Utilitaire profiler

 

S'applique à: SQL Server 2016

L’utilitaire profiler lance l’outil SQL Server Profiler . Les arguments facultatifs répertoriés ci-dessous dans cette rubrique permettent de contrôler le démarrage de l'application.

System_CAPS_ICON_note.jpg Remarque


L’utilitaire profiler n’est pas destiné à générer des scripts de trace. Pour en savoir plus, voir SQL Server Profiler.

  
profiler  
    [ /? ] |  
[  
{  
{ /U login_id [ /P password ] }  
| /E  
}  
{[ /S sql_server_name ] | [ /A analysis_services_server_name ] }  
[ /D database ]  
[ /T "template_name" ]  
[ /B { "trace_table_name" } ]  
{ [/F "filename" ] | [ /O "filename" ] }  
[ /L locale_ID ]  
[ /M "MM-DD-YY hh:mm:ss" ]  
[ /R ]  
[ /Z file_size ]  
]  

/?
Affiche le résumé de la syntaxe des arguments de profiler .

/U login_id
ID de connexion de l'utilisateur pour l'authentification SQL Server. Les ID de connexion respectent la casse.

System_CAPS_ICON_note.jpg Remarque


Lorsque c'est possible, utilisez l'authentification Windows..

/P password
Indique un mot de passe spécifié par l'utilisateur pour l'authentification SQL Server.

/E
Spécifie la connexion avec l'authentification Windows en utilisant les informations d'identification de l'utilisateur actuel.

/S  sql_server_name
Spécifie une instance de SQL Server. Profiler se connecte automatiquement au serveur spécifié en utilisant les informations d’authentification spécifiées dans les commutateurs /U et /P ou dans le commutateur /E. Pour vous connecter à une instance nommée de SQL Server, utilisez /S sql_server_name\instance_name.

/A  analysis_services_server_name
Spécifie une instance d'Analysis Services. Profiler se connecte automatiquement au serveur spécifié en utilisant les informations d’authentification spécifiées dans les commutateurs /U et /P ou dans le commutateur /E. Pour vous connecter à une instance nommée de SQL Server, utilisez /A analysis_services_server_name\instance_name.

/D database
Spécifie le nom de la base de données à utiliser avec la connexion. Cette option sélectionne la base de données par défaut pour l'utilisateur spécifié si aucune base de données n'est spécifiée.

/B " trace_table_name "
Spécifie une table de trace à charger lors du démarrage du générateur de profils. Vous devez spécifier la base de données, l'utilisateur ou le schéma, ainsi que la table.

/T" template_name "
Spécifie le modèle qui sera chargé pour configurer la trace. Le nom du modèle doit être entre guillemets. Le nom du modèle doit être le répertoire de modèles système ou le répertoire de modèles utilisateur. Si deux modèles portant le même nom existent dans les deux répertoires, le modèle du répertoire système est chargé. Si aucun modèle n'existe sous le nom spécifié, le modèle standard est chargé. Notez que l’extension de fichier du modèle (.tdf) ne doit pas être spécifiée dans template_name. Par exemple :

/T "standard"  

/F" filename "
Spécifie le chemin et le nom d'un fichier de trace à charger lors du démarrage du générateur de profils. Le chemin complet et le nom de fichier doivent être entre guillemets. Cette option n’est pas utilisable avec /O.

/O " filename  "
Spécifie le chemin d'accès et le nom d'un fichier dans lequel les résultats de trace doivent être écrits. Le chemin complet et le nom de fichier doivent être entre guillemets. Cette option n’est pas utilisable avec /F.

/L locale_ID
Non disponible.

/M " MM-DD-YY hh:mm:ss "
Spécifie la date et l'heure auxquelles la trace doit s'arrêter. L'heure d'arrêt doit être indiquée entre guillemets. Spécifiez l'heure d'arrêt conformément aux paramètres du tableau ci-dessous :

ParamètreDéfinition
MMMois à deux chiffres
DDJour à deux chiffres
YYAnnée à deux chiffres
hhHeure à deux chiffres au format 24 heures
mmMinute à deux chiffres
ssSeconde à deux chiffres
System_CAPS_ICON_note.jpg Remarque


Le format « MM-DD-YY hh:mm:ss » peut être utilisé uniquement si l’option Utiliser des paramètres régionaux pour afficher les valeurs de date et d’heure est activée dans SQL Server Profiler. Si cette option n'est pas activée, vous devez utiliser le format de date et heure « YYYY-MM-DD hh:mm:ss ».

/R
Permet la substitution du fichier de trace.

/Z  file_size
Spécifie la taille du fichier de trace, en mégaoctets (Mo). La taille par défaut est de 5 Mo. Si la substitution est activée, tous les fichiers de substitution sont limités à la valeur spécifiée dans cet argument.

Pour démarrer une trace avec un modèle spécifique, utilisez les options /S et /T simultanément. Par exemple, pour démarrer une trace en utilisant le modèle Standard sur MyServer\MyInstance, entrez ce qui suit à l'invite de commandes :

profiler /S MyServer\MyInstance /T "Standard"  

Référence de l’utilitaire d’invite de commandes (moteur de base de données)

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher: