Cette page vous a-t-elle été utile ?
Votre avis sur ce contenu est important. N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.
Vous avez d'autres commentaires ?
1500 caractères restants
Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Mettre à jour l'entité

Mis à jour: octobre 2014

Met à jour une entité de messagerie.

 

Méthode URI de demande Version HTTP

PUT

https://{serviceNamespace}.servicebus.windows.net/{Entity Path}

HTTP/1.1

Le tableau suivant décrit les en-têtes de demande obligatoires ou facultatifs.

 

En-tête de demande Description

Autorisation

Spécifie un jeton WRAPv0.9.7.2 contenant un SimpleWebToken acquis d'ACS. Défini sur WRAP access_token=”{swt}”.

Content-Type

Défini sur application/atom+xml;type=entry;charset=utf-8.

If-Match

Attribuez la valeur « * » à cet en-tête pour mettre à jour l'entité. Vous devez attribuer toutes les valeurs de propriétés souhaitées à l'entité mise à jour. En l'absence de valeurs, celles-ci seront définies sur les valeurs par défaut du service. Si cet en-tête est manquant, l'appel de mise à jour renvoie une erreur indiquant que cette entité existe déjà.

La réponse inclut un code d'état HTTP et un ensemble d'en-têtes de réponse.

noteRemarque
Si vous mettez à jour une entité dont le nom contient des caractères spéciaux ou codés (par exemple, « test?Name=value& », qui est codé « test%3FName%3Dvalue%26 »), une exception « (401) invalid request body » est générée.

 

Code Description

201

Entité mise à jour.

400

Corps de la demande non valide.

401

Échec de l'autorisation.

403

Quota dépassé ; entité non mise à jour.

500

Erreur interne.

Pour plus d'informations sur les codes d'état, consultez Codes d'état et codes d'erreur.

La description de l'entité est renvoyée. Certaines propriétés de description peuvent contenir des valeurs par défaut si celles-ci ne figuraient pas dans la demande PUT.

Afficher:
© 2015 Microsoft