Applets de commande PowerShell pour le service d'adaptateur BizTalk

Mis à jour: août 2015

Installation et utilisation des applets de commande PowerShell dans service d'adaptateur BizTalk.

Le serveur runtime de service d'adaptateur BizTalk utilise les capacités des applets de commande de PowerShell pour exposer les entités Relais LOB et cible LOB. À l'aide de PowerShell, les administrateurs peuvent gérer le service runtime et ces entités LOB.

  1. Installez Windows PowerShell 3.0 :

  2. Exécutez le fichier d'installation de BizTalk Services. Consultez Installation du Kit de développement logiciel (SDK) Azure BizTalk Services.

Informations complémentaires

  • Les applets de commande PowerShell sont installées automatiquement lorsque l'option Outils est sélectionnée pendant la configuration. Consultez Installation du Kit de développement logiciel (SDK) Azure BizTalk Services.

  • Une fois l'installation terminée, le dossier C:\Program Files\Windows Azure BizTalk Services Tools est créé. Il contient le module PowerShell d'exécution du service d'adaptateur BizTalk.

  1. Sélectionnez Windows PowerShell et Exécuter en tant qu'administrateur.

    Si Contrôle de compte d'utilisateur (UAC) est activé, si vous y êtes invité, sélectionnez Oui pour continuer.

  2. Type : import-module "C:\Program Files\Windows Azure BizTalk Services Tools\Microsoft.BizTalk.Adapter.Services.Powershell.dll"

  3. Appuyez sur Entrée

  4. Pour afficher les applets de commande, entrez : get-module. La commande get-module affiche les applets de commande cible LOB et Relais LOB prises en charge par le module service d'adaptateur BizTalk.

Informations complémentaires

  • Le nom du module Windows PowerShell service d'adaptateur BizTalk est Microsoft.BizTalk.Adapter.Services.Powershell.dll. Il est possible que les scripts PowerShell écrits à l'aide de la version d'évaluation des applets de commande échouent après la mise à niveau.

  • Lors de l'utilisation de la commande import-module, les modules existent uniquement quand la fenêtre de commandes PowerShell est ouverte, c'est-à-dire, la session PowerShell active. Ensuite, lors de la fermeture de la fenêtre de commandes PowerShell, la session est fermée et le module est supprimé.

 

Respect de la casse

Les commandes PowerShell ne respectent pas la casse. Ainsi, faites simplement attention à respecter la syntaxe et l'orthographe.

Raccourcis des paramètres d'applets de commande

PowerShell autorise par défaut n'importe quel préfixe unique pour les paramètres d'applets de commande. Par exemple, -f, -fo et -for peuvent être utilisés en tant que raccourcis pour le paramètre -ForceDelete.

Installation de Runtime et Outils

Installation sur le même serveur. Cette option vous permet de gérer les composants service d'adaptateur BizTalk dans le cloud et d'utiliser les applets de commande PowerShell (command-lets) sur un serveur centralisé.

La section Développeur du programme d'installation doit être installée sur un autre ordinateur. En effet, il faut séparer les tâches de développement des tâches d'exécution.

Espace de noms Service Bus

Lorsque vous utilisez le paramètre –Namespace, vous devez toujours entrer l'espace de noms Service Bus.

get-help cmdletName -full

Utilisez -full pour obtenir des informations détaillées sur l'applet de commande, et notamment des exemples et une description de chaque paramètre.

Rubriques about_

Les rubriques d'aide about_ de PowerShell sont disponibles au format texte ici : C:\Windows\System32\WindowsPowerShell\v1.0\fr-FR.

Voir aussi

Afficher: