Création d'un pont unidirectionnel XML

Mis à jour: août 2015

Cette section répertorie les étapes permettant de créer un pont unidirectionnel XML dans un projet de service BizTalk. La création d'un Pont XML comporte plusieurs étapes. Dans cette rubrique :

  1. Ajout du pont au projet BizTalk Services

  2. Entrez les schémas de requête pour les messages XML qui sont traités par le Pont XML.

  3. configuration de la phase d'enrichissement

  4. Configuration de l'étape de validation

  5. Configuration de la phase d'enrichissement et de ses propriétés

  6. Configuration de la phase de transformation

  7. Configuration de l'étape d'enrichissement (post-transformation)

  8. Configuration de l'étape d'encodage

  1. Créez un projet de service BizTalk. La rubrique Prise en main d'un projet Visual Studio décrit les étapes à suivre.

  2. Cliquez avec le bouton droit sur un endroit quelconque de l'aire de conception du projet de service BizTalk, puis sélectionnez Propriétés. Dans URL de service BizTalk, entrez votre URL BizTalk Services.

  3. Dans Boîte à outils, glissez-déplacez le composant pont unidirectionnel XML vers l'aire de conception du projet de service BizTalk. Un fichier .BridgeConfig est ajouté à la solution.

  4. Cliquez avec le bouton droit sur le pont, sélectionnez Propriétés, puis entrez les propriétés suivantes :

     

    Nom de la propriété Description

    Associated Project Item

    Lecture seule : nom du fichier .BridgeConfig associé. Pour modifier le nom du fichier, modifiez la propriété Nom d'entité.

    Nom d'entité

    nom du Pont XML sur l'aire de conception du projet de service BizTalk. Ce nom doit être unique pour le projet de service BizTalk. Le nom du fichier .BridgeConfig est identique à la valeur que vous entrez ici.

    Adresse relative

    Adresse relative où le Pont XML est hébergé sur Microsoft Azure. Cette adresse, combinée à l'URL BizTalk Services que vous avez entrée au cours de l'étape 2, crée l'URL complète pour le pont.

    Par exemple, si l'URL BizTalk Services est MyBizTalkService et que l'adresse relative du pont est UpdateCustomers, l'URL du point de terminaison sur Service Bus est https://MyBizTalkService.biztalk.windows.net/default/UpdateCustomers.

    Table d'ordre de routage

    Entrez l'ordre de routage du message à partir du pont vers d'autres composants du flux de messagerie. Consultez The Routing Order.

    Adresse d'exécution

    URL du point de terminaison d'exécution publique où le pont est déployé.

    Suivi des propriétés

    Définissez cette propriété pour spécifier quelles propriétés du message sont suivies par le pont. Consultez Suivi des messages traités par le pont.

  5. Cliquez sur Enregistrer.

Un seul projet de service BizTalk peut avoir plusieurs ponts et schémas. Pour faciliter l'utilisation et réduire le temps de traitement, vous pouvez associer des schémas à des ponts. Autrement dit, vous pouvez exiger qu'un pont spécifique ne puisse traiter que des messages conformes à un schéma ou à un ensemble de schémas spécifiques. Cette section répertorie les étapes de création de cette association.

  1. Ajoutez les schémas au projet de service BizTalk. La rubrique Prise en main d'un projet Visual Studio décrit les étapes à suivre. Répétez cette étape pour ajouter le nombre de schémas nécessaires pour votre projet de service BizTalk.

  2. Double-cliquez sur le pont unidirectionnel XML pour ouvrir le concepteur d'itinéraire.

    noteRemarque
    Le concepteur d'itinéraire est une zone en lecture seule. Vous ne pouvez pas ajouter ou supprimer une étape ou une activité dans le concepteur d'itinéraire.

  3. Dans l'aire de conception du pont, dans la zone Types de messages, sélectionnez l'icône ajouter [Icône Ajouter] pour ouvrir la boîte de dialogue Sélecteur de type de message. Dans Sélecteur de type de message :

    1. Dans la zone Types de message disponibles, sélectionnez le schéma du message de demande.

    2. Sélectionnez l'icône de flèche droite [ Icône de flèche ] pour associer le schéma de demande au pont.

    3. Sélectionnez OK. Le schéma sélectionné figure à présent dans la zone Type de message.

      Informations supplémentaires :

      • Vous ne pouvez pas ajouter plusieurs schémas en même temps. Pour associer d'autres schémas au pont, répétez cette étape.

      • Pour supprimer une association de schéma au pont, sélectionnez le schéma dans la zone Type de Message, puis appuyez sur l'icône Supprimer [ Icône Supprimer ].

      • Pour remplacer une association de schéma par une autre, cliquez sur le bouton Modifier [ Icône Modifier ] pour rouvrir le Sélecteur de type de message.

  4. Cliquez sur Enregistrer.

La phase de décodage décode un message texte entrant en message XML, et transmet celui-ci à l'étape de validation dans le pont unidirectionnel XML. Contrairement à d'autres phases du pont, la phase de décodage n'a pas de propriété IsEnabled. La propriété IsEnabled d'une phase définit si celle-ci traite le message passant par le pont. La phase de décodage n'inclut pas cette propriété car, le fait que le message soit décodé ou non dépend du type de contenu du message entrant. Si un pont reçoit un message dont le contenu est de type « texte/brut », la phase de décodage décode le message et le convertit en message XML. Le reste du traitement, à chaque étape du pont, se produit sur le message XML, et non pas sur le message au format de fichier plat. Toutefois, si le pont reçoit un message avec l'un ou l'autre type de contenu, la phase de décodage n'est pas activée, et le message est simplement transféré à la phase suivante.

La phase de décodage utilise deux propriétés : Inspecteur d'entrée et Inspecteur de sortie. Ces propriétés permettent d'inclure du code personnalisé dans le cadre du traitement du pont. Consultez Intégration d'un code personnalisé dans les ponts.

Dans le cadre de l'étape de Validation, vous pouvez spécifier si celle-ci effectue une validation du schéma sur le message de demande entrant, et si les avertissements de validation peuvent être re-propagés vers le client en tant qu'exceptions.

  1. Double-cliquez sur pont pour ouvrir la zone de conception Configuration de pont.

  2. Sélectionnez l'étape de validation. Dans Propriétés, définissez la propriété IsEnabled sur True ou sur False. Lorsque la propriété est définie sur True, l'étape valide le message de demande entrant par rapport aux schémas que vous avez ajoutés. Si la propriété est définie sur False, il n'y a pas de validation du schéma et le message est simplement transféré vers l'étape suivante.

    Informations supplémentaires :

  3. Sélectionnez l'activité Xml Validate. Dans Propriétés, définissez la propriété Signaler les avertissements comme des erreurs sur True ou sur False. Si la propriété est définie sur True, le pont signale tout avertissement comme une erreur rencontrée durant la validation XML par rapport à un schéma, et renvoie l'avertissement au client qui a expédié le message de demande. Un avertissement de validation est généré en tant qu'exception, et la validation échoue. Pour comprendre les avertissements et erreurs de validation du schéma XML, consultez la page Validation et modèle d'objet de schéma.

  4. Cliquez sur Enregistrer.

La phase Enrichir permet l'enrichissement d'un message en définissant des propriétés dont les valeurs peuvent être dérivées de l'en-tête du message (standard ou personnalisées), au travers des propriétés par défaut promues par le BizTalk Services, ou d'une source de données externe (seules les tables de base de données SQL Microsoft Azure sont prises en charge dans cette version), ou à partir d'un élément du corps du message. Ces propriétés peuvent être utilisées pour router le message vers le point de terminaison de destination ou pour un traitement ultérieur par l'entité de réception des messages. Cette section répertorie les étapes pour exécuter chacune des actions suivantes :

  • affectation de valeurs d'en-tête de message à des propriétés ;

  • utilisation de propriétés par défaut ou de propriétés du système promues par le BizTalk Services ;

  • recherche d'une source de données externe ;

  • extraction de valeurs d'un élément de corps de message à l'aide de Xpath.

Important :

Vous pouvez choisir d'effectuer l'une de ces actions en activant ou en désactivant l'étape Enrichir.

Étapes :

  1. Double-cliquez sur le pont unidirectionnel XML pour ouvrir le concepteur d'itinéraire.

  2. Sélectionnez la phase Enrichir. Dans Propriétés, définissez la propriété IsEnabled sur True ou sur False.

    noteRemarque
    Si la valeur est True et s'il n'existe aucune propriété définie, le pont ne génère pas d'erreur lors de la configuration du pont (au moment de la conception) ou lors du traitement du message (au moment de l'exécution).

    Informations supplémentaires :

  3. Dans la phase Enrichir, sélectionnez l'activité Enrichir. Dans Propriétés, sélectionnez le bouton des points de suspension (…) correspondant à la propriété Définition de propriété pour ouvrir la boîte de dialogue Définitions de propriété.

  4. Dans Définitions de propriété, sélectionnez Ajouter. Dans Ajouter une propriété, vous pouvez utiliser des valeurs provenant de différentes sources et les inclure dans le message en tant que propriétés. Ces propriétés et leurs valeurs peuvent ensuite être utilisées pour d'autres tâches de traitement, telles que le routage des messages vers différentes destinations en fonction des valeurs de propriété (voir The Routing Action). Le tableau suivant répertorie les différentes sources et manières d'ajouter des propriétés au message :

     

    Source Procédure

    affectation de valeurs d'en-tête de message à des propriétés.

     

    utilisation de propriétés promues par le système ;

     

    recherche d'une source de données externe ;

    extraction des valeurs du message à l'aide de XPath ;

    To extract values from a message body using xpath

  1. Dans la boîte de dialogue Ajouter une propriété, procédez comme suit :

    noteRemarque
    Ce tableau répertorie les champs requis pour l'en-tête de l'opération d'assignation de propriété qui s'applique uniquement aux messages qui sont transférés en utilisant les protocoles de transfert de message tels que SOAP, HTTP, FTP et SFTP. Par conséquent, les étapes suivantes ne sont pertinentes que si vous sélectionnez HTTP, SOAP, FTP ou SFTP dans la liste déroulante Type. En outre, en fonction de ce que vous sélectionnez dans la liste déroulante Type, les champs obligatoires sont indiqués en rouge et les autres champs sont grisés.

     

    Section Nom du champ Description

    Source (pour la lecture)

    Type

    Spécifie le type de message à partir duquel les valeurs d'en-tête sont extraites. Pour attribuer les valeurs d'en-tête aux propriétés, les valeurs possibles sont SOAP, HTTP, FTP, SFTP, et Réparti.

    Espace de noms d'en-tête SOAP (uniquement si le Type est défini sur SOAP)

    Spécifie l'espace de noms de l'en-tête SOAP personnalisé. Si l'on considère l'extrait de code utilisé ci-dessus, l'espace de noms de l'en-tête personnalisé MessageType est mis en évidence :

    <s:Header>
       ...
      <MessageType xmlns="http://schemas.microsoft.com/integration/2011/system-properties">http://POAttr.org#PurchaseOrderAttr</MessageType> 
       ...
    </s:Header>
    
    ImportantImportant
    Ce champ est grisé si vous sélectionnez un en-tête standard dans la liste déroulante Identificateur. Vous devez entrer un espace de noms uniquement pour les en-têtes SOAP personnalisés. Toutefois, cette propriété n'est pas obligatoire.

    Ce champ est également grisé si l'option Type est définie sur HTTP, FTP, SFTP ou Réparti.

    Identificateur

    Spécifiez le nom de propriété d'en-tête du message dont vous voulez extraire la valeur pour l'affecter à une propriété que vous définissez dans cette boîte de dialogue. Si nous prenons le même extrait que ci-dessus, l'identificateur est MessageType.

    Vous pouvez également spécifier un en-tête personnalisé ici. Pour FTP et SFTP, la liste déroulante répertorie les identificateurs standard. Pour le type de message HTTP, étant donné qu'il existe une liste considérable d'en-têtes standard, la liste déroulante n'affiche aucun en-tête. Vous pouvez donc entrer le nom de l'en-tête. Pour les types de messages HTTP, SOAP, et Réparti, vous pouvez répertorier un en-tête personnalisé dont la valeur doit être attribuée à une autre propriété.

    Pour mieux comprendre, examinez cet exemple. Supposons qu'un en-tête de message SOAP ressemble à ceci :

    <s:Header>
      ...  
      <PONumber xmlns="http://schemas.microsoft.com/integration/promotedpropertiesinfo">PO1234</PONumber> 
      ...  
    </s:Header>
    

    Dans cet extrait, PONumber est un en-tête SOAP personnalisé dont la valeur est PO1234. Par conséquent, si vous définissez l'identificateur sur PONumber, la valeur PO1234 est affectée à la propriété que vous définissez ici.

    Propriété (pour l'écriture)

    Nom de la propriété

    Spécifie le nom de la propriété que vous définissez. La valeur de cette propriété est la valeur extraite de la propriété de l'en-tête du message que vous avez spécifié.

    Pour continuer avec le même exemple que ci-dessus, si vous définissez le nom de la propriété sur P1 et l'identificateur sur PONumber, la valeur de P1 est définie sur PO1234.

    Type de données

    Spécifie le type de données de la propriété. Sélectionnez la valeur dans la liste déroulante.

  2. Dans la boîte de dialogue Ajouter une propriété, cliquez sur OK. Les boîtes de dialogue devraient maintenant se présenter comme ceci :

    Définition de propriété

    Que signifie cette capture d'écran ? Elle signifie que, si le message entrant est un message SOAP avec un nom d'en-tête SOAP PONumber et un espace de noms d'en-tête http://schemas.microsoft.com/integration/promotedpropertiesinfo, un P1 avec le type de données string est créé et la valeur d'en-tête est assignée à cette propriété.

  3. Pour mettre à jour ou supprimer une définition de propriété, vous pouvez la sélectionner dans la boîte de dialogue, puis cliquer sur Modifier ou Supprimer. Dans la boîte de dialogue Définition de propriété, cliquez sur OK, puis sur Enregistrer pour enregistrer les modifications apportées à la Configuration de pont.

  1. Dans la boîte de dialogue Ajouter une propriété, procédez comme suit :

    noteRemarque
    Ce tableau répertorie uniquement les champs requis pour l'attribution des propriétés promues par le système pour le message. En outre, en fonction de ce que vous sélectionnez dans la liste déroulante Type, les champs obligatoires sont indiqués en rouge et les autres champs sont grisés.

     

    Section Nom du champ Description

    Source (pour la lecture)

    Type

    Pour l'utilisation de propriétés promues par le système, sélectionnez Système dans la liste déroulante.

    Identificateur

    Spécifiez le nom de propriété présent dans l'en-tête du message, dont vous voulez extraire la valeur pour l'affecter à une propriété que vous définissez dans la boîte de dialogue.

    Propriété (pour l'écriture)

    Nom de la propriété

    Spécifie le nom de la propriété que vous définissez. La valeur de cette propriété est la valeur extraite de la propriété promue par le système que vous avez spécifié.

    Type de données

    Spécifie le type de données de la propriété. Sélectionnez la valeur dans la liste déroulante.

  1. Dans la boîte de dialogue Ajouter une propriété, procédez comme suit :

    noteRemarque
    Ce tableau répertorie uniquement les champs requis pour l'opération de recherche. Par conséquent, les étapes suivantes ne sont pertinentes que si vous sélectionnez Recherche dans la liste déroulante Type. En outre, en fonction de ce que vous sélectionnez dans la liste déroulante Type, les champs obligatoires sont indiqués en rouge et les autres champs sont grisés.

    ImportantImportant
    Pour cette version, vous pouvez uniquement faire la recherche à partir d'une table base de données SQL Microsoft Azure.

     

    Section Nom du champ Description

    Source (pour la lecture)

    Type

    Pour une opération de recherche, sélectionnez Recherche dans la liste déroulante.

    Identificateur

    Dans la liste déroulante, sélectionnez un fournisseur déjà configuré

    Si vous n'avez pas encore configuré de fournisseur, configurez-en un :

    1. Dans la liste déroulante Identificateur, sélectionnez Configurer.

    2. Dans la boîte de dialogue Configuration du fournisseur, spécifiez les valeurs suivantes :

       

      Nom du champ Description

      Nom du fournisseur

      Donnez un nom au fournisseur.

      Chaîne de connexion

      Spécifiez une chaîne de connexion valide pour la connexion à une table de base de données SQL Microsoft Azure.

      Nom de la table

      Spécifiez le nom de la table de base de données SQL Microsoft Azure dans laquelle vous voulez effectuer une recherche de données.

      Colonne d'entrée de requête

      Spécifiez un nom de colonne dans la table de base de données SQL Microsoft Azure, dont la valeur est utilisée comme requête d'entrée pour effectuer la recherche de données.

      Colonne de sortie de requête

      Spécifiez un nom de colonne dans la table base de données SQL Microsoft Azure, dont la valeur de sortie est finalement affectée à la propriété recherchée.

    3. Cliquez sur OK pour ajouter la configuration du fournisseur.

    Propriété de recherche

    Dans la liste déroulante, sélectionnez une propriété que vous avez déjà définie. La valeur de cette propriété est transmise à la Colonne d'entrée de requête spécifiée dans la configuration du fournisseur définie précédemment.

    Propriété (pour l'écriture)

    Nom de la propriété

    Spécifiez un nom pour la propriété qui contient la valeur recherchée. La valeur de cette propriété dérive de la valeur de la Colonne de sortie de requête dans la configuration du fournisseur définie précédemment.

    Type de données

    Spécifie le type de données de la propriété. Sélectionnez la valeur dans la liste déroulante.

  2. Dans la boîte de dialogue Ajouter une propriété, cliquez sur OK. Les boîtes de dialogue ressemblent aux suivantes :

    Définition de la recherche

    Que signifie ces boîtes de dialogue ? Voici comment la logique fonctionne (expliquée en utilisant le même exemple de bon de commande que ci-dessus) :

    • Le pont recherche la valeur de P1 (PO1234) dans la colonne d'entrée de requête (P_Order) dans la table (TempTable) définie dans la configuration du fournisseur MyProvider.

    • Le pont sélectionne ensuite la valeur correspondant à PO1234 dans la colonne de requête de sortie ( Cust_Name ) de la table TempTable.

    • La valeur sélectionnée dans la colonne de requête de sortie est affectée à la propriété P2. Par exemple, si le nom du client correspondant au bon de commande PO1234 est John, la valeur définie pour P2 est John.

    • Le type de données de la propriété P2 est défini sur string.

  3. Pour mettre à jour ou supprimer une définition de propriété, vous pouvez la sélectionner dans la boîte de dialogue, puis cliquer sur Modifier ou Supprimer. Dans la boîte de dialogue Définition de propriété, cliquez sur OK, puis sur Enregistrer pour enregistrer les modifications apportées à la Configuration de pont.

  1. Dans la boîte de dialogue Ajouter une propriété, procédez comme suit :

    noteRemarque
    Ce tableau répertorie uniquement les champs requis pour l'opération (xpath) d'extraction. En outre, en fonction de ce que vous sélectionnez dans la liste déroulante Type, les champs obligatoires sont indiqués en rouge et les autres champs sont grisés.

     

    Section Nom du champ Description

    Source (pour la lecture)

    Type

    Dans la liste déroulante, sélectionnez Xpath.

    Identificateur

    Spécifiez la requête xPath pour extraire un élément ou un attribut d'un message. Une requête xpath ressemble généralement à ce qui suit :

    /*[local-name()='<root_node>' and namespace-uri()='<namespace>']/*[local-name()='<node_name>' and namespace-uri()=<namespace>']/*@[local-name()='<attribute_name>' and namespace-uri()='<namespace>']
    

    Type de message

    Spécifie le type du message à partir duquel la valeur de l'élément ou de l'attribut doit être extraite à l'aide de la requête xpath.

    La liste déroulante affiche tous les schémas que vous avez ajoutés au projet de service BizTalk. Sélectionnez le schéma qui comporte l'élément que à extraire.

    Propriété (pour l'écriture)

    Nom de la propriété

    Spécifie le nom de la propriété que vous définissez. La valeur de cette propriété est la valeur extraite du corps du message à l'aide de la requête xpath.

    Type de données

    Spécifie le type de données de la propriété. Sélectionnez la valeur dans la liste déroulante.

  2. Dans la boîte de dialogue Ajouter une propriété, cliquez sur OK. Les boîtes de dialogue ressemblent aux suivantes :

    Extraction à l'aide de Xpath

    Que signifie cette boîte de dialogue ? Cela signifie que d'un type de message (PurchaseOrder, dans cet exemple), le pont extrait la valeur de l'élément par la requête xpath donnée, l'affecte à la propriété P3 et définit le type de données de la propriété P3 sur double.

  3. Pour mettre à jour ou supprimer une définition de propriété, vous pouvez la sélectionner dans la boîte de dialogue, puis cliquer sur Modifier ou Supprimer. Dans la boîte de dialogue Définition de propriété, cliquez sur OK, puis sur Enregistrer pour enregistrer les modifications apportées à la Configuration de pont.

Au moment de la conception à l'aide de l'aire de conception Configuration de pont, vous pouvez définir les propriétés à promouvoir et les valeurs qui leur sont affectées. Toutefois, la promotion de propriété et l'affectation de valeur se produisent lors de l'exécution, quand un message transite par le pont déployé sur Service Bus. Toutefois, lors de l'exécution, il peut exister des instances où la promotion des propriétés échoue pour diverses raisons. Pour comprendre comment et quand cela peut se produire, consultez le tableau suivant :

 

Si cela se produit Ce qui a été promu

L'en-tête SOAP ou HTTP que vous spécifiez au moment du design n'existe pas dans le message réel qui est envoyé au pont lors de l'exécution.

La propriété que vous avez définie au moment du design n'est pas promue au moment de l'exécution ; aucune exception n'est levée.

La requête XPATH que vous spécifiez au moment de la conception ne correspond pas à un élément dans le message qui est envoyé au pont lors de l'exécution

La propriété que vous avez définie au moment du design n'est pas promue au moment de l'exécution ; aucune exception n'est levée.

Pour la recherche, si la propriété de recherche que vous spécifiez au moment de la conception n'existe pas lors de l'exécution (car elle n'a jamais été promue)

La propriété qui aurait été affectée une valeur à la suite de la recherche n'est pas promue et aucune exception n'est levée.

Pour la recherche, si la configuration du fournisseur que vous spécifiez (qui inclut la chaîne de connexion, le nom de la table, etc.) lors de la conception est incorrecte

Lors de l'exécution, une exception est levée et aucune propriété n'est promue. Aucune exception n'est levée au moment de la conception, car l'aire de conception Configuration de pont ne valide pas la configuration du fournisseur.

ImportantImportant
Seules les informations d'identification de l'utilisateur sont validées au moment de la conception et, si la validation échoue, le déploiement échoue également.

Pour la recherche, si la valeur de la propriété de recherche que vous spécifiez au moment de la conception n'a aucune correspondance dans la source de données du fournisseur (en l'occurrence, la table base de données SQL Microsoft Azure) lors de l'exécution

Une exception est levée et aucune valeur n'est promue

Pour la recherche, si la valeur de la propriété de recherche que vous spécifiez au moment de la conception n'a aucune correspondance dans la source de données du fournisseur (en l'occurrence, table base de données SQL Microsoft Azure) lors de l'exécution

La propriété est promue et une seule des valeurs correspondantes de la source de données est affectée comme valeur à la propriété promue.

Pour SOAP, HTTP, XPATH et la fonction de recherche, si le type de données spécifié pour la propriété au moment de la conception diffère du type de données de la valeur de la propriété lors de l'exécution

Chaque fois que la conversion de type est possible, le type est converti et la propriété est promue. Par exemple, au moment de la conception, vous définissez une propriété comme chaîne, mais la valeur affectée à cette propriété lors de l'exécution est 30, la valeur de cette propriété est « 30 » (en tant que chaîne).

Lorsque la conversion de type n'est pas possible, une exception est levée, et la propriété n'est pas promue. Par exemple, lors de la conception, vous définissez une propriété en tant que « double », mais la valeur affectée à cette propriété lors de l'exécution est « John ». Étant donné que « John » ne peut pas être stocké dans la propriété en tant que « double », une exception est levée et la propriété n'est pas promue.

Dans cette étape, vous pouvez entrer les transformations que le pont doit utiliser. Vous pouvez également activer ou désactiver l'étape.

  1. Ajoutez les transformations au projet de service BizTalk. La rubrique Prise en main d'un projet Visual Studio décrit les étapes à suivre. Répétez cette étape pour ajouter le nombre nécessaires pour votre projet.

  2. Double-cliquez sur le pont unidirectionnel XML pour ouvrir le concepteur d'itinéraire.

  3. Sélectionnez la phase Transformer. Dans Propriétés, définissez la propriété IsEnabled sur True ou sur False. Si la valeur est True, la phase utilise les transformations que vous entrez pour transformer un message de demande entrant. Si la valeur est False, il n'y a pas de transformation du message, et celui-ci est simplement transféré vers l'étape suivante.

    Informations supplémentaires :

  4. Dans la phase Transformer, sélectionnez l'activité Transformation SML. Dans Propriétés, cliquez sur le bouton de sélection (…) correspondant à la propriété Mappages pour ouvrir la boîte de dialogue Mapper la sélection.

  5. Dans la liste des mappages affichée, sélectionnez les mappages à associer à la phase Transformer, puis sélectionnez OK. Les mappages que vous avez ajoutés sont répertoriés sous Mappages sélectionnés dans le concepteur d'itinéraire.

    ImportantImportant
    La boîte de dialogue affiche uniquement les mappages pour lesquels le schéma source (du mappage) correspond au schéma de message de demande entré dans Entrez les schémas de requête (dans cette rubrique).

    noteRemarque
    Si la propriété IsEnabled a la valeur True au cours de la phase Transformer, et si vous ne spécifiez pas de mappage dans le cadre de l'activité Transformation XML, le pont ne génère aucune erreur lors de la configuration du pont (au moment de la conception) ou du traitement du message (au moment de l'exécution).

    Vous pouvez ajouter ou supprimer un mappage en cliquant sur le bouton de sélection (…) en regard de la propriété Mappage.

  6. Cliquez sur Enregistrer.

La configuration de l'étape d'enrichissement après une étape de transformation est identique à la configuration d'une étape d'enrichissement avant une étape de transformation. Consultez Configuration de la phase d'enrichissement et de ses propriétés (dans cette rubrique). Le seul élément à prendre en compte pendant la configuration d'une étape d'enrichissement de post-transformation est que les propriétés que vous avez définies dans l'étape d'enrichissement de pré-transformation sont également disponibles dans l'étape d'enrichissement de post-transformation. Par conséquent, si vous souhaitez conserver ces propriétés, ne créez pas de propriétés portant le même nom. Si vous le faites, la nouvelle définition de propriété remplace l'ancienne.

La transformation après l'étape Enrichissement fournit également deux propriétés : Inspecteur d'entrée et Inspecteur de sortie. Ces propriétés permettent d'inclure du code personnalisé dans le cadre du traitement du pont. Consultez Intégration d'un code personnalisé dans les ponts.

Dans le cadre de cette étape, vous pouvez spécifier le schéma de fichier plat à utiliser pour convertir un message XML en message de fichier plat. Lorsqu'un message atteint l'étape d'encodage, celui-ci est déjà au format XML. En fonction de la configuration d'encodage, le message est soit encodé au format de fichier plat, soit envoyé en tant que message XML.

  1. Double-cliquez sur le pont unidirectionnel XML pour ouvrir le concepteur d'itinéraire.

  2. Sélectionnez l'étape d'encodage. Dans Propriétés, définissez la propriété IsEnabled sur True ou sur False. Si la valeur est True, l'étape utilise les schémas de fichier plat que vous spécifiez pour l'encodage du message XML en message de fichier plat. Si la valeur est False, aucun encodage n'est configuré et le message XML est envoyé à partir du pont.

    Informations supplémentaires :

  3. Au sein de l'étape d'encodage, sélectionnez l'activité d'encodage de fichier plat. Dans Propriétés, cliquez sur le bouton représentant des points de suspension (…) en regard de la propriété Schémas de fichier plat pour ouvrir la boîte de dialogue Sélection de schéma de fichier plat.

  4. Dans la liste des schémas de fichier plat affichée dans la boîte de dialogue, sélectionnez les schémas à utiliser pour encoder le message XML en message de fichier plat, puis cliquez sur OK. Au moment de l'exécution, lorsqu'un message XML atteint l'activité d'encodage de fichier plat, le type de message (Namespace#Root) est mappé vers les schémas de fichier plat fournis dans le cadre de la configuration de l'activité. Si une correspondance est trouvée, le schéma est utilisé pour convertir le message XML en message de fichier plat. L'en-tête HTTP des messages convertis est défini sur “text/plain”. Si aucune correspondance n'est trouvée, le XML traité est envoyé par l'étape d'encodage « en l'état ».

    noteRemarque
    Si la propriété IsEnabled a la valeur True au cours de l'étape d'encodage et que vous ne spécifiez aucun schéma de fichier plat dans le cadre de l'activité d'encodage de fichier plat, le pont ne génère aucune erreur lors de la configuration du pont (au moment de la conception) ou lors du traitement du message (au moment de l'exécution).

    Vous pouvez ajouter ou supprimer un schéma en cliquant sur le bouton représentant des points de suspension (…) de la propriété Schémas de fichier plat.

  5. Cliquez sur Enregistrer.

Le pont unidirectionnel XML est configuré. Vous pouvez à présent connecter le pont à un système métier, router des messages et/ou déployer le pont :

Connexion à des systèmes métier à partir d'un projet BizTalk Services

Routage des messages des ponts vers les destinations dans le projet BizTalk Service

Déploiement et actualisation du projet BizTalk Services

Voir aussi

Afficher: