Exporter (0) Imprimer
Développer tout

SELECT FROM <structure>.CASES

Retourne les cas utilisés pour créer la structure d'exploration de données.

Si l'extraction n'est pas activée sur la structure, l'instruction échoue. Par ailleurs, l'instruction échoue si l'utilisateur ne dispose pas d'autorisations d'extraction sur la structure d'exploration de données.

Dans Analysis Services, l'extraction sur les nouvelles structures d'exploration de données est activée par défaut. Pour vérifier si l'extraction est activée pour une structure particulière, examinez si la propriété CacheMode a la valeur KeepTrainingCases.

Si la valeur de la propriété CacheMode est remplacée par ClearAfterProcessing, les cas de structure sont effacés du cache et vous ne pouvez pas utiliser l'extraction.

RemarqueRemarque

Vous ne pouvez pas activer ou désactiver l'extraction sur la structure d'exploration de données à l'aide des extensions DMX (Data Mining Extensions).


SELECT [TOP n] <expression list> FROM <structure>.CASES
[WHERE <condition expression>][ORDER BY <expression> [DESC|ASC]]

n

Facultatif. Entier spécifiant le nombre de lignes à retourner.

expression list

Liste d'expressions séparées par des virgules.

Une expression peut inclure des identificateurs de colonne, des fonctions définies par l'utilisateur et des fonctions VBA.

structure

Nom de la structure.

condition expression

Condition pour restreindre les valeurs retournées de la liste des colonnes.

expression

Facultatif. Expression qui retourne une valeur scalaire.

Si l'extraction est activée à la fois sur le modèle et sur la structure, les membres d'un rôle qui dispose d'autorisations d'extraction sur la structure d'exploration de données et le modèle d'exploration de données peuvent retourner des colonnes de structure qui n'étaient pas incluses dans le modèle en utilisant la syntaxe suivante :

SELECT StructureColumn('<column name>') FROM <model>.CASES

Par conséquent, pour protéger des données sensibles ou des informations personnelles, vous devez construire votre vue de source de données de manière à ce qu'elle masque les informations sensibles, et accorder l'autorisation AllowDrillthrough sur une structure d'exploration de données ou un modèle d'exploration de données uniquement si c'est nécessaire.

Les exemples suivants sont basés sur la structure d'exploration de données Targeted Mailing, qui repose sur la base de données Adventure Works DW2008R2 et les modèles d'exploration de données associés. Pour plus d'informations, consultez Didacticiel sur l'exploration de données de base.

Exemple 1 : Extraction dans des cas de structure

L'exemple suivant retourne une liste des 500 clients les plus anciens dans la structure d'exploration de données Targeted Mailing. La requête retourne toutes les colonnes dans le modèle d'exploration de données, mais restreint les lignes aux clients qui ont acheté un vélo et les classe par âge. Vous pouvez aussi modifier la liste d'expressions pour retourner uniquement les colonnes dont vous avez besoin.

SELECT TOP 500 *
FROM [Targeted Mailing].Cases
WHERE [Bike Buyer] = 1
ORDER BY Age DESC;

Exemple 2 : Extraction dans des cas de test ou d'apprentissage uniquement

L'exemple suivant retourne une liste des cas de structure pour Targeted Mailing qui sont réservés au test. Si la structure d'exploration de données ne contient pas de jeu de test d'exclusion, tous les cas sont traités par défaut comme des cas d'apprentissage et cette requête retourne 0 cas.

SELECT [Customer Key], Gender, Age
FROM [Targeted Mailing].Cases
WHERE IsTestCase();

Pour retourner les cas d'apprentissage, utilisez à la place la fonction IsTrainingCase().

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2015 Microsoft