Didacticiel : Utilisation d'Azure BizTalk Services pour l'intégration à un serveur SAP local

Mis à jour: mai 2015

Les Microsoft Azure BizTalk Services fournissent un ensemble de fonctions d'intégration permettant aux organisations de créer des solutions hybrides, de façon à ce que leurs applications clientes ou partenaires soient hébergées sur Azure, alors que les données associées aux clients ou aux partenaires sont enregistrées localement à l'aide d'applications métier. Dans cet article, nous allons considérer la configuration d'un scénario hybride semblable utilisant les BizTalk Services. Pour illustrer comment intégrer des applications Microsoft Azure à une application métier locale en utilisant BizTalk Services, envisageons un scénario impliquant deux partenaires commerciaux, Fabrikam et Contoso.

Contoso envoie un message de bon de commande (PO) à Fabrikam au format EDI X12 utilisant le schéma de PO (X12 850). Fabrikam (qui utilise un serveur SAP pour gérer les données des partenaires) reçoit le PO de ses partenaires qui utilisent des IDOCS ORDERS05. Pour permettre à Contoso d'envoyer un PO directement au serveur SAP local de Fabrikam, Fabrikam décide d'utiliser BizTalk Services pour définir un scénario d'intégration hybride où la couche d'intégration est hébergée sur Azure et le serveur SAP se trouve dans le pare-feu de l'organisation. Fabrikam utilise les BizTalk Services des manières suivantes pour activer ce scénario d'intégration hybride :

  1. Fabrikam utilise le Kit de développement logiciel (SDK) des Microsoft Azure BizTalk Services pour créer un projet de service BizTalk. Le projet inclut un pont unidirectionnel XML pour envoyer des messages à un point de terminaison de relais, qui à son tour envoie le message au système SAP local.

  2. Fabrikam utilise le composant service d'adaptateur BizTalk disponible avec les BizTalk Services pour exposer l'opération d'envoi (Send) sur IDOC ORDERS05 en tant qu'opération utilisant un point de terminaison de relais Service Bus. Le pont unidirectionnel XML envoie les messages à ce point de terminaison de relais. Fabrikam crée également le schéma de l'opération Send en utilisant le service d'adaptateur BizTalk et intègre le schéma dans le cadre du projet de service BizTalk.

    noteRemarque
    Une opération Send sur un IDOC est une opération qui est exposée par le Pack Adaptateurs de BizTalk sur n'importe quel IDOC pour envoyer l'IDOC au serveur SAP. Le service d'adaptateur BizTalk utilise BizTalk Adapter Pack pour la connexion à un serveur SAP.

  3. Fabrikam utilise le composant Transformation disponible avec les BizTalk Services pour créer un mappage afin de transformer le message de PO au format X12 en schéma requis par le serveur SAP pour appeler l'opération Send sur IDOC ORDERS05.

  4. Fabrikam utilise le Portail Microsoft Azure BizTalk Services disponible avec les BizTalk Services pour créer et déployer un contrat EDI sous l'abonnement aux BizTalk Services qui traite le message X12 850 PO. Dans le cadre du traitement du message, le contrat effectue également les tâches suivantes :

    1. Il reçoit un message X12 850 PO via FTP.

    2. Il transforme le message X12 PO dans le schéma requis par le serveur SAP à l'aide de la transformation créée précédemment.

    3. Il achemine le message transformé au pont unidirectionnel XML qui l'achemine à un point de terminaison de relais créé pour envoyer un message de PO à un serveur SAP. Fabrikam a exposé précédemment (de la façon expliquée à la puce 1 ci-dessus) l'opération Send sur IDOC ORDERS05 en tant que point de terminaison de relais, pour permettre aux partenaires d'envoyer des messages de PO à l'aide du service d'adaptateur BizTalk.

Une fois cette configuration effectuée, Contoso dépose un message X12 850 PO à l'emplacement FTP. Ce message est utilisé par le pipeline de réception EDI, qui traite le message, le transforme en IDOC ORDERS05, et l'achemine vers le Pont XML intermédiaire. Le pont achemine ensuite le message au point de terminaison de relais sur Service Bus, qui est ensuite envoyé au serveur SAP local. L'illustration suivante représente le même scénario.

Scénarios d'intégration SAP

Ce didacticiel repose sur l'exemple SAPIntegration disponible dans la MSDN Code Gallery (SAPIntegration.zip). Vous pouvez utiliser l'exemple SAPIntegration et parcourir ce didacticiel pour comprendre comment l'exemple a été généré ou utiliser ce didacticiel uniquement pour créer votre propre application. Ce didacticiel cible la deuxième approche de façon à ce que vous compreniez comment cette application a été créée. En outre, pour être cohérent avec l'exemple, les noms des artefacts (par exemple, schémas, transformations, etc.) utilisés dans ce didacticiel sont identiques à ceux de l'exemple.

L'exemple disponible dans MSDN Code Gallery contient uniquement la moitié de la solution, qui peut être développée au moment du design sur votre ordinateur. L'exemple n'inclut pas la configuration que vous devez effectuer sur le portail de services BizTalk Azure. Pour cela, vous devez suivre les étapes de ce didacticiel de façon à configurer votre pont EDI. Néanmoins, Microsoft vous recommande de suivre le didacticiel pour mieux comprendre les concepts et les procédures. Si vous souhaitez vraiment utiliser l'exemple, voici ce que vous devez faire :

  • Téléchargez le package SAPIntegration.zip, décompressez l'exemple SAPIntegration et apportez les modifications appropriées telles que l'ajout de l'espace de noms de service, du nom de l'émetteur, de la clé de l'émetteur, des détails du serveur SAP, etc. Après avoir modifié l'exemple, déployez l'application pour obtenir l'URL de point de terminaison à laquelle le pont unidirectionnel XML est déployé.

  • Utilisez le portail de services BizTalk pour configurer les paramètres de réception de la façon décrite dans la rubrique Étape 5 : Création et déploiement du pipeline de réception EDI et suivez les procédures pour acheminer les messages du pont de réception EDI vers le pont unidirectionnel XML que vous avez déjà déployé.

  • Déposez un message de test à l'emplacement FTP configuré dans le cadre du contrat et vérifiez que l'application fonctionne comme prévu.

    • Si le message est correctement traité, il est acheminé vers le serveur SAP et vous pouvez vérifier l'IDOC ORDERS en utilisant l'interface utilisateur graphique SAP.

    • Si le contrat EDI ne peut pas traiter le message, les messages d'échec/erreur sont acheminés vers un point de terminaison de relais sur Service Bus. Pour recevoir ces messages, vous devez configurer un service de récepteur relais qui reçoit tout message qui arrive à ce point de terminaison de relais spécifique. Vous trouverez plus d'informations sur les raisons pour lesquelles vous avez besoin de ce service et la manière de l'utiliser dans Étape 6 : test de la solution.

Voir aussi

Afficher: