Pour afficher l’article en anglais, activez la case d’option Anglais. Vous pouvez aussi afficher la version anglaise dans une fenêtre contextuelle en faisant glisser le pointeur de la souris sur le texte.
Traduction
Anglais
Nous recommandons d’utiliser Visual Studio 2017
Cette documentation est archivée et n’est pas conservée.

Recover, commande

Vous pouvez utiliser la commande Recover pour essayer de réparer et de rattacher les collections de projets d'équipe et les projets d'équipe qui peuvent avoir été endommagés ou être devenus orphelins. Par exemple, vous pouvez utiliser cette commande si des copies de sauvegarde ne sont pas synchronisées correctement et si une ou plusieurs collections ne peuvent pas être rattachées ou si une collection n'a pas été détachée correctement. Cette commande doit être utilisée uniquement lorsqu'une défaillance du serveur ou de la synchronisation de base de données a pour conséquence un état dans lequel une collection ou un projet ne peuvent pas être entièrement restaurés et rattachés à partir de copies de sauvegarde.

Autorisations requises

Pour utiliser la commande Recover, vous devez être un membre du groupe Team Foundation Administrators sur le serveur de couche Application pour Team Foundation et un membre du groupe sysadmin dans SQL Server sur le serveur de couche Données pour Team Foundation. Pour plus d'informations, consultez Autorisations de Team Foundation Server.

Remarque Remarque

Même si vous êtes connecté en tant qu'administrateur, vous devez ouvrir une invite de commandes avec les autorisations élevées pour exécuter cette fonction.

TFSConfig Recover [/SQLInstances:ServerName1[,ServerName2,…]] [/ConfigurationDB:ServerName;DatabaseName /CollectionDB:ServerName;CollectionDatabaseName]

Argument

Description

ServerName

Spécifie le nom du serveur qui héberge les bases de données de Visual Studio Team Foundation Server (TFS). Si vous utilisez une instance autre que l'instance par défaut, vous devez la spécifier au format suivant :

NomServeur \ NomInstance

DatabaseName

Spécifie le nom de la base de données de configuration pour TFS. Par défaut, le nom de cette base de données est TFS_Configuration, mais ce nom de la base de données a peut-être été personnalisé.

CollectionDatabaseName

Spécifie le nom de la base de données de collections à récupérer ou rattacher. Si cette base de données est hébergée sur un serveur ou une instance de SQL Server distinct, vous devez spécifier le nom du serveur et le nom de l'instance. Si le nom de la collection contient des espaces, vous devez mettre le nom entre guillemets (par exemple, "Ma Collection").

Option

Description

/SQLInstances: ServerName1,ServerName2,…

Vous ne pouvez pas utiliser cette option avec d'autres options. Spécifie le nom du serveur qui exécute SQL Server. Si vous utilisez une instance autre que l'instance par défaut, vous devez la spécifier au format suivant :

ServerName\InstanceName

Si votre déploiement utilise plusieurs serveurs qui exécutent SQL Server, vous devez spécifier tous les serveurs et instances, séparés par des virgules, comme dans le format suivant :

NomServeur1\NomInstance1,NomServeur2\NomInstance2

/ConfigurationDB: NomServeur : DatabaseName

Vous ne devez pas utiliser cette option avec /CollectionDB. Vous ne pouvez pas utiliser cette option avec /SQLInstances. Spécifie le nom du serveur qui héberge la base de données de configuration de TFS et le nom de la base de données de configuration de TFS. Si vous hébergez la base de données de configuration sur une instance de SQL Server qui n'est pas l'instance par défaut, spécifiez le nom et l'instance en respectant le format suivant :

ServerName\InstanceName

/CollectionDB: NomServeur ; NomBaseDonnéeCollection

Vous ne devez pas utiliser cette option avec /ConfigurationDB. Vous ne pouvez pas utiliser cette option avec /SQLInstances. Spécifie le nom du serveur qui exécute SQL Server et le nom de la base de données de collection hébergée sur ce serveur. Si vous hébergez la base de données des collections sur une instance de SQL Server qui n'est pas l'instance par défaut, spécifiez le nom et l'instance en respectant le format suivant :

ServerName\InstanceName

La commande Recover n'est pas réversible et ne doit pas être utilisée sauf après les tentatives standard de restaurer les bases de données pour un déploiement qui a échoué. La commande Recover analyse toutes les instances de SQL Server que vous spécifiez dans les options d'une base de données de configuration. Toutes les bases de données de collection que la commande trouve au cours de l'analyse seront associées à la base de données de configuration que la commande trouve au cours de l'analyse. La commande Recover renvoie une erreur si elle trouve plusieurs bases de données de configuration pendant l'analyse ou si la commande recherche plusieurs bases de données de collection portant le même nom. Vous ne devez avoir qu'une base de données de configuration dans un déploiement TFS, et toutes les collections doivent posséder des noms uniques dans ce déploiement.

Mise en garde Attention

La commande Recover permet de lier les bases de données de collection qu'elle trouve à la base de données de configuration qu'elle trouve, même si cette base de données de collection est en cours d'utilisation par une autre base de données de configuration. Cette action peut provoquer l'arrêt du fonctionnement d'une collection dans un autre déploiement TFS.

L'exemple suivant indique comment récupérer la base de données de collection "Experimental Projects" (Projets expérimentaux) dans le déploiement Contoso1 de Team Foundation Server. Dans cet exemple, la base de données de configuration est hébergée sur une instance distincte de SQL Server (ContosoSQLServer1\Team2) de la base de données de collection (ContosoSQLServer2\projets).

Remarque Remarque

Ces exemples sont fournis à titre d'illustration uniquement et sont fictifs. Aucune véritable association n'est prévue ou déduite.

TFSConfig Recover /ConfigurationDB:ContosoSQLServer1\Team2;TFS_ConfigurationDB /CollectionDB:ContosoSQLServer2\Projects;"Experimental Projects"

L'exemple suivant indique comment réparer un déploiement de Team Foundation Server qui utilise les instances suivantes de SQL Server sur les deux serveurs : instance "Team2" sur ContosoSQLServer1 et instance par défaut sur le serveur ContosoSQLServer2.

TFSConfig Recover /SQLInstances:ContosoSQLServer1\Team2,ContosoSQLServer2

Afficher: