Informations de base : objets physiques dans Windows SharePoint Services

Windows SharePoint Services 3

Cette rubrique décrit la hiérarchie des entités physiques dans Windows SharePoint Services 3.0. Ces entités sont modelées par les classes de niveau supérieur dans la hiérarchie des objets physiques du modèle objet Windows SharePoint Services. Pour obtenir des informations de base sur les entités de service et de contenu dans un déploiement de Windows SharePoint Services, voir Informations de base : entités de contenu dans Windows SharePoint Services et Informations de base : entités de service dans Windows SharePoint Services.

Vue d'ensemble

Les classes dans la hiérarchie des objets physiques représentent des entités qui correspondent à des objets physiques ou à des objets qui, selon le contexte, peuvent être considérés comme des objets physiques ou non physiques.

Batterie de serveurs

Une batterie de serveurs Windows SharePoint Services (représentée par la classe SPFarm) est un cluster de serveurs physiques qui comporte un ou plusieurs serveurs frontaux, plusieurs serveurs d'applications ou aucun et une base de données SQL Server qui peut être hébergée sur un serveur de base de données dédié ou sur l'un des serveurs d'applications (ou sur le serveur dans un déploiement de serveur unique). La base de données peut être également hébergée par un cluster de serveurs en miroir qui semble être un serveur unique pour Windows SharePoint Services. (En réalité, un déploiement de Windows SharePoint Services 3.0 est toujours hébergé dans une batterie de serveurs, même si celle-ci ne compte qu'un serveur unique contenant tout le déploiement.)

Si la batterie de serveurs contient plusieurs serveurs frontaux, ces derniers sont à charge équilibrée. Cela signifie que le logiciel (ou le matériel) d'équilibrage de la charge redirige une connexion réseau entrante d'un ordinateur client vers le serveur frontal le moins occupé de la batterie de serveurs. Ainsi, la charge de travail liée à la gestion des connexions clientes est répartie sur plusieurs serveurs et donc sur plusieurs processeurs, disques durs et autres périphériques, ce qui accroît les performances pour les clients. En outre, si l'un des serveurs tombe en panne, les autres peuvent continuer à gérer toutes les connexions entrantes. Même si le service est lent, il n'est pas complètement interrompu.

Comme l'ordinateur client souhaite interagir avec une application, un fichier, une base de données ou une page de site Web spécifique, tous les ordinateurs auxquels il est susceptible de se connecter doivent être configurés de façon identique. En règle générale, le client ne recherche pas un serveur physique particulier sur lequel publier (en outre, la batterie de serveurs apparaît comme un seul serveur pour le réseau externe).

La méthode la plus simple pour obtenir une configuration identique consisterait à installer les mêmes applications sur tous les ordinateurs et à placer des copies de tous les fichiers et de toutes les bases de données et pages de sites Web nécessaires (avec des chemins d'accès aux répertoires identiques) sur ces derniers. Cette méthode est toutefois loin d'être pratique, car elle nécessite que chaque modification apportée par un client à un fichier, une base de données ou tout autre élément persistant sur le serveur soit propagée sur tous les autres serveurs. Pour s'assurer que les serveurs restent synchronisés, la batterie de serveurs devrait alors bloquer les connexions entrantes pendant la propagation. La baisse des performances liée à la propagation supprimerait tous les avantages que la batterie de serveurs est supposée présenter. En fait, même utilisés de façon modérée, les déploiements de Windows SharePoint Services seraient dans un état presque continu de propagation des modifications.

Pour éviter ces problèmes, certains serveurs de la batterie de serveurs se voient attribuer des tâches spéciales, comme héberger une base de données. Les serveurs frontaux auxquels sont connectés les clients n'hébergent pas une copie de la base de données, mais ils sont configurés de façon identique, car ils utilisent les mêmes chaîne de connexion et adresse réseau pour accéder à la base de données.

Voici quelques caractéristiques d'une batterie de serveurs Windows SharePoint Services :

  • Chaque batterie de serveurs Windows SharePoint Services possède une base de données de configuration qui contient des informations sur la batterie de serveurs, ses serveurs et d'autres classes filles importantes de la batterie de serveurs.

  • La batterie de serveurs correspond au niveau du modèle objet auquel les solutions Windows SharePoint Services sont installées et à partir duquel elles peuvent être déployées sur des serveurs et des applications Web Windows SharePoint Services.

  • Une batterie de serveurs correspond à l'un des quatre niveaux auxquels un Windows SharePoint Services Composant fonctionnel peut être activé. Les autres niveaux sont le site Web, la collection de sites et l'application Web.

Une entreprise peut posséder plusieurs batteries de serveurs hébergeant Windows SharePoint Services 3.0. Par exemple, si un logiciel serveur de collaboration avancée, tel que Microsoft Office SharePoint Server 2007, est installé en plus de Windows SharePoint Services 3.0, il peut avoir besoin de licences de batterie de serveurs distinctes pour le contenu Internet et intranet.

Serveurs

Un serveur physique dans une batterie de serveurs possède une adresse IP et un rôle. Dans Windows SharePoint Services, les serveurs peuvent avoir trois rôles :

  • Serveur unique : comme son nom l'indique, seul un serveur unique dans la batterie de serveurs peut avoir ce rôle.

  • Serveur frontal : plusieurs serveurs peuvent avoir ce rôle. Un serveur frontal accepte les requêtes HTTP des ordinateurs clients. Comme il fournit du contenu pour répondre à ces requêtes, le serveur frontal doit exécuter une application Web de publication de contenu.

  • Serveur d'applications : tout serveur Windows SharePoint Services (à une exception près) ne faisant pas office de serveur frontal ou de serveur unique a le rôle de serveur d'applications. Ces serveurs exécutent des services Web ou Windows Windows SharePoint Services spécialisés qui doivent être déchargés des serveurs frontaux, car ils utilisent de manière intensive le processeur, le disque dur ou une autre ressource matérielle du serveur. Windows SharePoint Services 3.0 est fourni avec certains services qui sont fréquemment déchargés vers les serveurs d'applications, et les développeurs peuvent utiliser le modèle objet Windows SharePoint Services pour développer et exécuter d'autres services dans le cadre de leur déploiement de Windows SharePoint Services.

Le serveur qui héberge la base de données SQL Server est l'exception auquel il est fait référence dans le dernier élément de la liste. Cette base de données peut se trouver sur n'importe quel serveur d'applications, mais, si le déploiement de Windows SharePoint Services est suffisamment important pour nécessiter une batterie multiserveur, elle est généralement hébergée par un serveur dédié (et éventuellement par un cluster de serveurs en miroir). Lorsque la base de données se trouve sur son propre serveur dédié (ou cluster), Windows SharePoint Services n'est pas installé sur celui-ci. Le serveur est identifié dans la base de données de configuration de la batterie de serveurs et il est reconnu par la batterie de serveurs qui exécute le service Base de données Windows SharePoint Services, qui est simplement un alias du service SQL Server s'exécutant sur le serveur de base de données. Windows SharePoint Services n'est pas installé normalement sur ce serveur dédié et ce dernier n'a pas vraiment de rôle dans la batterie de serveurs.

Plusieurs serveurs d'applications peuvent exécuter un service Windows ou Web donné. Par exemple, plusieurs serveurs peuvent exécuter le service Search. Dans ce cas, chaque serveur possède une instance distincte du service.

Voir aussi

Afficher: