Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte.
Traduction
Source

Glossaire Windows Communication Foundation pour .NET Framework 4.5

Les termes suivant sont définis pour la documentation de Windows Communication Foundation.

Terme

Définition

adresse

Spécifie l'emplacement de réception des messages. Elle est indiquée comme un URI (Uniform Resource Identifier). La partie schématique de l'URI nomme le mécanisme de transport à utiliser pour atteindre l'adresse, tel que HTTP et TCP. La partie hiérarchique de l'URI contient un emplacement unique dont le format dépend du mécanisme de transport.

point de terminaison d'application

Point de terminaison exposé par l'application et qui correspond à un contrat de service implémenté par l'application.

Comportement (behavior)

Un comportement est un composant qui contrôle plusieurs aspects de l'exécution d'un service, d'un point de terminaison, d'une opération particulière ou d'un client. Les comportements sont groupés en fonction de leur étendue : les comportements courants affectent tous les points de terminaison globalement, les comportements de service affectent uniquement des aspects relatifs à un service, les comportements de point de terminaison affectent uniquement des propriétés connexes à un point de terminaison, et les comportements au niveau de l'opération affectent des opérations particulières.

liaison

Définit les protocoles de communication utilisés pour communiquer avec les services WCF. Elle est construite à l'aide d'un ensemble de composants appelés éléments de liaison qui « s'empilent » les uns sur les autres pour créer l'infrastructure de communication. Voir point de terminaison.

canal

Implémentation concrète d'un élément de liaison. La liaison représente la configuration, et le canal est l'implémentation associée à cette configuration. Par conséquent, un canal est associé à chaque élément de liaison. Les canaux s'empilent les uns sur les autres pour créer l'implémentation concrète de la liaison : la pile de canaux.

sécurité basée sur les revendications

Permet l'accès autorisé à des ressources protégées basé sur des revendications.

application cliente

Une application cliente est un programme qui échange des messages avec un ou plusieurs points de terminaison. L'application cliente commence par créer l'instance d'un client WCF et appelle les méthodes de ce client. Il est important de noter qu'une même application peut être à la fois un client et un service.

Encodage (coding)

Permet au développeur de conserver un contrôle étroit sur tous les composants du service ou client, et tous les paramètres définis par la configuration peuvent être inspectés et, au besoin, être remplacés par le code. Le contrôle d'une application peut être réalisé par l'encodage, par la configuration, ou par les deux.

Configuration

La configuration a l'avantage de permettre à quelqu'un d'autre que le développeur (par exemple, un administrateur réseau) de définir les paramètres de client et de service après que le code a été écrit et sans devoir le recompiler. La configuration vous permet non seulement de définir des valeurs comme des adresses de point de terminaison, mais aussi de procéder à un contrôle approfondi en vous permettant d'ajouter des points de terminaison, des liaisons et des comportements. Le contrôle d'une application peut être réalisé par la configuration, par l'encodage, ou par les deux.

Contrat (contract)

Un contrat est une spécification de support correspondant au type de contrat impliqué. Par exemple, un contrat de service est une spécification correspondant à un groupe d'opérations. Dans WCF, les contrats sont répertoriés selon une hiérarchie qui est également indiquée dans les objets de description se trouvant dans l'espace de noms System.ServiceModel.Description. Dans WCF, un contrat de service a l'étendue la plus importante. Chaque opération de service d'un contrat de service dispose d'un contrat d'opération qui indique les messages (messages d'erreur compris) pouvant être échangés lors de l'opération, ainsi que la direction utilisée. Chaque message d'une opération dispose d'un contrat de message et d'une spécification correspondant à la structure d'enveloppe pour message SOAP. Chaque contrat de message dispose d'un contrat de données qui spécifie les structures de données contenues dans les messages.

Contrat de données (data contract)

Les types de données qu'un service utilise doivent être décrits dans les métadonnées afin de permettre à d'autres personnes d'interagir avec ce service. Les descriptions des types de données sont connues comme le contrat de données, et les types peuvent être utilisés dans toute partie d'un message, par exemple comme paramètres ou types de retour. Si le service n'utilise que des types simples, l'utilisation explicite des contrats de données est inutile.

application déclarative

Application qui est suffisamment décrite pour être créée au moment de l'exécution sans instructions impératives.

point de terminaison

Consiste en une adresse, une liaison et un contrat utilisés pour la communication avec un service WCF.

adresse de point de terminaison

Vous permet de créer des adresses uniques pour chaque point de terminaison d'un service, ou dans certaines conditions, de faire partager une adresse à plusieurs points de terminaison.

contrat d'erreur

Un contrat d'erreur peut être associé à une opération de service pour désigner des erreurs qui peuvent être renvoyées à l'appelant. Une opération peut être associée à plusieurs erreurs ou n'être associée à aucune erreur. Il s'agit d'erreurs SOAP modélisées comme des exceptions dans le modèle de programmation. L'exception est convertie en une erreur SOAP qui peut ensuite être envoyée au client.

Hébergement (hosting)

Un service doit être hébergé dans un processus. Un hôte est une application qui contrôle la durée de vie du service. Les services peuvent être auto-hébergés ou gérés par un processus d'hébergement existant.

Processus d'hébergement (hosting process)

Un processus d'hébergement est une application conçue pour héberger des services. Ces derniers incluent les services IIS (Internet Information Services), les services WAS (Windows Activation Services) et les services Windows. Dans ces scénarios hébergés, l'hôte contrôle la durée de vie du service. Par exemple, vous pouvez installer un répertoire virtuel qui contient l'assembly de service et le fichier de configuration à l'aide d'IIS. Lorsqu'un message est reçu, IIS démarre le service et contrôle sa durée de vie.

Opération d'initialisation (initiating operation)

Opération appelée comme opération initiale d'une nouvelle session. Vous devez appeler au moins une opération d'initialisation avant de pouvoir appeler d'autres opérations.

Modèle d'instanciation (instancing model)

Un service dispose d'un modèle d'instanciation. Il existe trois modèles d'instanciation : "unique", dans lequel un objet CLR unique prend en charge tous les clients ; "par appel", dans lequel un nouvel objet CLR est créé pour gérer chaque appel du client ; et "par session", dans lequel un ensemble d'objets CLR est créé, un pour chaque session. Le choix d'un modèle d'instanciation dépend des spécifications de l'application et du modèle d'utilisation attendu du service.

Message

Un message est une unité autonome de données qui peut se composer de plusieurs parties, y compris d'un corps et d'un en-tête.

Contrat de message (message contract)

Un contrat de message décrit le format d'un message. Par exemple, il déclare si les éléments du message doivent se trouver dans les en-têtes au lieu du corps, quel niveau de sécurité doit être appliqué à quels éléments du message, et ainsi de suite.

Mode de sécurité du message (message security mode)

Le mode de sécurité du message indique que la sécurité est assurée par implémentation d'une ou de plusieurs des caractéristiques de sécurité. Chaque message contient les mécanismes nécessaires pour assurer la sécurité pendant son transfert et permettre aux récepteurs de détecter toute falsification et de déchiffrer le message. En ce sens, la sécurité est encapsulée dans chaque message, en assurant la sécurité de bout en bout sur des sauts multiples. Étant donné que les informations de sécurité deviennent une partie du message, il est également possible d'inclure plusieurs types d'informations d'identification dans le message (connus sous le nom de revendications). Cette approche a également l'avantage de permettre au message de voyager en toute sécurité sur n'importe quel transport, y compris les transports multiples, entre son origine et sa destination. L'inconvénient de cette approche réside dans la complexité des mécanismes de chiffrement employés, ce qui affecte les performances.

Métadonnées (metadata)

Les métadonnées d'un service décrivent les caractéristiques du service qu'une entité externe doit comprendre pour communiquer avec ce service. Elles peuvent être utilisées par Service Model Metadata Tool (Svcutil.exe) afin de créer un client WCF et de le configurer de sorte qu'une application cliente puisse utiliser cette configuration pour interagir avec le service. Les métadonnées exposées par le service incluent des documents de schéma XML qui définissent le contrat de données du service, et des documents WSDL qui décrivent les méthodes du service. En cas d'activation, les métadonnées du service sont générées automatiquement par WCF par inspection du service et de ses points de terminaison. Pour publier les métadonnées d'un service, vous devez explicitement activer le comportement des métadonnées.

Contrat d'opération (operation contract)

Un contrat d'opération définit les paramètres et le type de retour d'une opération. Lorsque vous créez une interface qui définit le contrat de service, vous indiquez un contrat d'opération en appliquant l'attribut T:System.ServiceModel.OperationContractAttribute à chaque définition de méthode qui fait partie du contrat. Les opérations peuvent être conçues de manière à prendre un message unique et à renvoyer un message unique, ou à prendre un jeu de types et à renvoyer un type. Dans ce dernier cas, le système détermine le format des messages qui sont échangés lors de cette opération.

projection

Représentation de données sur le câble. Par exemple, une projection SOAP envoie des messages sous forme d'enveloppes SOAP, tandis qu'une projection Web les envoie au format JSON.

sécurité

La sécurité dans WCF inclut la confidentialité (le chiffrement des messages pour éviter l'espionnage), l'intégrité (la détection de la falsification des messages), l'authentification (la validation des serveurs et des clients) et l'autorisation (le contrôle de l'accès aux ressources). Ces fonctions sont fournies en tirant parti de mécanismes de sécurité existants, tels que le protocole TLS sur HTTP (également connu sous le nom de HTTPS), ou en implémentant une ou plusieurs spécifications de sécurité WS-*.

Service auto-hébergé (self-hosted service)

Un service auto-hébergé s'exécute dans une application de processus créée par le développeur. Ce dernier définit les propriétés du service, contrôle sa durée de vie, ouvre le service (ce qui le définit en mode d'écoute) et le ferme.

service

Programme ou processus qui expose un ou plusieurs points de terminaison, chacun de ces derniers exposant une ou plusieurs opérations.

contrat de service

Le contrat de service joint plusieurs opérations connexes dans une unité fonctionnelle unique. Il peut définir des paramètres au niveau du service, tels que l'espace de noms du service, un contrat de rappel correspondant et d'autres paramètres de ce type. Dans la plupart des cas, le contrat est défini par la création d'une interface dans le langage de programmation de votre choix et par l'application de l'attribut T:System.ServiceModel.ServiceContractAttribute à cette interface. Le code de service réel résulte de l'implémentation de l'interface.

Opération de service (service operation)

Une opération de service est une procédure définie dans le code d'un service qui implémente les fonctionnalités d'une opération. Cette opération est exposée aux clients de la même manière que le sont les méthodes sur un client WCF. La méthode peut renvoyer une valeur et prendre un nombre facultatif d'arguments, ou ne prendre aucun argument et renvoyer une réponse négative. Par exemple, une opération qui fonctionne comme un simple "Bonjour" peut être utilisée comme notification de la présence d'un client et pour commencer une série d'opérations.

Liaisons fournies par le système (system-provided bindings)

WCF inclut plusieurs liaisons fournies par le système. Il s'agit de collections d'éléments de liaison optimisés pour des scénarios spécifiques. Par exemple, T:System.ServiceModel.WSHttpBinding a été conçu à des fins d'interopérabilité avec les services qui implémentent les diverses spécifications WS-*. Ces liaisons permettent de gagner du temps car elles présentent uniquement les options pouvant être appliquées correctement au scénario spécifique. Si aucune ne répond pas à vos critères, vous pouvez créer votre propre liaison personnalisée.

Opération de terminaison (terminating operation)

Opération appelée comme dernier message dans une session existante. Par défaut, WCF recycle l'objet du service et son contexte après la fermeture de la session à laquelle le service a été associé.

Mode de sécurité du transport (transport security mode)

La sécurité peut être fournie par l'un de ces trois modes : le mode de transport, le mode de sécurité du message et le mode de transport avec informations d'identification dans le message. Le mode de sécurité du transport spécifie que la confidentialité, l'intégrité et l'authentification sont assurées par les mécanismes de la couche de transport (telle que HTTPS). Lors de l'utilisation d'un transport comme le HTTPS, ce mode a l'avantage d'être efficace en termes de performances, et d'être bien compris grâce à sa prédominance sur Internet. L'inconvénient est que ce type de sécurité est appliqué séparément sur chaque saut dans le chemin de communication, et expose la communication à des attaques de type "homme du milieu".

Mode de sécurité du transport avec informations d'identification dans le message (transport with message credential security mode)

Ce mode utilise la couche de transport pour assurer la confidentialité, l'authentification et l'intégrité des messages, tandis que chacun des messages peut contenir plusieurs informations d'identification (revendications) requises par les récepteurs du message.

convertisseur de type

Un type CLR peut être associé à un ou plusieurs types dérivés System.ComponentModel.TypeConverter qui permettent la conversion d'instances de type CLR en instances d'autres types. Un convertisseur de type est associé à un type CLR à l'aide de l'attribut System.ComponentModel.TypeConverterAttribute. Un TypeConverterAttribute peut être spécifié directement sur le type CLR ou sur une propriété. Un convertisseur de type spécifié sur une propriété a toujours priorité sur un convertisseur de type spécifié sur le type CLR de la propriété.

client WCF

Un client WCF est une construction d'application cliente qui expose les opérations de service en tant que méthodes dans le langage de programmation .NET Framework de votre choix, tel que Visual Basic ou Visual C#. N'importe quelle application peut accueillir un client WCF, y compris une application hébergeant un service. Par conséquent, il est possible de créer un service qui inclut des clients WCF d'autres services. Vous pouvez utiliser Service Model Metadata Tool (Svcutil.exe) pour créer automatiquement un client WCF et pour le faire pointer vers un service en cours qui publie des métadonnées.

services de workflow

Un service de workflow est un service WCF implémenté en tant que workflow. Le workflow contient des activités de messagerie qui envoient et/ou reçoivent des messages WCF.

WS-*

Abrégé pour l'ensemble croissant des spécifications de services Web (WS), telles que WS-Security, WS-ReliableMessaging et ainsi de suite, implémentées dans WCF.

XAML

langage XAML (eXtensible Application Markup Language)

schéma XAML

Schéma de balisage utilisé pour définir des types personnalisés dans XAML.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2015 Microsoft