Gérer le cycle de vie des instances de rôle machine virtuelle dans Windows Azure

Mis à jour: mars 2011

[La fonction Rôle de machine virtuelle de Windows Azure sera mise hors service le 15 mai 2013. Après cette date, les déploiements du rôle de machine virtuelle seront supprimés. Pour poursuivre avec vos applications existantes, vous pouvez utiliser des machines virtuelles Windows Azure. Pour plus d'informations sur l'utilisation de machines virtuelles pour votre application, voir Moving from VM Role to Windows Azure Virtual Machines (Passer d'un rôle de machine virtuelle à des machines virtuelles Windows Azure).

Le processus de développement d'un rôle machine virtuelle commence par la création et la personnalisation d'une image de Windows Server 2008 R2 et son téléchargement vers le référentiel d'images de Windows Azure. Une fois qu'une image serveur a été téléchargée, elle reste dans le référentiel jusqu'à ce que vous la supprimiez. Lorsque vous déployez votre service cloud dans Windows Azure, l'image serveur référencée dans le fichier de configuration du service est appliquée pour créer le nombre spécifié d'instances de rôle machine virtuelle, dont chacune exécute la version personnalisée de Windows Server définie par votre image.

L'instance de rôle machine virtuelle est une instance nommée de l'image qui s'exécute sur un seul machine virtuelle à un moment donné. La machine virtuelle sur laquelle l'instance de rôle machine virtuelle s'exécute peut changer au fil du temps. Lorsque vous réinitialisez une instance, ou lorsque Windows Azure la réinitialise à la suite d'une défaillance passagère, la machine virtuelle est arrêté, et toutes les informations d'état non persistantes sont perdues. Lorsque l'instance de rôle machine virtuelle est remise en ligne, une machine virtuelle est créé à partir de l'image. Si votre service requiert la restauration de l'état, vous devrez implémenter le processus de persistance et de restauration de l'état vous-même. Les options de persistance de l'état incluent l'écriture de ce dernier dans un objet blob Windows Azure ou sur un lecteur Windows Azure.

noteRemarque
Un rôle machine virtuelle effectue toujours un déploiement du système d'exploitation à partir d'une image. La machine virtuelle s'exécute une instance de rôle machine virtuelle est un environnement transitoire ; la machine virtuelle lui-même n'est jamais déplacé d'un ordinateur hôte physique à un autre.

Lorsque vous déployez une image, elle est en lecture seule et le reste (Windows Azure n'écrit jamais directement dans votre image). Dans la mesure où votre image est en lecture seule et que l'instance de rôle machine virtuelle doit écrire des données d'installation de Windows lors de leur mise en ligne, ainsi que d'autres données système tout au long de leur cycle de vie, Windows Azure crée un disque dur virtuel supplémentaire, éphémère, sur lequel il peut écrire. Il n'est pas possible d'accéder directement au disque dur virtuel accessible en écriture, ou de le rendre persistant directement, lorsque l'instance est mise hors connexion. Lorsque l'instance de rôle machine virtuelle est réinitialisée, un nouveau disque dur virtuel éphémère est créé lors du processus de remise en ligne de l'instance sur une nouvelle machine virtuelle.

Le schéma suivant montre comment une image est déployée vers Windows Azure et comment elle est appliquée pour créer des instances de rôle machine virtuelle :

VMRoleDeployment

Chaque fois qu'une nouvelle image est déployée ou qu'une instance de rôle machine virtuelle est réinitialisée, Windows Azure crée une machine virtuelle pour l'instance et démarre le système d'exploitation pour la première fois. Au cours de ce processus, le programme d'installation de Windows s'exécute de façon automatisée, en se configurant à partir des informations fournies dans le fichier de réponses (c:\unattend.xml). Le système d'exploitation redémarre ensuite automatiquement pour terminer le processus d'installation. Après le redémarrage du système d'exploitation, les services configurés pour démarrer automatiquement s'exécutent. Après le démarrage de tous les services configurés pour démarrer automatiquement, Windows Azure place l'instance de rôle machine virtuelle dans le système de rotation du programme d'équilibrage de charge, puis commence à recevoir le trafic.

Une instance peut redémarrer autant de fois que nécessaire. Windows rend toutes les données persistantes entre les redémarrages. Lorsque vous réinitialisez une instance de rôle machine virtuelle, elle est recréée à partir de l'image, et tout état que vous n'avez pas explicitement rendu persistant est perdu. Les données écrites dans le répertoire des ressources de stockage local sont conservées lorsqu'une instance de serveur est réinitialisée. Toutefois, ces données peuvent être perdues si une défaillance passagère dans Windows Azure nécessite que votre instance de rôle machine virtuelle soit déplacée vers un autre matériel.

Le diagramme suivant illustre le cycle de vie d'une instance de rôle machine virtuelle à partir du moment où l'image est appliquée jusqu'au moment où l'instance est réinitialisée. Il illustre également le cycle de vie d'une session Windows au sein du cycle de vie de l'image, à partir du moment où le système d'exploitation démarre initialement jusqu'au moment où il a redémarré.

VMRoleLifecycle

Une fois l'application de l'image effectuée, une adresse IP virtuelle unique gérée par le programme d'équilibrage de charge lui est affectée. Le programme d'équilibrage de charge gère le routage du trafic vers les instances en cours d'exécution. Chaque instance se voit affecter une adresse IP dynamique, qui est accessible aux autres composants de votre service cloud mais pas au trafic Internet.

Voir aussi

Ajouts de la communauté

Afficher: