Pour afficher l’article en anglais, activez la case d’option Anglais. Vous pouvez aussi afficher la version anglaise dans une fenêtre contextuelle en faisant glisser le pointeur de la souris sur le texte.
Traduction
Anglais

Déployer et configurer un contrôleur de build

Pour utiliser Team Foundation Build, votre équipe doit avoir au moins un contrôleur de build pour effectuer des tâches légères et distribuer les opérations de votre processus de génération qui sollicitent le processeur de manière intensive à son pool d'agents de build.

Système à un seul ordinateur (autonome)

Chaque contrôleur de build est dédié à une seule collection de projets d'équipe. Le contrôleur de build effectue des tâches légères tel que la détermination du nom de la build, la création de l'étiquette dans le contrôle de version, l'enregistrement des remarques et le signalement de l'état de la build. Le contrôleur de build utilise l'activité AgentScope pour déléguer les opérations qui sollicitent le processeur de manière intensive, telles que la compilation de code ou l'exécution de tests, aux agents de build présents dans son pool. Ces agents de build peuvent être hébergés sur le même serveur de builds ou sur un serveur de builds différent.

Étant donné qu'un contrôleur de build ne requiert généralement pas de portion significative de temps processeur, vous pouvez, dans de nombreux cas, l'héberger sur le même ordinateur que votre serveur Team Foundation Server, comme indiqué ci-dessus, ou sur un ordinateur physique ou virtuel de faible puissance.

Toutefois, un contrôleur de build peut nécessiter une quantité de mémoire significative dans certaines situations. Vous devez donc fournir la quantité de mémoire nécessaire pour garantir le fonctionnement correct. Ou, selon les besoins et les ressources de votre équipe, vous pouvez exécuter le contrôleur de build sur un autre ordinateur que votre serveur Team Foundation Server.

Deux serveurs de builds

Autorisations requises

Vous devez être membre du groupe Administrateurs Windows sur le serveur de builds et membre du groupe Project Collection Build Administrators pour votre collection de projets d'équipe. Consultez Référence des autorisations pour Team Foundation Server.

Que voulez-vous faire ?

Pour créer ou modifier un contrôleur de build à partir du serveur de builds

  1. Ouvrez une session sur le serveur de builds.

  2. À partir du menu Démarrer de Windows, exécutez la Console Administration Team Foundation.

  3. Dans le volet d'arborescence de la console Administration Team Foundation Server, développez le nom du serveur, puis sélectionnez le nœud Configuration de build.

    Remarque Remarque

    Si le message Configurer les fonctionnalités installéesConfigurer les fonctionnalités installées s'affiche, consultez Déployer un serveur de builds.

  4. Sur la page Configuration de build :

    • Si un contrôleur n'est pas répertorié, choisissez Nouveau Contrôleur.

    • Si un contrôleur est déjà répertorié :

      Contrôleur de build

      Choisissez Propriétés.

    La boîte de dialogue Propriétés du contrôleur de build s'affiche.

Pour modifier un contrôleur de build dans Visual Studio

  1. Dans Visual Studio, dans Team Explorer :

    1. Si vous n'êtes pas déjà connecté à un projet d'équipe dans la collection de projets d'équipe, connectez-vous au projet d'équipe.

    2. Sélectionnez Icône AccueilAccueil, puis Icône des buildsBuilds.

  2. Sur la page Builds, choisissez Actions, puis Gérer les contrôleurs de build.

    La boîte de dialogue Gérer les contrôleurs de build apparaît.

    Boîte de dialogue Gérer les contrôleurs de build
  3. Sélectionnez le contrôleur de build à modifier, puis sélectionnez Propriétés.

    La boîte de dialogue Propriétés du contrôleur de build s'affiche.

Boîte de dialogue Propriétés du contrôleur de build

Dans les champs Nom complet et Description : tapez un nom et une description qui peuvent aider les membres de l'équipe à identifier facilement le contrôleur de build approprié lorsqu'ils définissent leurs processus de génération.

Consultez les sections ci-dessous pour obtenir plus d'informations sur la configuration de votre contrôleur de build.

Vous pouvez autoriser le processus de création pour tirer parti des binaires que vous avez téléchargés sur votre Team Foundation Server, par exemple :

Pour permettre à vos processus de génération d'exploiter ces types de code, chargez les binaires dans le dossier (ou dans l'un de ses dossiers descendants) que vous spécifiez dans la zone Chemin d'accès du contrôle de version vers les assemblys personnalisés. Lorsque vous définissez ou modifiez la valeur dans cette zone, le serveur de builds redémarre automatiquement pour charger les assemblys.

Conseil Conseil

Si vos résultats de build incluent un message d'erreur TF215097, votre processus de génération peut inclure une activité personnalisée qui n'est pas dans ce dossier ni dans l'un de ses dossiers descendants.

Dans la plupart des cas, vous devez laisser Utiliser par défaut le nombre d'agents activés défini pour cette valeur. Toutefois, dans certains cas, vous pouvez souhaiter vérifier la profondeur de la file d'attente de builds. Par exemple :

  • Vous constatez qu'un trop grand nombre de builds ont l'état En cours d'exécution, même si un grand nombre d'entre elles sont bloquées car elles attendent qu'un agent de build leur soit assigné. Cette situation peut désorienter l'équipe. Pour éviter ce problème, sélectionnez Indiquez le maximum, puis spécifiez une valeur inférieure au nombre des agents de build regroupés sous le contrôleur de build.

  • Vous concevez un modèle de build personnalisé pour permettre à vos builds d'exploiter plusieurs agents de build à la fois, à partir d'un pool de 12 agents de build sous le contrôleur de build. Les builds traitées par ce contrôleur de build sont basées sur un modèle de build personnalisé qui délègue simultanément à trois agents de build. Pour rendre les données de la file d'attente de build plus utiles, vous pouvez configurer le contrôleur de build avec Nombre maximal de builds exécutées simultanément défini avec Indiquez le maximum ayant la valeur 4.

  1. Dans Visual Studio, ouvrez la boîte de dialogue Gérer les contrôleurs de build, comme indiqué ci-dessus dans Modifier un contrôleur de build à partir de Visual Studio.

  2. Sélectionnez et supprimez ensuite chaque agent de build sous le contrôleur de build, en choisissant Supprimer ou Propriétés, puis en utilisant la boîte de dialogue Propriétés de l'agent de build pour assigner l'agent de build à un autre contrôleur de build.

  3. Sélectionnez le contrôleur de build que vous voulez supprimer, puis Supprimer.

Remarque Remarque

Vous pouvez également utiliser la Console Administration Team Foundation pour supprimer le contrôleur de build pendant que vous êtes connecté au serveur de builds. Mais, dans ce cas, vous devrez peut-être encore utiliser Visual Studio ou ouvrir une session sur d'autres serveurs de builds dans un premier temps, pour supprimer tous les agents de build distants regroupés par le contrôleur de build.

Utiliser le contrôleur de build hébergé : si votre collection de projets d'équipe est hébergée sur Visual Studio Online, vous devriez pouvoir ignorer le déploiement de votre propre contrôleur de build et utiliser le contrôleur de build hébergé à la place. Pour utiliser le contrôleur de build hébergé, sélectionnez-le simplement lorsque vous définissez votre processus de génération. Voir Utiliser le contrôleur de build hébergé.

Utiliser un contrôleur de build local : si votre processus de génération nécessite des ressources en dehors des fonctions du contrôleur de build hébergé, vous pouvez connecter votre contrôleur de build local à votre collection de projets d'équipe hébergée.

Service Team Foundation, serveur de builds sur site

Déployer et configurer des agents de build

Utilisez un agent de build pour effectuer les opérations de votre génération qui sollicitent le processeur de manière intensive. Ces opérations sont notamment l'obtention de fichiers du contrôle de version, la configuration de l'espace de travail, la compilation de code et l'exécution de tests. Vous pouvez héberger un ou plusieurs agents de build sur un serveur de builds.

Configurer des dossiers cibles

Vous pouvez préparer et indiquer ensuite un ou plusieurs dossiers cibles afin que votre système de génération puisse fournir des fichiers binaires, des résultats de tests et des fichiers journaux à votre équipe.

Mettre à l'échelle votre système Team Foundation Build

À mesure que votre équipe et que votre base de code se développent, vous pouvez développer de façon incrémentielle votre système de génération assez facilement.

Gérer votre système de génération

Après avoir déployé votre serveur de builds, vous pouvez le gérer à partir de la Console Administration Team Foundation. Vous pouvez gérer le contrôleur de build et les agents de build à partir de la console Administration Team Foundation ou à partir de Visual Studio.

Définir votre processus de génération

Une fois que votre système de génération est en place, vous pouvez définir votre processus de génération, qui contient vos instructions sur les projets de code à compiler, les actions qui déclenchent une génération, les tests à exécuter et toutes les autres procédures requises par votre équipe.

Ajouts de la communauté

Afficher: