Cette page vous a-t-elle été utile ?
Votre avis sur ce contenu est important. N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.
Vous avez d'autres commentaires ?
1500 caractères restants
Notes de publication du Kit de développement logiciel (SDK) Azure pour .NET 2,2

Notes de publication du Kit de développement logiciel (SDK) Azure pour .NET 2,2

Mis à jour: octobre 2014

Ce document contient les notes de publication du Kit de développement logiciel (SDK) Azure pour .NET 2.2. Par ailleurs, il décrit les aspects suivants : Nouvelles fonctionnalités du SDK, Problèmes connus et Dernières modifications.

Le numéro de version (2.2) du SDK Azure pour .NET est déterminé par le principal assembly du runtime du service Azure à l'aide du contrôle de version sémantique. D'autres bibliothèques clientes empaquetées dans le SDK Azure pour .NET, avec leurs packages NuGet respectifs, utilisent le contrôle de version indépendant selon le schéma de contrôle de version sémantique.

Le SDK Azure pour .NET 2.2 inclut des bibliothèques de stockage Azure 2.1.0.2, Service Bus de Azure 2.1.3, Caching de Azure 2.1.0 et du Gestionnaire de configuration Azure 2.0.1. Téléchargez également ces bibliothèques à partir de leurs packages NuGet respectifs.

Pour plus d'informations sur cette publication, consultez les ressources suivantes :

Voici les nouvelles fonctionnalités et mises à jour du Kit de développement logiciel (SDK) Azure pour .NET 2,2 :

  • Visual Studio 2013 est pris en charge dans le Kit de développement logiciel (SDK) version 2.2 - Le Kit de développement logiciel (SDK) Azure pour .NET version 2.2 prend désormais en charge Visual Studio 2013 et cesse de prendre en charge Visual Studio 2010. Bien que les versions 2.1 et antérieures du Kit de développement logiciel (SDK) continuent de prendre en charge Visual Studio 2010, nous vous recommandons de mettre à niveau vos projets Visual Studio 2010 vers Visual Studio 2012 ou Visual Studio 2013 maintenant que le Kit de développement logiciel (SDK) version 2.2 est publié. La mise à niveau de vos projets vous permettra d'utiliser les fonctionnalités les plus récentes de Azure à mesure que les nouvelles versions du Kit de développement logiciel sont publiées.

  • Connexion à Azure – Accédez aux ressources Azure via Visual Studio en vous connectant avec votre compte Microsoft ou un compte de société plutôt que charger un fichier de paramètres de publication d'abonnement. Pour plus d'informations, consultez Gestion de comptes, d'abonnements et de rôles d'administrateur Azure.

  • Prise en charge des sites web Azure dans Visual Studio - Dans Visual Studio 2013, utilisez l'Explorateur de serveurs pour interagir directement avec vos sites web distants Azure. Connectez-vous à votre compte Azure, créez de nouveaux sites, configurez des sites existants, consultez les journaux en temps réel, et bien plus encore. Vous pourrez bientôt démarrer une session de débogage en temps réel et exécuter le code en mode débogage à distance de Azure. La plupart des nouvelles fonctionnalités des sites web Azure fonctionnent également dans Visual Studio 2012 lorsque vous installez la version actuelle du Kit de développement logiciel (SDK) Azure pour .NET.

    Pour plus d'informations, consultez Prise en main d'Azure et ASP.NET et Dépannage de sites web Azure dans Visual Studio.

  • Débogage distant des services de cloud computing Azure (aperçu) disponible – Démarrez une session de débogage en temps réel pour déboguer une application exécutée sur les services de cloud computing directement à partir de Visual Studio. Pour plus d'informations, consultez Débogage d'un service cloud dans Visual Studio.

  • TopologyBlast – Cette nouvelle fonctionnalité permet à Azure de communiquer des modifications de topologie à toutes les instances d'un service en même temps au lieu de consulter les domaines de mise à niveau. Cette fonctionnalité est exposée via le paramètre topologyChangeDiscovery dans le fichier de définition de service (.csdef) et les événements Simultaneous* et les classes de la bibliothèque du runtime du service.

  • Azure Service Bus – partition queues and topics across multiple message brokers – Service Bus utilise plusieurs brokers de message pour traiter et stocker les messages. Chaque file d'attente ou rubrique est affectée à un broker de message. Ce mappage présente les inconvénients suivants :

    • Le débit de message d'une file d'attente ou d'une rubrique est limité à la charge de messagerie qu'un seul broker de message peut gérer.

    • Si un broker de message est provisoirement indisponible ou surchargé, toutes les entités qui lui sont affectées sont indisponibles ou à faible débit.

    Pour éviter ces inconvénients, Service Bus permet maintenant aux files d'attente ou aux rubriques d'être partitionnées entre plusieurs brokers de message. Pour plus d'informations sur les entités de messagerie partitionnées, consultez Service Bus de Azure.

Voici les problèmes connus du Kit de développement logiciel (SDK) Azure pour .NET 2,2 :

  • Échec possible de l'attachement du débogage distant à un service cloud existant - Après avoir déployé un nouveau service cloud, l'attachement du débogueur à un service cloud existant peut échouer avec le message d'erreur « Échec du lancement du débogueur distant ». Pour corriger ce problème, redémarrez Visual Studio et rattachez le débogueur au nouveau déploiement.  

    Pour garantir la meilleure expérience lors de l'utilisation du débogueur distant, vous devez déployer à l'aide d'une configuration de build de débogage non optimisée de votre projet.

  • Le débogage de services de cloud computing côte à côte fonctionne avec les projets créés dans la version 1.7 et les versions ultérieures du Kit de développement logiciel (SDK)- Le débogage de services de cloud computing côte à côte est uniquement compatible avec le SDK Azure pour .NET versions 1.7, 1.8, 2.0, 2.1 et 2.2. Pour une expérience complète de débogage, les projets créés dans des versions antérieures à la version 1.7 doivent être mis à niveau. Pour plus d'informations, consultez Politique de cycle de vie et support applicable aux services de cloud computing Azure.

    Par exemple, lorsque vous exécutez un projet basé sur le Kit de développement logiciel (SDK) Azure pour .NET 1.6 sur un ordinateur où est installée la version 2.2, le message d'erreur suivant s'affiche : « Un composant requis est manquant pour exécuter le service ».

    Pour contourner cette erreur, désinstallez l'émulateur de calcul inclus dans la version 2,2 et installez l'émulateur de calcul pour la version 1.6. Le cas échéant, vous ne pourrez pas exécuter une application reposant sur le SDK version 2,2 sur cette machine.

  • CSRun requiert une invite de commandes avec élévation de privilèges – Les outils et les scripts qui utilisent l'outil en ligne de commande CSRun (csrun.exe) pour lancer l'émulateur de calcul, y compris Azure PowerShell, doivent être exécutés à partir d'une invite de commandes avec élévation de privilèges, sinon l'erreur suivante peut s'afficher : « L'émulateur de calcul a rencontré une erreur : l'émulateur de calcul doit être lancé avec des privilèges administrateur pour pouvoir s'exécuter en mode d'émulation complet. Redémarrez l'émulateur avec les privilèges appropriés ».

  • Connexion intégrée à Azure à l'aide de Azure Tools pour Visual Studio 2.2- Cette section explique comment résoudre les problèmes potentiels que vous pouvez rencontrer lorsque vous utilisez la connexion intégrée. Pour plus d'informations, consultez Connexion intégrée - Forum Aux Questions.

    • Aucun abonnement Azure n'a été ajouté- Après une tentative de connexion à Azure, le message suivant peut s'afficher : « Aucun abonnement Azure n'a été ajouté. Connectez-vous avec un compte auquel des abonnements sont associés ». Ce message indique que 1) vous ne pouvez pas être authentifié avec les informations d'identification spécifiées ou 2) vous avez été authentifié avec un compte qui n'a pas d'abonnement Azure associé.

      Pour corriger ce problème, si vous êtes connecté avec un compte de société, accédez au Portail de gestion Azure, puis vérifiez que votre compte de société a été ajouté à un répertoire Azure associé à l'abonnement auquel vous tentez d'accéder, et que votre compte s'affiche dans la liste des coadministrateurs sous l'onglet Paramètre. Si vous êtes connecté avec un compte Microsoft (par exemple, un compte Outlook.com ou Hotmail.com), contactez l'administrateur de services fédérés de votre abonnement pour vérifier que votre compte Microsoft s'affiche et a été ajoutés aux coadministrateurs dans le Portail de gestion Azure.

    • Bases de données et services mobiles non répertoriés dans l'Explorateur de serveurs - Les nœuds Base de données SQL et Services mobiles de l'Explorateur de serveurs ne prennent pas en charge la connexion intégrée. Ces nœuds nécessitent toujours un certificat de gestion pour l'authentification auprès de Azure.

    • Impossible d'afficher plusieurs comptes dans la connexion à plusieurs comptes- La fonctionnalité de connexion intégrée permet aux utilisateurs de se connecter avec un ID d'utilisateur à la fois. Une fois connecté, Visual Studio traite tous les abonnements pour lesquels ce compte est un administrateur ou un coadministrateur de services fédérés. Si vous avez besoin d'un accès simultané à plusieurs abonnements qui n'ont pas d'administrateur commun, vous devez continuer à utiliser des certificats de gestion pour l'authentification.

    • Sites web dupliqués répertoriés dans l'Explorateur de serveurs- Quand un utilisateur dispose d'un certificat de gestion et d'un accès de compte au même abonnement, les sites web Azure affichés dans l'Explorateur de serveurs peuvent être dupliqués. Pour éviter cette duplication, utilisez un seul mode d'authentification (certificat ou compte) pour chaque abonnement

    • Impossible de se déconnecter après la connexion avec un compte fédéré- Après la connexion avec un compte fédéré (un compte utilisant ADFS pour la connexion, par exemple user@contoso.com), vous ne pouvez pas vous déconnecter de Visual Studio. Pour corriger ce problème, fermez Visual Studio et reconnectez-vous avec d'autres informations d'identification. Dans certaines conditions, vous devrez peut-être effacer les cookies du cache de votre navigateur.

    • Accès basé sur un compte sujet à expiration- L'accès à Azure basé sur un compte utilise des jetons. Pour des raisons de sécurité, ces jetons expirent. Si vous utilisez l'authentification basée sur un compte, après avoir connecté Visual Studio à Azure, votre jeton d'authentification expire et vous devez retaper vos informations d'identification de compte afin de vous réauthentifier. La durée de vie du jeton d'authentification est déterminée par le fournisseur d'authentification et varie d'un jour à plusieurs semaines. Lorsque votre jeton expire, le message suivant peut s'afficher : « Vous êtes actuellement connecté en tant que « nom_utilisateur ». Voulez-vous vous déconnecter et vous reconnecter ensuite avec un autre compte d'utilisateur ? » Cliquez sur OK et entrez vos informations d'identification dans la boîte de dialogue Connexion afin d'actualiser le jeton d'authentification arrivé à expiration.

  • Modifier & Continuer

    • Dans un environnement 64 bits, Modifier & Continuer nécessite Visual Studio 2013 et .NET Framework 4.5.1 (étant donné que le .NET Framework 4.5.1 est toujours installé avec Visual Studio 2013 et est une mise à niveau sur place du .NET Framework 4.5, Modifier & Continuer fonctionne dans Visual Studio 2013 même si la cible est le .NET Framework 4.5 sur des ordinateurs x64).

    • Dans un environnement 32 bits, Modifier & Continuer fonctionne dans Visual Studio 2012 et Visual Studio 2013.

    • Modifier & Continuer nécessite des projets Azure pour cibler IIS Express lorsque vous appuyez sur F5, il ne fonctionne pas avec IIS complet. Attendez-vous à ce que la boîte de dialogue Modifier & Continuer non autorisé s'affiche.

    • Modifier & Continuer ne fonctionne pas dans l'événement WebRole.OnStart. Attendez-vous à ce que la boîte de dialogue Modifier & Continuer non autorisé s'affiche.

    • Modifier & Continuer fonctionne avec l'émulateur complet et express.

    • Lorsque vous ciblez l'émulateur complet, Modifier & Continuer applique uniquement les modifications à l'instance qui provoque la rupture (point d'arrêt ou exception), si un rôle a plusieurs instances, le comportement peut être incohérent après utilisation de Modifier & Continuer pour appliquer des modifications au code à la volée.

Voici les modifications avec rupture du SDK Azure pour .NET 2,2 :

  • Activer la fonctionnalité Windows ASP.NET 4.5 pour exécuter les applications MVC4 sur Windows Server 2012 R2/Windows 8.1 - L'exécution d'une application MVC4 dans Visual Studio 2012 sur Windows Server 2012 R2/Windows 8.1 affiche l'erreur suivante si ASP.NET 4.5 n'est pas activé : Échec de la configuration Web http://localhost:6761 pour ASP.NET 4.5. Vous devez configurer manuellement ce site pour ASP.NET 4.5 pour permettre son fonctionnement. ASP.NET 4.0 n'est pas inscrit sur le serveur Web. Vous devez configurer manuellement votre serveur Web pour ASP.NET 4.0 afin que votre site fonctionne.

    Pour résoudre ce problème, activez manuellement cette fonctionnalité en accédant à Panneau de configuration -> Désinstaller un programme ->Activer ou désactiver des fonctionnalités Windows -> .NET Framework 4.5 Advanced Services. Activez ASP.NET 4.5, puis cliquez sur OK.

  • Exécution de l'émulateur de calcul Azure sur Windows 8.1- Internet Explorer dans Windows 8.1 contient un nouveau mode de sécurité renforcée qui arrête la fonctionnalité Exécuter sans débogage (Ctrl+F5) de l'émulateur de calcul. Lorsque l'émulateur de calcul démarre, Internet Explorer s'exécute et ne parvient pas à charger l'application Web hébergée à l'adresse IP de l'hôte local, car http://127.0.0.x n'est pas répertorié dans les Sites de confiance. La fonctionnalité Exécuter avec débogage (F5) n'est pas affectée.

Voir aussi

Autres ressources

Introduction à Azure

Afficher:
© 2015 Microsoft