Vue d'ensemble de Service Bus for Windows Server

Service Bus pour Windows Server est un ensemble de composants installables qui fournit les fonctionnalités de messagerie de Windows Azure Service Bus sur Windows Server. Service Bus pour Windows Server permet de créer, de tester et d’exécuter des applications couplées selon des règles souples et pilotées par des messages dans des environnements autogérés et sur les ordinateurs de développement.

L'objectif de Service Bus pour Windows Server est de fournir des fonctionnalités similaires au sein de Windows Azure et de Windows Server, et d'assurer la flexibilité lors du développement et du déploiement d'applications. Il est basé sur la même architecture que le service nuage Service Bus et fournit des fonctionnalités de montée en charge et de résilience. Le modèle de programmation, la prise en charge de Visual Studio et les API exposées pour le développement d’applications sont symétriques par rapport au service nuage, simplifiant ainsi le développement d’applications et le basculement entre les deux versions. Dorénavant, l’expérience de gestion des entités sur le Portail de gestion Windows Azure sera cohérente entre la version locale et la version dans le nuage.

Scénarios pour Service Bus pour Windows Server

  • Développez en local, déployez dans le nuage. Ce scénario couramment utilisé permet aux développeurs d’applications dans le nuage de développer et de tester des applications en local au sein d’un environnement de développement pouvant être installé sur un ordinateur de bureau ou sur un ordinateur portable. Pour apporter un soutien aux développeurs, Service Bus pour Windows Server peut être installé sur un système d’exploitation client (Windows 7 ou 8, 64 bits) et utilise SQL Express (SQL Express 2008 R2 SP1 ou version ultérieure). En outre, Service Bus pour Windows Server peut être configuré de manière à utiliser des comptes locaux (au lieu de comptes de domaine) pour développer sur un ordinateur n’appartenant pas à un domaine, ou hors connexion.

  • Un déploiement flexible. Les éditeurs de logiciels proposant leurs solutions à un large éventail de clients veulent être en mesure de les déployer en tant qu’application nuage ou en local. De façon similaire, les entreprises souhaitent choisir elles-mêmes où déployer l’application. Pour prendre en charge ce scénario, Service Bus pour Windows Server présente une symétrie avec Windows Azure Service Bus (l’offre PaaS de Microsoft), ainsi qu’une prise en charge pour IaaS. La symétrie commence au niveau de l’ensemble de fonctionnalités prises en charge (dans cette version, la messagerie répartie uniquement), de la présence du même Kit de développement logiciel (SDK) ainsi que de la prise en charge d’une chaîne de connexion configurable qui permet aux clients de changer leur mode de déploiement sans avoir à recréer la solution.

  • Abonnement/publication en local. Pour les entreprises qui développent des services et des applications, Service Bus pour Windows Server offre une couche MOM (Messaging Oriented Middleware, Logiciel intermédiaire orienté messagerie), qui représente un ensemble complet de fonctionnalités de publication/abonnement. Pour prendre en charge ce scénario, Service Bus pour Windows Server offre des fonctionnalités telles que la haute disponibilité, l’extensibilité, l’authentification basée sur les jetons Windows (prise en charge pour Active Directory), etc.

Fonctionnalités de messagerie dans Service Bus pour Windows Server

Service Bus pour Windows Server prend en charge la même fonctionnalité de messagerie répartie que dans Windows Azure Service Bus. Les files d’attente Service Bus fournissent un stockage et une récupération des messages fiable avec un choix de protocoles et d’API.

Files d’attente Service Bus

Les files d’attente Service Bus offrent une fonctionnalité de nivellement de charge en autorisant le récepteur d’un message à traiter les messages à son propre rythme. En outre, les files d’attente Service Bus proposent une fonctionnalité d’équilibrage de la charge dans le sens où elles permettent à plusieurs récepteurs concurrents d’accepter des messages à partir de la même file d’attente. Pour plus d'informations sur le sujet suivant, à savoir les files d’attente Service Bus, consultez la rubrique Utilisation des files d’attente Service Bus (éventuellement en anglais).

Rubriques Service Bus

En plus des fonctionnalités de files d’attente, les rubriques et les abonnements Service Bus proposent des capacités de publication/abonnement permettant à plusieurs abonnés concurrents de récupérer de façon indépendante des affichages filtrés ou non filtrés du flux de messages publié. Pour plus d'informations sur le sujet suivant, à savoir les rubriques Service Bus, consultez la rubrique Utilisation des rubriques/abonnements Service Bus (éventuellement en anglais).

Fonctionnalités de la plateforme dans Service Bus pour Windows Server

Service Bus pour Windows Server offre une plateforme de messagerie pour les applications d’entreprise possédant une topologie de batterie de serveurs à plusieurs hôtes qui permet l’extensibilité et la haute disponibilité. La plateforme est basée sur Windows Server et Microsoft SQL Server. Les développeurs qui préfèrent un environnement de développement plus léger peuvent installer Service Bus pour Windows Server sur des systèmes d’exploitation clients Windows (64 bits) et Microsoft SQL Express.

Vous pouvez déployer Service Bus pour Windows Server dans un environnement hébergé tel qu’un ordinateur virtuel Windows Azure à l’aide d’une base de données Microsoft SQL Server hébergée, ou une Base de données SQL Windows Azure (IaaS). Pour plus d'informations sur le sujet suivant, à savoir les plateformes prises en charge, consultez la rubrique Topologies prises en charge.

Comparaison entre Service Bus pour Windows Server et Windows Azure Service Bus

Bien qu’il existe une certaine symétrie entre Service Bus pour Windows Server et Windows Azure Service Bus aux niveaux des API et des fonctionnalités de messagerie, il existe tout de même des différences entre les deux produits Service Bus.

  • En ce qui concerne la facilité de gestion, dans un environnement PaaS hébergé (Windows Azure), le fournisseur PaaS (Microsoft) s’occupe de la gestion. Avec Service Bus pour Windows Server, il incombe à l’administrateur local de déployer, de sécuriser, de faire évoluer et de contrôler la batterie de serveurs Service Bus pour Windows Server.

  • Dans Windows Azure et Windows Server, Service Bus nécessite des jetons d’accès pour autoriser l’accès à ses entités de messagerie. Étant donné que le Active Directory Access Control de Windows Azure (également appelé Access Control Service ou ACS) n’est pas disponible sur Windows Server, Service Bus pour Windows Server inclut un service d’émission de jeton de sécurité Service Bus (SBSTS) intégré au modèle de sécurité Windows. Le service SBSTS peut émettre des jetons Web simples (SWT) sur la base d’identités Windows (stockées dans le magasin d’identités Windows local ou dans Active Directory).

  • Tandis que les quotas et d’autres paramètres d’exécution sont définis dans Windows Azure Service Bus, avec Service Bus pour Windows Server, un administrateur peut modifier ces paramètres et personnaliser la batterie de serveurs Service Bus pour Windows Server.

  • Le schéma d’adressage est défini dans Windows Azure Service Bus. En d’autres termes, l’URL de tous les points de terminaison ont le suffixe Service Bus. Avec Service Bus pour Windows Server, vous pouvez utiliser le nom de domaine complet (FQDN) des hôtes, ou une entrée DNS mappée représentant votre service.


Date de génération :

2013-07-25

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher: