Mappage des propriétés de documents sur des colonnes

Windows SharePoint Services 3

Une fois que l'analyseur de document a écrit les propriétés de document dans l'objet conteneur des propriétés, Windows SharePoint Services promeut les propriétés de document qui correspondent à des colonnes sur la bibliothèque de documents. Pour ce faire, Windows SharePoint Services compare le nom de propriété du document avec les noms internes des colonnes dans le type de contenu du document, ou sur la bibliothèque de documents elle-même si le document ne possède pas de type de contenu. Lorsque Windows SharePoint Services trouve une colonne dont le nom interne correspond à la propriété de document, il promeut la valeur de la propriété de document dans cette colonne pour le document.

Toutefois, Windows SharePoint Services vous permet aussi de mapper explicitement une propriété de document sur une colonne spécifique. Vous devez spécifier ces informations de mappage dans le schéma de définition de champ de la colonne.

Le mappage des propriétés de document sur des colonnes dans la définition de champ de la colonne permet de mapper des propriétés de document sur des colonnes qui peuvent ou non porter le même nom. Par exemple, vous pouvez mapper la propriété de document « Author » sur la colonne « Creator » d'une bibliothèque de types de contenu ou de documents.

Pour spécifier ce mappage, ajoutez un élément ParserRef au schéma de définition de champ, tel qu'illustré dans l'exemple suivant.

<Field Type="Text" Name="Creator" … >
  <ParserRefs>
    <ParserRef Name="Author" Assembly="myParser.Assembly">
  </ParserRefs></Field>

Les éléments suivants sont utilisés pour définir un mappage de propriété de document :

  • ParserRefs   Facultatif. Représente une liste de références de l'analyseur de document pour cette colonne.

  • ParserRef   Facultatif. Représente une seule référence de l'analyseur de document. Cet élément contient les attributs suivants :

    • Name   Obligatoire String . Le nom de la propriété de document à mapper sur cette colonne.

    • Assembly   Obligatoire String . Le nom de l'analyseur de document utilisé.

Une définition de champ de colonne peut contenir plusieurs références d'analyseur, chacune spécifiant un analyseur de document différent.

En outre, si vous utilisez des fichiers dans plusieurs langues, vous pouvez utiliser des références d'analyseur pour gérer le mappage des propriétés de document sur les colonnes appropriées dans plusieurs langues, plutôt que devoir intégrer cette fonctionnalité dans l'analyseur lui-même. L'analyseur peut générer une propriété de document unique, alors que vous utilisez plusieurs références d'analyseur pour vérifier que la propriété est mappée sur la colonne appropriée pour cette langue. Par exemple, supposez qu'un analyseur extrait une propriété de document nommée « Singer ». Vous pouvez ensuite mapper cette propriété sur une colonne nommée « Cantador », tel qu'illustré dans l'exemple suivant.

<Field Type="Text" Name="Cantador" … >
  <ParserRefs>
    <ParserRef Name="Singer" CLSID="MyParser">
    <ParserRef Name="Artist" Assembly="MP3Parser.Assembly">
  </ParserRefs>
</Field>

Pour modifier un schéma de définition de champ de colonne par programme, utilisez l'objet SPField.SchemaXML. Il n'existe aucune interface utilisateur équivalente pour spécifier un analyseur pour une colonne.

Nom unique des colonnes

Chaque colonne a un identificateur unique qui ne change pas, même si la colonne est configurée sur plusieurs sites. Ce nom unique est assuré d'être unique dans une installation Windows SharePoint Services donnée et est une combinaison des deux propriétés de champ suivantes :

  • FixedName     Le nom interne donné à la colonne lorsqu'il est créé. Le nom fixe d'une colonne ne change pas lorsque la colonne est configurée sur différentes listes. Le nom fixe d'une colonne de liste créée à partir d'une colonne de site est identique au nom fixe de la colonne de site.

  • SourceID     Une désignation arbitraire d'espace de noms donnée à la colonne lorsqu'elle est créée. Pour des colonnes de site par défaut incluses dans Windows SharePoint Services, le SourceID a la valeur « Microsoft ». Pour les colonnes de site, le SourceID est le GUID du site sur lequel la colonne a été créée. Le SourceID d'une colonne de liste créée à partir d'une colonne de site est identique au SourceID de la colonne de site. Pour les colonnes créées directement sur les listes, le SourceID est le GUID de la liste dans laquelle la colonne a été créée.

Voir aussi

Afficher: