Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Messagerie relayée et répartie

Mis à jour: mars 2015

Le modèle de messagerie associé aux versions initiales de Microsoft Azure Service Bus est appelé messagerie relayée, mais Service Bus prend également en charge les scénarios de messagerie répartie. Le schéma de messagerie répartie peut aussi être pensé comme une messagerie asynchrone.

L'élément central de Service Bus est un service de relais centralisé (mais très équilibré en charge) qui prend en charge divers protocoles de transport et de standards de services Web. Il inclut SOAP, WS-* et même REST. Le service de relais offre différentes options de connectivité du relais et peut même aider à négocier des connexions pair à pair directes si cela est possible. Service Bus est optimisé pour les développeurs de .NET qui utilisent le Windows Communication Foundation (WCF), à la fois concernant les performances et la convivialité, et offre un accès complet à son service de relais via des interfaces SOAP et REST. Tout environnement de programmation SOAP ou REST peuvent ainsi s'y intégrer.

Le service de relais prend en charge la messagerie traditionnelle à sens unique, la messagerie requête/réponse et la messagerie pair à pair. Il prend aussi en charge la distribution des événements sur l'étendue d'Internet pour permettre des scénarios de publication/abonnement et la communication socket bidirectionnelle pour améliorer l'efficacité point à point. Dans le modèle de messagerie relayée, un service local se connecte au service de relais par le biais d'un port sortant et crée une socket bidirectionnelle pour lier la communication à une adresse rendez-vous particulière. Le client peut ensuite communiquer avec le service sur site en envoyant des messages au service de relais ciblant l'adresse rendezvous. Le service de relais relaie ensuite les messages au services sur site via le socket bidirectionnel déjà en place. Le client n'a pas besoin d'une connexion directe au service local ni de connaître l'emplacement où le service réside ; le service local n'a pas besoin de ports entrants ouverts sur le pare-feu.

Vous devez initier la connexion entre votre service local et le service de relais, à l'aide d'une suite de liaisons de « relais » WCF. Par derrière, les liaisons de relais mappent vers de nouveaux éléments de liaisons de transport destinés à créer des composants de canaux WCF qui s'intègrent à Service Bus dans le cloud.

La messagerie relayée offre de nombreux avantages, mais nécessite que le serveur et le client soient en ligne simultanément pour envoyer et recevoir des messages. Ce type de messagerie n'est pas optimal pour les communications de type HTTP, dans lesquelles les requêtes n'ont généralement pas une longue durée de vie, ni pour les clients qui se connectent seulement occasionnellement, comme les navigateurs, les applications mobiles, etc. La messagerie répartie prend en charge une communication découplée et a ses propres avantages : les clients et les serveurs peuvent se connecter en fonction de leurs besoins et réaliser leurs opérations de façon asynchrone.

Contrairement au schéma de messagerie relayée, la messagerie répartie peut aussi être considérée comme une messagerie asynchrone ou « temporairement découplée ». Les producteurs (expéditeurs) et les consommateurs (récepteurs) ne sont pas obligés d'être en ligne en même temps. L'infrastructure de messagerie stocke de manière fiable des messages dans un « répartiteur » (par exemple, une file d'attente) jusqu'à ce que le récepteur soit prêt à les recevoir. Cela permet de déconnecter les composants de l'application distribuée, soit volontairement, par exemple, à des fins de maintenance, soit suite au blocage de l'un d'eux, sans affecter le système entier. De plus, il se peut que l'application réceptrice ne se connecte qu'à certains moments de la journée, comme un système de gestion de stock dont l'exécution est uniquement prévue en fin de journée.

Les principaux composants de l'infrastructure de messagerie répartie de Service Bus sont les files d'attente, les rubriques et les abonnements. Ces composants permettent de nouveaux scénarios de messagerie asynchrones, comme le découplage temporel, la publication/abonnement et l'équilibrage de charge. Pour plus d'informations sur ces structures, consultez Files d'attente, rubriques et abonnements Service Bus.

Comme l'infrastructure de messagerie relayée, la fonctionnalité de messagerie répartie est fournie pour les programmeurs WCF et .NET Framework, ainsi que via REST.

Afficher:
© 2015 Microsoft