Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Vue d'ensemble de la terminologie de Database Edition

Mise à jour : novembre 2007

Avec Visual Studio Team System Database Edition, vous pouvez créer et gérer votre base de données dans le cadre de votre processus de développement avec votre code source. Les définitions suivantes expliquent la terminologie associée à Database Edition.

méthodes agiles

Famille de processus que les développeurs d'applications utilisent pour réduire le risque en développant des applications dans une série d'itérations courtes qui durent de une à quatre semaines. Dans ce paradigme, l'avancement est mesuré principalement avec des logiciels éprouvés et non en fonction des heures passées ou des tâches effectuées. Les méthodes agiles mettent en valeur les communications en temps réel, telles que les réunions face à face, les appels téléphoniques et la messagerie instantanée, par rapport aux documents écrits.

script courant

Dans un test unitaire de base de données, l'un des scripts suivants : TestInitialize ou TestCleanup. Les scripts courants ne s'exécutent pas dans le cadre d'un test unitaire de base de données. Ils s'exécutent plutôt avant et après les tests et séries de tests pour modifier l'environnement de test qui inclut la base de données qui est testée.

références entre bases de données

Référence à un ou plusieurs objets d'une définition d'objet ou d'un script qui réside dans une base de données différente. Les deux bases de données peuvent résider sur des serveurs différents. Une référence entre bases de données est quelquefois qualifiée de nom en trois ou quatre parties parce qu'elle spécifie les noms de serveurs (facultatif), bases de données, schémas et objets.

langage de définition de données (DDL)

Instructions dans SQL qui définissent, au lieu de manipuler, des données (par exemple, CREATE TABLE, CREATE INDEX, GRANT et REVOKE).

cycle de vie de développement de base de données

Processus structuré qui est appliqué lors du développement de la partie base de données d'une application. Il s'agit essentiellement d'un sous-ensemble du cycle de vie de développement de logiciels qui est spécifique à une ou plusieurs bases de données dans une application.

plan de génération de données

Fichier qui contient des informations sur un schéma de base de données particulier et la façon dont le générateur de données générera des données pour celui-ci.

langage de manipulation de données (DML)

Instructions dans SQL qui manipulent, au lieu de définir, des données (par exemple, INSERT, UPDATE, DELETE et SELECT).

projet de base de données

Représentation hors connexion d'une base de données. Chaque projet de base de données contient les scripts qui sont requis pour déployer une nouvelle base de données ou mettre à jour une base de données existante vers un serveur de base de données. Un projet de base de données ne contient pas les données qui résident dans cette base de données. Les projets de base de données sont enregistrés en tant que fichiers .dbproj.

objet de base de données

Composant de base de données (par exemple, une table, un index, un déclencheur, une vue, une clé, une contrainte, une valeur par défaut, une règle, un type de données défini par l'utilisateur ou une procédure stockée dans une base de données). Peut également faire référence à une base de données.

refactorisation de base de données

Processus par lequel vous pouvez modifier les noms d'objets de base de données de telle façon que toutes les instances de ces noms dans le projet de base de données sont modifiées en même temps. Par exemple, si vous renommez une colonne dans une table de base de données en utilisant la refactorisation, vous mettez également à jour, entre autres, l'ensemble des procédures stockées, vues, index, fonctions et tests unitaires qui font référence à la colonne.

test unitaire de base de données

Test unitaire qui valide le fonctionnement attendu d'un certain aspect de votre base de données.

environnement de développement isolé

Copie privée de la base de données qui est créée à partir du projet de base de données et remplie en général avec des données en utilisant un plan de génération de données. Vous pouvez utiliser un environnement de développement isolé pour implémenter et tester sans risque les modifications apportées au schéma de base de données sans interférer avec d'autres processus de développement. Après avoir terminé les tests, vous pouvez partager vos modifications avec le reste de l'équipe lorsque vous archivez votre version du schéma dans le contrôle de version.

base de données model

Base de données qui est installée avec Microsoft SQL Server et fournit le modèle pour les nouvelles bases de données utilisateur. SQL Server crée une base de données en y copiant le contenu de la base de données model, puis en développant la nouvelle base de données jusqu'à la taille demandée.

scripts de post-déploiement

Ensemble comprenant zéro ou plus de scripts de base de données spécifiés par l'utilisateur qui sont exécutés dans un ordre spécifique après l'exécution du script de déploiement de base de données.

scripts de prédéploiement

Ensemble comprenant zéro ou plus de scripts de base de données spécifiés par l'utilisateur qui sont exécutés dans un ordre spécifique avant l'exécution du script de déploiement de base de données.

éléments de projet

Différents types d'objets compris dans un projet de base de données, y compris les plans de génération de données, scripts et définitions d'objets de schéma.

instruction RAISERROR

Instruction Transact-SQL (T-SQL) qui affiche un message d'erreur et définit la variable automatique @@ERROR sans modifier le flux de la procédure. Vous pouvez utiliser des instructions RAISERROR pour retourner des résultats de tests unitaires de base de données.

schéma

Objet ou collection d'objets de base de données qui contiennent des informations structurelles, ou métadonnées, sur une base de données.

source

Base de données dans une opération particulière que l'opération ne modifie pas. Par exemple, si vous comparez votre projet de base de données au déploiement actuel de cette base de données avec l'intention de mettre à jour le déploiement pour correspondre au projet, le projet de base de données est considéré comme la source pour cette opération.

TDS (Tabular Data Stream)

Protocole interne pour transférer des données entre un client et un serveur qui exécute Microsoft SQL Server. TDS permet aux produits du client et du serveur de communiquer, quels que soient le système d'exploitation, la version du serveur ou le protocole réseau.

cible

Base de données sur laquelle a lieu une opération. L'opération peut modifier ou non la cible, selon le type de cette opération. Par exemple, si vous comparez votre projet de base de données au déploiement actuel de cette base de données avec l'intention de mettre à jour le déploiement pour correspondre au projet, la base de données déployée est considérée comme la cible pour cette opération.

condition de test

Dans un test unitaire de base de données, jeu de fonctions de validation fréquemment utilisées qui testent si un test unitaire retourne les résultats attendus. Une condition de test analyse les résultats d'exécution d'un test unitaire et détermine, selon ses paramètres, si les résultats ont répondu aux critères de la condition de test.

script de test

Spécification définie qui est comparée à un produit et génère un résultat de réussite ou d'échec. Une réussite indique que la spécification a été satisfaite et un échec indique que la spécification n'a pas été satisfaite.

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher:
© 2015 Microsoft