Colonnes système

 

Les colonnes comportant un préfixe « __ » sont utilisées par Microsoft Azure Mobile Services pour les colonnes de propriété système. Ce préfixe est réservé par Mobile Services pour une utilisation future et ne doit pas être utilisé avec les noms de colonne que vous ajoutez. Les colonnes suivantes sont incluses avec chaque table créée par Microsoft Azure Mobile Services ne doivent pas être supprimées :

  • id : cette colonne indexée a une contrainte unique et est utilisée pour identifier de façon unique une ligne de données. Le type par défaut est une chaîne. Cependant, l'interface de ligne de commande peut être utilisée pour créer de nouvelles tables avec un ID de type entier à l'aide de la commande mobile table create avec l'option --integerId. Pour plus d'informations, consultez Outils en ligne de commande Azure.

    Si la valeur n'est pas fournie pour un ID lors de l'insertion de nouvelles données, alors Mobile Services initialisera la valeur d'ID de la ligne avec une valeur unique.

    Vous pouvez fournir une valeur unique personnalisée pour l'ID lors de l'insertion d'une ligne de données. Par exemple, si vous souhaitez que la ligne soit identifiée par une adresse de messagerie, utilisez par exemple « monadresse@mondomaine.com ». Les caractères utilisés dans une valeur d'ID personnalisée ne doivent pas inclure les caractères suivants :

  • __createdAt : colonne de propriété système utilisée pour indiquer à quel moment la ligne de données a été créée.

  • __updatedAt : colonne de propriété système utilisée pour indiquer la dernière modification de la ligne.

  • __version : colonne de propriété système utilisée pour détecter les conflits d'écriture. Mobile Services prend en charge le contrôle d'accès concurrentiel optimiste en effectuant le suivi des modifications apportées à chaque élément à l'aide de cette colonne de version. Lorsqu'une mise à jour est tentée et la valeur de version incluse avec la demande ne correspond pas à la version du serveur, Mobile Services met en échec la mise à jour et lève une MobileServicePreconditionFailedException. L'exception contient la valeur de version correcte de la ligne obtenue du serveur. Une application peut utiliser ces informations du serveur pour résoudre le conflit d'écriture en resoumettant la demande de mise à niveau avec la valeur de version correcte. Pour plus d'informations, consultez le didacticiel Gestion des conflits d'écriture de base de données.

Afficher: