Visual Studio LightSwitch

 

Pour obtenir la dernière documentation sur Visual Studio 2017 RC, consultez Documentation Visual Studio 2017 RC.

Vous pouvez créer des applications de gestion des informations professionnelles rapidement à l'aide de l'outil de développement Visual Studio LightSwitch. LightSwitch met à votre disposition un environnement de développement simplifié qui vous permet de vous concentrer sur la logique métier plutôt que sur l'infrastructure de l'application.

La plupart des applications de gestion des informations professionnelles sont des applications dont les formulaires s'appuient sur la structure des données et qui fournissent une interface utilisateur pour l'affichage, l'ajout et la modification des données. Quand vous utilisez d'autres outils de développement pour créer des applications de ce type, vous consacrez la majeure partie de votre temps à des tâches répétitives. Vous écrivez du code non seulement pour l'interaction avec une base de données, mais également pour l'interface utilisateur et la logique métier. Quand vous utilisez LightSwitch, la majeure partie du travail répétitif est effectuée automatiquement et, de fait, vous pouvez créer une application LightSwitch sans écrire la moindre ligne de code ! Pour la plupart des applications, le seul code que vous devez écrire est celui que vous seul pouvez rédiger : la logique métier.

Fonctionnalités des applications de gestion des informations professionnelles

De nos jours, les applications de gestion des informations professionnelles nécessitent de nombreuses fonctionnalités, telles que la recherche, le tri et la réorganisation des grilles, ainsi que l'exportation de données. Les applications LightSwitch possèdent d'office ces fonctionnalités, et bien d'autres. En outre, les opérations classiques sur les données, telles que l'ajout, la mise à jour, l'enregistrement et la suppression, sont également intégrées, tout comme la logique de base de validation des données.

À l'aide des fonctionnalités d'extensibilité disponibles dans LightSwitch, vous pouvez modifier l'apparence de vos applications en appliquant des thèmes, en utilisant des contrôles personnalisés et en changeant la disposition au moyen d'extensions d'environnement. Vous pouvez utiliser les types de gestion des informations professionnelles personnalisés pour réduire la quantité de code à écrire et pour simplifier la mise en forme de l'interface utilisateur.

Entités de données et écrans

LightSwitch simplifie le développement des applications de gestion des informations professionnelles à l'aide d'entités de données et d'écrans.

Les entités de données, ou tables, définissent la façon dont LightSwitch représente les données. Vous créez des entités de données en utilisant la base de données d'application intégrée ou en important des données à partir d'une base de données externe, d'une liste SharePoint ou d'une autre source de données. Vous pouvez créer des relations entre les entités, même si celles-ci proviennent de sources de données différentes. Vous pouvez également créer des requêtes sur les données en utilisant un concepteur graphique, et vous pouvez affiner ces requêtes dans du code.

Les écrans, ou formulaires, définissent la façon dont LightSwitch affiche les données. Les écrans s'appuient sur des modèles prédéfinis. Pour lier des données à un écran, vous avez uniquement besoin de spécifier les entités ou requêtes à afficher. Après avoir créé un écran, vous pouvez modifier son apparence dans le concepteur ; aucun code n'est nécessaire. Vous pouvez créer des écrans qui sont optimisés pour le bureau, pour les navigateurs web ou pour les appareils mobiles tels que les tablettes ou les téléphones.

Validation des données, test et déploiement

Vous pouvez effectuer une validation de base dans l'IDE en spécifiant des champs obligatoires et des longueurs de chaîne. Pour une validation plus complexe basée sur la logique métier, vous devez écrire du code. Au moment de l'exécution, l'interface utilisateur qui gère la validation est intégrée aux écrans.

Pour tester votre application, il vous suffit de l'exécuter. Vous pouvez modifier l'interface utilisateur directement dans l'application en cours d'exécution. En empruntant l'identité d'un rôle dans le cadre d'autorisations de débogage, vous pouvez tester l'authentification et l'autorisation. Quand votre application est terminée, vous pouvez la déployer sur un ordinateur individuel, IIS (Internet Information Services), Microsoft Azure, SharePoint ou Office 365.

Configuration requise

Vous devez installer les technologies suivantes pour exécuter une application LightSwitch :

Composants requisNiveau serveurClient SilverlightClient HTML
.NET Framework 4OuiNonNon
Silverlight 5NonOuiNon
Exploration de l'architecture de LightSwitchDécrit l'architecture des applications LightSwitch.
Mise en route avec LightSwitchPropose des liens vers des rubriques de présentation et d'apprentissage.
LightSwitch comme source de donnéesExplique comment accéder aux flux OData créés par LightSwitch et comment les consommer.
Applications LightSwitch pour SharePointExplique comment créer et déployer des applications pour SharePoint.
Projets : le conteneur de votre applicationDécrit les tâches de base pour l'utilisation de projets.
Données : les informations de votre applicationDécrit le concepteur d'entités et des tâches connexes.
Écrans : l'interface utilisateur de votre application LightSwitchDécrit le concepteur d'écran et des tâches connexes.
Requêtes : récupération d'informations à partir d'une source de donnéesDécrit le concepteur de requêtes et des tâches connexes.
Débogage : recherche et correction des erreursDécrit les tâches de base pour le débogage d'une application.
Extensions : ajout de nouvelles fonctionnalités à LightSwitchDécrit les tâches liées aux extensions.
Déploiement : distribution et mise à jour de votre applicationDécrit les tâches de base pour le déploiement d'une application.
Afficher: