Cette documentation est archivée et n’est pas conservée.

Traitement de l'analyseur de document

Windows SharePoint Services 3

Lorsque vous téléchargez, déplacez ou copiez un fichier dans une bibliothèque de documents, Windows SharePoint Services détermine si un analyseur est associé au type de fichier du document. Si c'est le cas, Windows SharePoint Services appelle l'analyseur, en lui passant le document à analyser et un objet conteneur de propriétés. L'analyseur extrait du document toutes les propriétés et leur valeur, et les ajoute à l'objet conteneur de propriétés.

Windows SharePoint Services accède au conteneur de propriétés du document et détermine les propriétés qui correspondent aux colonnes pour le document. Il promeut ensuite ces propriétés, ou écrit la valeur des propriétés du document dans la colonne correspondante de la bibliothèque de documents. Windows SharePoint Services promeut seulement les propriétés correspondant aux colonnes qui s'appliquent au document. Les colonnes qui s'appliquent à un document sont spécifiées par les éléments suivants :

  • Le type de contenu du document, si un type de contenu lui a été affecté.

  • Les colonnes de la bibliothèque de documents, si le document n'a pas de type de contenu.

Pour plus d'informations sur les types de contenu, voir Types de contenu.

Windows SharePoint Services stocke également l'ensemble de la collection de propriétés du document dans une table de hachage, qui est accessible par programme à l'aide des propriétés SPFile.Properties. Vous ne pouvez pas accéder à la table de hachage des propriétés d'un document via une interface utilisateur.

La figure ci-dessous illustre le processus d'analyse d'un document. Dans celui-ci, l'analyseur extrait les propriétés de document du document et les écrit dans le conteneur de propriétés. Sur les quatre propriétés du document, trois sont incluses dans le type de contenu du document. Windows SharePoint Services promeut ces propriétés vers la bibliothèque de documents ; autrement dit, il écrit leurs valeurs de propriété dans les colonnes appropriées. Le type de contenu du document n'incluant pas la colonne État, Windows SharePoint Services ne promeut pas cette quatrième propriété du document, même si la bibliothèque de documents comprend une colonne correspondante. Windows SharePoint Services écrit aussi les propriétés du document dans une table de hachage qui est stockée avec le document dans la bibliothèque de documents.

Rétrogradation de propriétés à l’aide d’un analyseur personnalisé

Windows SharePoint Services peut également appeler l'analyseur pour rétrograder les propriétés, ou écrire une valeur de colonne dans la propriété correspondante dans le document lui-même. Lorsque Windows SharePoint Services appelle la fonction de la rétrogradation de l'analyseur, il passe à nouveau le document et un objet conteneur de propriétés à l'analyseur. Dans ce cas, l'objet conteneur de propriétés contient les propriétés dont Windows SharePoint Services attend de l'analyseur qu'il les rétrograde dans le document. L'analyseur rétrograde les propriétés spécifiées, et Windows SharePoint Services enregistre à nouveau le document mis à jour dans la bibliothèque de documents.

La figure suivante illustre le processus de rétrogradation de propriétés d'un document. Pour mettre à jour deux propriétés du document, Windows SharePoint Services appelle l'analyseur, en lui passant le document à mettre à jour et un objet conteneur de propriétés contenant les deux propriétés du document. L'analyseur lit les valeurs des propriétés dans le conteneur de propriétés et met à jour les propriétés dans le document. Lorsque l'analyseur a terminé la mise à jour du document, il passe un paramètre à Windows SharePoint Services, indiquant qu'il a modifié le document. Windows SharePoint Services enregistre ensuite le document mis à jour dans la bibliothèque de documents.

Promotion de propriétés à l’aide d’un analyseur personnalisé

Voir aussi

Afficher: