Exporter (0) Imprimer
Développer tout

À propos des méthodes d'équilibrage de charge de Traffic Manager

Mis à jour: septembre 2014

Windows Azure Traffic Manager

Trois méthodes d'équilibrage de charge sont disponibles dans Traffic Manager. Chaque profil Traffic Manager ne peut avoir qu'une seule méthode d'équilibrage de charge à la fois, bien que vous puissiez sélectionner une autre méthode d'équilibrage de charge pour votre profil à tout moment.

Il est important de noter que toutes les méthodes d'équilibrage de charge incluent la surveillance des points de terminaison. Une fois que vous avez configuré votre profil Traffic Manager pour spécifier la méthode d'équilibrage de charge qui vous convient le mieux, configurez vos paramètres de surveillance. Lorsque la surveillance est correctement configurée, Traffic Manager surveille l'état de vos points de terminaison (services cloud et sites web) et n'envoie pas de trafic à ceux qu'il identifie comme étant indisponibles. Pour plus d'informations sur la surveillance Traffic Manager, consultez À propos de la surveillance Traffic Manager. Pour plus d'informations sur la configuration des paramètres de surveillance, consultez Configuration de la surveillance Traffic Manager.

Les trois méthodes d'équilibrage de charge suivantes sont disponibles dans Traffic Manager :

  • Basculement : sélectionnez Basculement quand vos points de terminaison se trouvent dans le même centre de données Azure ou dans des centres de données Azure différents (appelés régions dans le Portail de gestion) et que vous voulez utiliser un point de terminaison principal pour tout le trafic, mais aussi fournir des sauvegardes au cas où les points de terminaison principaux ou de secours seraient indisponibles. Pour plus d'informations, consultez Méthode d'équilibrage de charge de basculement.

  • Tourniquet (round robin) : sélectionnez Tourniquet (round robin) quand vous voulez répartir la charge sur un ensemble de points de terminaison situés dans le même centre de données ou dans différents centres de données. Pour plus d'informations, consultez Méthode de d'équilibrage de charge de tourniquet (round robin).

  • Performance : sélectionnez Performance quand vos points de terminaison se trouvent à différents emplacements géographiques et que vous voulez que les clients à l’origine des demandes utilisent le point de terminaison « le plus proche » (latence la plus faible). Pour plus d'informations, consultez Méthode de performance d'équilibrage de charge.

Notez que Sites Web Azure fournit déjà les fonctionnalités d’équilibrage de charge de basculement et de tourniquet (round robin) pour les sites web au sein d'un centre de données, quel que soit le mode de site web. Traffic Manager vous permet de spécifier l'équilibrage de charge de basculement ou de tourniquet (round-robin) pour les sites web situés dans différents centres de données.

noteRemarque
La durée de vie DNS indique aux clients et programmes de résolution DNS sur les serveurs DNS la durée pendant laquelle les noms résolus doivent être mis en cache. Les clients continuent à utiliser un point de terminaison donné lorsqu’ils résolvent son nom de domaine jusqu'à ce que son entrée de cache DNS local expire.

Une entreprise souhaite généralement que ses services soient fiables. Pour ce faire, elle fournit des services de secours au cas où le service principal cesse de fonctionner. Un modèle courant de basculement du service consiste à fournir un ensemble de points de terminaison identiques et à envoyer le trafic vers un service principal, avec une liste constituée d'au moins un service de secours. Si le service principal est indisponible, les clients à l’origine des demandes sont renvoyés vers le service suivant selon l'ordre défini. Si les deux premiers services sont indisponibles, le trafic est envoyé au troisième, et ainsi de suite.

Quand vous configurez la méthode d'équilibrage de charge de basculement, l'ordre des points de terminaison sélectionnés est important. À l'aide du portail de gestion, vous pouvez configurer l'ordre de basculement sur la page Configuration du profil.

Figure 1 montre un exemple de la méthode d'équilibrage de charge par basculement pour un ensemble de points de terminaison.

Traffic Manager - Basculement d'équilibrage de charge

Figure 1

Les étapes numérotées suivantes correspondent aux chiffres de la Figure 1.

  1. Traffic Manager reçoit une demande entrante d'un client via DNS et localise le profil.

  2. Le profil contient une liste triée de points de terminaison. Traffic Manager identifie le premier point de terminaison de la liste. Si le point de terminaison est en ligne (selon l'analyse actuelle du point de terminaison), il indiquera le nom DNS de ce point de terminaison dans la réponse DNS envoyée au client. Si le point de terminaison est hors connexion, Traffic Manager identifie le prochain point de terminaison en ligne dans la liste. Dans cet exemple, CS-A est hors connexion (non disponible), mais CS-B est en ligne (disponible).

  3. Traffic Manager renvoie le nom de domaine de CS-B au serveur DNS du client, qui résout le nom de domaine en une adresse IP et l'envoie au client.

  4. Le client démarre le trafic vers CS-B.

Un modèle courant d'équilibrage de charge consiste à fournir un ensemble de points de terminaison identiques et à envoyer le trafic vers chaque point de terminaison à son tour (méthode du tourniquet (round robin)). La méthode du tourniquet (round robin) répartit le trafic sur plusieurs points de terminaison. Elle sélectionne un point de terminaison sain au hasard et n'envoie pas le trafic aux services qui sont détectés comme étant arrêtés. Pour plus d'informations, consultez À propos de la surveillance Traffic Manager.

Figure 2 montre un exemple de la méthode d'équilibrage de charge par tourniquet (round robin) pour un ensemble de points de terminaison.

Traffic Manager - Équilibrage de charge de tourniquet (round robin)

Figure 2

Les étapes numérotées suivantes correspondent aux chiffres de la Figure 2.

  1. Traffic Manager reçoit une demande entrante d’un client et localise le profil.

  2. Le profil contient une liste de points de terminaison. Traffic Manager sélectionne un point de terminaison dans cette liste de manière aléatoire, en excluant les points de terminaison hors connexion (non disponibles) déterminés par la surveillance des points de terminaison Traffic Manager. Dans cet exemple, il s'agit du point de terminaison CS-B.

  3. Traffic Manager renvoie le nom de domaine de CS-B au serveur DNS du client. Le serveur DNS du client résout ce nom de domaine en une adresse IP, puis l'envoie au client.

  4. Le client démarre le trafic vers CS-B.

L'équilibrage de charge par tourniquet (round robin) prend en charge une répartition pondérée du trafic réseau. La Figure 3 montre un exemple de la méthode d'équilibrage de charge pondéré par tourniquet (round robin) pour un ensemble de points de terminaison.

Équilibrage de charge par tourniquet (round robin)

Figure 3

Un équilibrage de charge pondéré par tourniquet (round robin) permet de répartir la charge sur divers points de terminaison en fonction de la valeur de pondération attribuée à chaque point de terminaison. Plus la pondération est élevée, plus la fréquence de renvoi d'un point de terminaison est élevée. Les autres scénarios où cette méthode peut être utile sont les suivants :

  • Mise à niveau progressive d'application : Allouez un pourcentage de trafic à router vers un nouveau point de terminaison, puis augmentez progressivement le trafic jusqu'à 100 %.

  • Migration d'application vers Azure : Créez un profil avec des points de terminaison Azure et externes, puis spécifiez le poids du trafic routé vers chaque point de terminaison.

  • Croissance dans le cloud pour une capacité supplémentaires : Étendez rapidement un déploiement local dans le cloud en le plaçant derrière un profil Traffic Manager. Lorsque vous avez besoin d'une capacité supplémentaire dans le cloud, vous pouvez ajouter ou activer des points de terminaison et spécifier quelle portion du trafic est routée vers chacun d'eux.

À ce stade, vous ne pouvez pas utiliser le Portail de gestion pour configurer un équilibrage de charge pondéré. Azure permet d'accéder par programme à cette méthode en utilisant l'API REST de gestion des services associée et des applets de commande Azure PowerShell.

Pour plus d'informations sur l'utilisation des API REST, consultez la page Opérations pour Traffic Manager (référence de l'API REST).

Pour plus d'informations sur l'utilisation des applets de commande Azure PowerShell, consultez la page Applets de commande Azure Traffic Manager. Pour un exemple de configuration, consultez le billet Points de terminaison externes Azure Traffic Manager et tourniquet (round robin) pondéré via PowerShell du blog Azure.

Pour tester le profil d'un seul client et observer le comportement égal ou pondéré du tourniquet (round robin), vous devez vérifier que le nom DNS est résolu dans les différentes adresses IP des points de terminaison en fonction des valeurs égales ou pondérées dans le profil. Lors du test, vous devez soit désactiver la mise en cache DNS côté client, soit effacer le cache DNS entre deux tentatives pour vous assurer qu'une nouvelle requête de nom DNS est envoyée.

Afin d'équilibrer la charge des points de terminaison qui se trouvent dans différents centres de données du monde, vous pouvez diriger le trafic entrant sur le point de terminaison le plus proche (latence la plus faible entre le client à l’origine de la demande et le point de terminaison). Généralement, le point de terminaison « le plus proche » correspond à la distance géographique la plus courte. La méthode de performance d'équilibrage de charge vous permet de distribuer le trafic en fonction de l'emplacement et de la latence, mais elle ne prend pas en compte les modifications en temps réel de la configuration ou de la charge du réseau.

La méthode d'équilibrage de charge de performance trouve le client à l'origine de la demande et le renvoie vers le point de terminaison le plus proche. La « proximité » est déterminée par une table de latence Internet affichant la durée des boucles entre plusieurs adresses IP et chaque centre de données Azure. Cette table est mise à jour à intervalles périodiques et ne prétend pas refléter les performances en temps réel sur Internet. Elle ne prend pas en compte la charge sur un service donné, bien que Traffic Manager surveille vos points de terminaison selon la méthode choisie sans les inclure dans les réponses DNS s'ils sont indisponibles. En d'autres termes, la méthode de performance d'équilibrage de charge intègre également la méthode de basculement d'équilibrage de charge.

Figure 4 montre un exemple de la méthode d'équilibrage de charge par performance pour un ensemble de points de terminaison.

Traffic Manager - Performance d'équilibrage de charge

Figure 4

Les étapes numérotées suivantes correspondent aux chiffres de la Figure 4.

  1. Traffic Manager génère régulièrement la table de latence Internet. L'infrastructure de Traffic Manager effectue des tests pour déterminer la durée des boucles entre différents points dans le monde et les centres de données Azure qui hébergent ces points de terminaison.

  2. Traffic Manager reçoit une demande entrante d'un client via son serveur DNS et localise le profil.

  3. Traffic Manager recherche la ligne de la table de latence Internet correspondant à l'adresse IP de la demande DNS entrante. Comme le serveur DNS local de l'utilisateur exécute une requête DNS itérative afin de rechercher le serveur DNS faisant autorité pour le nom de profil Traffic Manager, la requête DNS est envoyée depuis l'adresse IP du serveur DNS local du client.

  4. Traffic Manager localise le centre de données associé à la durée la plus courte pour les centres de données qui hébergent les points de terminaison définis dans le profil. Dans cet exemple, il s'agit de CS-B.

  5. Traffic Manager renvoie le nom de domaine de CS-B au serveur DNS local du client, qui résout le nom de domaine en une adresse IP et l'envoie au client.

  6. Le client démarre le trafic vers CS-B.

Remarques :

  • Si votre profil contient plusieurs points de terminaison dans le même centre de données, le trafic routé vers ce centre est distribué uniformément entre les points de terminaison disponibles et sains selon la surveillance du point de terminaison.

  • Si tous les points de terminaison dans un centre de données spécifique sont disponibles (selon la surveillance du point de terminaison), le trafic de ces points de terminaison sera distribué sur tous les autres points de terminaison disponibles spécifiés dans le profil, et non aux points de terminaison suivants les plus proches. Cela permet d'éviter un échec en cascade potentiel si le point de terminaison suivant le plus proche est surchargé.

  • Lors de la mise à jour de la table de latence Internet, des différences peuvent apparaître dans les profils de trafic et la charge de vos points de terminaison. Ces modifications sont généralement minimes.

  • En cas d'utilisation de la méthode d'équilibrage de charge par performance avec des points de terminaison externes, vous devez spécifier l'emplacement de ceux-ci. Choisissez la région Azure la plus proche de votre déploiement. Pour plus d'informations, consultez Ajouter ou supprimer des points de terminaisons.

Si vous voulez que les illustrations de cette rubrique apparaissent sous forme de diapositives PowerPoint pour votre présentation de Traffic Manager ou si vous souhaitez les modifier à des fins personnelles, consultez la page Illustrations de Traffic Manager dans la documentation MSDN.

Voir aussi

Afficher:
© 2015 Microsoft