Cette documentation est archivée et n’est pas conservée.

Extension des bibliothèques de formulaires

Windows SharePoint Services 3

Les bibliothèques de formulaires sont conservées dans Windows SharePoint Services 3.0 uniquement à des fins de compatibilité descendante avec les éditeurs de formulaires XML qui ne prennent pas en charge la publication de formulaires vers des types de contenu.

Dans Windows SharePoint Services 3.0, les bibliothèques de formulaires et les bibliothèques de documents se distinguent sur un seul point : le type de contenu par défaut utilisé pour leur création. Les bibliothèques de formulaires ont pour type de contenu par défaut le type de contenu Formulaire ; les bibliothèques de documents ont pour type de contenu par défaut le type de contenu Document. À part cet aspect, il n'y a aucune différence entre les fonctionnalités offertes par chaque type de bibliothèque.

Dans Windows SharePoint Services 3.0, les fonctionnalités de formulaires spécialisées sont encapsulées dans le type de contenu Formulaire, ainsi que dans les types de contenu dérivés, et non dans la bibliothèque de formulaires. Par conséquent, pour utiliser des fonctionnalités de formulaires spécialisées, il vous suffit d'ajouter le type de contenu Formulaire, ou tout autre type de contenu dérivé, à votre bibliothèque de documents. Les utilisateurs ne sont plus obligés de stocker leurs formulaires dans une autre bibliothèque que celle des documents ; en outre, ils ne sont plus contraints de stocker un seul type de formulaire dans chaque bibliothèque de formulaires. Désormais, vous pouvez stocker plusieurs types de formulaires dans une seule bibliothèque, et vous pouvez également stocker des formulaires et des documents dans la même bibliothèque.

Pour plus d'informations sur l'extension du type de contenu Formulaire et sur les types de contenu dérivés, y compris sur la création d'un contrôle lanceur, la promotion et la rétrogradation de propriétés, la gestion de liens, ainsi que la fusion des vues, voir Extension de formulaires.

Extension des bibliothèques de formulaires à l'aide d'un fichier .xfp

Une bibliothèque de formulaires fournit les fonctionnalités suivantes lors de l'utilisation de fichiers XML :

  • Promotion de propriétés : effectue une promotion des données stockées dans le fichier XML en tant que colonnes dans la bibliothèque de formulaires SharePoint.

  • Gestion de liens : conserve les liens des fichiers XML au modèle de la bibliothèque de formulaires.

  • Fusion de formulaires : envoie plusieurs fichiers XML vers une application cliente où ils sont fusionnés.

Vous pouvez créer un fichier properties.xfp qui définit des fonctionnalités personnalisées pour une bibliothèque de formulaires.

Remarque Remarque :

Dans Windows SharePoint Services 3.0, les fonctionnalités de formulaires spécialisées décrites dans cette rubrique sont incluses dans le type de contenu Formulaire, ainsi que dans les types de contenu dérivés. L'extension d'une bibliothèque de formulaires via un fichier .xfp est possible dans Windows SharePoint Services 3.0 uniquement à des fins de compatibilité descendante avec les éditeurs de formulaires XML qui ne prennent pas en charge la publication de formulaires vers des types de contenu. Pour plus d'informations sur l'extension du type de contenu Formulaire, voir Extension de formulaires.

Promotion de propriétés à l'aide d'un fichier .xfp

Le processus de promotion de propriétés XML définit la présentation des informations des fichiers XML dans les colonnes d'une bibliothèque de formulaires Windows SharePoint Services. Les colonnes à promouvoir, ainsi que les données dont l'analyseur XML d'une bibliothèque de formulaires a besoin pour extraire les informations et les stocker dans des colonnes de liste, sont définies dans le fichier properties.xfp, qui est stocké dans le dossier Formulaires de la bibliothèque de formulaires. Chaque champ défini dans le fichier properties.xfp crée une colonne dans la table UserData de la base de données, et chaque fichier XML de la bibliothèque de formulaires ajoute une ligne correspondante à la table. La promotion de propriétés XML fonctionne conjointement avec les colonnes déjà disponibles dans la bibliothèque de formulaires SharePoint mais elle ajoute les colonnes que vous spécifiez.

À l'aide du langage CAML (Collaborative Application Markup Language), vous pouvez créer un fichier properties.xfp personnalisé et le placer dans le dossier Formulaires d'une bibliothèque de formulaires afin de personnaliser la promotion de propriétés XML.

Format CAML du fichier properties.xfp

Un fichier properties.xfp prend en charge le format suivant en langage CAML.

Syntaxe

<Fields [ FormAggregation="TRUE|FALSE" ]>
  <Field
    [ ReadOnly="TRUE|FALSE" ]
    [ Hidden = "TRUE|FALSE" ]
    [ Name="Internal Name" ]
    [ DisplayName="Display Name" ]
    [ Node="..." ] or [ PITarget="PI_Target" PIAttribute="PI_Attribute" ]
    [ Aggregation="Count | Sum | ..." ]
    [ MaxLength="255" ]
    [ Required="TRUE|FALSE" ]
    [ Viewable="TRUE|FALSE" ]
    [ Type="Note | Text | Boolean | Number | DateTime | Signature | ProgId | Link" ]  (Signature, ProgId and Link will change to Text on server)
    [ Format="DateOnly" ]
    [ Sortable = "TRUE" ]
    [ ... ANY OTHER CAML FIELD ATTRIBUTES... ] />
</Fields>

Descriptions

Élément Fields. Nœud racine obligatoire qui possède l'attribut FormAggregation et qui contient les éléments Field répétitifs :

  • Attribut FormAggregation. Valeur de type Boolean facultative. Est true si Fusionner les formulaires est disponible pour la bibliothèque de formulaires. La valeur par défaut est false.

  • Élément Field. Élément répété obligatoire qui définit un champ mappé à une seule colonne de la bibliothèque de formulaires pour la promotion de propriétés. Les attributs possibles sont les suivants :

    • Attribut ReadOnly. Valeur de type Boolean facultative. Est true si les valeurs ne peuvent pas être modifiées directement dans la bibliothèque de formulaires pour être ensuite enregistrées dans le fichier XML. La valeur par défaut est false.

    • Attribut Hidden. Valeur de type Boolean facultative. Est true si le champ ne peut pas être affiché en tant que colonne dans la vue. La valeur par défaut est false.

    • Attribut Name. Valeur de type Text facultative. Nom du champ tel qu'il est utilisé dans la logique du site SharePoint, par exemple dans les appels de modèle objet, le langage CAML et le script. Cet élément est facultatif pour les champs de type Signature, ProgId ou Link mais obligatoire pour tous les autres types.

    • Attribut DisplayName. Valeur de type Text facultative. Titre du champ.

    • Attribut Node. Valeur de type Text facultative. Expression XPath du nœud à promouvoir. L'analyseur XML remplit la valeur du champ à l'aide de la valeur contenue dans le fichier XML situé à l'emplacement spécifié par la valeur de cet attribut.

    • Attribut PITarget. Valeur de type Text facultative. Valeur utilisée conjointement avec la valeur PIAttribute. PITarget spécifie le nom de l'instruction de traitement. L'analyseur XML remplit la valeur de ce champ à l'aide de la valeur contenue dans le fichier XML situé dans l'instruction de traitement spécifiée par PITarget et PIAttribute.

    • Attribut PIAttribute. Valeur de type Text facultative. Valeur utilisée pour les liens de l'instruction de traitement de la gestion de liens, qui spécifie l'attribut de l'élément PITarget.

    • Attribut Type. Valeur de type Text facultative. Spécifie le type du champ. Les valeurs possibles sont Note, Text, Boolean, Number, DateTime, Signature, ProgId et Link. Le type de Signature, ProdID et Link devient Text sur le serveur. Le type n'est pas extensible par des tiers et doit correspondre à l'une de ces valeurs dans le fichier properties.xfp. La valeur par défaut est Text.

    • Attribut Aggregation. Valeur de type Text facultative. Si l'expression XPath renvoie la collection de valeurs, cet attribut spécifie l'action sur le jeu renvoyé. Cette action peut être une fonction d'agrégation ou une indication de l'élément particulier au sein de la collection.

      Les valeurs possibles sont les suivantes : sum, count, average, min, max, merge, plaintext (convertit le contenu du texte d'un nœud en texte brut), first (applique la promotion et la rétrogradation de propriétés au premier élément de la collection), last (applique la promotion et la rétrogradation de propriétés au dernier élément de la collection).

    • Attribut MaxLength. Valeur de type Integer facultative. Définit la longueur maximale d'une chaîne pour le champ. Les chaînes plus longues sont concaténées. La valeur de l'attribut MaxLength est restreinte par le quota défini pour l'utilisateur dans Windows SharePoint Services. La valeur par défaut dépend du type du champ et des paramètres du site.

    • Attribut Required. Valeur de type Boolean facultative. Est true si le champ n'accepte pas les valeurs Null. La valeur par défaut est false.

    • Attribut Viewable. Valeur de type Boolean facultative. Est true si le champ est ajouté à la vue par défaut. La valeur par défaut est true.

    • Attribut Format. Valeur de type Text facultative. Permet de différencier les valeurs Date et DateTime. Doit être DateOnly pour le type xsd:date dans les données.

    • Attribut Sortable. Valeur de type Boolean facultative. Est true si la colonne peut être triée. Doit être false pour les champs de type Note dans Windows SharePoint Services.

Le format précédent est pris en charge pour le fichier properties.xfp, mais d'autres attributs de l'élément Field peuvent également être inclus.

Exemple

L'exemple suivant montre le format d'un fichier properties.xfp. À des fins d'illustration uniquement, des points de suspension sont utilisés à la place des attributs.

<Fields FormAggregation="TRUE" . . . >
  <Field Type="ProgID". . . Viewable="no"/>
  <Field Type="Link" . . . />
  <Field Type="Signature" . . . />
  <Field Type="Text" DisplayName="Issue"
      Node="/issue/title" . . . />
  <Field Type="Number" DisplayName="# of Actions" Node="/issue/actions/action"
      Aggregation="count" . . . />
  <Field ReadOnly="TRUE" DisplayName="Status" Name="{01A…60}"
      Node="/issue/status" Viewable="yes" Type="Text"/>
      .
      .
      .
</Fields>

Gestion de liens à l'aide d'un fichier .xfp

La gestion de liens vous permet de garder les formulaires d'une bibliothèque de formulaires synchronisés au modèle de la bibliothèque de formulaires. Les mécanismes qui interviennent dans la gestion de liens sont les suivants :

  • Gestion automatique de liens : une fois qu'un formulaire est synchronisé au modèle, si n'importe quel site, sous-site ou bibliothèque change de nom, le lien reste synchronisé automatiquement à l'URL du modèle de la bibliothèque de formulaires.

    Remarque Remarque :

    La gestion de liens n'a pas lieu immédiatement. Un indicateur est défini au préalable ; la gestion de liens se produit lorsque le téléchargement du fichier est demandé.

  • Recréation de liens : si le formulaire est initialement désynchronisé par rapport à l'URL du modèle de la bibliothèque de formulaires, sélectionnez Associer de nouveau les formulaires à cette bibliothèque de formulaires dans la page Personnaliser pour autoriser une recréation de lien manuelle. Cela s'avère utile pour les documents téléchargés, ou pour les bibliothèques de formulaires qui sont copiées d'un serveur à un autre.

La gestion de liens, qu'elle soit automatique ou manuelle, vous oblige à spécifier le champ dont le lien doit être recréé en utilisant Type="Link". Si le champ dont le lien doit être recréé se trouve dans l'instruction de traitement, utilisez le format suivant dans le fichier properties.xfp :

<Field Type="Link" PITarget="PI_Element" PIAttribute="PI_Attribute"/> 

Pour une expression XPath normale, utilisez le format suivant :

<Field Type="Link" Node="XPath"/> 
Remarque Remarque :

L'attribut Name n'est pas spécifié.

Fusionner des formulaires à l'aide d'un fichier .xfp

La fusion de formulaires fournit aux bibliothèques de formulaires un mécanisme qui permet de traiter plusieurs fichiers XML en même temps. Cette fonctionnalité doit être activée dans le fichier properties.xfp et être implémentée par le contrôle lanceur via une méthode MergeDocuments2, comme indiqué pour le contrôle OpenXMLDocuments.

La fusion de formulaires est spécifiée par l'attribut FormAggregation de l'élément Fields, comme suit :

<Fields FormAggregation="TRUE">
.
.
.
</Fields>

Voir aussi

Autres ressources

Extension de formulaires

Afficher: