexiveJointure dans laquelle des enregistrements d'une table sont associés à d'autres enregistrements de la même table en cas de correspondance des valeurs dans les champs joints. Une jointure réflexive peut être une jointure interne ou externe. Dans les schémas de base de données, une jointure réflexive est appelée relation réflexive.
modèle d'inscription libre-serviceModèle d'inscription CLM (Certificate Lifecycle Manager) dans lequel un abonné de certificat effectue ou demande directement des activités de gestion de certificat à l'aide d'une interface Web.
entité de suivi automatiqueEntité constituée à partir d'un modèle Text Template Transformation Toolkit (T4) qui a la capacité d'enregistrer les modifications dans les propriétés scalaires, complexes et de navigation.
Semantic Model Definition Language (SMDL)Ensemble d'instructions qui décrivent les informations de requête et de mise en page des rapports créés dans le Générateur de rapports.
objet sémantiqueObjet qui peut être représenté par un objet de base de données ou un autre objet réel.
validation sémantiqueProcessus consistant à confirmer que les éléments d'un fichier XML sont valides logiquement.
mesure semi-additiveMesure pouvant être additionnée par rapport à une ou plusieurs dimensions d'un cube (mais pas par rapport à toutes).
curseur SENSITIVECurseur pouvant refléter les modifications apportées aux données sous-jacentes par d'autres utilisateurs, pendant l'ouverture du curseur.
données sensiblesInformations d'identification personnelle (PII) protégées de façon particulière par une loi ou une stratégie.
collecte en séquenceCollecte d'objets de destination d'un objet relation séquence.
relation en séquenceRelation dans un référentiel qui définit les positions explicites de chaque objet de destination dans leur collection.
numéro de sérieNombre affecté à un élément d'inventaire spécifique pour l'identifier et le différencier d'éléments semblables dotés du même numéro d'article.
sérialisationProcessus de conversion des informations d'état sur un objet en une forme susceptible d'être stockée ou transportée. Pendant la sérialisation, un objet enregistre son état actuel dans le stockage temporaire ou persistant. Par la suite, l'objet peut être recréé par la lecture, ou la désérialisation, de l'état de l'objet dans le stockage.
serverOrdinateur qui fournit des ressources partagées, telles que des fichiers ou des imprimantes, aux utilisateurs du réseau.
classement du serveurClassement pour une instance de SQL Server.
curseur côté serveurCurseur implémenté sur le serveur.
nom de serveurNom qui identifie de façon unique un ordinateur serveur connecté à un réseau.
abonnement serveurAbonnement à une publication de fusion avec l'attribution d'une valeur de propriété utilisée pour la détection et la résolution des conflits.
serviceProgramme, routine ou processus qui effectue une fonction système spécifique pour prendre en charge d'autres programmes.
Service BrokerTechnologie qui permet aux développeurs de créer des applications de base de données évolutives et sécurisées.
point de connexion de serviceNœud Active Directory sur lequel les administrateurs système peuvent définir des autorisations de gestion CLM pour les utilisateurs et les groupes.
principal du serviceNom global unique associé à une entité de service à un nœud de point de terminaison dans une communication Kerberos d'égal à égal.
nom de principal du serviceNom par lequel un client identifie de manière unique une instance d'un service. Il est construit habituellement à partir du nom DNS de l'hôte. Le SPN est utilisé dans le processus d'authentification mutuelle entre le client et le serveur qui héberge un service particulier.
programme de serviceProgramme qui utilise les fonctionnalités de Service Broker. Un programme de service peut être une procédure stockée Transact-SQL, une procédure stockée SQLCLR ou un programme externe.
sessionPériode pendant laquelle une connexion est active et la communication peut avoir lieu. À des fins de communication des données entre les unités fonctionnelles, la session fait également référence à toutes les activités qui ont lieu lors de l'établissement, la maintenance et la libération de la connexion.
état de sessionDans ASP.NET, magasin de variables créé sur le serveur pour l'utilisateur actuel ; chaque utilisateur maintient un état de session séparé sur le serveur. L'état de session est généralement utilisé pour stocker des informations spécifiques à l'utilisateur entre publications (postback).
jeuRegroupement de membres de dimension ou d'éléments d'une source de données qui sont nommés et traités en tant qu'unité unique et qui peuvent être référencés ou réutilisés plusieurs fois.
fichier d'initialisation de l'installationFichier texte de format Windows .ini, qui stocke les informations de configuration permettant d'installer SQL Server sans l'intervention d'un utilisateur pour répondre aux invites du programme d'installation.
réparation d'installationProcessus de création de rapports d'erreurs pouvant s'exécuter lors de l'installation d'un programme si un problème se produit.
cliché instantanéImage statique d'un ensemble de données, tel que les enregistrements affichés en tant que résultat d'une requête.
fichier de formeFormat de domaine public pour l'échange de données spatiales dans les systèmes informatisés géographiques. Les fichiers de forme ont l'extension de nom de fichier « .shp ».
partitionnementTechnique de partitionnement de grands jeux de données qui améliore les performances et l'évolutivité et permet le lancement de requêtes de données distribuées sur plusieurs locataires.
code partagéCode désigné spécifiquement pour exister sans modification dans le projet serveur et le projet client.
élément de source de données partagéeInformations de connexion de la source de données qui sont encapsulées dans un élément. Peut être géré comme un élément de l'espace de noms du dossier de serveur de rapports.
dimension partagéeDimension créée dans une base de données et pouvant être utilisée par n'importe quel cube de la base de données.
verrou partagéVerrou créé par des opérations n'impliquant pas de mise à jour (lecture).
planification partagéeInformations sur la planification qui peuvent être référencées par plusieurs éléments.
analyse du panier d'achatAlgorithme d'exploration de données standard qui analyse une liste de transactions pour élaborer des prédictions sur les éléments qui sont le plus fréquemment achetés ensemble.
plan d'exécution de requêtesRapport montrant le plan d'exécution d'une instruction SQL.
SIDDans les systèmes Windows, valeur unique qui identifie un utilisateur, un groupe ou un compte d'ordinateur dans une entreprise. Chaque compte reçoit un SID lorsqu'il est créé.
significanceUn des arguments de la fonction FLOOR.
Application de gestion SilverlightModèle qui fournit de nombreuses fonctionnalités courantes pour la génération d'une application de gestion avec un client Silverlight. Il utilise des Services RIA WCF pour l'authentification et les services d'inscription.
client simpleType de client de cache qui n'a pas de table de routage et donc n'a pas besoin de connectivité réseau vers tous les hôtes de cache dans le cluster de cache. Les données qui voyagent vers des clients simples à partir du cluster pouvant nécessiter de traverser plusieurs hôtes de cache, les clients simples peuvent ne pas être aussi rapides que des clients de routage.
Protocole SMTPMembre de la suite TCP/IP de protocoles qui détermine l'échange de courrier électronique entre des agents de transfert de messages.
mode de récupération simpleMode de récupération de base de données qui consigne un minimum d'informations sur toutes les transactions, mais suffisamment pour garantir la cohérence de la base de données après une panne du système ou après la restauration d'une sauvegarde de données. La base de données est récupérable uniquement jusqu'à l'heure de sa dernière sauvegarde de données et la restauration de pages individuelles n'est pas prise en charge.
jeu de caractères codés sur un octetEncodage de caractères dans lequel chaque caractère est représenté par 1 octet. Les jeux de caractères mono-octet sont limités mathématiquement à 256 caractères.
simple précisionCaractérise le nombre à virgule flottante qui a la plus petite précision entre deux ou plusieurs options généralement offertes par un langage de programmation, tel que la simple précision par rapport à la double précision.
mode mono-utilisateurÉtat dans lequel seul un utilisateur peut accéder à une ressource.
récepteurPériphérique ou partie d'un périphérique qui reçoit quelque chose d'un autre périphérique.
référence SKUIdentificateur unique, habituellement alphanumérique, pour un produit. La référence autorise le suivi d'un produit à des fins d'inventaire. Une référence peut être associée à tout élément pouvant être acheté. Par exemple, une chemise de style numéro 3726, taille 8 peut avoir une référence de 3726-8.
veilleInterrompre une opération sans terminer.
coupeSous-ensemble des données d'un cube, spécifié par la limitation d'une ou de plusieurs dimensions par des membres de la dimension.
SegmentsFonctionnalité qui fournit des contrôles de filtrage en un clic permettant de limiter facilement la partie d'un jeu de données que vous souhaitez examiner.
fenêtre glissanteFenêtre de longueur fixe L qui se déplace le long d'une chronologie d'après les événements du flux. Avec chaque événement sur la chronologie, une nouvelle fenêtre est créée, en commençant à l'heure de début de l'événement.
intégrerIntégrer des mises à jour, des correctifs logiciels ou des service packs dans les fichiers d'installation de base du logiciel d'origine, afin que les fichiers résultants permettent une installation en une étape du logiciel mis à jour.
installation intégréeType d'installation qui intègre dans les fichiers d'installation de base d'un système d'exploitation ou d'un programme ses service packs, ses mises à jour ou ses correctifs logiciels pour leur permettre d'être installés en une étape.
carte à puceUnité en plastique (de la taille d'une carte de crédit ou plus petit) dotée d'un microprocesseur incorporé et d'une petite quantité de stockage utilisé ainsi qu'un code d'accès, permettant l'authentification basée sur les certificats. Les cartes à puce stockent de manière sécurisée des certificats, des clés publiques et privées, des mots de passe et d'autres types d'informations personnelles.
Contrôle de personnalisation des cartes à puceContrôle ActiveX qui effectue toutes les activités de gestion CLM de l'application de carte à puce sur un ordinateur client.
profil de carte à puceProfil CLM créé lorsqu'une demande est effectuée à l'aide d'un modèle de profil qui comprend uniquement des modèles de certificats basés sur les cartes à puce.
lecteur de carte à pucePériphérique installé dans les ordinateurs afin de permettre l'utilisation de cartes à puce pour les fonctionnalités de sécurité améliorées.
Smart Card Self Service ControlLogiciel installé sur un ordinateur client qui permet aux utilisateurs finaux et aux administrateurs de gérer des cartes à puce en fournissant une connexion de l'ordinateur client à la carte à puce.
déblocage de carte à puceLiaison d'une carte à puce avec des informations d'identification d'administration pour réinitialiser le compteur d'essais de code confidentiel (PIN).
SMOInterface de programmation d'applications qui prend en charge l'incorporation de l'administration SQL Server dans toute application COM ou OLE Automation.
SMTPMembre de la suite TCP/IP de protocoles qui détermine l'échange de courrier électronique entre des agents de transfert de messages.
composant logiciel enfichableType d'outil que vous pouvez ajouter à une console prise en charge par MMC (Microsoft Management Console). Un composant logiciel enfichable autonome peut être ajouté par lui-même ; un composant logiciel enfichable d'extension peut être ajouté uniquement pour étendre la fonction d'un autre composant logiciel enfichable.
snapshotRapport statique qui contient des données capturées à un instant précis.
niveau d'isolement d'instantanéNiveau d'isolation de la transaction dans lequel chaque opération de lecture effectuée par une transaction retourne toutes les données telles qu'elles existaient au démarrage de la transaction. Étant donné qu'une transaction d'instantané n'utilise pas de verrou pour protéger les opérations de lecture, il n'empêchera pas d'autres transactions de modifier toutes les données lues par la transaction d'instantané.
réplication d'instantanéRéplication dans laquelle les données sont distribuées telles qu'elles apparaissent à un moment précis, sans contrôler les mises à jour des données.
partage de fichiers d'instantanésPartage disponible pour stocker les fichiers d'instantané. Les fichiers d'instantané contiennent le schéma et les données des tables publiées.
fenêtre d'instantanéFenêtre définie en fonction des heures de début et de fin de l'événement dans le flux de données, plutôt que selon une grille fixe dans la chronologie.
schéma en floconsExtension d'un schéma en étoile dans lequel une ou plusieurs dimensions sont définies par plusieurs tables. Dans un schéma en flocons, seules les tables de dimension principales sont jointes à la table de faits. Les tables de dimension supplémentaires sont jointes aux tables de dimension principales.
page conditionnellePage rendue qui peut être légèrement plus grande que la taille spécifiée à l'aide des propriétés InteractiveHeight et InteractiveWidth d'un rapport (contrôle HTML et WinForm).
convertisseur de saut de page conditionnelExtension de rendu qui conserve la mise en page et la mise en forme des rapports afin que le fichier résultant soit optimisé pour l'affichage et le rendu à l'écran, tels que pour une page Web ou dans les contrôles ReportViewer.
kit de développement logiciel (SDK)Ensemble de routines (habituellement dans une ou plusieurs bibliothèques) conçu pour permettre aux développeurs d'écrire plus facilement des programmes pour un ordinateur, un système d'exploitation ou une interface utilisateur donnés.
profil de logicielProfil CLM créé lorsqu'une demande est effectuée à l'aide d'un modèle de profil qui comprend uniquement des modèles de certificats basés sur les logiciels.
transformateur logicielRoutine ou module logiciel qui modifie les événements (données) de manière à obtenir un format attendu par le périphérique de sortie, puis émet les données vers ce périphérique.
explorateur de solutionsComposant de Microsoft SQL Server Management Studio qui permet de visualiser et de gérer des éléments ainsi que d'effectuer des tâches de gestion des éléments dans une solution ou un projet.
ordre de résolutionOrdre d'évaluation (de l'ordre de résolution le plus élevé au plus faible) et de calcul (de l'ordre de résolution le plus faible au plus élevé) appliqué aux membres calculés, membres personnalisés, formules de cumuls personnalisés et cellules calculées dans un seul test de calcul d'un cube multidimensionnel.
ordre de triMéthode pour réorganiser des données selon le type de données ou de valeurs. Vous pouvez trier des données par ordre alphabétique, numérique, ou par date. Les ordres de tri utilisent un ordre croissant (1 à 9, A à Z) ou décroissant (9 à 1, Z à A).
sourceDisque, fichier, document ou toute autre collection d'informations desquels les données sont prises ou déplacées.
sourceComposant du flux de données SSIS qui met à la disposition des autres composants du flux de données les données de différentes sources externes.
sourceFournisseur de synchronisation qui énumère toutes les modifications et les envoie au fournisseur de destination.
adaptateur de sourceComposant de flux de données qui extrait des données d'un magasin de données.
contrôle de code sourceEnsemble de fonctionnalités comprenant un mécanisme de vérification du code source d'entrée et de sortie d'un référentiel central. Il implique également un système de contrôle de version qui peut gérer des fichiers via le cycle de vie du développement, en effectuant le suivi des modifications effectuées : quelles modifications, par qui, à quel moment et pour quelle raison.
contrôle de code sourceEnsemble de fonctionnalités comprenant un mécanisme de vérification du code source d'entrée et de sortie d'un référentiel central. Il implique également un système de contrôle de version qui peut gérer des fichiers via le cycle de vie du développement, en effectuant le suivi des modifications effectuées : quelles modifications, par qui, à quel moment et pour quelle raison.
cube sourceCube sur lequel un cube associé est basé.
base de données sourceBase de données sur le serveur de publication à partir de laquelle des données et des objets de base de données sont marqués en vue de leur réplication dans le cadre d'une publication propagée jusqu'aux Abonnés. Dans le cadre d'une vue de base de données, base de données sur laquelle la vue est créée.
objet sourceObjet unique auquel tous les objets d'une collection particulière sont connectés par le biais de relations d'un même type.
partition sourcePartition Analysis Services fusionnée dans une autre partition et supprimée automatiquement à la fin du processus de fusion.
fournisseur de sourceFournisseur de synchronisation qui énumère toutes les modifications et les envoie au fournisseur de destination.
graphique sparklineGraphique miniature qui peut être inséré dans le texte ou incorporé dans une cellule sur une feuille de calcul afin d'illustrer les valeurs minimales et maximales, ainsi que les tendances dans vos données.
colonne éparseColonne qui réduit le stockage nécessaire pour les valeurs NULL, en échange d'une augmentation du coût d'extraction des valeurs autres que NULL.
fichier partiellement allouéFichier géré d'une manière requérant beaucoup moins d'espace disque qu'il n'en serait requis autrement. La prise en charge des fichiers partiellement alloués permet à une application de créer des fichiers très volumineux sans engager d'espace disque pour ces régions du fichier qui contiennent uniquement des zéros. Par exemple, vous pouvez utiliser la prise en charge de fichier partiellement alloué pour utiliser un fichier de 42 Go dans lequel vous devez écrire des données uniquement dans les 64 premiers Ko (le reste du fichier est mis à zéro).
densitéPourcentage relatif des cellules d'une structure multidimensionnelle qui ne contiennent pas de données.
données spatialesDonnées représentées par des images en 2D ou en 3D. Les données spatiales peuvent être subdivisées en données géométriques (données qui peuvent utiliser des calculs impliquant la géométrie euclidienne) et en données géographiques (données qui identifient des emplacements géographiques et des limites sur la terre).
SPNNom par lequel un client identifie de manière unique une instance d'un service. Il est construit habituellement à partir du nom DNS de l'hôte. Le SPN est utilisé dans le processus d'authentification mutuelle entre le client et le serveur qui héberge un service particulier.
SQLRequête de base de données et langage de programmation largement utilisés pour accéder à des données dans des systèmes de bases de données relationnelles, puis les interroger, les mettre à jour et les gérer.
base de données SQLBase de données reposant sur le langage SQL.
expression SQLToute combinaison d'opérateurs, de constantes, de valeurs littérales, de fonctions et de noms de tables et de champs dont l'évaluation correspond à une valeur unique.
SQL Native ClientAPI d'accès aux données autonome utilisée pour OLE DB et ODBC.
SQL ServerFamille de systèmes de gestion et d'analyse de base de données relationnelle Microsoft pour les solutions de commerce électronique, métier et d'entreposage de données.
SQL Server 2005 Express EditionÉdition d'un système de conception et de gestion de base de données relationnelle Microsoft pour les solutions de commerce électronique, métier et d'entreposage de données.
SQL Server 2005 Mobile EditionNom de produit SQL Server (édition)
Agent SQL ServerService Microsoft Windows qui exécute les tâches d'administration planifiées, appelées travaux, et stocke les informations dans SQL Server.
SQL Server Analysis ServicesFonctionnalité de Microsoft SQL Server qui prend en charge le traitement analytique en ligne (OLAP) et l'exploration de données pour les applications de décisionnel. Analysis Services organise les données d'un entrepôt de données en cubes avec des données d'agrégation précalculées pour fournir des réponses rapides à des requêtes analytiques complexes.
SQL Server BrowserService Windows qui écoute les demandes entrantes des ressources Microsoft SQL Server et fournit des informations sur les instances de SQL Server installées sur l'ordinateur.
SQL Server CompactSystème de gestion et d'analyse de base de données relationnelle Microsoft pour les solutions de commerce électronique, métier et d'entreposage de données.
composant SQL ServerModule de programme SQL Server développé pour effectuer un ensemble spécifique de tâches - par exemple, transformation de données, analyse de données, création de rapports.
Gestionnaire de configuration SQL ServerOutil qui permet de gérer les services associés à SQL Server, de configurer les protocoles réseau utilisés par SQL Server et de gérer la configuration de la connectivité réseau à partir des ordinateurs clients SQL Server.
Directeur de connexion SQL ServerTechnologie de connectivité où les applications basées sur des technologies d'accès aux données différentes (.NET ou Win32 natif) peuvent partager les mêmes informations de connexion. Les informations de connexion peuvent être gérées de manière centralisée pour de telles applications clientes.
SQL Server Data Mining Content ViewerVisionneuse qui affiche le contenu qui fait partie de l'ensemble de lignes de schéma du contenu du modèle d'exploration de données.
SQL Server Data Mining Content Viewer ControlsJeu de contrôles côté serveur qui permettent à un utilisateur de parcourir des modèles d'exploration de données complexes à partir de n'importe quel ordinateur sur lequel Microsoft Internet Explorer est installé.
SQL Server Data Quality ServicesSystème de qualité des données basé sur les connaissances qui permet aux utilisateurs d'effectuer la découverte et la gestion des connaissances, le nettoyage des données, la correspondance des données, l'intégration avec Master Data Services et le profilage intégré.
projet d'application de la couche Données de SQL ServerProjet Visual Studio utilisé par les développeurs de base de données pour créer et développer une DAC. Les projets DAC bénéficient d'une prise en charge complète du contrôle de code source, du contrôle de version et de la gestion des projets de développement Visual Studio et VSTS.
récupération par l'utilisateur final de SQL ServerOutil pour SQL Server qui permet aux administrateurs de sauvegarde d'autoriser les utilisateurs finaux à récupérer des sauvegardes de bases de données SQL Server à partir de DPM, sans aucune autre action de la part de l'administrateur de sauvegarde.
SQL Server EUROutil pour SQL Server qui permet aux administrateurs de sauvegarde d'autoriser les utilisateurs finaux à récupérer des sauvegardes de bases de données SQL Server à partir de DPM, sans aucune autre action de la part de l'administrateur de sauvegarde.
Utilitaire d'exécution de package SQL ServerInterface graphique utilisateur qui permet d'exécuter un package Integration Services.
SQL Server ExpressÉdition d'un système de conception et de gestion de base de données relationnelle Microsoft pour les solutions de commerce électronique, métier et d'entreposage de données.
Instance SQL ServerCopie de SQL Server en cours d'exécution sur un ordinateur.
protection automatique d'instances SQL ServerType de protection qui permet au DPM d'identifier automatiquement et de protéger des bases de données ajoutées aux instances de SQL Server configurées pour la protection automatique.
compte de connexion SQL ServerCompte stocké dans SQL Server et qui permet aux utilisateurs de se connecter à SQL Server.
SQL Server Management ObjectsInterface de programmation d'applications qui prend en charge l'incorporation de l'administration SQL Server dans toute application COM ou OLE Automation.
SQL Server Management StudioSuite d'outils de gestion inclus avec Microsoft SQL Server pour configurer, gérer et administrer tous les composants disponibles dans Microsoft SQL Server.
SQL Server Master Data ServicesApplication de gestion des données de référence permettant de définir et de gérer de manière cohérente les entités de données critiques d'une organisation.
SQL Server PowerPivot pour ExcelComplément SQL Server pour Excel.
SQL Server ProfilerInterface graphique utilisateur pour surveiller une instance du moteur de base de données SQL Server ou une instance d'Analysis Services.
SQL Server Reporting ServicesEnvironnement de génération de rapports de serveur pour des fonctionnalités Web de création de rapports d'entreprise qui permettent d'extraire du contenu d'une large gamme de sources de données, de publier des rapports dans différents formats et de gérer de façon centralisée la sécurité et les abonnements.
SQL Server Service BrokerTechnologie qui permet aux développeurs de créer des applications de base de données évolutives et sécurisées.
SQL Server Store pour les applications OfficeFonctionnalité SQL Server qui permet le stockage des données d'une application Office sur un serveur SQL.
Trace SQL ServerProcédures stockées système Transact-SQL définies pour créer des traces sur une instance du moteur de base de données SQL Server.
Utilitaire SQL ServerMéthode pour organiser et surveiller l'intégrité des ressources SQL Server. Elle permet aux administrateurs d'avoir une vue holistique de leur environnement.
tableau de bord de l'utilitaire SQL ServerTableau de bord qui fournit d'un coup d'œil un résumé de l'intégrité des ressources pour les instances SQL Server gérées et les applications de couche Données. Peut également être connu sous le nom d'affichage détaillé de l'utilitaire SQL Server ou le mode Liste avec détails.
Explorateur de l'utilitaire SQL ServerArborescence hiérarchique qui affiche les objets dans l'utilitaire SQL Server.
points de vue de l'utilitaire SQL ServerFonctionnalité de l'utilitaire SQL Server qui fournit aux administrateurs une vue holistique de l'intégrité des ressources via une instance de SQL Server qui sert de point de contrôle de l'utilitaire (UCP).
Instruction SQLCommande SQL ou Transact-SQL, telle que SELECT ou DELETE, qui effectue une action sur des données.
Trace SQLProcédures stockées système Transact-SQL définies pour créer des traces sur une instance du moteur de base de données SQL Server.
SQL WriterEnregistreur conforme à VSS fourni par le serveur SQL qui gère l'interaction VSS avec SQL Server.
Service SQL WriterService qui permet aux programmes de sauvegarde Windows de copier les fichiers de données SQL Server via l'infrastructure du service VSS, pendant que SQL Server s'exécute.
SQL-92Version de la norme SQL publiée en 1992.
SSASFonctionnalité de Microsoft SQL Server qui prend en charge le traitement analytique en ligne (OLAP) et l'exploration de données pour les applications de décisionnel. Analysis Services organise les données d'un entrepôt de données en cubes avec des données d'agrégation précalculées pour fournir des réponses rapides à des requêtes analytiques complexes.
SSLProtocole qui améliore la sécurité de la communication de données à l'aide d'une combinaison de chiffrement de données, de certificats numériques et de chiffrement de clé publique. Le protocole SSL active l'authentification et augmente l'intégrité et la confidentialité des données sur les réseaux. SSL ne fournit pas d'autorisation ou de non-répudiation.
SSRCTOutil qui permet aux administrateurs DPM d'autoriser les utilisateurs finaux à effectuer une récupération libre-service de données en créant et en gérant des rôles DPM (regroupement d'utilisateurs, d'objets et d'autorisations).
SSRSEnvironnement de génération de rapports de serveur pour des fonctionnalités Web de création de rapports d'entreprise qui permettent d'extraire du contenu d'une large gamme de sources de données, de publier des rapports dans différents formats et de gérer de façon centralisée la sécurité et les abonnements.
SSRTOutil utilisé par les utilisateurs finaux pour récupérer des sauvegardes à partir de DPM, sans qu'aucune action soit requise de la part de l'administrateur DPM.
données mises en lotsDonnées importées dans des tables de mise en lots lors du processus de site dans SQL Server Master Data Services.
mise en lotsProcessus utilisé dans SQL Server Master Data Services pour importer des données dans des tables de mise en lots, puis traiter les données mises en lots sous forme de lot avant de les importer dans la base de données MASTER.
processus de siteProcessus utilisé dans SQL Server Master Data Services pour importer des données dans des tables de mise en lots, puis traiter les données mises en lots sous forme de lot avant de les importer dans la base de données MASTER.
file d'attente de siteTable de lots dans SQL Server Master Data Services dans laquelle les enregistrements mis en lots sont placés en file d'attente en tant que lots à traiter dans la base de données Master Data Services.
table de mise en lotsTable dans SQL Server Master Data Services remplie avec les données métier lors du processus de site.
serveur autonomeOrdinateur qui exécute Windows Server mais qui ne fait pas partie d'un domaine. Un serveur autonome possède uniquement sa propre base de données d'utilisateurs finaux et traite les demandes d'ouverture de session lui-même. Il ne partage pas d'informations de compte avec les autres ordinateurs et ne peut pas fournir d'accès aux comptes de domaine.
fichier d'annulationDans une opération de restauration, il s'agit d'un fichier qui est utilisé au cours de la phase de restauration pour conserver une image préliminaire de « copie sur écriture » des pages à modifier. Le fichier d'annulation autorise le retour à la validation d'annulation pour récupérer les transactions non validées.
serveur de secoursInstance de serveur contenant une copie d'une base de données qui peut être mise en ligne si la copie source de la base de données devient indisponible. L'envoi de journaux peut être utilisé pour maintenir un serveur de secours « actif », ou serveur secondaire, dont la copie de base de données est mise à jour automatiquement à intervalles réguliers à partir des sauvegardes de journaux. Avant de basculer vers un serveur de secours actif, sa copie de la base de données doit être mise à jour manuellement. La mise en miroir de bases de données peut être utilisée pour conserver un serveur de secours « actif », ou serveur miroir, dont la copie de base de données est mise à jour continuellement. Le basculement vers la base de données sur un serveur miroir est essentiellement instantané.
requête activeInstanciation d'un modèle de requête qui s'exécute sur le serveur StreamInsight effectuant des calculs continus sur les événements entrants.
jointure en étoileJointure entre une table de faits (généralement une grande table de faits) et au moins 2 tables de dimensions.
requête en étoileRequête qui joint une table de faits et plusieurs tables de dimensions.
schéma en étoileStructure de base de données relationnelle dans laquelle les données sont conservées dans une table de faits unique au centre du schéma avec des données de dimension supplémentaires stockées dans des tables de dimensions. Chaque table de dimension est directement mise en relation et habituellement jointe à la table de faits par une colonne clé.
angle de débutIl s'agit de l'angle de rotation, entre 0 et 360, à partir duquel l'échelle commencera. La position zéro (0) se trouve en bas de la jauge et l'angle de début pivote dans le sens des aiguilles d'une montre. Par exemple, l'échelle commence à la position 9 heures avec un angle de début de 90 degrés.
extrémité de débutDébut d'une ligne.
instructionRequête T-SQL compilée.
curseur statiqueCurseur montrant le jeu de résultats exactement comme il était au moment où le curseur a été ouvert.
filtre de lignes statiqueFiltre disponible pour tous les types de réplication, qui permet de limiter les données répliquées sur un Abonné en fonction d'une clause WHERE.
générateur de formes dérivéesDans la recherche en texte intégral, pour une langue donnée, un générateur de formes dérivées génère des désinences d'un mot particulier en fonction des règles de la langue. Les générateurs de formes dérivées sont spécifiques aux langues.
pas à pas détailléExécuter l'instruction actuelle et entrer en mode Arrêt, en effectuant un pas à pas détaillé dans la procédure suivante à chaque fois qu'un appel pour une autre procédure est atteint.
portail de gestionFonctionnalité de MDS qui fournit un contrôle centralisé sur des données maîtres, notamment des membres et des hiérarchies et permet aux administrateurs de modèle de données de vérifier la qualité des données en développant, en examinant et en gérant des modèles de données et en les imposant régulièrement sur des domaines.
référence SKUIdentificateur unique, habituellement alphanumérique, pour un produit. La référence autorise le suivi d'un produit à des fins d'inventaire. Une référence peut être associée à tout élément pouvant être acheté. Par exemple, une chemise de style numéro 3726, taille 8 peut avoir une référence de 3726-8.
page détournéePage dans le cache des tampons prise pour d'autres demandes de serveur.
liste de mots videsCollection spécifique de mots vides ayant tendance à s'afficher fréquemment dans les documents mais qui n'acheminent pas d'informations utilisables.
mot videMot ayant tendance à s'afficher fréquemment dans les documents et qui n'achemine pas d'informations utilisables.
moteur de stockageComposant de SQL Server chargé de la gestion des données physiques brutes dans votre base de données. Par exemple, la lecture et l'écriture des données sur le disque sont des tâches gérées par le moteur de stockage.
emplacement de stockagePosition à laquelle un élément particulier se trouve : emplacement adressé ou emplacement identifié de manière unique sur un disque, une bande ou un support semblable.
procédure stockéeCollection précompilée d'instructions SQL et d'instructions facultatives de contrôle du flux, stockée sous un nom et traitée en tant qu'unité. Elles sont stockées dans une base de données SQL et peuvent être exécutées lors d'un appel en provenance d'une application.
programme de résolution des procédures stockéesProgramme appelé pour gérer des conflits de changement de lignes rencontrés dans un article sur lequel le programme de résolution a été inscrit.
fluxAbstraction d'une séquence d'octets, telle qu'un fichier, un périphérique E/S, un canal de communication interprocessus, un socket TCP/IP ou un travail d'impression mis en attente. La relation entre flux et stockages dans un fichier composé est semblable à celle entre fichiers et dossiers.
consommateur de fluxStructure ou périphérique qui consomme la sortie d'une requête. Exemples : adaptateur de sortie ou une autre requête en cours d'exécution.
débogueur de flux d'événements StreamInsightOutil autonome de la plateforme Microsoft StreamInsight qui permet le débogage et l'analyse de flux d'événements.
plateforme StreamInsightPlateforme constituée du serveur StreamInsight, de l'outil de débogage de flux d'événements, IDE de Visual Studio et d'autres composants, pour le développement d'applications de traitement des événements complexes (CEP).
serveur StreamInsightMoteur principal et composants de l'infrastructure d'adaptateur de Microsoft StreamInsight. Le serveur StreamInsight peut être utilisé pour traiter et analyser les flux d'événements associés à une application de traitement des événements complexes (CEP).
chaîneGroupe de caractères ou d'octets géré comme une entité unique. Les logiciels utilisent des chaînes pour stocker et transmettre des données et des commandes. La plupart des langages de programmation considèrent que les chaînes (telles que 2674:gstmn) sont différentes des valeurs numériques (telles que 470924).
frangePlages horizontales ou verticales qui définissent le motif d'arrière-plan du graphique en intervalles réguliers ou personnalisés. Vous pouvez utiliser des franges pour améliorer la lisibilité lors de la recherche de valeurs individuelles sur le graphique, mettre en évidence des dates qui se produisent à intervalles réguliers ou mettre en évidence une plage clé spécifique.
frangePlages horizontales ou verticales qui définissent le motif d'arrière-plan du graphique en intervalles réguliers ou personnalisés. Vous pouvez utiliser des franges pour améliorer la lisibilité lors de la recherche de valeurs individuelles sur le graphique, mettre en évidence des dates qui se produisent à intervalles réguliers ou mettre en évidence une plage clé spécifique.
support de sauvegarde distribuéeSupport de sauvegarde qui utilise plusieurs périphériques sur lesquels chaque sauvegarde est distribuée.
cohérence forteScénario dans lequel la haute disponibilité est activée et plusieurs copies d'un objet mis en cache se trouvent dans le cluster de cache. Toutes les copies de cet objet restent identiques.
langage SQLRequête de base de données et langage de programmation largement utilisés pour accéder à des données dans des systèmes de bases de données relationnelles, puis les interroger, les mettre à jour et les gérer.
sous-requêteInstruction SELECT qui contient une ou plusieurs sous-requêtes.
sous-rapportRapport inclus dans un autre rapport.
subscribeDemander des données à un serveur de publication.
subscriberDans Notification Services, personne ou processus auquel les notifications sont remises.
subscriberDans la réplication, instance de base de données qui reçoit des données répliquées.
base de données de l'abonnéDans la réplication, instance de base de données qui reçoit des données répliquées.
serveur d'abonnementServeur exécutant une instance d'Analysis Services qui stocke un cube lié.
abonnementDemande de remise de la copie d'une publication à un abonné.
base de données d'abonnementBase de données côté Abonné qui reçoit des données et objets de base de données publiés par un serveur de publication.
règle d'événement d'abonnementRègle qui traite les informations relatives aux abonnements pilotés par les événements.
règle d'abonnements planifiéeUne ou plusieurs instructions Transact-SQL qui traitent les informations des abonnements planifiés.
sous-ensembleSélection de tables et des lignes de relation correspondantes faisant partie d'un schéma de base de données plus étendu.
soustractionEffectuer l'opération mathématique de base consistant à déduire quelque chose de quelque chose d'autre.
Nombre de supportsOption dynamique qui affiche le nombre de lignes dans lesquelles la valeur de colonne déterminante détermine la colonne dépendante.
Pourcentage de supportsOption dynamique qui affiche le pourcentage de lignes dans lesquelles la colonne déterminante détermine la colonne dépendante.
surface d'expositionNombre d'attaques différentes pouvant être effectuées sur un logiciel.
bande suspecteBande qui possède des informations d'identification incompatibles, telles que le code-barres ou l'identificateur du support.
SVFFonction qui renvoie une valeur unique, telle qu'une chaîne, un entier ou une valeur binaire.
SVGLangage XML pour la description indépendante du périphérique de graphiques à deux dimensions. Les images SVG conservent leur apparence en cas d'impression ou en cas d'affichage avec des dimensions d'écran et des résolutions différentes. SVG est une recommandation du W3C (World Wide Web Consortium).
angle de balayageNombre de degrés, entre 0 et 360, que l'échelle balaiera dans un cercle. Avec un angle de balayage de 360 degrés, une échelle représente un cercle complet.
table d'insertionTable de mise en lots que l'utilisateur souhaite utiliser pour insérer ses données. La table de mise en lots doit être créée avant de basculer des partitions, avec l'Assistant Gestion de partition.
table d'extractionTable de mise en lots que l'utilisateur souhaite utiliser pour la partition à extraire de la table source actuelle.
clé symétriqueClé de chiffrement utilisée pour chiffrer et déchiffrer du contenu protégé pendant la publication et la consommation.
Gestionnaire de synchronisationOutil permettant de garantir qu'un fichier ou un répertoire sur un ordinateur client contient les mêmes données qu'un fichier ou un répertoire correspondant sur un serveur.
fournisseur de synchronisationComposant logiciel qui permet à un réplica de synchroniser ses données avec d'autres réplicas.
application de synchronisationComposant logiciel, tel qu'un gestionnaire d'informations personnelles ou une base de données de musique, qui héberge une session de synchronisation et appelle des fournisseurs de synchronisation pour synchroniser différents magasins de données.
communauté de synchronisationJeu de réplicas dont les données sont en permanence synchronisées les unes avec les autres.
gestionnaire de synchronisationOutil permettant de garantir qu'un fichier ou un répertoire sur un ordinateur client contient les mêmes données qu'un fichier ou un répertoire correspondant sur un serveur.
Gestionnaire de synchronisationOutil permettant de garantir qu'un fichier ou un répertoire sur un ordinateur client contient les mêmes données qu'un fichier ou un répertoire correspondant sur un serveur.
orchestrateur de synchronisationOrchestrateur qui initialise et contrôle des sessions de synchronisation.
fournisseur de synchronisationComposant logiciel qui permet à un réplica de synchroniser ses données avec d'autres réplicas.
session de synchronisationSynchronisation unidirectionnelle dans laquelle le fournisseur de source énumère ses modifications et les envoie au fournisseur de destination, qui les applique à son magasin.
format de syndicationFormat utilisé pour la publication de données sur des blogs et des sites Web.
validation syntaxiqueProcessus permettant de confirmer qu'un fichier XML respecte son schéma.
outil d'analyse de configuration systèmeOutil de préparation du système qui permet d'éviter des échecs d'installation en validant l'ordinateur cible avant l'installation d'une application.
bases de données systèmeEnsemble de cinq bases de données présentes dans toutes les instances de SQL Server et utilisées pour stocker les informations système.
fonctions systèmeEnsemble de fonctions intégrées qui manipulent ou retournent les informations relatives aux valeurs, objets et paramètres présents dans SQL Server.
paramètres régionaux systèmeParamètre d'options régionales et linguistiques qui spécifie les pages de codes par défaut et les fichiers de police bitmap associés d'un ordinateur spécifique et qui affecte tous les utilisateurs de cet ordinateur. Les pages de codes et les polices par défaut permettent à une application non Unicode écrite pour une version linguistique de système d'exploitation de s'exécuter correctement sur une autre version linguistique de système d'exploitation.
attribution de rôle systèmeAttribution de rôle qui s'applique au site dans son ensemble.
définition de rôle systèmeDéfinition de rôle qui achemine l'autorité à l'échelle du site.
procédure stockée systèmeType de procédure stockée qui prend en charge toutes les tâches d'administration obligatoires pour exécuter un système SQL Server.
procédures stockées systèmeEnsemble de procédures stockées fournies par SQL Server pour des actions telles que la récupération d'informations du catalogue système ou l'exécution de tâches d'administration.
table systèmeTable qui stocke les données qui définissent la configuration d'un serveur et toutes ses tables.
tables systèmeTables intégrées formant le catalogue système de SQL Server.
variable systèmeVariable fournie par DTS.
ongletPartie d'un contrôle onglet constituée de l'élément d'interface utilisateur d'onglet et de la zone d'affichage, jouant le rôle d'un conteneur de données ou d'autres contrôles, tels que les zones de texte, les zones de liste déroulante et les boutons de commande.
tableObjet de base de données qui stocke des données sous forme d'enregistrements (lignes) et de champs (colonnes). Les données spécifient généralement une catégorie de choses, telle que des employés ou des commandes.
région de données de type tableÉlément de rapport dans une mise en page de rapport qui affiche les données dans un format de colonne.
Concepteur de tablesAire de conception visuelle utilisée pour créer et modifier des tables TSQL et les objets associés aux tables.
verrou de tableVerrou sur une table incluant toutes les données et tous les index.
référence de tableNom, expression ou chaîne résolue en table.
tablespaceUnité de stockage de base de données à peu près équivalente à un groupe de fichiers dans SQL Server. Les espaces disque logiques permettent le stockage et la gestion d'objets de base de données au sein de groupes individuels.
fonction tableFonction définie par l'utilisateur retournant une table.
tableau matricielRégion de données qui peut restituer des données dans une table, une matrice et un format de liste. Il vise à acheminer la fonctionnalité unique de l'objet de région de données et la capacité des utilisateurs à combiner des formats de données.
Région de données de tableau matricielRégion de données qui peut restituer des données dans une table, une matrice et un format de liste. Il vise à acheminer la fonctionnalité unique de l'objet de région de données et la capacité des utilisateurs à combiner des formats de données.
flux de données tabulairesProtocole de transfert interne des données client/serveur de SQL Server. TDS permet aux produits du client et du serveur de communiquer, quels que soient la plateforme du système d'exploitation, la version du serveur ou le protocole réseau.
requête tabulaireOpération standard telle que la recherche, le tri, le filtrage ou la transformation de données dans une table.
sauvegarde de la fin du journalSauvegarde de fichier journal prise à partir d'une base de données éventuellement endommagée afin de capturer le journal qui n'a pas encore été sauvegardé. Une sauvegarde de la fin du journal est effectuée après une défaillance pour éviter de perdre des données.
sauvegarde sur bandeOpération de sauvegarde SQL Server qui écrit sur tout périphérique à bandes pris en charge par le système d'exploitation.
targetBase de données sur laquelle a lieu une opération.
partition ciblePartition Analysis Services dans laquelle une autre partition est fusionnée et qui contient les données des deux partitions au terme de la fusion.
file d'attente cibleDans Service Broker, file d'attente associée au service auquel les messages sont envoyés.
serveur cibleServeur qui reçoit des travaux d'un serveur maître.
type de cibleType de cible présentant des caractéristiques et un comportement spécifiques.
objet de tâcheObjet DTS (Data Transformation Services) qui définit des tâches à effectuer dans le cadre du processus de transformation des données. Par exemple, une tâche peut exécuter une instruction SQL ou déplacer et transformer des données hétérogènes d'une source OLE DB à une destination OLE DB à l'aide du service DTS Data Pump.
TDS (flux de données tabulaires)Protocole de transfert interne des données client/serveur de SQL Server. TDS permet aux produits du client et du serveur de communiquer, quels que soient la plateforme du système d'exploitation, la version du serveur ou le protocole réseau.
carte à puce temporaireCarte à puce non permanente émise à un utilisateur en remplacement d'une carte à puce perdue ou à un utilisateur nécessitant un accès pour un temps limité.
procédure stockée temporaireProcédure placée dans la base de données temporaire, tempdb, et effacée à la fin de la session.
table temporaireTable placée dans la base de données temporaire, tempdb, et effacée à la fin de la session.
locataireOrganisation cliente servie à partir de l'instance unique d'une application par un service web. Une société peut installer une instance de logiciel sur un groupe de serveurs et offrir le logiciel comme un service à plusieurs locataires.
vue ThéâtreVue selon laquelle l'aperçu est centré sur une bibliothèque de documents SharePoint de la Galerie PowerPivot et qui vous permet de permuter entre les feuilles de calcul disponibles. Des miniatures plus petites de chaque feuille de calcul s'affichent plus bas dans la page, des deux côtés.
thêta-jointureJointure basée sur une comparaison de valeurs scalaires.
séparateur des milliersSymbole qui sépare les milliers des centaines dans un nombre possédant quatre chiffres ou plus à gauche du séparateur décimal.
threadType d'objet dans un processus qui exécute des instructions du programme. À l'aide de plusieurs threads, il autorise des opérations simultanées dans un processus et permet à un processus d'exécuter simultanément des parties différentes de son programme sur des processeurs différents. Un thread a son propre ensemble de registres, sa propre pile de noyau, un bloc d'environnement de thread et une pile d'utilisateur dans l'espace d'adressage de son processus.
accélérateurOutil Microsoft SQL Server conçu pour limiter les performances d'une instance du moteur de base de données chaque fois que plus de huit opérations sont actives en même temps.
cycleSignal normal, rapide et périodique émis par un circuit de chronométrage.
nombre de cyclesNombre augmentant de manière monotone qui est utilisé pour identifier de façon unique une modification à un élément dans un réplica.
serveur de mosaïquesMoteur de mise en cache d'images de carte qui met en cache et diffuse des mosaïques d'images de carte de taille fixe et prégénérées.
timeType de données système SQL Server qui stocke une valeur d'heure de 0:00 à 23:59:59.999999.
intervalle de tempsPériode dans laquelle un événement donné est valide. L'intervalle de temps valide inclut l'heure de début valide, jusqu'à l'heure de fin valide, sans toutefois l'inclure.
création de jetonsDans l'exploration de texte ou la recherche en texte intégral, processus d'identification des unités significatives dans des chaînes, délimitant des mots, des morphèmes ou des racines, afin que les jetons associés puissent être groupés. Par exemple, bien que « San Francisco » contienne deux mots, il pourrait être traité comme un jeton unique.
objet tombstoneMarqueur utilisé pour représenter et suivre un élément supprimé et empêcher sa réintroduction accidentelle dans la communauté de synchronisation.
outilUtilitaire ou fonctionnalité qui permet d'accomplir une tâche ou un ensemble de tâches.
topologieEnsemble des participants impliqués dans la synchronisation et manière dont ils sont connectés les uns aux autres.
traceCollection d'événements et de données retournés par le moteur de base de données.
fichier de traceFichier qui contient des enregistrements d'activités d'un objet spécifié, tel qu'une application, un système d'exploitation ou un réseau. Un fichier de trace peut inclure des appels passés aux API, des activités d'API, des activités de liaisons de communications et de flux internes et d'autres informations.
jeton de suiviOutil d'analyse des performances disponible pour la réplication transactionnelle. Un jeton (une petite quantité de données) est envoyé dans le système de réplication pour mesurer le temps nécessaire aux transactions pour atteindre le serveur de distribution et les Abonnés.
octet de finValeur d'octet représentant la seconde moitié d'un caractère codé sur deux octets.
effectuer l'apprentissageRemplir un modèle avec des données afin de dériver des modèles pouvant être utilisés en prédiction ou en matière d'exploitation des connaissances.
jeu de données d'apprentissageEnsemble de données connues et prédictibles permettant de former un modèle d'exploration de données.
caractéristiqueAttribut qui décrit une entité.
formulation caractéristiqueFaçon d'exprimer une relation dans laquelle une entité mineure décrit une entité majeure.
niveau d'isolation de la transactionPropriété d'une transaction qui détermine le degré d'isolement des données, en vue de leur utilisation par un processus, et de protection contre toute interférence avec d'autres processus.
journal des transactionsFichier qui enregistre des modifications transactionnelles se produisant dans une base de données, en fournissant une base pour la mise à jour d'un fichier maître et l'établissement d'un journal d'audit.
sauvegarde du journal des transactions.Sauvegarde des journaux de transactions comprenant tous les enregistrements des journaux qui n'ont pas été sauvegardés lors des sauvegardes des journaux précédentes. Les sauvegardes des journaux sont obligatoires en mode de récupération complète et utilisant les journaux de transactions ; par contre, elles ne sont pas disponibles en mode de récupération simple.
période de rétention de transactionDans la réplication transactionnelle, durée pendant laquelle les transactions sont stockées dans la base de données de distribution.
restauration de transactionOpération de restauration effectuée sur une transaction spécifiée par l'utilisateur jusqu'au dernier point d'enregistrement au sein d'une transaction ou jusqu'au début d'une transaction.
données transactionnellesDonnées relatives aux ventes, aux livraisons, aux factures, aux tickets de dépannage, aux réclamations et à d'autres interactions monétaires et non monétaires.
réplication transactionnelleType de réplication qui commence en général par un instantané des objets et des données de la base de données de publication.
Transact-SQLLangage contenant les commandes utilisées pour administrer les instances de SQL Server, créer et gérer tous les objets d'une instance de SQL Server, ainsi que pour insérer, récupérer, modifier et supprimer toutes les données des tables SQL Server. Transact-SQL est une extension du langage défini dans les normes SQL publiées par les organismes ISO (International Standards Organization) et ANSI (American National Standards Institute).
transformationComposant de flux de données SSIS qui modifie, synthétise et nettoie des données.
entrée de transformationDonnées contenues dans une colonne, qui sont utilisées au cours d'un processus de jointure ou de recherche, pour modifier ou agréger des données dans la table à laquelle elles sont jointes.
sortie de la transformationDonnées retournées comme résultat d'une procédure de transformation.
TendanceTendance générale ou inclination, déterminée en général avec le temps par l'examen d'un attribut particulier.
connexion approuvéeConnexion réseau Windows qui peut être ouverte uniquement par des utilisateurs ayant été authentifiés par le réseau.
volet TSQLUn des onglets qui héberge le contrôle de l'éditeur pour permettre la modification de code TSQL.
fenêtre basculeFenêtre récurrente dont la taille du saut est égale à la taille de la fenêtre.
tupleCollection ordonnée de membres qui identifie de manière unique une cellule sur la base d'une combinaison de membres d'attribut issue de chaque hiérarchie d'attribut au sein du cube.
validation en deux tempsProtocole assurant que les transactions qui s'appliquent à plusieurs serveurs sont terminées sur tous les serveurs ou bien sur aucun. La validation en deux phases est coordonnée par le gestionnaire de transactions et prise en charge par des gestionnaires de ressources.
vérification de typeProcessus effectué par un compilateur ou un interpréteur pour s'assurer que si une variable est utilisée, elle est traitée selon le type de données déclaré pour elle.
adaptateur typéAdaptateur qui émet uniquement un type d'événement unique.
événement typéÉvénement pour lequel la structure de la charge utile d'événement fournie par la source ou consommée par le récepteur est connue et pour lequel l'adaptateur d'entrée ou de sortie est conçu autour de cette structure d'événement spécifique.
UCPNœud de réseau qui fournit le point de raisonnement central pour l'Utilitaire SQL Server. Il utilise l'Explorateur de l'utilitaire dans SQL Server Management Studio (SSMS) pour organiser et surveiller l'intégrité des ressources SQL Server.
UDTExtension écrite par l'utilisateur pour le système de type scalaire dans SQL Server.
hiérarchie déséquilibréeHiérarchie dans laquelle un ou plusieurs niveaux ne contiennent pas de membre dans une ou plusieurs branches.
flux de données indépendantFlux d'événements qui contient la définition du modèle d'événement ou du type de charge utile, mais ne définit pas la source de données.
non validableCaractérise une transaction ouverte ne pouvant être achevée. Les transactions non validables pourraient être considérées comme une sous-classe des transactions partiellement non réussies, dans laquelle la transaction a rencontré une erreur qui empêche son achèvement mais elle conserve encore ses verrous et doit être restaurée par l'utilisateur.
décompresserRestaurer le contenu d'un fichier compressé sous sa forme d'origine.
remise impossibleIncapacité à être remis au destinataire souhaité. Si un message électronique n'est pas remis, il est retourné à l'émetteur avec les informations ajoutées par le serveur de messagerie expliquant le problème ; par exemple, l'adresse de messagerie est incorrecte ou la boîte aux lettres du destinataire est pleine.
table sous-jacenteTable référencée par une vue, un curseur ou une procédure stockée.
phase de restaurationPhase de la récupération de base de données qui annule les modifications apportées par des transactions qui n'ont pas été validées au terme de la phase de restauration par progression de la récupération.
fichier journal des annulationsFichier qui enregistre le contenu des pages dans une base de données après leur modification par des transactions non validées ou annulées et avant d'être restaurées dans leur état précédent par la récupération. Le fichier journal des annulations empêche la perte des modifications effectuées par les transactions non validées.
phase de restaurationPhase de la récupération de base de données qui annule les modifications apportées par des transactions qui n'ont pas été validées au terme de la phase de restauration par progression de la récupération.
relation non validanteLien entre des tables qui fait référence à la clé primaire d'une table et à une clé étrangère d'une autre table, sans vérifier l'intégrité référentielle lors des transactions INSERT et UPDATE.
désinitialiserModifier l'état d'un énumérateur ou d'un objet source de données afin qu'il ne puisse pas être utilisé pour accéder aux données.
index uniqueIndex dans lequel deux lignes ne peuvent avoir la même valeur d'index, ce qui empêche les doublons de valeurs d'index ou de clé.
indicateur d'unicitéColonne de 4 octets que le moteur de base de données SQL Server ajoute automatiquement à une ligne pour rendre unique chaque clé d'index.
heure UTC (temps universel coordonné).Heure standard commune à chaque endroit dans le monde, coordonnée par le Bureau international de poids et mesures. Le Temps universel coordonné est utilisé sur Internet pour la synchronisation des ordinateurs.
membre inconnuMembre d'une dimension pour laquelle aucune clé n'a été trouvée pendant le traitement d'un cube contenant cette dimension.
bande inconnueBande qui n'a pas été identifiée par le serveur DPM.
code non managéCode exécuté directement par le système d'exploitation, à l'extérieur du CLR (Common Language Runtime) de .NET Framework. Le code non managé doit fournir sa propre gestion de mémoire, vérification de type et prise en charge de la sécurité, contrairement au code managé qui reçoit ces services du CLR.
instance non géréeInstance de SQL Server non surveillée par un point de contrôle de l'utilitaire.
supprimer le tableau croisé dynamiqueDévelopper les valeurs de plusieurs colonnes d'un enregistrement unique en plusieurs enregistrements avec les mêmes valeurs dans une colonne unique.
code non sécuriséCode exécuté directement par le système d'exploitation, à l'extérieur du CLR (Common Language Runtime) de .NET Framework. Le code non managé doit fournir sa propre gestion de mémoire, vérification de type et prise en charge de la sécurité, contrairement au code managé qui reçoit ces services du CLR.
adaptateur non typéAdaptateur qui accepte ou émet plusieurs types d'événements dans lesquels la structure de charge utile ou le type de champs dans la charge utile n'est pas connu d'avance. Les exemples sont des événements d'un fichier CSV ou texte, une table SQL ou un socket.
verrou de mise à jourVerrou placé sur des ressources (telles qu'une ligne, une page, une table) pouvant être mises à jour.
mise à jour des statistiquesProcessus qui recalcule les informations sur la distribution des valeurs de clé dans les index spécifiés.
code de mise à jourModèle qui permet de modifier une base de données dans Microsoft SQL Server à partir d'un document XML existant.
compte d'utilisateurDans Active Directory, objet contenant toutes les informations qui définissent un utilisateur de domaine, notamment nom d'utilisateur, mot de passe et groupes dans lesquels le compte d'utilisateur a une appartenance. Les comptes d'utilisateurs peuvent être stockés dans Active Directory ou sur votre ordinateur local.
base de données utilisateurBase de données créée par un utilisateur SQL Server et utilisée pour stocker des données d'application.
instance utilisateurInstance de SQL Server Express qui est générée par l'instance parente pour le compte d'un utilisateur.
fonction d'agrégation définie par l'utilisateurFonction d'agrégation créée par rapport à un assembly SQL Server dont l'implémentation est définie dans un assembly créé dans le CLR (Common Language Runtime) du .NET Framework.
type défini par l'utilisateurExtension écrite par l'utilisateur pour le système de type scalaire dans SQL Server.
point de contrôle de l'utilitaireNœud de réseau qui fournit le point de raisonnement central pour l'Utilitaire SQL Server. Il utilise l'Explorateur de l'utilitaire dans SQL Server Management Studio (SSMS) pour organiser et surveiller l'intégrité des ressources SQL Server.
lecteur d'utilitairePrivilège qui permet au compte d'utilisateur de se connecter à l'Utilitaire SQL Server, d'afficher tous les points de vue dans l'Explorateur de l'utilitaire dans SSMS et d'afficher des paramètres sur le nœud Administration de l'utilitaire dans l'Explorateur de l'utilitaire dans SSMS.
ramasse-miettesOutil pour la suppression de données.
période de validité.Durée pendant laquelle des informations d'identification définies sont jugées dignes de confiance.
expression de valeurExpression MDX (Multidimensional Expressions) qui retourne une valeur. Les expressions de valeur peuvent être exécutées sur des ensembles, des tuples, des membres, des niveaux, des nombres ou des chaînes.
versionPropriété utilisée pour différencier des objets stockés dans le cache à l'aide de la même clé. Windows Server AppFabric stocke les informations de version à l'aide de la classe DataCacheItemVersion. Chaque fois qu'un objet est ajouté ou mis à jour dans le cache, la valeur de version est modifiée. Le contrôle de version est utilisé pour garantir la cohérence des données. L'accès concurrentiel optimiste est accompli en utilisant le contrôle de version par opposition aux verrous.
versionMétadonnées qui identifient une modification effectuée sur un élément dans un réplica. Il s'agit de la clé de réplica et du nombre de cycles de réplica pour l'élément.
filtrage verticalFiltrage des colonnes d'une table. Dans le cadre d'une réplication, l'article de table créé contient uniquement les colonnes sélectionnées dans la table de publication.
partitionnement verticalProcessus de fractionnement d'une table individuelle en tables multiples en fonction des colonnes sélectionnées. Chacune des tables multiples contient alors le même nombre de lignes, mais moins de colonnes.
division verticaleOrientation verticale de l'environnement CIDER.
base de données très volumineuseBase de données qui est devenue si volumineuse qu'elle pose des difficultés de gestion, exigeant de porter une attention particulière aux personnes et processus.
victimeTransaction la plus longue en cours d'exécution ne générant de versions de ligne lorsque tempdb n'a plus d'espace et que le moteur de base de données force la réduction des magasins de versions. Le message 3967 est inscrit dans le journal d'erreurs pour chaque transaction victime. Toute transaction marquée comme victime ne peut plus lire les versions de ligne de la banque des versions.
génération d'affichagesFonctionnalité du moteur de référentiel permettant de créer des vues relationnelles basées sur des classes, des interfaces et des relations d'un modèle CIM.
fichier journal virtuelFichier non physique dérivé d'un fichier journal physique par le moteur de base de données SQL Server.
valeur totale affichéeValeur de cellule agrégée et affichée d'un membre de dimension, cohérente avec les valeurs de cellule affichées pour les enfants affichés de ce membre.
visualiseurMéthode pour représenter visuellement des données en mode débogage.
VLDBBase de données qui est devenue si volumineuse qu'elle pose des difficultés de gestion, exigeant de porter une attention particulière aux personnes et processus.
enregistreur VSSComposant dans une application qui sert d'interface avec l'infrastructure de plateforme VSS lors des sauvegardes pour vérifier que les données d'application sont prêtes pour la création de clichés instantanés.
durée totale d'exécutionDurée totale prise par un ordinateur pour compléter une tâche correspondant à la somme du temps processeur, du temps E/S et du délai de canal de communication.
latence chaudeMoment auquel une instance de flux de travail doit être créée quand le type de flux de travail a déjà été compilé.
secours semi-automatiqueMéthode de redondance dans laquelle le système secondaire (c.-à-d., sauvegarde) s'exécute en arrière-plan du système primaire. Les données sont mises en miroir à intervalles réguliers dans le serveur secondaire, ce qui signifie que parfois les deux serveurs ne contiennent pas exactement les mêmes données.
serveur de secours actifServeur de secours qui contient une copie d'une base de données mise à jour de manière asynchrone et qui peut être mise en ligne assez rapidement.
filigraneSeuil utilisé pour gérer la consommation de mémoire sur chaque hôte de cache. Les filigranes haut et bas spécifient lorsque les objets sont supprimés de la mémoire.
application WebLogiciel qui utilise le protocole HTTP (Hypertext Transfer Protocol) comme protocole de communication principal et qui remet les informations Web à l'utilisateur en langage HTML.
pool de WebRegroupement d'une ou plusieurs URL servies par un processus de travail.
Agent du pool de WebProcessus isolé par lequel les portails Web CLM s'exécutent.
projet WebCollection de fichiers qui spécifie des éléments d'une application Web.
site WebGroupe de pages web connexes hébergé par un serveur HTTP sur le World Wide Web ou un intranet. Les pages d'un site web couvrent en général une ou plusieurs rubriques et sont interconnectées via des liens hypertexte.
synchronisation WebDans la réplication de fusion, fonctionnalité qui vous permet de répliquer des données à l'aide du protocole HTTPS.
site WebGroupe de pages web connexes hébergé par un serveur HTTP sur le World Wide Web ou un intranet. Les pages d'un site web couvrent en général une ou plusieurs rubriques et sont interconnectées via des liens hypertexte.
formule de clôture pondéréeFormule qui calcule la moyenne des prix haut, bas et de clôture, en assignant plus de poids au cours de clôture.
caractère largeCode de caractère multilingue de 2 octets.
fenêtreSous-ensemble d'événements dans un flux qui se produit dans une période donnée ; autrement dit, une fenêtre contenant des données d'événements le long d'une chronologie.
Windows Management InstrumentationExtension Microsoft de l'initiative WBEM (Web-based Enterprise Management) de la Commission spéciale pour la gestion de bureau (DMTF).
sécurité intégrée de Windows NTMode de sécurité qui utilise le processus d'authentification Windows NT.
serveur témoinDans la mise en miroir de bases de données, instance de serveur qui surveille l'état des serveurs principal et miroir et qui, par défaut, peut initialiser un basculement automatique en cas d'échec du serveur principal. Une session de mise en miroir de bases de données peut avoir un seul serveur témoin (ou « témoin ») facultatif.
WMIExtension Microsoft de l'initiative WBEM (Web-based Enterprise Management) de la Commission spéciale pour la gestion de bureau (DMTF).
WMI (langage de requêtes)Sous-ensemble de ANSI SQL avec des modifications sémantiques adaptées à WMI (Windows Management Instrumentation).
classeurDans un tableur, fichier qui contient plusieurs feuilles de calcul connexes.
administrateur de charge de travailOutil Microsoft SQL Server conçu pour limiter les performances d'une instance du moteur de base de données chaque fois que plus de huit opérations sont actives en même temps.
groupe de charge de travailDans le Gouverneur de ressources, conteneur pour les demandes de session semblables selon les règles de classification appliquées à chaque demande. Un groupe de charges de travail permet l'analyse globale de la consommation des ressources appliquée à toutes les demandes dans un groupe.
station de travailMicro-ordinateur ou terminal connecté à un réseau.
WQLSous-ensemble de ANSI SQL avec des modifications sémantiques adaptées à WMI (Windows Management Instrumentation).
réécrireMettre à jour la valeur d'une cellule de cube, un membre ou la valeur d'une propriété de membre.
journal WAL (write-ahead log)Méthode de journalisation des transactions selon laquelle le journal est toujours écrit avant les données.
axe XLigne de référence horizontale sur une grille, un graphique ou graphique ayant des dimensions horizontales et verticales.
XML for AnalysisSpécification qui décrit une norme ouverte qui prend en charge l'accès aux sources de données qui résident sur le Web.
XMLASpécification qui décrit une norme ouverte qui prend en charge l'accès aux sources de données qui résident sur le Web.
XQueryLangage de requête fonctionnel grossièrement applicable à divers types de données XML dérivés de Quilt, XPath et XQL. Ipedo et Software AG implémentent leurs propres versions de la spécification proposée du W3C pour le langage XQuery. Également appelé : requête XML, XQL.
XSLVocabulaire XML permettant de convertir des données XML en un autre format, tel que le format HTML, au moyen d'une feuille de style qui définit des règles de présentation.
XSLTLangage XML déclaratif utilisé pour présenter ou transformer des données XML.
XSLTLangage XML déclaratif utilisé pour présenter ou transformer des données XML.
Afficher:
© 2016 Microsoft