Planifier l'intégration de PowerPivot avec Reporting Services

SQL Server 2008 R2

Vous pouvez générer des rapports Reporting Services pour pouvoir visualiser les données PowerPivot. Reporting Services offre une visualisation optimale des données via des graphiques et des plans, des formats de rendu supplémentaires, ainsi que des options complètes d'abonnement et de remise.

Cette rubrique contient les sections suivantes :

Considérations relatives aux versions et au mode serveur

Dépendances client

Considérations relatives à l'authentification et aux autorisations

Création de rapports d'après des données PowerPivot

Importation de données de rapport dans un classeur PowerPivot

Publication de rapports et de classeurs sur un serveur

Déploiement de Reporting Services et de PowerPivot pour SharePoint dans la même batterie de serveurs

Reporting Services peut s'exécuter sur une gamme plus étendue de produits et de technologies que PowerPivot pour SharePoint. Pour pouvoir utiliser ensemble des produits serveurs dans le même déploiement, votre serveur ou votre batterie de serveurs SharePoint doit être SharePoint Server 2010 et vous devez avoir activé Excel Services, le service Banque d'informations sécurisé et le service d'émission de jetons Revendications vers Windows. L'accès aux données PowerPivot d'un serveur n'est pris en charge que par des serveurs SharePoint 2010. Il s'agit du seul modèle de déploiement de serveurs pris en charge.

Le serveur de rapports doit être SQL Server 2008 R2 Reporting Services. Cette version inclut la fonctionnalité d'exportation des flux de données de rapport, qui vous permet d'utiliser les données de rapport dans un classeur PowerPivot.

Le serveur de rapports peut fonctionner en mode natif ou en mode intégré SharePoint, mais vous bénéficierez d'une intégration plus transparente si le serveur de rapports est configuré pour le mode intégré SharePoint. Par exemple, vous pouvez utiliser le même jeu d'utilisateurs, de groupes et d'autorisations SharePoint pour autoriser l'accès aux opérations et aux documents du serveur. Le déploiement des deux produits serveur dans la même batterie présente un autre avantage, qui est d'ajouter une commande de lancement du Générateur de rapports à la Galerie PowerPivot. Le démarrage de rapports dans la Galerie PowerPivot simplifie le développement, car la connexion à la source de données est créée pour vous.

Un serveur de rapports qui s'exécute en mode natif prend en charge la fonctionnalité d'exportation du flux de données. Vous pouvez importer un flux de rapport d'un serveur de rapports en mode natif et l'utiliser dans un classeur PowerPivot sur une station de travail cliente. Si vous souhaitez publier ensuite ce classeur sur un serveur SharePoint et planifier l'actualisation régulière des données afin d'extraire de ce rapport des données plus récentes, vous devrez créer une application cible service Banque d'informations sécurisé pour fournir des informations d'identification utilisables pour se connecter à un serveur de rapports en mode natif. Pour plus d'informations, consultez Configurer et utiliser les informations d'identification stockées pour l'actualisation des données PowerPivot.

Reporting Services comprend deux applications de création de rapports. Le Générateur de rapports et le Concepteur de rapports de BIDS (Business Intelligence Development Studio) peuvent tous deux servir à créer des rapports qui incluent les données PowerPivot. À moins d'avoir installé ces applications sur un ordinateur qui possède également PowerPivot pour Excel, vous devrez installer les bibliothèques clientes d'Analysis Services pour prendre en charge les connexions à un classeur PowerPivot réalisées depuis un site SharePoint.

Pour prendre en charge des connexions de données PowerPivot à partir du Générateur de rapports, vous devez disposer de SQL Server 2008 R2 ADOMD.NET sur votre station de travail. Cette bibliothèque cliente est installée avec PowerPivot pour Excel, mais si vous utilisez un ordinateur qui n'a pas cette application, vous devez télécharger et installer ADOMD.NET à partir de la page SQL Server 2008 Feature Pack (en anglais) sur le site Web de Microsoft.

Pour prendre en charge des connexions PowerPivot à partir du Concepteur de rapports, le fournisseur OLE DB pour Analysis Services de SQL Server 2008 R2 doit être installé sur votre station de travail. Vous pouvez également le télécharger et l'installer à partir de la page SQL Server 2008 Feature Pack si vous utilisez le Concepteur de rapports sur un ordinateur qui ne dispose pas de cette version du fournisseur.

Si le classeur PowerPivot se trouve sur votre ordinateur et non sur un serveur, vous devez disposer d'une installation de PowerPivot pour Excel. PowerPivot pour Excel fournit un processeur de données local qui charge et calcule les données PowerPivot. Il inclut également les bibliothèques clientes, si bien que si vous avez installé PowerPivot pour Excel, vous disposez de tous les logiciels clients requis.

Un serveur de rapports qui prend en charge la connexion aux données PowerPivot doit également disposer de la version SQL Server 2008 R2 du fournisseur ADOMD.NET. Si PowerPivot pour SharePoint n'est pas installé sur le même ordinateur, vous devez télécharger et installer ADOMD.NET à partir de la page SQL Server 2008 Feature Pack (en anglais) sur le site Web de Microsoft.

L'intégration entre un serveur de rapports et un serveur PowerPivot requiert l'authentification Windows. Celle-ci sert à prendre en charge les scénarios d'actualisation et d'importation des données pour les classeurs PowerPivot publiés sur un site SharePoint. Cela signifie que les applications Web pour lesquelles vous configurez l'intégration des fonctionnalités de Reporting Services et PowerPivot doivent utiliser le fournisseur d'authentification Windows. De plus, le service d'émission de jetons Revendications vers Windows doit s'exécuter sur les serveurs SharePoint qui disposent d'un déploiement de PowerPivot pour SharePoint.

Puisque l'accès aux données PowerPivot d'un serveur s'effectue via SharePoint, l'accès aux classeurs PowerPivot d'un serveur est contrôlé par les autorisations SharePoint. Si vous enregistrez des rapports Reporting Services sur un serveur de rapports en mode natif situé hors de la batterie, ces rapports devront disposer d'informations de connexion composées de l'URL SharePoint vers le classeur, et leur utilisateur devra être un utilisateur SharePoint doté d'autorisations SharePoint d'accès au classeur. Vous devrez mapper des attributions de rôle de serveur de rapports en mode natif aux groupes SharePoint et aux niveaux d'autorisation équivalents sur SharePoint. Par exemple, un utilisateur recevant des autorisations Navigateur sur un serveur de rapports aura également besoin d'autorisations Vue seule sur le serveur SharePoint.

De la même façon, si vous utilisez un rapport Reporting Services en mode natif comme source de données d'un classeur PowerPivot (autrement dit, si vous utilisez l'option d'exportation du flux de données dans Reporting Services pour importer des données dans un classeur PowerPivot), le compte de l'utilisateur SharePoint qui accède au classeur PowerPivot doit se voir attribuer un rôle Reporting Services sur le serveur de rapports.

L'enregistrement des rapports et des classeurs PowerPivot sur la même batterie de serveurs SharePoint est plus facile à gérer si le serveur de rapports est configuré pour le mode intégré SharePoint. Vous pouvez utiliser les mêmes utilisateurs, groupes et autorisations SharePoint pour contrôler l'accès aux deux types de document.

Vous pouvez utiliser le Générateur de rapports ou le Concepteur de rapports dans BIDS (Business Intelligence Development Studio) pour créer des rapports d'après des classeurs PowerPivot. Vous pouvez également démarrer le Générateur de rapports à partir de la Galerie PowerPivot pour créer des rapports ad hoc basés sur des classeurs PowerPivot publiés au même emplacement.

Seuls les rapports (.rdl), et non les modèles de rapport (.smdl), peuvent être basés sur des données PowerPivot.

Contrairement aux rapports Excel qui peuvent inclure des données PowerPivot incorporées, les rapports Reporting Services accèdent toujours aux données PowerPivot comme à une source de données externe. Les données elles-mêmes ne sont jamais incorporées dans le rapport. Pour cette raison, assurez-vous que les sous-systèmes d'authentification et les autorisations sont correctement définis sur tous les serveurs (consultez Authentication and Authorization Considerations dans cette rubrique pour plus d'informations).

Le modèle de mise en page des rapports de données PowerPivot est basé sur les mêmes techniques que celles qui servent à utiliser des données Analysis Services dans un rapport. L'interface sous-jacente des données est MDX, vous utilisez donc le concepteur de requêtes MDX pour créer les datasets utilisés dans votre rapport. Pour savoir comment se connecter aux données PowerPivot depuis chacun des outils de création, consultez (en anglais).

SQL Server 2008 R2 Reporting Services peut transmettre des données de rapport en continu en tant que flux de données Atom directement à un classeur PowerPivot. Vous pouvez immédiatement et facilement adapter un rapport afin d'utiliser ses données pour une analyse plus approfondie dans PowerPivot.

Vous pouvez utiliser le Gestionnaire de rapports ou des pages du serveur de rapports sur un site SharePoint pour exporter des données de rapport vers la fenêtre PowerPivot. PowerPivot pour Excel doit être installé sur l'ordinateur si vous souhaitez transférer les données du rapport au classeur de façon transparente. S'il est installé, PowerPivot pour Excel détecte le flux de données à mesure qu'il est transmis et ouvre des tables dans la fenêtre PowerPivot pour contenir les données importées. Le serveur de rapports transmet le rapport en continu, en plusieurs flux de données, aux tables PowerPivot de la fenêtre. Chaque région de données est importée comme une table associée distincte. Si PowerPivot pour Excel n'est pas installé, vous serez invité à enregistrer le document .atomsvc qui spécifie une connexion au rapport. Vous pouvez utiliser ultérieurement ce document dans des opérations d'importation afin de générer des flux de données à partir du rapport.

Les rapports Reporting Services peuvent être des sources de données très utiles pour les classeurs PowerPivot. Reporting Services inclut de nombreuses fonctionnalités permettant d'interroger une plage plus large de sources de données, notamment l'intégration avec le service SQL Server Integration Services et SAP. Les fonctionnalités intégrées de traitement des données peuvent vous fournir un rapport contenant des données déjà calculées et agrégées, avec des mises à jour planifiées plus fines que ce que vous pouvez obtenir avec d'autres outils. Tout rapport qui inclut des données précieuses déjà réorganisées dans un format utile peut être utilisé dans un classeur PowerPivot lorsque vous importez ce rapport dans le classeur.

Pour plus d'informations sur l'importation de données, consultez Importer des données à partir d'un rapport Reporting Services (en anglais).

Cette section décrit des fonctionnalités de serveur qui s'appliquent aux rapports et aux classeurs PowerPivot.

Utilisation de fonctionnalités de serveur de rapports pour les rapports qui contiennent des données PowerPivot

Reporting Services inclut des fonctionnalités côté serveur pour les instantanés de rapport, les historiques de rapport, les abonnements et la remise, ainsi que les sources de données partagées. L'installation d'instantanés (instantanés d'exécution de rapport ou instantanés d'historique de rapport) pour les rapports qui contiennent des données PowerPivot est utile si le classeur PowerPivot est également configuré pour l'actualisation des données. Si le classeur n'est pas spécifiquement configuré pour l'actualisation des données, les données sont statiques et sont constituées des lignes et colonnes retournées lors de l'opération d'importation d'origine. Toutefois, si le classeur est configuré pour l'actualisation des données, vous pouvez bénéficier des fonctionnalités d'abonnement et d'instantané qu'offre Reporting Services.

Reporting Services fournissent également des sources de données partagées qui vous permettent de gérer séparément les informations de connexion à la source de données à partir des rapports qui utilisent cette source de données. Vous pouvez créer une source de données partagée qui spécifie Microsoft SQL Server Analysis Services comme type, avec la chaîne de connexion qui pointe vers l'URL SharePoint d'un classeur PowerPivot. Vous pouvez utiliser ensuite la source de données partagée dans plusieurs rapports pour la connexion au même classeur PowerPivot.

Pour plus d'informations sur la création d'une source de données partagée pour un classeur PowerPivot, consultez Créer un rapport Reporting Services avec des données PowerPivot. Pour plus d'informations sur la création d'une source de données partagée dans SharePoint, consultez Procédure : créer et gérer des sources de données partagées (Reporting Services en mode intégré SharePoint).

Publication dans la Galerie PowerPivot

PowerPivot La galerie est une fonctionnalité PowerPivot pour SharePoint qui peut vous servir d'emplacement commun pour le stockage et l'accès aux classeurs PowerPivot et aux rapports Reporting Services. La Galerie PowerPivot affiche un aperçu des rapports et classeurs sous forme d'images miniatures qui vous permettent de voir ce que contient un document avant de l'ouvrir. Un service d'instantané restitue chaque document et présente de petites images de chaque page.

Pour les applications Web SharePoint qui possèdent également l'intégration de la fonctionnalité de serveur de rapports, la Galerie PowerPivot fournit un accès immédiat au Générateur de rapports. Vous pouvez utiliser l'option Créer un nouveau rapport dans la GaleriePowerPivot pour lancer le Générateur de rapports à l'aide du classeur PowerPivot comme source de données du rapport.

Notez que la génération d'images d'aperçu exige la proximité des fichiers et certaines autorisations. Pour les rapports, les images d'aperçu ne sont générées que si le rapport utilise un classeur PowerPivot comme source de données. De plus, les rapports et les classeurs doivent se trouver dans la même bibliothèque et être sécurisés par les mêmes autorisations. Pour plus d'informations, consultez Sécuriser un classeur PowerPivot sur SharePoint (en anglais)

Installer Reporting Services et PowerPivot pour SharePoint dans la même batterie de serveurs SharePoint 2010 permet d'utiliser les fonctionnalités intégrées. Celles-ci incluent la bibliothèque Galerie PowerPivot, qui offre un aperçu évolué pour les classeurs PowerPivot et les rapports Reporting Services, un accès facile au Générateur de rapports pour la création de rapports basés sur des classeurs PowerPivot, et des flux de données qui vous permettent de consommer facilement des rapports Reporting Services en tant que sources de données dans un classeur PowerPivot.

Pour installer Reporting Services et PowerPivot pour SharePoint, vous devez exécuter le programme d'installation à deux reprises ; une première fois pour installer PowerPivot pour SharePoint et une deuxième pour installer Reporting Services. Cette installation en deux temps est indispensable, car PowerPivot pour SharePoint est installé via des rôles d'installation, et que ces rôles n'incluent pas Reporting Services.

Il n'existe pas d'ordre d'installation recommandé pour l'installation de ces fonctionnalités. Toutefois, il est vivement recommandé de vérifier que l'installation de la première est opérationnelle avant de procéder à l'installation de la deuxième.

Chaque composant de fonctionnalité possède son propre ensemble de tâches de configuration pour l'intégration de la fonctionnalité avec SharePoint. Assurez-vous que l'intégration est correctement configurée avant d'ajouter de nouveaux composants de fonctionnalité à votre déploiement. Pour plus d'informations sur les scénarios d'installation, consultez Procédure : installer PowerPivot pour SharePoint et Reporting Services.

Pour plus d'informations sur les tâches de configuration, consultez Configuration (PowerPivot pour SharePoint) et Configuration de Reporting Services pour l'intégration de SharePoint 2010.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher: