Cette page vous a-t-elle été utile ?
Votre avis sur ce contenu est important. N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.
Vous avez d'autres commentaires ?
1500 caractères restants
MSDN Library

Vue d'ensemble des tests de charge Visual Studio dans Windows Azure

Les principaux composants du test de charge sont décrits ici. Pour obtenir une explication générale de l'architecture de l'application, consultez Tests de charge avec des agents s'exécutant sur Windows Azure – 1ère partie. Pour obtenir une vue d'ensemble des tests de charge dans Visual Studio, consultez Fonctionnement des tests de charge.

noteRemarque
Ce document décrit une solution pratiquement « pure ». À l'exception de la copie de Visual Studio, les composants du test de charge sont exécutés en tant que rôles de travail Windows Azure. Il existe une alternative à ce scénario « pratiquement pur » : si vous exécutez ou hébergez des composants dans un environnement mixte. Par exemple, vous pouvez souhaiter exécuter le contrôleur de test sur site avec des agents qui s'exécutent sur un rôle de travail. Ou vous souhaitez utiliser Base de données SQL Windows Azure pour stocker les données de votre test de charge. En d'autres termes, vous pouvez répartir les composants du test de charge entre les rôles Windows Azure et Base de données SQL et sur site. Pour obtenir de la documentation sur la sélection et la configuration de ces autres installations, consultez cette rubrique : Exécution de tests de charge dans des environnements mixtes.

Avantages

Avant de poursuivre cette présentation, voici quelques-uns des avantages offerts par l'utilisation des tests de charge Visual Studio dans Windows Azure.

Coût d'entrée
Le coût de la réalisation des tests de charge diminue considérablement une fois l'investissement initial effectué. Les premiers coûts correspondent à l'acquisition de Visual Studio Ultimate et de la licence permettant d'utiliser la fonctionnalité de test de charge. Après cela, vous créez l'atelier de test de charge, à savoir un projet Visual Studio. Vous devez disposer d'un abonnement Windows Azure et être en mesure de déployer et d'exécuter des rôles de travail et Web en fonction des besoins. Ces coûts sont équilibrés par rapport aux coûts d'acquisition du matériel et de tous les coûts associés. (Ces coûts englobent les logiciels, l'alimentation électrique, un centre de données et le personnel chargé de gérer le système entier.)

Coûts de maintenance
À l'aide des procédures décrites ici, vous pouvez créer un atelier facile à gérer pour les tests de charge. Après la création du projet, la mise à jour est minimale dans un futur prévisible.

Élasticité
Le test de charge peut facilement être modifié pour s'ajuster à différents scénarios et conditions. Par exemple, vous pouvez configurer le serveur hébergé Azure avec un grand nombre de rôles de travail. Chaque rôle devient un agent de test qui peut être utilisé pour augmenter la charge.

Reproductibilité
Après l'investissement initial, vous pouvez toutefois adapter le test de charge selon différents objets de test avec des délais et des coûts minimaux. Reconfigurez simplement le projet de test et redéployez-le dans Windows Azure. Exécutez le test pour le temps nécessaire, puis annulez le déploiement. Répétez cette étape si nécessaire.

Fidélité par rapport au monde réel
Lorsque vous hébergez vos services dans un grand centre de données, la concurrence du système est sensiblement augmentée (vous en aurez plus sur la concurrence dans la suite de cette rubrique). L'hébergement de votre application finale sur Windows Azure est parfaitement fidèle au déploiement final.

Concurrence

La concurrence est définie comme une propriété du système où plusieurs tâches sont exécutées simultanément et interagissent éventuellement les unes avec les autres. Un facteur qui limite la concurrence est le nombre d'adresses IP disponibles. Plus le système doit gérer d'adresses IP, plus le traitement concurrentiel s'accroît. En général, le nombre d'adresses disponibles dépend de la taille de votre fournisseur IP. Si votre contrat de qualité de service est substantiel, il bénéficie généralement d'un grand nombre d'adresses IP. Mais de tels contrats ne sont pas courants. Toutefois, lorsque vous utilisez Windows Azure comme plateforme, vous avez l'avantage d'utiliser un centre de données Microsoft et ses ressources. Vous disposez ainsi d'un pool d'adresses IP important. Les services hébergés dans Windows Azure reçoivent des adresses IP virtuelles. Dans cette discussion, le programme d'équilibrage de charge à l'extérieur (Internet) (et non les services hébergés) utilise les adresses IP. Le fait de disposer d'un grand nombre d'adresses IP est un avantage qu'offre le centre de données Microsoft. Notez également que tous les systèmes ne nécessitent pas ce niveau de concurrence. Il s'agit d'un avantage uniquement lorsque vous testez un système à forte concurrence.

Cette possibilité accrue de concurrence est un autre avantage important de l'exécution de tests de charge dans Windows Azure. Il est également très difficile de reproduire ce niveau de concurrence en dehors d'un grand centre de données.

Vue d'ensemble

Ce graphique illustre les composants d'un test de charge. Une copie de Visual Studio Ultimate est utilisée pour configurer le test de charge, ainsi que pour le démarrage et le contrôle de ce dernier. Visual Studio fournit également des vues graphiques des résultats des tests. Les composants d'un test de charge incluent le contrôleur de test, les agents de test et le système en cours de test. Le contrôleur de test et les agents s'exécutent dans un centre de données Windows Azure en tant que rôles de travail. À l'exception du système en cours de test, tous les composants du test de charge doivent appartenir au même groupe Connect de Windows Azure. Cela permet aux composants de communiquer librement entre eux, ainsi qu'avec l'instance de Visual Studio. Pour créer des ensembles de compteurs qui effectuent le suivi des compteurs de performance sur les ordinateurs qui hébergent le système en cours de test, placez ces ordinateurs dans le groupe Connect de Windows Azure.

Configuration de test de charge de base

Le test de charge fait appel à quelques technologies importantes. Leurs fonctions dans le test de charge sont décrites plus loin dans ce document. Pour consulter la liste complète des téléchargements requis, consultez Configuration et composants requis pour les tests de charge de Windows Azure.

Portail de gestion Azure

Le portail de gestion permet de créer et de gérer les principales structures utilisées pour le test de charge. En particulier, vous allez utiliser les fonctionnalités Azure suivantes :

Service hébergé Azure
Créez un service hébergé pour exécuter l'application de test de charge. Cette application comprend deux rôles de travail. Le premier rôle héberge une instance unique du contrôleur de test. Le contrôleur permet l'exécution distante du test de charge. Le deuxième rôle héberge un seul agent. Vous pouvez utiliser la fonctionnalité d'instance d'Azure pour créer autant d'instances du rôle d'agent que nécessaire. Pour plus d'informations, consultez Procédure pour faire évoluer des applications en augmentant ou en réduisant le nombre d'instances de rôle

Compte de stockage
Vous avez besoin d'un compte de stockage Windows Azure pour renfermer le code compressé qui s'exécute sur les rôles de travail. Les objets blob de stockage contiennent trois fichiers .zip. Un fichier contient le programme d'installation de SQL Express. Le deuxième contient le code du contrôleur. Le troisième contient le code de l'agent. Pour plus d'informations sur la création d'un compte de stockage, consultez Procédure de création d'un compte de stockage pour un abonnement Windows Azure.

Groupe Connect
Pour permettre la communication entre le contrôleur et les agents, créez un groupe Connect. Les fonctionnalités de Connect agissent comme un réseau privé virtuel qui permet au contrôleur d'effectuer l'activité de l'agent. Cela permet également aux agents de retourner les résultats des tests au contrôleur. Le groupe Connect permet également d'exécuter le contrôleur à partir d'une copie sur site de Visual Studio. Pour plus d'informations, consultez Vue d'ensemble de Connect de Windows Azure.

En outre, téléchargez deux certificats X.509 sur le portail Azure. Les certificats sont nécessaires pour authentifier et chiffrer les flux de données entre votre ordinateur sur site et le portail Azure. Le premier certificat est utilisé pour activer la publication d'une application depuis Visual Studio directement dans Azure. Ce certificat est appelé certificat de gestion dans la terminologie Azure. Le deuxième certificat permet d'activer une connexion du bureau à distance entre un ordinateur sur site et un rôle de travail Azure. Ce certificat est appelé certificat de service dans la terminologie Azure.

Visual Studio Ultimate

Visual Studio est l'environnement de développement, et il s'agit de la seule version qui fournisse des fonctionnalités de test de charge. Pour obtenir une comparaison des versions de Visual Studio, consultez Comparaison de Visual Studio 2010. Visual Studio Ultimate permet de créer des scripts de test afin de tester la charge de votre application.

Visual Studio propose également une fonctionnalité pour gérer le contrôleur à distance. Dans un scénario autre qu'Azure, le contrôleur distant s'exécuterait sur un deuxième ordinateur. Dans le scénario Azure, le contrôleur s'exécute dans un rôle de travail dans le cloud.

SQL Server 2012 Express Edition

La collecte et le stockage des données des agents nécessitent une base de données. Heureusement, SQL Server 2012 Express est une édition gratuite, et le programme de test de charge l'utilise par défaut. Il suffit que le moteur de base de données soit également déployé sur le rôle de travail qui exécute également le logiciel du contrôleur. L'installation s'effectue au moyen du code de la méthode RoleEntryPoint.OnStart.

Les fichiers de données SQL ne peuvent pas résider sur le disque dur virtuel du rôle de travail car les données sont perdues lorsque le rôle est recyclé. Il est recommandé de monter un lecteur partagé pour tous les rôles vers lesquels s'effectuent les opérations d'écriture. Des informations détaillées sont fournies dans Utilisation de SMB pour partager un lecteur Windows Azure entre plusieurs rôles.

Une autre solution consiste à utiliser Base de données SQL. Téléchargez le fichier loadtest2010.dacpac pour mettre en service Base de données SQL avec la base de données. Pour plus d'informations, consultez Exécution de tests de charge dans des environnements mixtes.

Assembler les éléments dont vous avez besoin

Pour commencer, téléchargez le logiciel requis pour mettre en service le portail Azure et configurer l'application. Vous trouverez des détails sur les téléchargements dans cette rubrique : Configuration et composants requis pour les tests de charge de Windows Azure.

Mettre en service Windows Azure et configurer l'application

Une fois que vous avez téléchargé tous les logiciels supplémentaires, vous pouvez mettre en service le portail Windows Azure et configurer l'application comme expliqué ultérieurement. Les procédures pour effectuer chaque étape en détail sont décrites dans Mise en service de Windows Azure en vue d'un test de charge.

  1. Mettez en service le portail Windows Azure avec un nouveau service hébergé, un compte de stockage et un réseau virtuel Connect.

  2. Après avoir créé les comptes de stockage et de service hébergés, utilisez les valeurs du portail Windows Azure pour configurer l'application.

  3. Créez trois fichiers .zip contenant le logiciel qui s'installe automatiquement sur les rôles de travail.

    L'application requiert à la fois le logiciel du contrôleur et celui de l'agent pour s'exécuter sur les rôles de travail. Le logiciel permettant de créer le contrôleur et les agents sont créés à l'avance et disponibles en vue d'un téléchargement. Pour obtenir le logiciel sur les rôles de travail, il faut faire appel à une technique précise : commencez par créer deux fichiers .zip contenant le logiciel de contrôleur de test et le logiciel de l'agent. Utilisez un outil de votre choix (il existe des versions gratuites) pour créer les fichiers .zip. Une fois les fichiers .zip créés, téléchargez les fichiers vers votre compte de stockage Windows Azure. Lorsque l'application s'exécute, les fichiers .zip sont récupérés à partir du stockage, décompressés et chargés sur les rôles de travail.

    Il existe un troisième fichier .zip que vous devez créer : il contient le package d'installation de SQL Server 2008 SQL Express. Comme avec les packages de contrôleur et d'agent, le programme d'installation de SQL Server exécute automatiquement et déploie une instance de SQL Express sur le rôle de travail.

  4. Téléchargez le fichier .zip vers le compte de stockage Azure. Pour cette tâche, utilisez le client de service de stockage, un projet gratuit que vous pouvez télécharger.

  5. Créez un groupe Connect de Windows Azure sur le portail de Windows Azure.

  6. Installez un point de terminaison Connect sur l'ordinateur utilisé pour la connexion au rôle du contrôleur.

  7. Configurez l'application avec le jeton d'activation Connect. Le jeton permet aux rôles de travail de rejoindre le groupe Connect.

Publier l'application

Une fois que le portail et l'application sont correctement configurés et mis en service, vous pouvez publier l'application dans Windows Azure. Les procédures détaillées sont présentées dans Publication du test de charge dans Windows Azure.

  1. Extrayez l'ID d'abonnement Windows Azure. L'ID est utilisé pour permettre à Visual Studio de télécharger l'application sur votre compte.

  2. Créez et téléchargez un certificat de gestion. La procédure est la suivante.

    1. Utilisez la boîte de dialogue Publier Windows Azure et créez un nouveau certificat de gestion. Le certificat permet à Windows Azure d'autoriser le moment où vous téléchargez l'application.

    2. Collez l'ID d'abonnement dans la boîte de dialogue. L'ID permet à Visual Studio d'identifier votre compte.

  3. Exportez le certificat de gestion. Pour télécharger le certificat, exportez-le du cache du certificat local de l'ordinateur.

  4. Téléchargez le certificat de gestion. Utilisez le portail de gestion pour télécharger le certificat.

  5. Publiez l'application.

Utiliser le Bureau à distance

Une fois que l'application est publiée, utilisez le bureau à distance pour la connexion. Visual Studio fournit les outils et les fonctionnalités permettant d'activer cette fonctionnalité. Les étapes pour activer une connexion de bureau à distance sont présentées dans Publication du test de charge dans Windows Azure

Étapes suivantes

Pour commencer, téléchargez les outils et les composants de la solution : Configuration et composants requis pour les tests de charge de Windows Azure


Date de génération :

2013-07-25

Ajouts de la communauté

Afficher:
© 2015 Microsoft