VENTES: 1-800-867-1389

Création d'un cluster Oracle WebLogic Server 12c dans Azure

Mis à jour: juin 2015

L'exemple suivant montre comment créer un cluster Oracle WebLogic Server dans Azure, basé sur une image Oracle WebLogic Server 12c fournie par Microsoft, s'exécutant sur Windows Server 2012.

Dans un cluster WebLogic Server, chaque instance doit exécuter la même version d'Oracle WebLogic Server. Cet exemple utilise WebLogic Server 12c Enterprise Edition.

Vous allez créer une machine virtuelle à utiliser en tant que serveur d'administration du cluster, et des machines virtuelles supplémentaires à utiliser en tant que composants du cluster.

Créez une machine virtuelle à l'aide de l'image Oracle WebLogic Server 12c Enterprise Edition sur Windows Server 2012 disponible dans Azure. Les étapes de création de cette machine virtuelle sont décrite dans la rubrique Création d'une machine virtuelle Oracle WebLogic Server 12c dans Azure. Pour les besoins de ce didacticiel, appelez la machine virtuelle MYVM1-ADMIN. Prenez note du nom DNS du service cloud que vous créez. Vous allez utiliser cette valeur lors de la création des machines virtuelles supplémentaires à ajouter au cluster (vous pouvez définir le nom DNS à votre guise, pour autant qu'il soit unique dans Azure).

Créez des machines virtuelles supplémentaires, qui seront gérées par le serveur d'administration, à l'aide de l'image Oracle WebLogic Server 12c disponible dans Azure. Pour les besoins de ce didacticiel, nommez les machines virtuelles supplémentaires MYVM2-MANAGED et MYVM3-MANAGED. Les étapes de création de ces machines virtuelles sont décrites dans la rubrique Création d'une machine virtuelle Oracle WebLogic Server 12c dans Azure, à l'exception de la modification suivante, qui est requise :

  • Lorsque vous créez les machines virtuelles, ne créez pas de nouveau service cloud. En particulier, dans la boîte de dialogue Configuration de la machine virtuelle, au lieu de sélectionner Créer un nouveau service de cloud computing, sélectionnez le service cloud créé pour votre machine virtuelle utilisée comme serveur d'administration. Par exemple, si, lors de la création de votre serveur d'administration, vous avez créé un service cloud nommé EXEMPLE, sélectionnez EXEMPLE lorsque vous créez les machines virtuelles de cluster géré.

    Utiliser un service cloud existant

  1. Connectez-vous au Portail de gestion Azure.

  2. Cliquez sur Ordinateurs virtuels.

  3. Cliquez sur le nom de la machine virtuelle que vous avez créée pour le serveur d'administration de cluster (par exemple, MYVM1-ADMIN).

  4. Cliquez sur Se connecter.

  5. Répondez aux invites pour vous connecter à la machine virtuelle. À l'invite demandant le nom et le mot de passe de l'administrateur, utilisez les valeurs que vous avez fournies lors de la création de la machine virtuelle.

  6. Dans la Page 1 de la boîte de dialogue Assistant Configuration de la Fusion Middleware, cliquez sur Créer un nouveau domaine, puis sur Suivant (si la boîte de dialogue Assistant Configuration de la Fusion Middleware n'est pas encore ouverte, ouvrez-la en cliquant sur Démarrage de Windows, en tapant Assistant Configuration, puis en cliquant sur l'icône Assistant Configuration).

    Créer un domaine, page 1
  7. Dans la Page 2 de la boîte de dialogue Assistant Configuration de la Fusion Middleware, sélectionnez le modèle Basic WebLogic Server, puis cliquez sur Suivant

    Créer un domaine, page 2
  8. Dans la Page 3 de la boîte de dialogue Assistant Configuration de la Fusion Middleware :

    1. [Facultatif] Modifiez le nom d'utilisateur de weblogic en une valeur de votre choix.

    2. Spécifiez et confirmez un mot de passe pour l'administrateur de WebLogic Server.

    3. Cliquez sur Suivant.

    Créer un domaine, page 3
  9. Dans la Page 4 de la boîte de dialogue Assistant Configuration de la Fusion Middleware, sélectionnez Production pour le mode domaine, sélectionnez le JDK disponible (ou accédez à un JDK si nécessaire), puis cliquez sur Suivant.

    Créer un domaine, page 4
  10. Dans la Page 5 de la boîte de dialogue Assistant Configuration de la Fusion Middleware, ne sélectionnez aucune option, puis cliquez sur Suivant.

    Créer un domaine, page 5
  11. Dans la Page 6 de la boîte de dialogue Assistant Configuration de la Fusion Middleware, cliquez sur Créer.

    Créer un domaine, page 6
  12. Dans la Page 7 de la boîte de dialogue Assistant Configuration de la Fusion Middleware, une fois le domaine créé, cliquez sur Suivant.

    Créer un domaine, page 7
  13. Dans la Page 8 de la boîte de dialogue Assistant Configuration de la Fusion Middleware, activez Démarrer le serveur d'administration, puis cliquez sur Terminer.

    Créer un domaine, page 8
  14. Une invite de commandes pour startWebLogic.cmd s'affiche. Lorsque vous y êtes invité, entrez vos nom d'utilisateur et mot de passe WebLogic.

  1. Tandis que vous êtes connecté à la machine virtuelle d'administration, exécutez la Console Administration de WebLogic Server, http://localhost:7001/console. Lorsque vous y êtes invité, entrez vos nom d'utilisateur et mot de passe WebLogic Server.

  2. Dans la Console Administration de WebLogic Server, cliquez sur Verrouiller et modifier.

  3. Dans le volet Structure de domaine, développez le nœud Environnement, puis cliquez sur Clusters.

  4. Dans la boîte de dialogue Résumé des clusters, cliquez sur Nouveau, puis sur Cluster.

  5. Dans la boîte de dialogue Propriété des clusters :

    1. Entrez un nom pour le cluster.

    2. Pour Mode de messagerie, sélectionnez Monodiffusion.

      Nouvelles propriétés de cluster
    3. Cliquez sur OK.

  6. Dans le volet Structure de domaine, développez le nœud Environnement, puis cliquez sur Serveurs.

  7. Ajoutez votre premier serveur géré au cluster.

    1. Cliquez sur Nouveau.

    2. Dans la boîte de dialogue Créer un nouveau serveur :

      1. Pour Nom du serveur, entrez le nom de votre premier serveur géré. Par exemple, MYVM2-MANAGED.

      2. Pour Adresse d'écoute du serveur, entrez de nouveau le nom.

      3. Pour Port d'écoute, tapez 7008.

      4. Activez la case à cocher Oui, rendre ce serveur membre d'un cluster existant.

      5. Dans la zone de liste déroulante Sélectionner un cluster, sélectionnez le cluster créé précédemment.

        Sélectionner un cluster
      6. Cliquez sur Suivant.

      7. Cliquez sur Terminer.

  8. Ajoutez votre deuxième serveur géré au cluster en procédant comme suit. Pour Nom du serveur et Adresse d'écoute du serveur, utilisez le nom du deuxième ordinateur géré. Pour Port d'écoute, utilisez 7008.

  9. Dans la console Administration de WebLogic Server, cliquez sur Activer les modifications.

  10. Sur la machine virtuelle d'administration, créez une variable d'environnement nommée SERVER_HOME, dont la valeur est définie sur C:\Oracle\Middleware\Oracle_Home\wlserver. Vous pouvez créer une variable d'environnement en procédant comme suit :

    1. Cliquez sur Démarrer Windows, tapez Panneau de configuration, cliquez sur l'icône Panneau de configuration, cliquez sur Système et sécurité, puis sur Système, et enfin sur Paramètres système avancés.

    2. Cliquez sous l'onglet Avancé, puis sur Variables d'environnement.

    3. Dans la section Variables système, cliquez sur Nouveau pour créer la variable.

    4. Dans la boîte de dialogue Nouvelle variable système, entrez SERVER_HOME comme nom de variable, puis C:\Oracle\Middleware\Oracle_Home\wlserver comme valeur.

    5. Cliquez sur OK pour enregistrer la nouvelle variable d'environnement et fermer la boîte de dialogue Nouvelle variable système.

    6. Fermez les autres boîtes de dialogue qui ont été ouvertes par le Panneau de configuration.

  11. Ouvrez une nouvelle invite de commandes (pour activer la variable d'environnement SERVER_HOME).

    TipConseil
    Certaines des étapes restantes requièrent que vous utilisiez une invite de commandes après vous être connecté à vos machines virtuelles. Pour faciliter la communication avec l'ordinateur auquel vous êtes connecté, après avoir ouvert l'invite de commandes, exécutez title %NOM_ORDINATEUR%

    (%NOM_ORDINATEUR% est une variable d'environnement définie par le système, qui est automatiquement définie sur le nom de l'ordinateur. L'exécution de la commande titre %NOM_ORDINATEUR% entraîne l'affichage du nom de l'ordinateur dans la barre de titre de l'invite de commandes).

  12. Exécutez la commande suivante :

    %SERVER_HOME%\common\bin\pack.cmd -managed=true -domain=C:\Oracle\Middleware\Oracle_Home\user_projects\domains\base_domain -template=c:\mytestdomain.jar -template_name="mytestdomain"

    Cette commande crée un fichier jar nommé c:\mytestdomain.jar. Vous copierez ultérieurement ce fichier jar sur les machines virtuelles gérées dans votre cluster.

  13. Autorisez une connexion entrante via le pare-feu au port 7001.

    1. Toujours connecté à votre machine virtuelle, cliquez sur Démarrer Windows, tapez Pare-feu Windows avec fonctions avancées de sécurité, puis cliquez sur l'icône Pare-feu Windows avec fonctions avancées de sécurité. Cette opération ouvre la console de gestion Pare-feu Windows avec fonctions avancées de sécurité.

    2. Dans la console de gestion de pare-feu, cliquez sur Règles de trafic entrant dans le volet de gauche (si vous ne voyez pas Règles de trafic entrant, développez le nœud supérieur dans le volet de gauche), puis cliquez sur Nouvelle règle dans le volet de droite.

    3. Pour Type de règle, sélectionnez Port et cliquez sur Suivant.

    4. Pour Protocole et port, sélectionnez TCP, puis Ports locaux spécifiques, entrez 7001 pour le port, puis cliquez sur Suivant.

    5. Sélectionnez Autoriser la connexion et cliquez sur Suivant.

    6. Acceptez les valeurs par défaut pour les profils pour lesquels la règle s'applique et cliquez sur Suivant.

    7. Spécifiez un nom pour la règle, et éventuellement une description, puis cliquez sur Terminer.

  14. Pour chaque machine virtuelle gérée :

    1. Connectez-vous à la machine virtuelle.

    2. Créez une variable d'environnement nommée SERVER_HOME, dont la valeur est définie sur C:\Oracle\Middleware\Oracle_Home\wlserver.

    3. Copiez c:\mytestdomain.jar à partir de la machine virtuelle d'administration vers c:\mytestdomain.jar sur la machine virtuelle gérée.

    4. Ouvrez une invite de commandes (sans oublier d'exécuter title %NOM_ORDINATEUR% à l'invite de commandes pour indiquer clairement l'ordinateur auquel vous accédez).

    5. Exécutez la commande suivante :

      %SERVER_HOME%\common\bin\unpack.cmd -domain=C:\Oracle\Middleware\Oracle_Home\user_projects\domains\base_domain -template=c:\mytestdomain.jar

    6. Changez le répertoire actuel de l'invite de commandes en C:\Oracle\Middleware\Oracle_Home\user_projects\domains\base_domain\bin.

    7. Exécutez start<<NOM_MACHINE>>.cmd, où <<NOM_MACHINE>> est le nom de l'ordinateur géré. Par exemple, startMYVM2-MANAGED.

    8. Lorsque vous y êtes invité, entrez vos nom d'utilisateur et mot de passe WebLogic Server.

    9. Autorisez une connexion entrante via le pare-feu au port 7008 (suivez la procédure d'ouverture du port 7001 sur le serveur d'administration, mais utilisez le port 7008 pour les serveurs gérés).

  15. Sur la machine virtuelle d'administration, exécutez la Console Administration de WebLogic Server, http://localhost:7001/console, pour afficher les serveurs en cours d'exécution.

    Serveurs clusters en cours d'exécution
  16. Créez un point de terminaison avec équilibrage de charge défini pour vos machines virtuelles gérées :

    1. Dans la section Machines virtuelles du portail de gestion Azure, sélectionnez la première machine virtuelle gérée (par exemple, MYVM2-MANAGED).

    2. Cliquez sur Points de terminaison, Ajouter, Ajouter le point de terminaison autonome, puis sur Suivant.

    3. Spécifiez un nom pour le point de terminaison, TCP pour le protocole, puis le port public 80 et le port privé 7008.

    4. Activez la case à cocher Créer un jeu d'équilibrage de la charge, puis cliquez sur Terminé.

    5. Spécifiez un nom pour le jeu d'équilibrage de la charge, acceptez les valeurs par défaut pour les autres paramètres, puis cliquez sur Terminé.

      Avant de passer à l'étape suivante, attendez que ce point de terminaison et le jeu d'équilibrage de la charge soient créés.

    6. Dans la section Machines virtuelles du portail de gestion Azure, sélectionnez la deuxième machine virtuelle gérée (par exemple, MYVM3-MANAGED).

    7. Cliquez sur Points de terminaison, Ajouter, Ajouter un point de terminaison à un jeu d'équilibrage de la charge existant, sélectionnez le jeu d'équilibrage de la charge que vous avez créé pour la première machine virtuelle gérée, puis cliquez sur Suivant.

    8. Spécifiez un nom pour le point de terminaison, TCP pour le protocole, puis le port public 80 et le port privé 7008. Si vous ne souhaitez pas modifier les paramètres du jeu d'équilibrage de la charge, vous pouvez laisser la case à cocher Reconfigurer le jeu d'équilibrage de la charge désactivée.

    9. Cliquez sur Terminer.

À ce stade, vous pouvez déployer votre application en procédant comme suit. Supposons que vous déployez l'application Oracle shoppingcart, disponible en téléchargement à l'adresse http://www.oracle.com/webfolder/technetwork/tutorials/obe/fmw/wls/12c/12-ManageSessions--4478/files/shoppingcart.war.

  1. Connectez-vous à votre machine virtuelle d'administration pour le cluster WebLogic Server (par exemple, MYVM1-ADMIN).

  2. Copiez le fichier shoppingcart.war localement. Par exemple, créez un dossier nommé c:\mywar, puis enregistrez-y le fichier WAR téléchargé à partir de l'adresse http://www.oracle.com/webfolder/technetwork/tutorials/obe/fmw/wls/12c/12-ManageSessions--4478/files/shoppingcart.war.

  3. Ouvrez la console Administration de WebLogic Server, http://localhost:7001/console. Lorsque vous y êtes invité, entrez vos nom d'utilisateur et mot de passe WebLogic.

  4. Dans la console Administration de WebLogic Server, cliquez sur Verrouiller et modifier, sur Déploiements, puis sur Installer.

  5. Pour Chemin d'accès, tapez c:\myway\shoppingcart.war.

    Boîte de dialogue Assistant Installation d'application Cliquez sur Suivant.

  6. Sélectionnez Installer ce déploiement en tant qu'application, puis cliquez sur Suivant.

  7. Cliquez sur Terminer.

  8. Pour Cibles disponibles, sélectionnez le cluster que vous avez créé, vérifiez que la case à cocher Tous les serveurs dans ce cluster est activée, puis cliquez sur Suivant.

  9. Sous Accessibilité de la source, sélectionnez Copier cette application sur chaque cible pour moi, puis cliquez sur Terminer.

  10. Dans la console Administration de WebLogic Server, cliquez sur Enregistrer, puis sur Activer les modifications.

  11. Cliquez sur Déploiements, sélectionnez shoppingcart, cliquez sur Démarrer, puis sur Servir toutes les demandes. Lors de la demande de confirmation, cliquez sur Oui.

  12. Pour voir l'application shoppingcart s'exécuter sur Internet, dans un navigateur, accédez à l'URL sous la forme http://<<unique_domain_name>>/shoppingcart (vous pouvez déterminer la valeur de <<unique_domain_name>> dans le portail de gestion Azure en cliquant sur Machines virtuelles, puis en sélectionnant la machine virtuelle que vous utilisez pour exécuter Oracle WebLogic Server).

Pour vous assurer que votre cluster fonctionne comme prévu, vous pouvez modifier le projet shoppingcart.war pour afficher le nom de l'ordinateur qui sert la session de navigateur, démarrer une session de navigateur, arrêter la machine qui servait la session de navigateur, puis actualiser la session de navigateur pour voir qu'une autre machine continue à servir la session de navigateur.

Par exemple :

  1. Modifiez le fichier DWRHeader1.jspf de façon à faire figurer le code suivant au début de celui-ci :

    <table>
    <tr><td><CENTER><b><h3><% out.println("Your request is served from " + System.getenv("computername") ); %></h3></b></CENTER></td></tr>
    </table>             
    
  2. Modifiez le fichier weblogic.xml de façon à faire figurer le code suivant après la ligne de commentaire : Insert session descriptor element here.

    <session-descriptor>
       <persistent-store-type>replicated_if_clustered</persistent-store-type>
    </session-descriptor>
    
    
  3. Recompilez et redéployez le fichier shoppingcart.war mis à jour.

  4. Ouvrez une session de navigateur, puis exécutez l'application shoppingcart. Ajoutez des articles au panier afin d'observer la machine qui sert la session de navigateur.

  5. Dans le portail de gestion Azure, dans l'interface utilisateur Machines virtuelles, sélectionnez la machine virtuelle qui servait la session de navigateur, puis cliquez sur Arrêt. Avant de continuer, attendez que l'état de la machine virtuelle soit Arrêté (désalloué).

  6. Actualisez la session de navigateur exécutant l'application shoppingcart, puis vérifiez qu'une autre machine sert la session de navigateur.

  7. Cliquez sur le lien du panier pour voir si les articles précédemment ajoutés s'y trouvent toujours.

À présent que vous avez configuré votre cluster exécutant Oracle WebLogic Server, consultez les rubriques suivantes pour plus d'informations.

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.
Afficher:
© 2015 Microsoft