Cette documentation est archivée et n’est pas conservée.

Listes

Windows SharePoint Services 3

Windows SharePoint Services 3.0 contient plusieurs nouvelles fonctionnalités de liste qui améliorent considérablement l'infrastructure des listes, y compris les dossiers dans les listes, l'indexation de liste, les requêtes sur plusieurs listes et le contrôle de version des éléments de liste.

Dossiers dans les listes

Les dossiers, qui constituent une des fonctionnalités courantes des bibliothèques de documents dans Windows SharePoint Services 2.0, sont désormais également disponibles dans les listes. Les dossiers permettent de mieux distinguer les contenus au sein d'une même liste, ajoutant ainsi un autre niveau de polyvalence.

Une nouvelle fonctionnalité des dossiers est de pouvoir affecter des métadonnées à un dossier spécifique. Cela crée une entité de contenu enrichie, qui contient des éléments enfants, tout en étant davantage qu'un conteneur. Pour l'essentiel, cela permet au dossier de fonctionner comme un type d'élément distinct mais entièrement fonctionnel. Les forums de discussions de Windows SharePoint Services en sont un exemple. Chaque forum du plus haut niveau est un dossier avec des métadonnées, contenant un à n objets enfants. En modifiant l'apparence du dossier, un utilisateur peut visualiser le dossier sous la forme d'un autre élément de liste plutôt que comme un conteneur. Vous pouvez utiliser ce modèle dans des listes personnalisées pour créer une liste parent/enfants dynamique.

De nombreuses applications métiers nécessitent des objets conteneurs enrichis, pour lesquels un objet parent inclut à la fois des données importantes concernant cet objet lui-même, et un à n enfants avec des données similaires. En règle générale, vous utilisez des listes dans lesquelles une sélection de listes parentes, ou maîtres, détermine l'affichage d'une liste enfant, ou liste détaillée. Étant donné que vous pouvez maintenant affecter des métadonnées aux dossiers d'une liste SharePoint, vous pouvez obtenir une fonctionnalité similaire avec une seule liste.

Considérons par exemple une liste Commandes. Vous pouvez configurer un dossier en tant que commande, puis y affecter des métadonnées, telles que numéro de la commande, client et méthode d'expédition. En procédant ainsi, vous pouvez faire en sorte que le dossier imite la fonctionnalité de liste maître. Vous pouvez ensuite renseigner le dossier avec des éléments de liste éléments de commande, chacun avec ses propres métadonnées, telles quenombre, description et prix d'un élément, offrant ainsi la fonctionnalité enrichie d'une liste maître/détails dans une même liste.

Indexation de liste

Une spécificité de Windows SharePoint Services en tant que plateforme est la capacité d'utiliser ses conteneurs de stockage, plus spécifiquement les listes et les bibliothèques de documents, pour le stockage des applications. Windows SharePoint Services 3.0 développe la capacité à utiliser les listes et les bibliothèques de cette façon, en fournissant un modèle de stockage enrichi avec des performances capables de prendre en charge des applications, tant externes que celles qui sont basées sur la plateforme. Une des principales améliorations des contenus de stockage de Windows SharePoint Services 3.0 est l'indexation sur les colonnes. En permettant à une colonne d'être indexée et à ses données d'être stockées en tant que simples paires nom-valeur dans une base de données distincte, l'accès à des éléments spécifiques dans des listes volumineuses est considérablement amélioré.

L'indexation de liste permet aux listes SharePoint de devenir de véritables magasins de données, capables de prendre en charge des applications externes ainsi que des sites d'équipe simples. Par exemple, dans la liste Commandes décrite plus haut, l'indexation de la colonne numéro de commande améliore considérablement l'accès aux éléments spécifiques de la liste dans les demandes externes. Dans le cas d'une application externe avec des centaines de milliers d'enregistrements, l'indexation sur les colonnes peut considérablement améliorer les performances et faciliter l'utilisation d'une liste SharePoint en tant que périphérique de stockage. Les fonctions standard de la plateforme, telles que les vues, les alertes et les flux RSS, peuvent être utilisés en tant qu'explorateur de magasin de données pour une utilisation interne dans les sites d'équipe simples.

Requêtes sur plusieurs listes

Les requêtes sur plusieurs listes constituent une autre amélioration, apportée dans le but d'utiliser le stockage de Windows SharePoint Services de manière plus efficace. Les requêtes sur plusieurs listes vous permettent d'utiliser l'objet SPQuery pour interroger toutes les listes au sein d'un site Web ou d'une collection de sites. Dans Windows SharePoint Services 2.0, vous deviez parcourir les objets parents pour obtenir une collection d'objets de liste, interroger les listes pour retourner les éléments, puis créer votre propre collection d'éléments de liste à partir des différentes listes. La classe SPSiteDataQuery vous permet d'effectuer des requêtes rapidement et efficacement sur plusieurs listes, ce qui apporte une capacité d'interrogation enrichie à Windows SharePoint Services, similaire à celle des requêtes SQL.

Versions des éléments de liste

Plusieurs des améliorations apportées à Windows SharePoint Services 3.0 sont implémentées au niveau des éléments et non pas au niveau de la liste elle-même. Voici une liste de plusieurs fonctionnalités nouvelles et importantes.

  • Sécurité au niveau de l'élément   Les listes et les bibliothèques de documents fournissent une sécurité au niveau de l'élément, ainsi que la possibilité de définir des rôles sur chaque élément, plutôt que simplement au niveau de la liste. Si vous combinez la sécurité au niveau de l'élément avec d'autres fonctionnalités, telles que les événements de liste ou les types de champs extensibles, vous pouvez utiliser cette sécurité pour changer les utilisateurs autorisés à accéder à un élément, sur la base d'une entrée dans un autre champ. Par exemple, une modification apportée à l'état d'un élément peut déclencher le changement de l'utilisateur qui a la capacité de modifier cet élément.

  • Contrôle de version   Dans Windows SharePoint Services 2.0, seules les bibliothèques de documents permettaient le contrôle de version, et seule une version principale pouvait être créée. Cette fonctionnalité de base ne correspondait pas au flux de travail normalement associé à des documents, en l'occurrence au processus de création et de modification lorsqu'un document est dans une version non finalisée, suivi de la publication d'un document, destinée à lui donner un état « public ».

    Windows SharePoint Services 3.0 offre un nouveau modèle de contrôle de version plus riche. Ce modèle inclut la génération de versions principales et secondaires, et le contrôle de version dans les listes ainsi que dans les bibliothèques de documents. En outre, les versions principales et secondaires peuvent avoir des configurations de sécurité différentes, autorisant des flux de travail distincts pour les versions non finalisées et les versions publiques. Les versions sont associées à un modèle d'événement enrichi qui permet un grand nombre de scénarios, y compris des flux de travail, une validation des éléments et une propagation des informations personnalisés.

  • Extraction obligatoire   Dans Windows SharePoint Services 2.0, les utilisateurs ne pouvaient pas modifier des documents sans les extraire d'une bibliothèque de documents, ce qui permettait à plusieurs utilisateurs de modifier un même document et aboutissait à un un scénario complexe de fusion/remplacement. Dans Windows SharePoint Services 3.0, la modification d'un document est autorisée seulement lorsque le document a été extrait. Cette extraction forcée définit un modèle clair quant à la propriété des documents et simplifie la fusion des modifications.

Voir aussi

Référence

SPListItemVersion

Afficher: