RenderPattern, élément (Types de champs)

Windows SharePoint Services 3

Définit le code Langage CAML (Collaborative Application Markup Language) ou HTML ou le script réel que Windows SharePoint Services 3.0 peut utiliser à la place d'un contrôle de modèle d'affichage (fichier .ascx) pour restituer le type de champ dans l'interface utilisateur. De plus, dans les affichages de listes, cet élément restitue les en-têtes de colonne, d'après le type de champ sélectionné.


<RenderPattern Name="Text">
</RenderPattern>

Attribut Description

Name

Chaîne obligatoire. Représente le nom du modèle d'affichage que vous définissez dans cet élément RenderPattern.

Les valeurs valides sont :

  • HeaderPattern. Définit l'affichage pour l'en-tête de colonne dans les pages d'affichage de liste.

  • DisplayPattern. Définit l'affichage du champ pour le formulaire (élément de liste) d'affichage et pour les pages d'affichage de liste.

  • EditPattern. Définit l'affichage du champ pour le formulaire (élément de liste) de modification.

  • NewPattern. Définit l'affichage du champ pour le nouveau formulaire (élément de liste).

  • PreviewDisplayPattern. Définit, pour une utilisation dans un concepteur de site WYSIWYG (« tel écrit, tel écran ») tel que Microsoft Office SharePoint Designer 2007, un aperçu du comportement du champ en mode d'affichage avec des données fictives.

  • PreviewEditPattern. Définit, pour une utilisation dans un concepteur de site WYSIWYG (« tel écrit, tel écran ») tel que Microsoft Office SharePoint Designer 2007, un aperçu du comportement du champ en mode de modification avec des données fictives.

  • PreviewNewPattern. Définit, pour une utilisation dans un concepteur de site WYSIWYG (« tel écrit, tel écran ») tel que Microsoft Office SharePoint Designer 2007, un aperçu du comportement du champ en mode de création avec des données fictives.

Aucun explicitement défini, mais cet élément est un conteneur de balisage CAML du Schéma d'affichage

S'il n'y a pas de RenderPattern avec une valeur Name particulière pour un type de champ, ce dernier hérite du RenderPattern du même nom à partir de son type de champ parent.

Tous les types de champs doivent avoir un type HeaderPattern d'élément RenderPattern, que ce soit directement ou par héritage, parce qu'il n'y a aucun autre système pour l'affichage des en-têtes de colonne. Le balisage d'un HeaderPattern peut être assez simple lorsque le type de champ ne peut pas être trié ou filtré. Toutefois, si le type de champ peut être trié ou filtré, le balisage peut devenir plutôt complexe, car l'en-tête ne sert pas uniquement de titre de colonne, mais également de contrôle de menu déroulant pour le tri et le filtrage. En outre, et parce que la fonction de tri et de filtrage peut être désactivée pour des colonnes particulières (même lorsque le type de champ sur lequel repose la colonne les prend en charge), le balisage doit utiliser des éléments Switch pour vérifier si le tri ou le filtrage est activé pour la colonne. Voir C:\Program Files\Common Files\Microsoft Shared\web server extensions\12\TEMPLATE\XML\FLDTYPES.XML pour avoir des exemples.

Un type de champ doit généralement avoir le type DisplayPattern d'élément RenderPattern (par héritage, si ce n'est directement), afin que le champ puisse être affiché dans chaque ligne d'un affichage de liste. Le type DisplayPattern d'élément RenderPattern est également utilisé pour restituer la plupart des champs dans le mode Affichage, par exemple dans la page Affichage (élément de liste). Sinon, un champ peut être affiché en mode Affichage (mais pas dans les affichages de liste) grâce à un contrôle d'affichage (fichier .ascx). Toutefois, le principal avantage de l'utilisation d'un contrôle d'affichage est qu'il fournit la validation et le traitement des données, et ces fonctions ne sont pas nécessaires lorsque les données (valides ou non) sont simplement affichées et non créées ou modifiées. C'est pour cette raison qu'aucun des types de champs proposés dans Windows SharePoint Services 3.0 n'utilise de contrôle d'affichage à la place d'un type DisplayPattern d'élément RenderPattern pour restituer le champ en mode Affichage. Tous les types de champs personnalisés que vous créez utilisent probablement un DisplayPattern pour le mode Affichage.

Remarque Remarque :

Deux types de champs fournis avec Windows SharePoint Services 3.0 n'ont pas de type DisplayPattern de RenderPattern dans FLDTYPES.XML : (1) les champs ContentTypeId ne sont jamais visibles. (2) Les champs calculés sont restitués dans les affichages de liste et en mode Affichage par un élément DisplayPattern dans leurs éléments Field au sein du fichier schema.xml de chaque liste où ils figurent.

Les types NewPattern et EditPattern de RenderPattern sont utilisés pour restituer un champ respectivement dans les modes de création et de modification, lorsque le champ ne nécessite pas énormément de traitement ou de validation de données lors de la création ou de la modification d'un élément de liste contenant ce champ. Par exemple, la validation des champs de note au format libre est impossible, parce que le texte ne constitue pas une valeur valide. C'est également le cas pour les champs de choix et de recherche, puisque par définition l'utilisateur ne peut choisir que des valeurs valides. D'autres champs, tels que les champs monétaires et de date et heure, nécessitent simplement une validation minimale qui peut être codée dans un script.

Les champs personnalisés que vous créez et qui héritent d'un de ces types peuvent toutefois nécessiter un traitement plus important. Dans ce cas, utilisez un contrôle d'affichage pour les afficher. En fait, vous avez généralement besoin d'un champ personnalisé parce qu'aucun de ceux fournis dans Windows SharePoint Services 3.0 ne contient la validation de données dont vous avez besoin.

Voir C:\Program Files\Common Files\Microsoft Shared\web server extensions\12\TEMPLATE\XML\FLDTYPES.XML pour avoir des exemples des types NewPattern et EditPattern pour RenderPattern.

Dans votre balisage RenderPattern pour un champ multicolonne personnalisé, utilisez l'attribut SubcolumnNumber d'un élément Column pour spécifier une colonne individuelle dans un type de champ multicolonne. Pour plus d'informations sur les types de champ multicolonne, voir Classes de champ multicolonne personnalisées.

L'exemple suivant définit un modèle de rendu d'affichage pour un type de champ personnalisé qui hérite du type multicolonne. Le champ est utilisé pour stocker les adresses américaines. La première sous-colonne stocke la rue. ensuite, il y a un saut de ligne HTML. La sous-solonne suivante stocke le nom de la ville, suivi d'une virgule et d'un espace. La troisième sous-colonne stocke l'état et, après un espace, la dernière sous-colonne stocke le code postal.

<RenderPattern Name="DisplayPattern">
  <Switch>
    <Expr><Column/></Expr>
    <Case Value="">
    </Case>
    <Default>
      <Column SubColumnNumber="0" HTMLEncode="TRUE"/>
      <HTML><![CDATA[<BR>]]></HTML>
      <Column SubColumnNumber="1" HTMLEncode="TRUE"/>
      <HTML><![CDATA[, &nbsp;]]></HTML>
      <Column SubColumnNumber="2" HTMLEncode="TRUE"/>
      <HTML><![CDATA[ &nbsp;]]></HTML>
      <Column SubColumnNumber="3" HTMLEncode="TRUE"/>
      </Default>
  </Switch>
</RenderPattern>
Afficher: