Cette page vous a-t-elle été utile ?
Votre avis sur ce contenu est important. N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.
Vous avez d'autres commentaires ?
1500 caractères restants
Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Guide de référence Transact-SQL dans la Base de données SQL Azure

Mis à jour: mars 2015

La plupart des instructions SQL Server de Transact-SQL 2014 sont totalement prises en charge dans base de données SQL Microsoft Azure. Celles-ci incluent les types de données, les opérateurs et les fonctions de chaîne, arithmétiques, logiques et de curseur de SQL Server, ainsi que d'autres éléments Transact-SQL dont dépendent la plupart des applications. Les fonctions partiellement prises en charge ou non prises en charge sont généralement liées à des différences dans la manière dont base de données SQL gère la base de données (par exemple, des fonctionnalités de fichier, de haute disponibilité et de sécurité), ou ont trait à des fonctionnalités très spécifiques telles que Broker Service. Étant donné que base de données SQL isole de nombreuses fonctionnalités de toute dépendance par rapport à la base de données MASTER, de nombreuses activités au niveau du serveur sont inappropriées et non prises en charge. Les fonctionnalités déconseillées dans SQL Server ne sont pas prises en charge dans base de données SQL.

noteRemarque
Une prise en charge partielle signifie que certaines options de la fonctionnalité ou de la syntaxe sont prises en charge, et d'autres non. Par exemple, l'instruction CREATE PROCEDURE est disponible, mais l'option WITH ENCRYPTION de cette instruction ne l'est pas.

CautionAttention
Cette rubrique décrit Base de données SQL V12 (Préliminaire dans certaines régions) et les versions de base de données SQL antérieures à V12.

Vous pouvez accéder à des fonctionnalités de base de données supplémentaires en procédant à une mise à niveau gratuite vers Base de données SQL V12. Pour plus d'informations sur cette base de données SQL Azure V12, consultez Nouveautés de Base de données SQL V12. Cette version améliore les performances et les possibilités de gestion, et ajoute la prise en charge de fonctionnalités supplémentaires. Les fonctionnalités ajoutées sont répertoriées ci-dessous, réparties en fonctionnalités entièrement prises en charge et fonctionnalités dont la prise en charge est accrue mais reste partielle. Certaines des fonctionnalités ajoutées dépendent du niveau de service base de données SQL. Pour plus d'informations sur les niveaux de service, consultez Niveaux de service et de performance de Base de données SQL Azure.

Les fonctionnalités suivantes sont disponibles dans la Base de données SQL V12 en cas d'utilisation du niveau de service Premium.

  • Index ColumnStore

  • Partitionnement de table

  • Requêtes parallèles

  • Indexation en ligne

Ces fonctionnalités sont disponibles dans la Base de données SQL V12 lorsque vous utilisez les niveaux de service de base et standard.

  • ALTER AUTHORIZATION (pour les classes prises en charge)

  • ALTER DATABASE

  • Rôles d'application

  • Utilisateurs de base de données à relation contenant-contenu

  • CREATE/DROP AGGREGATE

  • CREATE/DROP FUNCTION

  • DATABASEPROPERTY

  • Commandes DBCC :

     

    DBCC CHECKALLOC

    DBCC CLEANTABLE

    DBCC SHOWCONTIG

    DBCC CHECKCONSTRAINTS

    DBCC DBREINDEX

    DBCC TRACESTATUS

    DBCC CHECKDB

    DBCC INDEXDEFRAG

    DBCC UPDATEUSAGE

    DBCC CHECKFILEGROUP

    DBCC INPUTBUFFER

    DBCC USEROPTIONS

    DBCC CHECKIDENT

    DBCC OPENTRAN

     

    DBCC CHECKTABLE

    DBCC PROCCACHE

  • DMV : Des dizaines de vues de gestion dynamique SQL Server supplémentaires sont exposées pour prendre en charge les nouvelles fonctionnalités. Consultez les différentes descriptions des vues de gestion dynamique pour connaître le niveau de prise en charge.

  • Suivi des modifications

  • Instruction CHECKPOINT

  • Assemblys CLR à bit binaire sûrs

  • Événements étendus

  • Segments de mémoire

  • Instructions SET : SET ANSI_DEFAULTS, SET CONCAT_NULL_YIELDS_NULL, SET CONTEXT_INFO, SET OFFSETS

  • Séquences

  • Fonctions analytiques : CUME_DIST, FIRST_VALUE, LAG, LAST_VALUE, LEAD, PERCENTILE_CONT, PERCENTILE_DISC, PERCENT_RANK

  • Fonctions de texte : TEXTPTR, WRITETEXT, READTEXT, UPDATETEXT, TEXTVALID

  • Classements UTF-16

  • Option de vues WITH ENCRYPTION

  • Index XML, WITH XMLNAMESPACES et XML SCHEMA COLLECTION

(Haut de la page)

La liste ci-dessous répertorie les fonctionnalités qui ne sont pas prises en charge dans les versions de base de données SQL antérieures à V12. Quand une fonctionnalité n'est pas prise en charge, l'ensemble des instructions, affichages catalogue, vues de gestion dynamique et fonctions Transact-SQL associés, qui sont utilisés par cette fonctionnalité ne sont pas non plus pris en charge.

  • Fonctionnalités qui dépendent de SQL Server Agent ou de la base de données MSDB : travaux, alertes, opérateurs, gestion basée sur des stratégies, messagerie de base de données, serveurs de gestion centralisée.

  • Fonctionnalités qui dépendent du Lecteur du journal : réplication, capture des données modifiées.

  • Fonctionnalités ayant trait à la haute disponibilité gérée via votre compte Microsoft Azure : sauvegarde, restauration, point de contrôle, disponibilité AlwaysOn, mise en miroir de base de données, copie des journaux de transaction, modes de récupération. Pour plus d'informations, voir Sauvegarde et restauration de base de données SQL Azure.

  • Fonctionnalités liées à l'emplacement, à la taille et au partitionnement des fichiers de base de données, ainsi qu'aux fichiers proprement dit, qui sont gérées automatiquement par Microsoft Azure.

  • Rôles d'application

  • Suivi des modifications

  • Connexions associées : Instructions de point de terminaison, CONNECTIONPROPERTY, ORIGINAL_DB_NAME

  • Assemblys CLR

  • Requêtes de bases de données croisées, chaînage de propriété de bases de données croisées, paramètre TRUSTWORTHY

  • DATABASEPROPERTY (utiliser DATABASEPROPERTYEX à la place)

  • Collecteur de données

  • Commandes DBCC (à l'exception de DBCC SHOW_STATISTICS)

  • Transactions distribuées

  • Chiffrement : clés symétriques et asymétriques, certificats, gestion de clés extensible, chiffrement transparent des données.

  • Gestion des événements : événements, notifications d'événements, notifications de requêtes

  • FILESTREAM

  • Recherche en texte intégral, recherche sémantique, CONTAINS, CONTAINSTABLE

  • Fonctions : fn_get_sql, fn_virtualfilestats, fn_virtualservernodes

  • Tables temporaires globales

  • Paramètres du serveur liés au matériel : mémoire, threads de travail, affinité UC, indicateurs de trace, etc. Utilisez des niveaux de service à la place.

  • Indexation : tables sans index cluster (segments), index ColumnStore, INDEXKEY_PROPERTY, KILL STATS JOB

  • Serveurs liés, OPENQUERY, OPENROWSET, OPENDATASOURCE, BULK INSERT, OPENXML

  • Serveurs maîtres/cibles

  • Repères de plan

  • Gouverneur de ressources

  • Règles et valeurs par défaut

  • Clause SELECT INTO

  • Express sans serveur : localDB, instances utilisateur

  • Service Broker

  • SETUSER (utiliser EXECUTE AS à la place)

  • SHUTDOWN

  • Options sp_configure et RECONFIGURE

  • sp_addmessage

  • SQL Server Audit (utiliser Audit de base de données SQL à la place)

  • Trace SQL Server

  • Fonctions de texte : TEXTPTR, WRITETEXT, READTEXT, UPDATETEXT, TEXTVALID

  • Indicateurs de trace

  • Index XML et collections de schémas XML

  • Sécurité et autorisations :

    • GRANT/REVOKE/DENY ALL et ALL PRIVILEGES (utiliser des autorisations plus précises)

    • Opérations GRANT/REVOKE/DENY relatives aux autorisations de point de terminaison, de niveau du serveur, de principal du serveur et d'objet système, et tables système associées, telles que sys.server_principals et sys.server_permissions

    • sys.login_token

    • sys.fn_builtin_permissions

    • sys.fn_translate_permissions

    • HAS_DBACCESS

    • LOGINPROPERTY

    • Utilisateurs de base de données contenus, informations d'identification.

    • Déclencheurs avec étendue au niveau serveur ou déclencheurs LOGON

    • Rôles du serveur SQL Server et rôles du serveur définis par l'utilisateur, IS_SRVROLEMEMBER. Pour plus d'informations, consultez Instructions de sécurité et limitations de la Base de données SQL Azure.

  • Instructions SET non prises en charge :

    • SET ANSI_DEFAULTS

    • SET CONCAT_NULL_YIELDS_NULL

    • SET CONTEXT_INFO

    • SET DISABLE_DEF_CNST_CHK

    • SET OFFSETS

    • SET REMOTE_PROC_TRANSACTIONS

(Haut de la page)

Pour plus d'informations sur la grammaire Transact-SQL, sur l'utilisation et pour obtenir des exemples, consultez Référence Transact-SQL (Moteur de base de données) dans la Documentation en ligne de SQL Server.

Le guide de référence Transact-SQL comprend des rubriques concernant SQL Server 2008, SQL Server 2008 R2, SQL Server 2012, SQL Server 2014 et base de données SQL Microsoft Azure. En haut de chaque rubrique figure une section indiquant les produits qui prennent en charge l'objet de la rubrique. Si un produit est omis, cela signifie que la fonctionnalité décrite par la rubrique n'est pas disponible dans ce produit. Par exemple, des groupes de disponibilité ont été introduits dans SQL Server 2012. La rubrique CRÉATION D'UN GROUPE DE DISPONIBILITÉ indique qu'elle s'applique à SQL Server (de SQL Server 2012 jusqu'à la version actuelle), car elle ne s'applique pas à SQL Server 2008, SQL Server 2008 R2, ou base de données SQL Microsoft Azure.

Dans certains cas, le sujet général d'une rubrique peut être utilisé dans un produit, mais certains arguments ne sont pas pris en charge. Par exemple, des utilisateurs de base de données contenus ont été introduits dans SQL Server 2012. L'instruction CREATE USER peut être utilisée dans tout produit SQL Server, mais il n'est pas possible d'utiliser la syntaxe WITH PASSWORD avec les versions antérieures. Dans ce cas, des sections supplémentaires S'applique à sections sont insérées dans les descriptions d'argument appropriées dans le corps de la rubrique.

(Haut de la page)

Voir aussi

Afficher:
© 2015 Microsoft