Pour afficher l’article en anglais, activez la case d’option Anglais. Vous pouvez aussi afficher la version anglaise dans une fenêtre contextuelle en faisant glisser le pointeur de la souris sur le texte.
Traduction
Anglais

Comment : Ajouter une table à la base de données interne LightSwitch

 

Vous pouvez ajouter des tables à la base de données interne LightSwitch.À l'inverse, vous ne pouvez pas ajouter de tables ou autres abstractions à des sources de données externes telles qu'une base de données SQL Server, une liste SharePoint ou un Service RIA WCF à l'aide de LightSwitch.Pour ces sources de données, LightSwitch génère des entités qui correspondent à la structure de la source de données.

Pour plus d'informations, consultez Données : les informations de votre application.

lien vers la vidéo Pour visionner la démonstration vidéo associée, voir Procédure : comment définir mes données dans une application LightSwitch ?.

Pour ajouter une table à la base de données interne LightSwitch

  1. Dans l'Explorateur de solutions, cliquez sur le nœud Sources de données.

  2. Dans le menu Projet, cliquez sur Ajouter une table.

    Une nouvelle table s'ouvre dans le Concepteur de données.

    Dans l'Explorateur de solutions, LightSwitch crée un nœud qui représente la base de données interne LightSwitch.Par défaut, le nom du nœud est ApplicationData.L'illustration suivante présente le nœud ApplicationData dans l'Explorateur de solutions.

    Base de données intrinsèque
  3. Dans le Concepteur de données, en haut de la nouvelle table, double-cliquez sur le nom de la table, puis tapez un nouveau nom.

  4. Définissez les champs de la table.Pour plus d'informations, consultez Comment : définir des champs de données dans une base de données LightSwitch.

Afficher: