Pour afficher l’article en anglais, activez la case d’option Anglais. Vous pouvez aussi afficher la version anglaise dans une fenêtre contextuelle en faisant glisser le pointeur de la souris sur le texte.
Traduction
Anglais
Nous recommandons d’utiliser Visual Studio 2017

Déployer et configurer les agents de build

Pour utiliser Team Foundation Build, votre équipe doit avoir au moins un agent de build pour effectuer les opérations de votre processus de génération qui sollicitent le processeur de manière intensive.

Deux serveurs de builds

Chaque agent de build est dédié à un contrôleur de build unique et est contrôlé par ce dernier. Les agents de build peuvent être hébergés sur le serveur de builds qui héberge le contrôleur de build, mais ce n'est pas obligatoire. Dans certains cas, les besoins de votre équipe peuvent être satisfaits plus efficacement par un serveur de builds unique qui héberge un contrôleur de build contrôlant des agents de build sur plusieurs serveurs de builds.

L'agent de build exécute les étapes de votre processus de génération contenues dans l'activité AgentScope. En général, ces étapes incluent l'obtention de fichiers du contrôle de version, la configuration de l'espace de travail, la compilation du code, l'exécution des tests et la fusion de fichiers à nouveau dans le contrôle de version.

Vérifiez que le serveur de builds qui héberge vos agents de build a suffisamment de mémoire et de fonctions de traitement pour correspondre à la taille et à la complexité du code base et des tests sur la collection de projets d'équipe. En général, vous ne devez pas héberger plusieurs agents de build sur un même cœur de processeur du serveur de builds. Vous pouvez également améliorer les performances en dédiant un seul disque dur physique au répertoire de travail de chaque agent de build.

Conseil Conseil

Si votre collection de projets d'équipe est hébergée sur Visual Studio Online et que les besoins de votre équipe peuvent être satisfaits par un seul agent de build standard, vous pouvez utiliser le Contrôleur de build hébergé au lieu de déployer votre propre agent de build.

Autorisations requises

Vous devez être membre du groupe Administrateurs Windows sur le serveur de builds et membre du groupe Project Collection Build Administrators pour votre collection de projets d'équipe. Consultez Référence des autorisations pour Team Foundation Server.

Que voulez-vous faire ?

Pour créer ou modifier un agent de build à partir du serveur de builds

  1. Ouvrez une session sur le serveur de builds que vous souhaitez configurer.

  2. À partir du menu Démarrer de Windows, exécutez la Console Administration Team Foundation.

    La Console Administration Team Foundation s'affiche.

  3. Dans le volet d'arborescence de la console Administration Team Foundation Server, développez le nom du serveur, puis sélectionnez le nœud Configuration de build.

    Les informations relatives au serveur de builds s'affichent dans le volet de contenu.

    Si le message Configurer les fonctionnalités installéesConfigurer les fonctionnalités installées s'affiche, consultez Déployer un serveur de builds.

  4. Sur la page Configuration de build :

    • Pour créer un nouvel agent de build, choisissez Nouvel Agent.

    • Pour modifier un agent de build existant

      Agent de build

      choisissez Propriétés.

    La boîte de dialogue Propriétés de l'agent de build s'affiche.

Pour modifier un agent de build dans Visual Studio

  1. Dans Visual Studio, dans Team Explorer :

    1. Si vous n'êtes pas déjà connecté à un projet d'équipe dans la collection de projets d'équipe, connectez-vous au projet d'équipe.

    2. Sélectionnez Icône AccueilAccueil, puis Icône des buildsBuilds.

  2. Sur la page Builds, choisissez Actions, puis Gérer les contrôleurs de build.

    La boîte de dialogue Gérer les contrôleurs de build apparaît.

    Boîte de dialogue Gérer les contrôleurs de build
  3. Sélectionnez l'agent de build à modifier, puis Propriétés.

    La boîte de dialogue Propriétés de l'agent de build s'affiche.

Boîte de dialogue Propriétés de l'agent de build

Nom complet, Description : tapez un nom et une description pour aider les membres de l'équipe à identifier facilement l'agent de build.

Contrôleur : sélectionnez le contrôleur de build que vous voulez utiliser pour contrôler cet agent de build. Le contrôleur de build peut s'exécuter sur le même serveur de builds que cet agent de build ou sur un serveur de builds différent.

Consultez les sections ci-dessous pour obtenir plus d'informations sur la configuration de votre agent de build.

Dans votre agent de build, vous devez installer la version de Visual Studio que votre équipe utilise sur ses ordinateurs de développement. Consultez Installation de Visual Studio. Vous devez également installer tous les autres logiciels et composants qui sont installés sur vos ordinateurs de développement et qui sont requis pour générer votre application.

Vous pouvez spécifier le répertoire de travail que l'agent de build utilise pour lire ou écrire dans les fichiers. Par exemple, les fichiers sources sont copiés vers des sous-répertoires de ce dossier, et les fichiers binaires sont créés et stockés dans d'autres sous-répertoires de ce dossier.

Conseil Conseil

Vous pouvez améliorer les performances en dédiant un seul disque dur physique au répertoire de travail de chaque agent de build.

Bien que vous puissiez spécifier un chemin d'accès littéral pour la propriété Répertoire de travail (par exemple, c:\temp\build\), l'utilisation de jetons pour spécifier le chemin d'accès constitue une approche plus simple et durable. Vous pouvez utiliser deux genres de jetons :

Variables d'environnement

Les variables d'environnement contiennent des informations relatives à l'environnement pour le système et l'utilisateur qui est connecté. La variable la plus courante que vous pouvez utiliser est SYSTEMDRIVE, mais dans certains cas, vous pouvez également utiliser des variables comme USERNAME ou HOMEPATH.

Conseil Conseil

Pour répertorier les variables d'environnement sur votre serveur de builds, ouvrez une invite de commandes, puis tapez set.

Variables Team Foundation Build

Vous pouvez utiliser les variables suivantes dans un répertoire de travail d'agent de build :

  • $(BuildAgentId) : entier généré automatiquement qui identifie de façon unique un agent de build dans une collection de projets d'équipe.

  • $(BuildAgentName) : nom complet de l'agent de build.

  • $(BuildDefinitionId) : entier généré automatiquement qui identifie de façon unique une définition de build dans une collection de projets d'équipe.

  • $(BuildDefinitionPath) : nom de projet d'équipe et nom de définition de build, séparés par une barre oblique inverse.

Supposons que vous ayez un agent de build nommé BuildBot3. Vous avez défini deux builds nommées NightlyBuild et WeeklyBuild dans un projet d'équipe nommé CoolApp. Dans la zone Répertoire de travail, vous spécifiez la valeur suivante : $(SystemDrive)\TeamBuilds\$(BuildAgentName)\$(BuildDefinitionPath). En conséquence, l'agent de build BuildBot3 crée et utilise les deux répertoires de travail suivants :

C:\TeamBuilds\BuildBot3\CoolApp\NightlyBuild

C:\ TeamBuilds\BuildBot3\CoolApp\WeeklyBuild

Le répertoire de travail que vous spécifiez ne doit pas entraîner la production, par l'agent de build, de chemins d'accès physiques d'une longueur supérieure à 259 caractères. Sinon, vos builds risquent d'échouer et d'enregistrer cette erreur : TF10128: The pathPhysicalPath contains more than the allowed 259 characters. Type or select a shorter path.

Pour résoudre ce problème, spécifiez un répertoire de travail qui produit un chemin d'accès physique plus court. Par exemple vous pouvez spécifier $(HOMEDRIVE)\bld\$(BuildAgentID)\$(BuildDefinitionID), ce qui produit un répertoire de travail tel que : c:\bld\3\2\.

L'agent de build crée et utilise les sous-répertoires suivants sous le chemin d'accès spécifié.

Sous-répertoire

Utilisé pour stocker les fichiers…

Sources

Lus par l'agent de build, tels que les fichiers sources. Vous pouvez spécifier les fichiers à télécharger à l'aide des paramètres Espace de travail pour chaque définition de build. Consultez Travailler avec des espaces de travail de build.

Binaries

Compilés par l'agent de build, tels que les fichiers d'application compilés.

TestResults

Produits par les tests que l'agent de build a exécutés.

Vous pouvez définir un processus de génération qui exécute une ou plusieurs séries de tests automatisés.

Remarque importante Important

De nombreux genres de tests et d'opérations de tests nécessitent l'installation, sur votre agent de build, de la même version de Visual Studio que celle que votre équipe utilise sur ses ordinateurs de développement. Consultez Installation de Visual Studio.

L'agent de build peut exécuter :

À mesure que votre système de génération monte en charge, vous pouvez avoir besoin de définir des agents de build spécialisés. Chaque fois qu'un agent de build a des fonctions spéciales ou est destiné à un genre d'utilisation spécifique, vous devez assigner une ou plusieurs balises à cet agent. Ainsi, lorsqu'un membre de l'équipe crée une définition de build qui requiert un certain genre d'agent de build, il peut spécifier la balise dans sa définition de build.

Vous pouvez assigner des balises à partir de la boîte de dialogue Propriétés de l'agent de build, décrite ci-dessus. Vous pouvez ensuite appliquer les balises à vos définitions de build.

Le tableau suivant offre des exemples de noms de balises et les fonctions d'agent de build qu'ils pourraient représenter.

Vous pouvez appliquer la balise suivante…

Pour identifier un agent de build qui peut…

x86

Compiler des applications 32 bits

x64

Compiler des applications 64 bits

bvt

Exécuter vos tests de vérification de build, qui sont exécutés par votre build de vérification de build nocturne.

WindowsStore

Compiler et tester une application Windows Store.

IIS

Compiler une application Web ASP.NET, puis l'organiser et l'héberger sur l'ordinateur sur lequel l'agent de build s'exécute.

interactive

Effectuez les tâches qui requièrent un agent sur un serveur de builds qui s'exécute en mode interactif.

Vous pouvez appliquer plusieurs balises à un agent de build. Par exemple, vous pourriez créer un agent de build avec les balises x86 et Release pour indiquer un agent configuré pour compiler la configuration Release d'une application 32 bits.

Si vous exécutez plusieurs agents de build sur le même serveur de builds, ils auront probablement tous les mêmes fonctions. Par conséquent, vous voudrez probablement appliquer les mêmes balises à tous les agents de build sur ce serveur de builds.

  1. Dans Visual Studio, ouvrez la boîte de dialogue Gérer les contrôleurs de build, comme expliqué précédemment dans Créer ou modifier un agent de build.

  2. Sélectionnez l'agent de build à supprimer, puis cliquez sur Supprimer.

Conseil Conseil

Vous pouvez également utiliser la console Administration Team Foundation pour supprimer l'agent de build pendant que vous êtes connecté au serveur de builds.

Mettre à l'échelle votre système Team Foundation Build

À mesure que votre équipe et que votre base de code se développent, vous pouvez développer de façon incrémentielle votre système de génération assez facilement.

Gérer votre système de génération

De temps en temps, vous devrez surveiller et gérer votre système de génération.

Utiliser votre système de génération pour compiler, tester, puis déployer votre application

Une fois que votre système de génération est en place, votre équipe est prête à créer un processus de génération simple (par exemple, une build d'intégration continue) et à tirer parti de la génération et du test automatisés de votre application.

Ajouts de la communauté

Afficher: