Cette page vous a-t-elle été utile ?
Votre avis sur ce contenu est important. N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.
Vous avez d'autres commentaires ?
1500 caractères restants
Nouveautés de Visual Studio 2012
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte. Informations supplémentaires.
Traduction
Source

Nouveautés de Visual Studio 2012

  • Travailler avec des projets et des fichiers de Visual Studio 2010 SP1 à la fois dans Visual Studio 2012 et Visual Studio 2010 SP1 .

    Pour plus d'informations, consultez Compatibilité de Visual Studio 2012.

  • Parcourir le code dans l'explorateur de solutions .

    Recherchez les types et les membres dans vos projets, recherchez des symboles, affichez une méthode de hiérarchie d'appels, recherchez des références de symbole et effectuez d'autres tâches sans basculer entre plusieurs fenêtres Outil. Pour plus d'informations, consultez Affichage de la structure du code.

  • Installer des exemples en ligne .

    Utilisez Visual Studio pour télécharger et installer des exemples provenant de la galerie de code MSDN. Vous pouvez télécharger des exemples qui expliquent les nouvelles technologies et vous permettent de démarrer rapidement des projets et déboguer votre code. Pour plus d'informations, consultez Accès aux exemples en ligne.

  • Les solutions se chargent de façon asynchrone.

    Les projets sont maintenant chargés de façon asynchrone, et les éléments principaux de la solution sont chargés en premier, afin de pouvoir commencer à travailler plus rapidement.

  • Prévisualisez des fichiers dans l'éditeur de code .

    Réduisez l'encombrement de fichier dans l'éditeur en affichant des fichiers sans les ouvrir. Les fichiers prévisualisés s'affichent dans un onglet bleu sur le côté droit du puits d'onglets de document. Le fichier s'ouvre si vous le modifiez ou si vous cliquez sur le bouton Ouvrir. Pour plus d'informations, consultez Types de fenêtres.

  • Accédez plus facilement aux fichiers fréquemment utilisés .

    Vous pouvez épingler les fichiers que vous utilisez souvent à gauche du puits d'onglets afin d'y accéder facilement, quel que soit le nombre de fichiers ouverts dans l'IDE.

  • Réorganiser les fenêtres sur plusieurs écrans plus efficacement .

    Ancrez plusieurs outils flottants ou des fenêtres de document ensemble comme un « radeau » sur d'autres écrans. Vous pouvez également créer plusieurs instances de l'explorateur de solutions et les déplacer vers un autre moniteur. Pour plus d'informations, consultez Comment : réorganiser et ancrer des fenêtres.

  • Modifier le modèle de couleurs de l'IDE.

    Choisissez le thème de couleur clair ou sombre pour l'interface utilisateur de Visual Studio. Pour plus d'informations, consultez Comment : modifier les polices et les couleurs utilisées dans l'IDE.

  • Rechercher à travers l'IDE .

    Spécifiez un mot ou une expression, puis sélectionnez une entrée dans la liste pour ouvrir la boîte de dialogue ou la fenêtre associée à l'élément ou la commande. Pour plus d'informations, consultez Lancement rapide.

  • Rechercher dans des fenêtres d'outil s .

    Vous pouvez filtrer la vue en tapant un mot clé dans la zone de recherche située en haut de certaines fenêtres Outil, telles que la Boîte à outils, l'Explorateur de solutions, la Liste d'erreurs et Team Explorer. Pour plus d'informations, consultez Recherche et remplacement de texte.

  • Trouver des chaînes de caractère à l'aide de la syntaxe d'expression régulière du .NET Framework .

    Vous pouvez utiliser la syntaxe d'expression régulière de .NET Framework dans le contrôle Rechercher et remplacer et les boîtes de dialogue Rechercher dans les fichiers et Remplacer dans les fichiers. Pour plus d'informations, consultez Utilisation d'expressions régulières dans Visual Studio.

  • Spécifier plus de colorisations sémantiques .

    Plus de jetons C++ ont désormais la colorisation par défaut, et vous pouvez en spécifier plus. Pour plus d'informations, consultez Écriture de code dans l'éditeur de code et de texte.

  • Amélioration de la mise en surbrillance des références .

    Vous pouvez mettre en surbrillance toutes les instances d'un symbole simplement en pointant sur une instance. Vous pouvez vous déplacer entre les références mises en surbrillance en cliquant sur la flèche de Ctrl+Maj+Haut ou les touches de direction de Ctrl+Maj+Bas. Vous pouvez activer ou désactiver cette fonctionnalité.

  • Choisissez les fonctions membres à mesure que vous tapez.

    La Liste des membres s'affiche automatiquement lorsque vous entrez le texte dans l'éditeur de code. Les résultats sont filtrés afin que seuls les membres pertinents s'affichent. Pour plus d'informations, consultez Utilisation de la fonctionnalité IntelliSense.

  • Tirez parti de C++/CLI Intellisense.

    C++/CLI prend maintenant en charge des fonctionnalités Intellisense telles que les informations expresses, l'aide sur les paramètres, les membres de liste et la saisie semi-automatique.

  • Accélérer votre codage en utilisant des extraits de code.

    Vous pouvez choisir un extrait de code dans la Liste des membres, puis remplir la logique requise. Les extraits de code sont disponibles pour switch, if-else, for, et d'autres constructions de code de base. Vous pouvez également créer des extraits de code personnalisés. Pour plus d'informations, consultez Extraits de code.

  • Utilisez les fonctionnalités ECMAScript 5 et HTML5 DOM.

  • Fournir l'Intellisense pour les surcharges et les variables de fonction.

    Fournissez des informations Intellisense à l'aide de nouveaux éléments pris en charge dans les commentaires de code introduits par une triple barre oblique (///). Les nouveaux éléments incluent <var> et <signature>. Pour plus d'informations, consultez Commentaires de documentation XML (JavaScript).

  • Afficher des signatures dans la liste de saisie semi-automatique des instructions .

    Les signatures de la fonction s'affichent à droite de la liste de saisie semi-automatique des instructions.

  • Utilisez la mise en retrait intelligente, les accolades correspondantes, et le Mode Plan lorsque vous écrivez du code.

  • Utilisez Atteindre la définition pour localiser des définitions de fonction dans le code source.

    Cliquez avec le bouton droit sur une fonction, puis cliquez sur Atteindre la définition (ou placez le curseur dans la fonction puis choisissez la touche F12) pour ouvrir le fichier source JavaScript à l'emplacement du fichier où la fonction est définie. (Cette fonctionnalité n'est pas prise en charge pour les fichiers générés.)

  • Obtenez des informations Intellisense à partir des commentaires standard JavaScript.

    Le nouveau mécanisme d'extensibilité Intellisense fournit automatiquement Intellisense lorsque vous utilisez des balises standard de commentaire (/).

  • Étendez JavaScript Intellisense pour améliorer la prise en charge des bibliothèques d'autres organisations.

    Utilisez les API d'extensibilité pour fournir une expérience personnalisée Intellisense. Pour plus d'informations, consultez Extension de JavaScript IntelliSense.

  • Définissez un point d'arrêt dans une ligne de code unique.

    Lorsqu'une ligne unique contient plusieurs instructions, vous pouvez maintenant vous arrêter sur une seule instruction.

  • Contrôler quels objets sont disponibles dans la portée globale .

    Pour plus d'informations, consultez IntelliSense JavaScript.

  • Afficher la saisie semi-automatique des instructions pour les identificateurs même lorsque les informations exactes sur l'objet ne sont pas disponibles.

    Pour plus d'informations, consultez Saisie semi-automatique des instructions pour les identificateurs.

  • Obtenez des informations Intellisense pour les objets dans les scripts chargés dynamiquement.

    Le service de langage fournit un support automatique pour quelques modèles de chargeur de script identifiables.

  • Écrire du code asynchrone d'une façon simple et intuitive .

    À l'aide de la fonctionnalité Async, vous pouvez appeler des méthodes asynchrones sans définir de continuations ou en fractionnant votre code entre plusieurs méthodes ou expressions lambda. Pour plus d'informations, consultez Programmation asynchrone avec Async et Await (C# et Visual Basic).

  • Obtenir des informations sur l'appel, qui assistent le traçage et le débogage .

    Vous pouvez obtenir le chemin d'accès du fichier de code source, le numéro de ligne du code source, et le nom du membre de l'appel à une méthode. Pour plus d'informations, consultez Informations relatives à l'appelant (C# et Visual Basic).

  • Conservez la simplicité d'une boucle For Each pour une séquence de liste complexe .

    Vous pouvez utiliser des itérateurs pour retourner chaque élément d'une collection, un par un. Pour plus d'informations, consultez Itérateurs (C# et Visual Basic).

  • Mieux comprendre comment votre code s'exécute.

    À l'aide de la fonctionnalité de hiérarchie d'appels, vous pouvez afficher tous les appels à destination et en provenance d'une méthode, d'une propriété, ou d'un constructeur sélectionné. Pour plus d'informations, consultez Hiérarchie d'appels.

  • Définir un espace de noms en dehors de l'espace de noms racine de votre projet.

    Vous pouvez utiliser le mot clé Global dans une instruction d'Espace de noms. Pour plus d'informations, consultez Espaces de noms dans Visual Basic.

Pour plus d'informations, consultez Nouveautés de Visual Basic dans Visual Studio 2012.

  • Écrire du code asynchrone d'une façon simple et intuitive .

    À l'aide de la fonctionnalité Async, vous pouvez appeler des méthodes asynchrones sans définir de continuations ou en fractionnant votre code entre plusieurs méthodes ou expressions lambda. Pour plus d'informations, consultez Programmation asynchrone avec Async et Await (C# et Visual Basic).

  • Obtenir des informations sur l'appel, qui assistent le traçage et le débogage .

    Vous pouvez obtenir le chemin d'accès du fichier de code source, le numéro de ligne du code source, et le nom du membre de l'appel à une méthode. Pour plus d'informations, consultez Informations relatives à l'appelant (C# et Visual Basic).

Pour plus d'informations, consultez Nouveautés de Visual C# dans Visual Studio 2012.

  • Écrivez du code conforme à la norme du langage C++11 .

    Vous pouvez utiliser Visual C++ pour écrire du code qui utilise des boucles for basées sur une plage, des threads standard, des tâches futures, des éléments atomiques, et d'autres nouvelles fonctionnalités puissantes dans le langage C++11 standard.

  • Créez des applications et des jeux Windows Store à l'aide de C++.

    Utilisez Visual C++ avec la version de développement XAML pour les applications et les jeux Windows Store et utilisez Extensions de composant Visual C++ (C++/CX) et d'autres nouvelles fonctionnalités pour les créer.

  • Écrivez du code, plus rapide, plus efficace en utilisant des améliorations du compilateur.

    En raison des améliorations du compilateur, vous pouvez écrire du code que vous pouvez compiler pour s'exécuter plus rapidement sur l'UC ou sur plusieurs processeurs, ou vous pouvez écrire du code que vous pouvez réutiliser pour cibler des paramètres d'autres systèmes.

  • Équipez votre application afin qu'elle s'exécute plus rapidement et plus efficacement lorsque plusieurs processeurs sont disponibles.

    En utilisant des bibliothèques parallèles améliorées et des nouvelles fonctionnalités de débogage et de visualisation, vous pouvez permettre à votre application de fonctionner mieux sur divers matériels.

  • Rendez votre code plus fiable.

    Vous pouvez utiliser l'infrastructure de test unitaire mise à jour, des graphiques de dépendance d'architecture, le navigateur de l'architecture, la couverture du code, et d'autres outils pour rendre votre code plus fiable.

  • Équipez votre application afin qu'elle s'exécute plus rapidement à l'aide de plusieurs processeurs.

    À l'aide de la bibliothèque de modèles parallèles améliorée (PPL) et de nouvelles fonctionnalités de débogage et de visualisation, vous pouvez permettre à votre application de s'exécuter plus rapidement sur le matériel multicœurs.

  • Tirez parti des GPU à consommation d'énergie efficace pour augmenter les performances.

    Vous pouvez accélérer les algorithmes parallèles de données à l'aide de la nouvelle bibliothèque C++ Accelerated Massive Parallelism C++ (C++ AMP) et des nouvelles fonctionnalités de débogage et de visualisation pour leur permettre de s'exécuter sur des GPU ou d'autres accélérateurs de divers constructeurs.

Pour plus d'informations, consultez Nouveautés de Visual C++ dans Visual Studio 2012.

Remarque importante Important

Pour savoir comment créer des applications Windows Store dans JavaScript, notamment des informations sur l'éditeur Visual Studio JavaScript et d'autres fonctionnalités, consultez Develop Windows Store apps using Visual Studio 2012.

  • Introduisez des contraintes d'exécution et de vérification des erreurs supplémentaires dans votre code .

    Pour plus d'informations, consultez Strict, mode (JavaScript).

  • Vous pouvez gérer des données binaires de sources telles que les protocoles réseau, les formats de fichier binaire et les mémoires tampons de graphiques brutes.

    Pour plus d'informations, consultez Tableaux typés (JavaScript).

  • Utilisez Windows Runtime dans des applications Windows Store.

    Pour plus d'informations, consultez Utilisation de Windows Runtime dans JavaScript.

  • Ajoutez des traitements d'arrière-plan qui s'exécutent en parallèle avec la page principale.

    Pour plus d'informations, consultez About Web workers.

Pour plus d'informations, consultez Nouveautés de JavaScript.

  • Programmez directement sur des espaces riches de données et de services, tels que des bases de données, des services Web, des flux de données de site Web, et des Service Broker de données.

    À l'aide des fournisseurs de type F#, vous pouvez vous concentrer sur vos données et la logique de programme au lieu de créer un système de types pour représenter vos données. Pour plus d'informations, consultez Fournisseurs de type.

  • Interroger directement des bases de données en langage F# .

    Utilisez les requêtes LINQ F# pour spécifier exactement les données que vous souhaitez dans le langage F#, sans écrire de requête de base de données ou de procédure stockée. Pour plus d'informations, consultez Expressions de requête (F#).

  • Gérez les journaux de travail, les sprints, et les tâches à l'aide d'outils agile .

    Définissez plusieurs équipes, chacune pouvant gérer le journal des travaux en souffrance et les sprints de plan. Classez par ordre de priorité le travail, et esquissez des dépendances et des relations. Consultez qui est en sur-capacité, en temps réel. Mettez à jour les tâches et consultez la progression dans un sprint. Pour plus d'informations, consultez Planification et itérations Agile.

  • Engagez les parties prenantes à fournir des commentaires sur une version préliminaire d'un logiciel.

    Les parties prenantes peuvent enregistrer des scripts, des annotations, des captures d'écran, et des enregistrements vidéo et audio. Pour plus d'informations, consultez Commentaires des parties prenantes de demande et de processus à l'aide de team Web access.

  • Illustrez les spécifications avec des plans conceptuels et associez-les aux éléments de travail.

    Générez un plan conceptuel à partir d'une collection de formes d'animation prédéfinies, capturez des interfaces utilisateur, et associez un plan conceptuel ou un fichier partagé sur un réseau à un élément de travail. Pour plus d'informations, consultez Table de montage séquentiel un élément de journal des travaux en souffrance à l'aide de PowerPoint.

  • Gérez des projets d'entreprise à l'aide de Microsoft Project Server et Project Server.

    Gérez les dossiers de projet et afficher l'état et la disponibilité des ressources à travers les équipes de développeurs agiles et formelles. Pour plus d'informations, consultez Activer un flux de données entre Team Foundation Server et Microsoft Project Server.

  • Exécutez les tests manuels sur les applications Windows Store.

    Vous pouvez utiliser Microsoft Test Manager pour exécuter des tests manuels pour vous aider à identifier des problèmes dans vos applications Windows Store qui s'exécutent sur un périphérique distant, comme une tablette. Pour plus d'informations, consultez Test des applications Windows Store exécutées sur un périphérique avec Microsoft Test Manager.

  • Effectuez des tests exploratoires.

    Dans la fenêtre de tests exploratoires, vous pouvez exécuter des tests sans être limité à un script de test ou un ensemble d'étapes prédéterminées. Pour plus d'informations, consultez Exécution de tests exploratoires à l'aide de Microsoft Test Manager.

  • Incluez plusieurs lignes et du texte enrichi dans les étapes de test manuel.

    Les étapes de test peuvent inclure plusieurs lignes pour consolider des actions associées dans une seule étape de test dans vos cas de test. Microsoft Test Manager inclut désormais également une barre d'outils que vous pouvez utiliser pour mettre en forme le texte de vos étapes de test. Vous pouvez utiliser plusieurs options de mise en forme, telles que le gras, le soulignement ou la couleur mise en surbrillance pour accentuer les points clés. Pour plus d'informations, consultez Comment : créer un cas de test manuel.

  • Vous pouvez obtenir l'état de vos plans de test dans Microsoft Test Manager.

    Cet état est disponible à partir de l'onglet Plan dans la barre de menus du groupe centre du Microsoft Test Manager. De là, vous pouvez afficher les Résultats, qui incluent un rapport sur l'état de votre plan de test. Pour plus d'informations, consultez Comment : créer un cas de test manuel.

  • Clonez des plans de test pour les nouvelles itérations.

    En clonant des tests, vous pouvez travailler plus facilement dans différentes versions en parallèle. Par exemple, si vous avez déjà un plan de test appelé « Contoso V1 : jalon 1 " et que votre équipe décide de faire la version V2, vous pouvez cloner le plan de test et l'utiliser pour la branche de code source V2. Après avoir cloné les plans de test, vous et votre équipe pouvez travailler sur les deux versions d'applications simultanément. Pour plus d'informations, consultez Copie et clonage de suites de tests et des cas de test.

  • Amélioration du temps de chargement des pages en référençant des fichiers JavaScript et CSS .

    Vous pouvez combiner des fichiers JavaScript et CSS distincts et réduire leur taille pour un chargement plus rapide via le regroupement et la minification.

  • Utilisez des projets qui ciblent des versions antérieures de .NET Framework.

    ASP.NET 4.5 met à jour le multi-ciblage afin que vous puissiez travailler avec des projets qui ciblent des versions antérieures de .NET Framework.

  • Évitez les attaques de script entre sites.

    Les API de codage qui empêchent les scripts entre sites ont été intégrées dans la principale infrastructure des pages ASP.NET.

  • Vous pouvez écrire des applications Web asynchrones plus facilement.

    Utilisez le nouveau .NET 4,5 async (référence C#) et les mots clés await (Référence C#) en association avec le type de Task pour simplifier la programmation Web asynchrone. Pour plus d'informations, consultez Utilisation de méthodes asynchrones dans ASP.NET 4.5 et utilisation de méthodes asynchrones dans ASP.NET MVC 4.

Pour plus d'informations, consultez Nouveautés pour ASP.NET 4,5 et le développement Web dans Visual Studio 2012.

  • Écrivez du code qui est appelé directement par les contrôles liés aux données.

    Dans les formulaires Web ASP.NET, vous pouvez maintenant utiliser des classeurs de modèles pour l'accès aux données comme vous pouvez le faire dans ASP.NET MVC. Si vous utilisez des classeurs de modèles, les contrôles liés aux données peuvent appeler votre code directement, comme des méthodes d'action dans ASP.NET MVC.

  • Entrez les expressions de liaison de données fortement typées et bidirectionnelles dans les contrôles de données de formulaires Web.

    À l'aide d'expressions fortement typées, vous pouvez accéder aux propriétés complexes dans des contrôles de données au lieu d'utiliser des expressions Bind ou Eval.

  • Vous pouvez améliorer le fonctionnement des pages via le JavaScript discret.

    En déplaçant le code pour la validation côté client dans un fichier externe JavaScript unique, vos pages deviennent plus petites et plus rapides à charger.

Pour plus d'informations, consultez Nouveautés pour ASP.NET 4,5 et le développement Web dans Visual Studio 2012.

  • Utilisez les normes Web les plus récentes.

    Le nouvel éditeur HTML offre une prise en charge complète pour les éléments HTML5 et les extraits de code. L'éditeur CSS offre une prise en charge complète de CSS3, incluant le support pour les hacks CSS et des extraits de code pour des extensions CSS spécifiques à des fournisseurs.

  • Testez la même page, application, ou site dans divers navigateurs .

    Les navigateurs installés s'affichent dans une liste en regard du bouton Démarrer le débogage dans Visual Studio.

  • Recherchez rapidement la source du balisage rendu.

    La nouvelle fonctionnalité de l'inspecteur de page affiche une page Web (HTML, Web Forms, ASP.NET MVC, ou pages Web) directement dans l'IDE de Visual Studio. Lorsque vous choisissez un élément rendu, l'inspecteur de page ouvre le fichier dans lequel le balisage a été généré et met en surbrillance la source.

  • Recherche rapide des extraits et des éléments de code grâce aux améliorations apportées à IntelliSense.

    Intellisense dans les filtres des éditeurs CSS et HTML filtrent la liste d'affichage lorsque vous entrez le texte. Cette fonctionnalité affiche les chaînes qui correspondent au texte entré au début, milieu, ou à la fin. Elle correspond également aux lettres initiales. Par exemple, « cap » correspondent à « couleur d'arrière-plan ».

  • Vous pouvez sélectionner le balisage et l'extraire dans un contrôle utilisateur.

    Cette fonctionnalité est un moyen commode pour créer des balises pour les réutiliser dans plusieurs emplacements. Visual Studio enregistre un préfixe de balise et instancie le contrôle pour vous. Le code sélectionné est remplacé par une instance du nouveau contrôle utilisateur.

  • Créez et modifiez le code et le balisage plus facilement.

    Lorsque vous renommez une balise d'ouverture et de fermeture, l'indicateur correspondant est automatiquement renommé. Lorsque vous choisissez la touche Entrée dans une paire de balises vide, le curseur apparaît sur une nouvelle ligne en position mise en retrait. Le mode Source a des tâches guidées comme le mode Création.

  • Créez du CSS plus efficacement.

    Dans le nouvel éditeur CSS, vous pouvez développer et réduire des sections, utiliser la mise en retrait hiérarchique et commenter et annuler les marques de commentaire des blocs librement. L'éditeur CSS a désormais un sélecteur de couleurs comme l'éditeur HTML.

  • Écrivez en JavaScript dans l'éditeur de JavaScript.

    Pour plus d'informations sur les améliorations de l'éditeur de JavaScript, consultez la section de Modification de code pour JavaScript.

  • Déployez des projets d'application Web plus facilement.

    Vous pouvez importer des paramètres de publication à partir de fournisseurs d'hébergement, spécifier des transformations du fichier Web.config pour un profil de publication, stocker des informations d'identification chiffrées dans le profil de publication, spécifier la configuration de build dans le profil de publication, et afficher un aperçu des mises à jour de déploiement.

Pour plus d'informations, consultez Nouveautés pour ASP.NET 4,5 et le développement Web dans Visual Studio 2012.

  • Automatisez la validation pour les types de données fréquemment utilisés.

    Vous pouvez ajouter de nouveaux attributs DataAnnotation aux propriétés pour automatiser la validation pour les types de données fréquemment utilisés tels, comme les adresses de messagerie, les numéros de téléphone, et les numéros de carte de crédit.

  • Déployez des mises à jour de base de données incrémentielles.

    Après avoir déployé une base de données avec un projet Web, les modifications apportées au schéma de base de données sont automatiquement propagées à la base de données de destination la prochaine fois que vous déployez.

Pour plus d'informations, consultez Nouveautés pour ASP.NET 4,5 et le développement Web dans Visual Studio 2012.

  • Développez des applications Web sur un serveur identique à celui d'IIS.

    Dans Visual Studio 2012, IIS express est le serveur par défaut pour le développement Web. IIS Express est une version simplifiée et autonome d'IIS qui contient toutes les principales fonctionnalités du rôle de serveur Web IIS.

  • Créez et consommez facilement les services HTTP qui atteignent une large gamme de clients.

    Les services peuvent être consommés par des navigateurs, des applications mobiles, des tablettes, et d'autres périphériques. La prise en charge intégrée de la négociation de contenu permet aux clients et aux serveurs de déterminer mutuellement le bon format des données.

  • Accéder directement et manipuler des requêtes HTTP et des réponses à l'aide d'un modèle de programmation HTTP moderne .

    Utilisez un modèle de programmation propre et fortement typé d'objets HTTP qui est pris en charge sur le serveur et sur le client. La nouvelle API de HttpClient peut appeler les API Web de n'importe quelle application .NET Framework.

  • Vous pouvez extraire facilement des données d'une requête HTTP.

    Les classeurs de modèles simplifient la récupération des données à partir de différentes parties d'une requête HTTP. Les parties de message sont des objets .NET que les actions API de site Web peuvent utiliser. L'API Web ASP.NET prend en charge le même modèle d'infrastructure de liaison et de validation comme ASP.NET MVC.

  • Profitez d'un jeu complet de fonctionnalités de routage.

    Les API Web ASP.NET prennent en charge l'ensemble des fonctionnalités de routage dans ASP.NET MVC et ASP.NET, y compris les paramètres de routage et les contraintes.

Pour plus d'informations, consultez Mise en route avec l'API Web ASP.NET et API Web ASP.NET (partie 1).

  • Connectez-vous aux sources de données OData.

    Vos applications LightSwitch peuvent se connecter à n'importe quelle source de données Open Data Protocol (OData) y compris celles de Windows Azure DataMarket. Pour plus d'informations, consultez Comment : Se connecter aux données.

  • Exposez vos données d'application comme source de données OData.

    Vous pouvez exposer des données à partir d'une application Web LightSwitch publiée en tant que flux OData pour une utilisation par d'autres applications, et tirer parti des fonctionnalités LightSwitch telles que l'authentification et le filtrage. Pour plus d'informations, consultez LightSwitch comme source de données.

  • Assignez des rôles et des autorisations aux groupes de sécurité.

    Si vous utilisez l'authentification Windows, vous pouvez assigner des rôles et des autorisations à un groupe de sécurité dans Active Directory. Pour plus d'informations, consultez Authentification et autorisation LightSwitch.

  • Limitez la quantité de données que le serveur retourne.

    Vous pouvez définir des filtres qui s'appliquent à toutes les requêtes qui accèdent à vos données, même dans une association. Pour plus d'informations, consultez Comment : Filtrer les données à l'aide du code.

  • Améliorez l'apparence de vos écrans avec de nouveaux contrôles.

    Vous pouvez organiser le contenu de l'écran à l'aide du contrôle Group Box. Vous pouvez également afficher du texte et des données sur un écran sans liaison de données. Pour plus d'informations, consultez Comment : Ajouter du texte statique ou des images à un écran.

  • Personnalisez la mise en forme des nombres et des dates.

    Vous pouvez utiliser la nouvelle propriété de modèle de format pour les types de données numériques et dates pour contrôler le format d'affichage des nombres et des dates. Pour plus d'informations, consultez Comment : Formater les nombres et les dates.

  • Traitez les URL et les pourcentages comme des types de données.

    Vous pouvez utiliser les types personnalisés d'entreprise pour traiter une décimale en tant que pourcentage et une chaîne en tant qu'URL, avec un format prédéfini et une validation. Pour plus d'informations, consultez Adding a Data Field.

Pour plus d'informations, consultez Nouveautés de LightSwitch dans Visual Studio 2012.

  • Utiliser des objets de base de données dans l'Explorateur d'Objets SQL Server .

    Utilisez le nouvel Explorateur d'objets SQL Server, qui ressemble à Management Studio, pour créer des requêtes et définir des objets de base de données. Affichez les définitions de colonne, notamment les clés primaires et étrangères. Pour plus d'informations, consultez Développement de base de données connectée.

  • Définissez des tables dans le nouveau Concepteur de tables.

    Utilisez le Concepteur de tables pour définir des tables dans le format SQL Server 2012. Lorsque vous définissez une table dans l'interface graphique, le code Transact-SQL est mis à jour dans le volet de script. Pour plus d'informations, consultez Comment : créer des objets de base de données à l'aide du concepteur de tables.

  • Développez et testez des applications de base de données dans SQL Server Express LocalDB.

    SQL Server Express LocalDB est une version légère de SQL Server qui possède toutes les fonctionnalités de programmabilité d'une base de données SQL Server. SQL Server Express LocalDB remplace SQL Server Express comme le moteur de base de données par défaut pour le développement. Vous pouvez améliorer vos fichiers ou continuer à utiliser SQL Server Express si vous devez utiliser Visual Studio 2010 et Visual Studio 2012. Pour plus d'informations, consultez Vue d'ensemble des données locales.

  • Ajoutez, modifiez, et compilez les shaders HLSL plus facilement.

    Vous pouvez utiliser la coloration de syntaxe, la mise en retrait, et le mode Plan lorsque vous codez des shaders HLSL, et MSBuild prend en charge automatiquement le compilateur Microsoft HLSL (fxc.exe).

  • Affichez et modifiez les ressources d'images plus efficacement.

    Vous pouvez utiliser l'Éditeur d'images pour créer, examiner, et modifier des bitmap et des formats d'image compressées (DDS, TGA, TIFF, PNG, JPG, GIF), et l'éditeur prend en charge la transparence et les mipmap. Pour plus d'informations, consultez Éditeur d'images.

  • Utilisez les modèles 3D.

    Vous pouvez utiliser l'éditeur de modèle pour examiner les formats de modèle standard (3D OBJ, COLLADA, et Autodesk FBX). Vous pouvez également utiliser la génération primitive et les matériaux 3D prédéfinis pour créer l'illustration d'espace réservé pour les jeux 3D et les applications, améliorant ainsi le flux de travail artiste-développeur. Pour plus d'informations, consultez Éditeur de modèle.

  • Créez des nuanceurs de pixels avancés.

    Vous pouvez utiliser le concepteur Shader (qui est un outil de conception Shader graphique qui fournit un aperçu instantané de l'effet), pour créer des nuanceurs de pixels avancés et les exporter en tant que code HLSL que vous pouvez utiliser dans les applications basées sur DirectX. Pour plus d'informations, consultez Concepteur Shader.

  • Utilisez C++ AMP pour accélérer l'exécution de votre code.

    En utilisant C++ Accelerated Massive Parallelism (C++ AMP), vous pouvez contrôler la façon dont les données passent entre le CPU et le GPU ou tout autre matériel de données parallèle et accélérer ainsi l'exécution de votre code C++. Pour plus d'informations, consultez C++ AMP (C++ Accelerated Massive Parallelism).

  • Déboguez vos applications parallèles plus efficacement.

    Vous pouvez non seulement utiliser les fenêtres Threads GPU et Espion parallèle pour déboguer des applications parallèles, mais vous pouvez également les utiliser pour évaluer et affiner les gains de performance. Pour plus d'informations, consultez Nouveautés du débogueur dans Visual Studio 2012.

  • Personnalisez les données que vous utilisez pour examiner le comportement de votre application parallèle.

    En utilisant le visualiseur concurrentiel, vous pouvez examiner la façon dont votre application multithread s'exécute. Dans cette version, vous pouvez obtenir un accès plus rapide et un meilleur contrôle de configuration et vous pouvez ajouter vos propres données de performance personnalisées au visualiseur. Pour plus d'informations, consultez Visualiseur concurrence.

  • Utilisez le flux de données TPL pour rendre votre application d'accès concurrentiel activée plus fiable.

    Utilisez les composants de la bibliothèque de flux de données TPL lorsque votre code comporte plusieurs opérations qui doivent communiquer entre elles de façon asynchrone ou lorsque vous souhaitez traiter les données à mesure qu'elles sont disponibles. Pour plus d'informations, consultez Flux de données (bibliothèque parallèle de tâches).

  • Créez des listes et des types de contenu en utilisant des concepteurs.

    Vous pouvez facilement créer une liste ou un type de contenu à l'aide d'un concepteur pour installer et présenter le contenu de la liste ou du type de contenu. Pour plus d'informations, consultez Création de colonnes de sites, de types de contenu et de listes pour SharePoint.

  • Créer des colonnes de site pour les sites SharePoint .

    Vous pouvez facilement créer des colonnes de site SharePoint, également appelés « champs, » à l'aide d'un modèle d'élément. Pour plus d'informations, consultez Création de colonnes de sites, de types de contenu et de listes pour SharePoint.

  • Ajouter des webparts Silverlight à vos projets SharePoint .

    Vous pouvez créer plus facilement des webparts Silverlight à l'aide d'un modèle de projet. Pour plus d'informations, consultez Procédure pas à pas : création d'un composant WebPart Silverlight qui affiche OData pour SharePoint.

  • Publier des solutions SharePoint sur des sites SharePoint distants .

    Vous pouvez publier des solutions SharePoint sur des sites Sharepoint distants, en plus des sites Sharepoint locaux. Pour plus d'informations, consultez Déploiement, publication et mise à niveau de packages de solutions SharePoint.

  • Augmentez les performances SharePoint à l'aide des outils de profilage.

    À l'aide des outils de Visual Studio, vous pouvez identifier le code et les autres éléments qui ralentissent vos projets Sharepoint et exécuter d'autres profilages des performances. Pour plus d'informations, consultez Profilage des performances des applications SharePoint et Analyse des performances de l'application à l'aide des outils de profilage.

  • Créez des parties Web visuelles sandbox..

    Vous pouvez inclure des parties Web visuelles dans des projets Sharepoint sandbox, pas seulement des projets de batterie.

  • Créez des solutions sandbox plus facilement.

    Lorsque vous travaillez dans une solution sandbox dans Visual Studio, seuls les API compatibles apparaissent dans Intellisense, et une erreur de compilateur se produit si vous essayez d'utiliser les appels d'API réservés de la batterie.

  • Déboguez JavaScript plus facilement.

    Vous pouvez déboguer JavaScript dans les projets Sharepoint, et Intellisense est fourni lorsque vous codez JavaScript dans les projets Sharepoint. Les URL pour JavaScript sont résolues pour les parties visuelles de site Web dans les solutions sandbox.

  • Développez des projets Sharepoint plus facilement en utilisant les modèles de projet profilés.

    Pour faciliter le développement aérodynamique SharePoint, certains modèles de projet SharePoint pour la version antérieure de Visual Studio ont été déplacés vers des modèles d'élément de projet. Pour obtenir la liste complète et les descriptions des modèles de projet et d'éléments de projet, consultez Modèles de projets et d'éléments de projet SharePoint.

  • Testez votre code à l'aide de l'infrastructure Microsoft Fakes.

    Les projets Sharepoint prennent en charge Microsoft Fakes, qui est une infrastructure d'isolement dans laquelle vous pouvez créer des stubs et des shims de test basés sur des délégués dans les applications .NET Framework et tester votre code en isolant vos tests unitaires de l'environnement. Pour plus d'informations, consultez Vérification et débogage du code SharePoint.

Pour plus d'informations, consultez Nouveautés pour le développement SharePoint dans Visual Studio 2012.

  • Générez des assemblys managés qui fonctionnent sur plusieurs plateformes .NET Framework.

    En utilisant le projet de Bibliothèque de classes portable dans Visual Studio 2012, vous pouvez cibler plusieurs plateformes (telles que Windows Phone et .NET pour les applications Windows Store). Pour plus d'informations, consultez Développement interplateforme avec .NET Framework.

  • Réduisez le nombre de redémarrages du système lors de l'installation de .NET Framework.

    Pour plus d'informations, consultez Réduction de redémarrage du système pendant le .NET Framework 4,5 installations.

  • Améliorez les performances d'entrée/sortie de fichier en utilisant des opérations asynchrones.

    Utilisez la nouvelle fonctionnalité Async dans C# et Visual Basic avec des méthodes asynchrones dans les classes d'entrée/sortie lorsque vous travaillez avec des fichiers volumineux. Pour plus d'informations, consultez E/S sur fichier asynchrones.

  • Améliorer les performances de démarrage sur les processeurs multicœurs.

    Activez la compilation juste-à-temps ((JIT) d'arrière-plan. Pour plus d'informations, consultez la classe ProfileOptimization.

  • Développez et mettez à jour les applications WCF plus facilement.

    Pour plus d'informations, consultez Nouveautés de Windows Communication Foundation.

  • Améliorer l'extensibilité des applications WCF.

    Activez la diffusion en continu asynchrone des messages à partir de plusieurs clients. Pour plus d'informations, consultez Fonctionnalités de simplification WCF

  • Gérez des flux de travail plus facilement.

    Le concepteur de flux de travail contient plusieurs améliorations. Pour plus d'informations, consultez Nouveautés de Windows Workflow Foundation.

  • Créez un workflow d'ordinateur d'état.

    Pour plus d'informations, consultez Nouveautés de Windows Workflow Foundation.

  • Ajoutez une interface utilisateur de ruban à votre application WPF.

    Pour plus d'informations, consultez le contrôle Ribbon.

  • Affichez de grands groupes de données regroupées dans des applications WPF plus rapides.

    Pour plus d'informations, consultez Nouveautés de WPF version 4.5.

  • Créez des applications modernes HTTP plus efficacement à l'aide des nouvelles interfaces de programmation.

    Pour plus d'informations, consultez les nouveaux espaces de noms System.Net.Http et System.Net.Http.Headers.

Pour plus d'informations, consultez Nouveautés de .NET Framework 4.5.

  • Assurez-vous que les logos et l'écran de démarrage de votre application Windows Store s'afficheront correctement dans diverses résolutions d'écran.

    Pour plus d'informations, consultez Optimisation des images pour différentes résolutions d'écran (applications Windows Store).

  • Rechercher et résoudre les problèmes d'utilisation de la mémoire dans les applications Windows Store.

    Vous pouvez utiliser l'analyseur de mémoire JavaScript pour rechercher les fuites de mémoire et aider à en identifier les causes. Pour plus d'informations, consultez Analyse de l'utilisation de la mémoire dans les applications du Windows Store (JavaScript).

  • Créer des cartes de code dans l'éditeur de code.

    En analysant les mises en correspondance de code qui s'affichent en regard de l'éditeur de code, vous pouvez facilement trouver votre place dans votre code, naviguer dans votre code et identifier les relations dans l'ensemble de votre code. Pour plus d'informations, consultez Comprendre, naviguer et déboguer du code visuellement avec des plans de code.

  • Ciblez Windows XP lorsque vous générez votre code C++.

    Vous pouvez utiliser le compilateur Visual C++ et les bibliothèques pour cibler Windows XP et Windows Server 2003. Pour plus d'informations, consultez Configuration des programmes C++ 11 pour Windows XP.

  • Tests codés de l'interface utilisateur pour les applications SharePoint 2010.

    En incluant les tests codés de l'interface utilisateur dans une application SharePoint, vous pouvez vérifier si l'application entière, y compris les contrôles d'interface utilisateur, fonctionne correctement. Vous pouvez également utiliser des tests codés de l'interface utilisateur pour valider les valeurs et la logique de l'interface utilisateur. Pour plus d'informations, consultez Test des applications SharePoint 2010 avec des tests codés de l'interface utilisateur.

  • Performances de sites Web et tests de charge pour les applications SharePoint 2010.

    Vous pouvez vérifier les performances et souligner les capacités de vos applications SharePoint en configurant des tests de charge pour émuler des conditions telles que les charges utilisateur, les types de navigateur et les types de réseau. Pour plus d'informations, consultez Performances Web et tests de charge des applications SharePoint 2010.

  • Enregistrez les événements de diagnostic pour les solutions SharePoint 2010 qui s'exécutent en dehors de Visual Studio.

    En utilisant le collecteur IntelliTrace, vous pouvez enregistrer des événements de profil utilisateur, des événements de système unifié d'enregistrement des messages et des événements IntelliTrace sur un fichier .iTrace. Vous pouvez ensuite commencer à diagnostiquer les solutions en production ou les autres environnements en ouvrant le fichier .iTrace dans Visual Studio Ultimate. Pour plus d'informations, consultez Collecter des données IntelliTrace pour les applications en production avec le collecteur autonome.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2015 Microsoft